EST UN FORUM DE DIALOGUE ISLAMO-CHRETIEN POUR LA FRATERNITE ET LA PAIX ENTRE LES DEUX COMMUNAUTES DE FOI SANS CONCESSIONS DOCTRINALES. (Lire Déclaration du Fondateur impérativement)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Soyez les bienvenues dans notre Forum














Partagez | 
 

 L’interculturel ? une question d’humilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux
avatar

Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1520

MessageSujet: L’interculturel ? une question d’humilité    Sam 21 Avr - 0:03


L’interculturel ? une question d’humilité


Source de l'image:http://www.temoignagechretien.fr

Michel Sauquet
Ni universaliste, ni relativiste, Michel Sauquet, consultant et enseignant spécialiste de l’interculturel, propose un outil révolutionnaire pour franchir les barrières culturelles : l’humilité.

Lorsqu’en février dernier Nicolas Sarkozy déclarait que « le multiculturalisme est un échec en France », je me suis demandé de quoi il parlait. Loin du modèle intégrationniste et assimilateur d’une France indéfectiblement attachée à la laïcité, le multiculturalisme est une doctrine (« -isme ») et une pratique consistant à adapter les lois et règlements pour doter certaines communautés ethniques et religieuses de droits particuliers.
Au Royaume-Uni par exemple, les Sikhs, attachés au turban, sont dispensés de casque depuis 1989 pour travailler dans les chantiers ou rouler en moto. Cette politique d’aménagements juridiques pour les minorités n’étant pas celle de notre pays, la question de son succès ou de son échec se pose-t-elle vraiment ?
La « société interculturelle » serait-elle davantage un échec ? Si l’on parle d’interculturel, c’est qu’il existe un lien entre les cultures. Sinon, le préfixe « inter » ne serait pas justifié, et il suffirait de parler de société multiculturelle. Or les phénomènes d’acculturation et de métissage sont continuellement à l’œuvre dans nos sociétés. La question est alors de savoir quel est l’objet de ces interactions (on peut interagir avec un esprit de rejet) et quelle est leur qualité. Car une société interculturelle pacifique et positive ne va pas de soi. Sa construction est certes affaire de politiques publiques, mais elle est aussi affaire de postures individuelles, d’humilité et de réflexes de questionnement.
Lors d’un petit exercice auquel je me livre souvent sur les mots spontanément associés à la notion de culture, l’un de mes étudiants m’a proposé un jour le mot « humilité ». Pressé d’en dire davantage, il a eu cette réponse magnifique : « Parce qu’il n’est aucune barrière culturelle que l’humilité ne permette de franchir. »
Tout est là ! Si je n’ai pas l’humilité de me dire que mes évidences ne sont peut-être pas celles de l’autre, que mes certitudes, mes réflexes, mes modes de pensée ne sont pas nécessairement universels et que, dans ses comportements d’« étrange étranger », l’autre a peut-être ses raisons que ma raison ignore, alors c’est que j’avance armé jusqu’aux dents dans la société multiculturelle, prêt à monter au créneau dès qu’une façon de vivre m’étonne ou me choque. Il ne s’agit pas, devant l’autre, d’abdiquer sa propre culture, mais il s’agit d’admettre qu’elle n’est pas seule à être digne de respect.
Ni universaliste ni relativiste, je tiens pour salutaire, dans nos sociétés plurielles, un minimum de doute, de vigilance et de curiosité, une intelligence de l’autre visant à prendre conscience de la multiplicité des causes profondes – historiques, linguistiques, religieuses, philosophiques – des malentendus interculturels qui surgissent dans nos relations de voisinage.
Coexistant avec des dizaines de nationalités ou d’origines géographiques, nous ne pouvons guère connaître la culture de l’autre, mais nous devons nous poser un minimum de questions sur les représentations que les autres ont de notions trop vite supposées communes – le temps, l’argent, la religion, l’espace, la nature, la norme, l’autorité… – et sur l’influence de ces représentations sur les comportements.
Par un réflexe d’interrogation de la culture de l’autre, nous pouvons, chaque fois qu’échoue une tentative de concertation ou qu’est écornée notre cohabitation, nous demander quelle est la source de nos malentendus. Et nous mettre en quête de personnes qui se trouvent, par leur vécu ou leurs origines mélangées, à cheval sur différentes cultures, qui peuvent nous expliquer où les différences ont pu jouer. Des médiateurs de ce type, il y en a partout, mais nous avons rarement le réflexe d’y recourir, si certains que nous sommes que l’échec d’un vivre-ensemble vient forcément de l’incompétence, de la duplicité, ou de la mauvaise volonté de l’autre.



Source de l'article:http://www.assisesinterculturelles.com/L-interculturel-une-question-d-humilite-par-Michel-Sauquet_a83.html


Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ
avatar

Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 870

MessageSujet: Re: L’interculturel ? une question d’humilité    Dim 25 Mai - 15:50

salm 

intéressant comme sujet. mais peut-on parler d'interculturel dans une communauté musulmane ? là est la question la plus dure à aborder.

beaucoup de gens ne comprennent pas qu'il n'est certainement pas évident que le sunnisme pur puisse cohabiter avec les autres courants [qui se disent musulmans] et qui déforment le Tawhid. les chrétiens, eux, préfèrent une communauté musulmane dite multiconfessionnelle  prétendant que cela est de la richesse qui témoigne de l'avancée des musulmans dans les siècles précédents et ne se gênent pas de stigmatiser les sunnites juste parce qu'ils suivent une charte authentique qui demeure inchangée depuis des siècles. mais avant qu'ils ne viennent donner une leçon sur l'union et la pluralité, peuvent-ils au moins se réconcilier entre eux (trinitaires et autres) ?

à noter que les autres religions juive et chrétienne [sauf exception] sont admises dans la communauté musulmane, par contre les courants qui se disent musulmans et qui déforment le Tawhid sont rejetés.

l’interculturel n'est qu'un prétexte pour agrandir la faille qui existe déjà entre les musulmans, selon le principe "diviser pour régner". c'est comme ça que je vois l'article, après, chacun sa vision des choses.

 allahou a\'lam
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux
avatar

Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1520

MessageSujet: Re: L’interculturel ? une question d’humilité    Dim 25 Mai - 23:14


Hibat Allah a écrit:
salm 

intéressant comme sujet. mais peut-on parler d'interculturel dans une communauté musulmane ? là est la question la plus dure à aborder.

beaucoup de gens ne comprennent pas qu'il n'est certainement pas évident que le sunnisme pur puisse cohabiter avec les autres courants [qui se disent musulmans] et qui déforment le Tawhid. les chrétiens, eux, préfèrent une communauté musulmane dite multiconfessionnelle  prétendant que cela est de la richesse qui témoigne de l'avancée des musulmans dans les siècles précédents et ne se gênent pas de stigmatiser les sunnites juste parce qu'ils suivent une charte authentique qui demeure inchangée depuis des siècles. mais avant qu'ils ne viennent donner une leçon sur l'union et la pluralité, peuvent-ils au moins se réconcilier entre eux (trinitaires et autres) ?

à noter que les autres religions juive et chrétienne [sauf exception] sont admises dans la communauté musulmane, par contre les courants qui se disent musulmans et qui déforment le Tawhid sont rejetés.

l’interculturel n'est qu'un prétexte pour agrandir la faille qui existe déjà entre les musulmans, selon le principe "diviser pour régner". c'est comme ça que je vois l'article, après, chacun sa vision des choses.

 allahou a\'lam

 salam 
Très bonne remarque,
L'interculturel existe en effet également en Islam, mais il existe entre peuples et nations et non pas entre gens de même communauté, dans ce dernier cas, l'Islam commande la fraternité et la cohésion...Ma remarque ne vaut quelque chose que d'un point de vue strictement islamique de ce que c'est l'interculturel, si on veut envisager l'interculturel d'un point de vue occidental, même unis confessionnelement et éthniquement, les occidentaux ont un besoin vital de l'interculturel, pourquoi ? Tout simplement parce qu'ils sont indiviualistes, ce qui rend chacun d'eux un continent incompréhensible pour l'autre !

 pee 



Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ
avatar

Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 870

MessageSujet: Re: L’interculturel ? une question d’humilité    Jeu 29 Mai - 14:32

ne critiquez pas les dirigeants dit-on...

une loi autorisant l'étourdissement des animaux sera appliquée à partir du mois de juin prochain !

étourdissement des animaux avant de les sacrifier -1-

étourdissement des animaux avant de les sacrifier -2-

étourdissement des animaux avant de les sacrifier -3-

P.S. vérification de la source de l'information -ICI-

vous pouvez aller directement à la page 29 en bas de page.
----------

Citation :
وبخصوص حقيقة عزمه على محاربة بعض المذاهب الوافدة كالشيعة والسلفية خصوصا يقول الوزير الجديد، إن وزارة الشؤون الدينية والأوقاف لن تحارب المذاهب الأخرى بل ستبحث لدى هذه المذاهب عن أرضية توافق لخدمة مصلحة الجزائر

on cherche à endormir qui au juste ??? qu'est-ce qu'on espère trouver chez les chites ??? du moment où l'Iran a décidé d'anéantir tout ce qui n'est pas duodécimain ??? cf. constitution iranienne !!!

à qui se fier ???
----------

Citation :
اﻵﺛﺎر اﻟﺼﺤﯿﺔ اﻟﺴﻠﺒﯿﺔ ﻟﻠﺬﺑﺢ ﺑﻐﯿﺮ اﻟﺬﻛﺎة اﻟﺸﺮﻋﯿﺔ :
ﻋﻮداً ﻋﻠﻰ اﺳﺘﺤﻀﺎر اﻟﻔﻮاﺋﺪ اﻟﺼﺤﯿﺔ ﻓﻲ اﻟﺬﻛﺎة اﻟﺸﺮﻋﯿﺔ ﻓﺈن ﻋﺪداً ﻣﻦ اﻷﺑﺤﺎث اﻟﺘﻲ ظﮭﺮت ﻣﺆﺧًﺮا ﺗﺒﯿﻦ
ﺑﺎﻟﺪﻻﺋﻞ اﻟﻘﺎطﻌﺔ ﻣﺨﺎطﺮ وﺳﻠﺒﯿﺎت طﺮق ﻗﺘﻞ اﻟﺤﯿﻮاﻧﺎت ﻣﺎ ﻋﺪا اﻟﺬﻛﺎة اﻟﺸﺮﻋﯿﺔ ، وﻛﺎن ﻣﻦ أﺷﮭﺮھﺎ دراﺳﺔ
("VIVA" Vegetarians International Voice for Animals) اﻟﻔﯿﻔﺎ ﻋﻀﻮ ( Smith Rebecca ـ ﺳﻤﯿﺚ رﯾﺒﯿﻜﺎ)
واﻟﺘﻲ ﺑﯿﻨﺖ ﻣﻦ ﺧﻼﻟﮭﺎ ﻣﺨﺎطﺮ طﺮق اﻟﺘﺪوﯾﺦ اﻟﻤﻌﺘﻤﺪة ﺑﺪﻗﺔ وﺷﻤﻮﻟﯿﺔ، وأوﺿﺤﺖ أن ﻏﺎﻟﺒﯿﺔ
اﻟﺤﯿﻮاﻧﺎت ﻓﺎﻗﺪة اﻟﻮﻋﻲ ﺗﺮﺟﻊ إﻟﻰ وﻋﯿﮭﺎ أﺛﻨﺎء ﻧﺰﻓﮭﺎ ﻗﺒﻞ أن ﺗﻤﻮت.
ﻛﻤﺎ أﻛﺪ ﺑﺤﺚ آﺧﺮ ﻟﻠﺪﻛﺘﻮر ( Schultz ) ﻣﻦ ﺟﺎﻣﻌﺔ ھﺎﻧﻮﻓﺮ ﺑﺄﻟﻤﺎﻧﯿﺎ أن اﻵﻻم اﻟﺘﻲ رﺻﺪھﺎ اﻟﺮﺳﻢ اﻟﺪﻣﺎﻏﻲ
ﺑﺴﺒﺐ "اﻟﺘﺪوﯾﺦ" ﻻ ﯾﻤﻜﻦ ﻣﻘﺎرﻧﺘﮭﺎ ﺑﺎﻟﺬﺑﺢ اﻟﺸﺮﻋﻲ اﻟﺬي ﻟﻢ ﯾﻈﮭﺮ أي آﻻم ﻟﻠﺬﺑﯿﺤﺔ.
وزاد أن اﻟﻘﻠﺐ ﯾﺘﻮﻗﻒ ﺑﺴﺮﻋﺔ أﻛﺒﺮ؛ وھﻮ ﻣﺎ ﯾﺆدي إﻟﻰ ﺗﺴﺮب اﻟﺪﻣﺎء إﻟﻰ اﻟﻠﺤﻢ.

SOURCE

il se peut que je sois hors sujet, mais j'ai posté tout ça ici pour appuyer ce que j'ai dit plus haut, que le multiconfessionnel n'est pas accepté dans la communauté musulmane, seul le sunnisme basé sur le monothéisme pur est autorisé !

à bon entendeur !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’interculturel ? une question d’humilité    

Revenir en haut Aller en bas
 
L’interculturel ? une question d’humilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Interculturel-
Sauter vers: