EST UN FORUM DE DIALOGUE ISLAMO-CHRETIEN POUR LA FRATERNITE ET LA PAIX ENTRE LES DEUX COMMUNAUTES DE FOI SANS CONCESSIONS DOCTRINALES. (Lire Déclaration du Fondateur impérativement)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Soyez les bienvenues dans notre Forum














Partagez | 
 

 Le Prophète et l'aveugle..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nari
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux


Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 691

MessageSujet: Le Prophète et l'aveugle..   Mer 19 Sep - 7:18

La Sunna nous rapporte que le prophète Mohamed que la prière et le salut de Dieu soient sur lui était entrain de discuter avec les grands chefs de tribus les appelant et leurs peuples a l'islam mais qui, comme tout le monde le sait, sont d'un orgueil incommensurable. Le fait de se détourner d'eux dans le but de donner en leur présence la moindre importance a un pauvre ou a un piètre aveugle ferait leurs perte car ils se sentiraient gravement délaissés pour un simple et minable personnage et d'être donc de ce fait placés a son rang. Pris de compassion pour ses milliers d'ennemis car connaissant leurs caractères le Prophète de l'Islam s'est renfrogné a un aveugle qui, lui était déjà sauvé car musulman depuis déjà longtemps, et qui voulait avoir quelque renseignements sur le rite, chose qui, convenez avec moi, pouvait attendre. Le Coran vénéré nous raconte l’anecdote parfaite de cette histoire avec l'aveugle qui est évoquée dans ces versets: « Il s' est renfrogné et il s' est détourné parce que l' aveugle est venu à lui.. » (Coran,80 :1-2)..

Mais la grandeur de cet acte est d'autant plus majestueuse si on comprenait le sens du mot "Renfrogné" qui veut dire "contracter ses traits de visage". Notre prophète Mohamed, que le salut soit sur lui, était aux prises avec les chefs de tribus dont dépendent de milliers d'êtres humains qui peuvent être perdus et basculer dans la mecreance et devenir ainsi également de redoutables ennemis mortels pour ses compagnons en situation désespérés. Ces bédouins nomades sous l'emprise de l'incarnation de l'orgueil étaient très méticuleux dans ce domaine et Mohamed notre prophète vénéré devait donc choisir obligatoirement entre la sauvegarde de la vie de ses compagnons en torture continuelle et pour sauver également ses milliers d'ennemis des tribus arabes, ou de se détourner de cet aveugle qui d'ailleurs était déjà sauvé et compagnon du prophète.

Seulement le prophète par crainte de toucher au moindre sentiment de l'aveugle et de mettre sa sensibilité dans un quelconque embarras, il ne lui a pas dit un seul mot mais il s'est "renfrogné" qui veut dire "contracter ses traits de visage" en guise de protection sentimentale de l'aveugle car ceci l'aveugle ne le voit pas c'est un non voyant. Ce n'est que Dieu qui informa l'aveugle par le coran ce qui s'est passé sinon jamais l'aveugle ne l'aura su tellement son erreur lui avait été caché par le prophète en guise de protection morale, car, également pour lui, savoir qu'il aurait causé du tort au prophète lui aurait été personnellement et religieusement fatale. Nous en comprenons aisément que ce que ce que Dieu reproche a son prophète c'est de vouloir a tout prix sauver tout le monde..

Mon dieu!!! Dans une telle situation de danger de mort pour des milliers d'êtres humains et pour l'humanité toute entière un tel acte prophétique de mettre en sûreté la sensibilité d'un aveugle dépasse de beaucoup l'imagination humaine. Que le salut éternel soit donc sur notre seigneur MOHAMED que le salut soit sur sa famille et tout ses compagnons.

« En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment. » Sourate 33, Al-’Ahzâb (Les coalisés), verset 21

Allah a dit : « Et tu es certes, d’une moralité éminente. » [Coran, 68] (wa innaka la'ala khuluqun 'azim)

C’est lui qui a dit: “J’ai été envoyé pour parfaire les nobles caractères.” et “Par Celui qui tient ma vie entre Ses mains: nul n’entrera au paradis à moins d’avoir un bon comportement.”

En raison de ces nobles vertus, même une fois proclamé Prophète, ses pires ennemis continuèrent à lui confier leurs biens précieux. La contradiction de lui faire confiance aveuglément pour leur argent, tout en voulant le tuer pour la menace de l'ordre établi qu'il représentait, ne les perturbait pas tellement la confiance en ses vertus était totale...Il a de tout temps estimé que tout relâchement par rapport à son état de son tête-à-tête avec son Seigneur, de son attachement exclusif à Lui et son occupation par toute autre chose constitueraient une régression par rapport à son état sublime et un abaissement par rapport à sa station élevée, aussi il n'a cessé de demander pardon à Allâh pour cela qu'il voit et nomme comme péché. C'est en cela que le coran attire notre attention en nous appelant a nous conformer comme ce grand prophète qui malgré l'absence de toute erreur se dit et se voit pécheur..

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Prophète et l'aveugle..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Sunna Annabaouya-
Sauter vers: