EST UN FORUM DE DIALOGUE ISLAMO-CHRETIEN POUR LA FRATERNITE ET LA PAIX ENTRE LES DEUX COMMUNAUTES DE FOI SANS CONCESSIONS DOCTRINALES. (Lire Déclaration du Fondateur impérativement)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Soyez les bienvenues dans notre Forum














Partagez | 
 

 L'évitement de la colère..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nari
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux


Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 691

MessageSujet: L'évitement de la colère..   Sam 25 Aoû - 18:55

Le Prophète de l'Islam que la prière et le salut de Dieu soient sur lui ordonnait à celui qui était en colère de mettre en pratique les choses qui repoussent la colère et l’apaisent. Il faisait l’éloge de celui qui se contrôlait dans la colère. Dans deux hadiths (Boukhari et Mouslim) on trouve que Soulayman ibn Surad a dit : “Nous étions assis chez le Prophète au moment oú deux hommes se mirent à s’insulter. L’un d’eux eut le visage tout rouge. Le Prophète dit alors “Je connais une formule, s’il la dit, il verra disparaître l’état qu’il éprouve. S’il dit : “Je cherche refuge auprès de Dieu contre le diable lapidé...” Les gens présents dirent à l’homme : “N’as tu pas entendu ce qu’a dit le Prophète ?” Il répondit “Je ne suis pas fou .”

Le Prophète a dit : “Lorsque l’un de vous se met en colère et qu’il est debout, qu’il s’assoit ; si la colère ne le quitte pas, qu’il s’allonge alors.” [Abou Dawoud - Ahmad - isnad sahih]
On a dit que le sens en est que celui qui est debout est prêt pour la vengeance, celui qui est assis l’est moins et celui qui est allongé, encore moins...Le Prophète a dit : “Lorsque l’un de vous se met en colère, qu’il se taise.” [Ahmad, isnad sahih] Il répéta cela trois fois. Ceci est également un puissant remède contre la colère, car celui qui est en colère, profère des paroles qu’il regrette souvent, comme insultes ou autres choses dont le mal est terrible...

Lorsque l’homme n’obéit pas à ce que sa colère lui ordonne, et lutte pour cela, le mal de la colère le fuit. Il se peut aussi que sa colère s’apaise et s’en aille rapidement comme s’il ne s’était pas mis dans cet état. Et c’est dans ce sens que l’on trouve dans le Saint Coran, ces paroles du Très Haut : « [...] et qui lorsqu’ils sont en colère, ils pardonnent » Sourate 42, Ach-Chura (La consultation), verset 37 ainsi que : « [...] Qui dominent leur rage et pardonnent aux gens, et Dieu aime les bienfaisants »Sourate 3, Al’ Imran, verset 134

Un jour, Omar ibn Abdel ‘Aziz (le 5ème Califfe bien guidé) se mit en colère, son fils, Abdel Malik, que Dieu soit satisfait d’eux, lui dit alors : “Toi, ô Prince des croyants, avec ce que Dieu t’a donné et avec lequel Il t’a favorisé, tu te mets dans cette colère ?” Il lui répondit : “Et toi, ô Abdel Malik, tu ne te mets pas en colère ?” Il dit alors : “A quoi me sert la profondeur de mes entrailles, si je n’y renvoie pas la colère, afin qu’elle ne soit pas visible ?” Ceux-là étaient des gens qui se maîtrisaient, lors de la colère. Que Dieu soit satisfait d’eux.

Le Messager de Dieu a dit : “Certes la colère vient du diable, et le diable a été créé du feu, et le feu est éteint par l’eau ; donc lorsque l’un de vous se met en colère, qu’il fasse l’ablution.” [Ahmad-isnad sahih]...Dans les deux hadiths, on trouve que le Prophète a dit :“L’homme fort n’est pas celui qui triomphe de l’adversaire dans le combat, mais c’est celui qui se maîtrise lors de la colère.”...Le Prophète a dit : “Celui qui étouffe sa rage, alors qu’il peut la laisser éclater, Dieu l’appelera, au Jour du Jugement, devant toutes les créatures, afin de lui faire choisir les houris de son choix.” [Abou Dawoud, At-Tirmid. Sahih]

Le Messager a dit : “Un serviteur n’avale pas de gorgée, meilleure pou Dieu, que celle de la rage qu’il retient, recherchant le visage de Dieu.” [Ahmad, ibn Majah]..Omar ibn Abdel Aziz a dit : “Réussit celui qui est protégé de la passion, de la colère et de la convoitise.”..Al Hassan a dit : “Quatre choses, lorsqu’elles se trouvent dans une personne, Dieu la protège du diable et lui interdit l’enfer : la personne qui se maîtrise lors du désir, de la frayeur, de l’envie et de la colère.” Ces quatre choses qu’Al Hassan a mentionnées sont le principe du mal dans son entier.

1- Le désir de quelque chose : c’est le penchant de l’âme envers cette chose, à cause de la conviction de son utilité. Celui qui désire une chose, ce désir le pousse à la rechercher en utilisant tous les moyens qu’il pense possibles pour y parvenir. Il se peut que beaucoup de ces moyens (utilisés) soient interdits, et il se peut également que la chose désirée soit interdite.

2- La frayeur : c’est la peur. Lorsqu’une personne craint quelque chose, cela l’entraîne à repousser cette chose, par tous les moyens qu’elle pense lui être utiles, alors que beaucoup de ces moyens sont interdits.

3- L’envie : c’est le penchant de l’âme vers ce qui l’arrange et dans lequel elle trouve du plaisir. L’âme est souvent encline à ce qui est interdit comme l’adultère, le vol, boire de l’alcool et à la mécréance, la magie, l’hypocrisie et les innovations.

4- La colère : c’est le bouillonnement du sang du cœur, cherchant à repousser le mal de crainte qu’il n’arrive, ou bien cherchant à se venger de celui par lequel le mal est parvenu. De cela, naissent beaucoup d’actions interdites comme le meurtre, les coups, plusieurs sortes d’injustice et d’hostilité et beaucoup de paroles interdites comme l’accusation, l’injure, la grossièreté, et parfois cela arrive au niveau de la mécréance, de même que les serments que l’on a pas le droit légalement de tenir, ou encore du divorce de la femme, suivi du regret. Il faut donc que le croyant ait un désir qui soit limité à ce que Dieu lui a autorisé ; parfois le fait d’assouvir son désir, en ayant une bonne intention, est récompensé. Il faut aussi que sa colère serve à repousser le préjudice envers la religion et comme vengeance envers celui qui désobéit à Dieu et à son Messager saws. Le Très Haut dit : « Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d’ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d’un peuple croyant. Et Il fera partir la colère de leurs cœurs... » Sourate 9, At-Tawba (Le Repentir), versets 14-15

Tel était le Prophète, il ne se vengeait par pour lui-même, mais lorsque les interdits de Dieu étaient transgressés, il combattait dans la voie de Dieu. On interrogea ‘Aicha, que Dieu soit satisfait d’elle, sur le caractère du Messager de Dieu, elle répondit : “Son caractère, c’était le Coran” [Mouslim], c’est-à-dire qu’il suivait la morale du Coran et adoptait ses mœurs. Ce que le Coran louait, le Prophète en était satisfait et ce que le Coran blâmait, cela le mettait en colère. A la suite d’un partage qu’il avait effectué, le Prophète apprit qu’on avait dit : “Ceci est un partage qui n’est pas fait en vue de Dieu.” Ce fut pénible pour lui, son visage changea, il fut en colère, mais il se limita à dire : “Certes, Moïse fut plus maltraité que cela et il patienta.” [Boukhari]
Lorsque le Messager de Dieu voyait ou entendait une chose qui est détestée de Dieu, il se mettait en colère à cause d’elle, il en parlait et ne se taisait pas. Parmi les invocations du Prophète, il y avait : “Je Te demande la parole de vérité dans la colère et la satisfaction” car la plupart des gens, lorsqu’ils sont en colère ne se retiennent pas dans leurs paroles.

Jabir, que Dieu soit satisfait de lui, a dit : “Nous étions en route, avec le Messager de Dieu, au cours d’une expédition. Un homme des Ansars était sur sa monture, et celle-ci traînait, il lui dit alors : “Avance, que Dieu te maudisse !” Le Messager de Dieu saws dit : “Descends (de ta monture) ce qui est maudit ne nous accompagne pas ! N’invoquez pas contre vous-mêmes, contre vos enfants, contre vos biens. Il se peut que vous tombiez sur une heure dans laquelle Dieu exauce les demandes et alors Il répondrait à votre invocation.” [Mouslim]

Que Dieu, le Tout Puissant nous aide à maîtriser notre colère. Paix et salut de Dieu sur notre Prophète, sa famille, ses compagnons et tous ceux qui les suivront. Louange à Dieu, Seigneur des Mondes.


Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: L'évitement de la colère..   Sam 25 Aoû - 20:04


nari a écrit:

Que Dieu, le Tout Puissant nous aide à maîtriser notre colère. Paix et salut de Dieu sur notre Prophète, sa famille, ses compagnons et tous ceux qui les suivront. Louange à Dieu, Seigneur des Mondes.

mon cher nari !
Bien que je ne vois pas comment ne pas se mettre en colère quand on voit comment,on difforme ,calomnie et insulte notre religion!!!

pee






Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
nari
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux


Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 691

MessageSujet: Re: L'évitement de la colère..   Sam 1 Sep - 14:04

Averroes a écrit:
que je ne vois pas comment ne pas se mettre en colère quand on voit comment,on difforme ,calomnie et insulte notre religion!!!

Cher Averroes,
Il nous faut, a chaque fois, faire preuve d’endurance car il s'agit dans les épreuves que subit le croyant d'un moyen judicieux pour élever le statut et le grade de la personne touchée.Tout dépendra en fin de compte de l'attitude adoptée par la personne éprouvée et l'ampleur de son cheminement vers Dieu pour reconnaître le vrai sens de cette difficulté...Les épreuves nous conduisent donc à un vrai examen de conscience pour diagnostiquer nos défauts et erreurs a nous découvrir nous-mêmes en profondeur et ne pas nous lancer dans l'arrogance .....

L´Endurance à supporter les incommodités de la vie et des agissements des autres pour l´amour de Dieu, la patience dans la contrainte de l'âme à accepter continuellement ce qui lui répugne et à supporter avec ferveur le mal qui l´atteint sans s´emporter contre l´arrêt divin nous rappellent encore une fois que les élus se trouvent plutôt réconforté par le souvenir d'Allah ....La nécessité donc de se remettre en question chaque fois pour profiter de l’éducation spirituelle et avancer dans le droit chemin vers la Proximité divine en toute humilité n'est pas chose facile.

Atteindre la station de proximité et de connaissance de Dieu côtoie la patience dans les épreuves et dans la privation, la patience continuelle au souffle pour ne pas désobéir à Dieu et surtout pour accomplir les actes d’obéissances. Ne point se réjouir de ce qui existe, ni s’attrister pour ce qui est perdu…bien plus dans certains cas, il faut que ce soit le contraire, il faut s’attrister sur l’existence des biens et se réjouir de leur perte et de ne se rassurer que dans l’intimité de Dieu et la douceur de l’obéissance qui donc doit primer en son cœur et qui atteindront l'apogée au Paradis promis ....

Il faut toutefois savoir que par sa large Miséricorde Dieu n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité...Et, quand c'est comme tu nous le présente, la religion de Dieu qui est touchée il faut tout mettre en oeuvre pour la protéger et cette colère rentre dans le cadre de la religion si toutefois elle est séparée de l'ego..Nous comprenons donc d'une façon générale que supporter le mal est le symbole des véridiques et des saints.

Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: L'évitement de la colère..   Sam 1 Sep - 15:02


nari a écrit:
Averroes a écrit:
que je ne vois pas comment ne pas se mettre en colère quand on voit comment,on difforme ,calomnie et insulte notre religion!!!

Cher Averroes,
Il nous faut, a chaque fois, faire preuve d’endurance car il s'agit dans les épreuves que subit le croyant d'un moyen judicieux pour élever le statut et le grade de la personne touchée.Tout dépendra en fin de compte de l'attitude adoptée par la personne éprouvée et l'ampleur de son cheminement vers Dieu pour reconnaître le vrai sens de cette difficulté...Les épreuves nous conduisent donc à un vrai examen de conscience pour diagnostiquer nos défauts et erreurs a nous découvrir nous-mêmes en profondeur et ne pas nous lancer dans l'arrogance .....

L´Endurance à supporter les incommodités de la vie et des agissements des autres pour l´amour de Dieu, la patience dans la contrainte de l'âme à accepter continuellement ce qui lui répugne et à supporter avec ferveur le mal qui l´atteint sans s´emporter contre l´arrêt divin nous rappellent encore une fois que les élus se trouvent plutôt réconforté par le souvenir d'Allah ....La nécessité donc de se remettre en question chaque fois pour profiter de l’éducation spirituelle et avancer dans le droit chemin vers la Proximité divine en toute humilité n'est pas chose facile.

Atteindre la station de proximité et de connaissance de Dieu côtoie la patience dans les épreuves et dans la privation, la patience continuelle au souffle pour ne pas désobéir à Dieu et surtout pour accomplir les actes d’obéissances. Ne point se réjouir de ce qui existe, ni s’attrister pour ce qui est perdu…bien plus dans certains cas, il faut que ce soit le contraire, il faut s’attrister sur l’existence des biens et se réjouir de leur perte et de ne se rassurer que dans l’intimité de Dieu et la douceur de l’obéissance qui donc doit primer en son cœur et qui atteindront l'apogée au Paradis promis ....

Il faut toutefois savoir que par sa large Miséricorde Dieu n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité...Et, quand c'est comme tu nous le présente, la religion de Dieu qui est touchée il faut tout mettre en oeuvre pour la protéger et cette colère rentre dans le cadre de la religion si toutefois elle est séparée de l'ego..Nous comprenons donc d'une façon générale que supporter le mal est le symbole des véridiques et des saints.


La colère causée,en plus du dénigrement de la religion de Dieu, par ceci dans cette vidéo n'a rien à voir mon cher nari avec l'égo...Ne pas l'avoir ou essayer de la maîtriser ou de la cacher surtout est pour moi plutôt très étrange...!


...Ces trois points de suspension traduisent toute ma colère mon cher nari tant que je trouve que tous les mots sont faibles pour traduire ma colère!!!



Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'évitement de la colère..   Aujourd'hui à 18:34

Revenir en haut Aller en bas
 
L'évitement de la colère..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Sunna Annabaouya-
Sauter vers: