EST UN FORUM DE DIALOGUE ISLAMO-CHRETIEN POUR LA FRATERNITE ET LA PAIX ENTRE LES DEUX COMMUNAUTES DE FOI SANS CONCESSIONS DOCTRINALES. (Lire Déclaration du Fondateur impérativement)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Soyez les bienvenues dans notre Forum














Partagez | 
 

 La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Said
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 263

MessageSujet: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Lun 25 Fév - 20:11

Rappel du premier message :

Salem Aleykoum


Cela n'engage que ma personne :

Je vous développe ma synthèse que j'ai réalisée sur base de plusieurs recherche sur la lapidation dans le Très Saint Coran , Rouh Al-Karim et les hadiths du Prophète Mohamed -Sala Allah aley wa salem-

j'en arrive a la conclusion suivante " Il n'y a pas de lapidation dans le Coran, les hadiths qui parle de lapidation, ne s'applique pas aux musulmans, mais ont été appliquées au début de l'islam simplement au juifs qui vivaient sous la domination musulmanes et qui devaient être jugé suivant leur Livre la (Thora)

Explication :

Dans un premier temps Allah (swt) donne l'ordre de confiner (enfermer) dans leurs maisons les femmes qui commettaient l'adultère jusqu’à leur mort - Ou que Allah (swt) leur trouve une issue ... Allah dit :

"Celles de vos femmes qui forniquent, faites témoigner à leur encontre quatre d' entre vous. S’ils témoignent, alors confinez ces femmes dans vos maisons jusqu'à ce que la mort les rappelle ou qu’Allah décrète un autre ordre à leur egard". (Sourate 4 verset 15)

Explication dans le Tafsir Ibn Kathir (Rahimou Allah). Au début de l’ère islamique, une fois qu’une femme ait commis l’adultère confirmée par des preuves évidentes, on la retenait chez elle jusqu’à sa mort. Ces preuves consistent à appeler quatre témoins qui certifient cette action infâme. La retention de la femme chez elle était donc la peine appliquée jusqu’à la mort ou, comme Dieu le montre dans le verset, qu’il modifie son destin c’est à dire un moyen de salut.

Donc d’après ce verset précité c’est la première fois dans le coran (Sourate 4 verset 15) qu’on parle de sanction pour l’adultère, en effet cela prouve bien qu’il n’y avait pas de lapidation dans le Coran.

Dans un deuxième temps Allah (swt) à abroger le verset 15 sourate 4 et à donner une issue plus favorable et plus humaine, qui fut plus tard selon Ibn Abbas, la flagellation citées dans la sourate (La lumière.) [Sourate 24 verset 2].

"La fornicatrice et le fornicateur, fouettez- les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition." (Sourate 24 verset 2)

Il faut savoir que déjà ici le terme "fornicateur, fornicatrice" est de portée générale, il concerne à la fois les personnes célibataires mais aussi les personnes mariées ayant commis l'adultère.

Donc d'après les Parole d'Allah (swt) il n'y a pas de lapidation puisque les femmes qui commettaient l'adultère dans un premier temps était enfermer dans leurs maison jusqu'à leurs mort, puis dans un deuxième temps Allah a allégé la sanction pour celle qui commettaient l'adultère de recevoir 100 coups de fouets ...et pour l'esclave musulmane la moitié de la peine(50 coups de fouets) .

 « La peine à leur appliquer doit être moitié moindre que celle prévue pour les femmes de condition libre » 

Les femmes esclave croyante qui devait recevoir la moitié de la sanction c'est à dire 50 coups de fouets au lieu de 100 coups pour la femme libre croyante. Allah dit :

"Et quiconque parmi vous n’a pas les moyens pour épouser des femmes libres (non esclaves) croyantes, eh bien (il peut épouser) une femme parmi celles de vos esclaves croyantes. Allah connaît mieux votre foi, car vous êtes les uns des autres (de la même religion). Et épousez- les avec l’autorisation de leurs maîtres (Wali) et donnez- leur un Maher convenable; (épousez- les) étant vertueuses et non pas livrées à la débauche ni ayant des amants clandestins. Si, une fois engagées dans le mariage, elles commettent l’adultère, elles reçoivent la moitié du châtiment qui revient aux femmes libres (non esclaves) mariées. Ceci est autorisé à celui d' entre vous qui craint la débauche; mais ce serait mieux pour vous d’être endurant. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux. "(Sourate 4 verset 25)


SUITE......
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Said
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 263

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Jeu 7 Mar - 10:12

Mohamedd a écrit:


Désolé on ne va pas rester la bouche bée devant tant d’arrogance et d'ignorance ! on va te répondre durement ... non pas de notre cru mais du cru de ses savants qui ont tant souffert pour t'apporter cette religion sur un plateau pour que toi, le ventre plein assis sur ton canapé, tu nous dit que tu as le génie de comprendre ce que les compagnons n'ont pas comprit

Salem Aleykoum




Je te signale que " LE NOBLE CORAN SIÈGE SUR LES HADITHS " ET PAS LE CONTRAIRE

Toute les preuve que j'ai déja donner avec les SOURCES DU: NOBLE CORAN ET LES HADITHS- dans mes précédent messages .

Alors je vais pas me répété :

MAIS QU'A TU DONNER COMME PREUVE AVEC SOURCE - ON PEUT REMONTER T'ES MESSAGE ET VOIR QUE TU N'A AUCUNE ARGUMENTATION VALABE

TOUS CE QUE TU SAIT DIRE C EST QU UNE CHÈVRE A ABROGER LA PAROLE D'Allah (swt) ET QUE ALLAH NE POUVAIT PLUS METTRE UN AUTRE VERSET A LA PLACE DE CE QU'IL A ABROGE - NON !!


Et le Coran dit que Allah n'abroge jamais un verset , c'est a dire une révélation , une loi, un message Allah n'abroge jamais ou ne fait jamais oublier un verset sans le remplacer par un meilleur ou équivalent Allah n'a pas dit qu'il le remplaçait par quelque chose de différent hadiths ou quoi que ce soit , Allah a dit un VERSET : "Meilleur" ou "Équivalent "

OU EST CE VERSET MEILLEUR OU ÉQUIVALENT ,???

A j' oublier c'est vrais que la chèvre la abrogé - HEUREUSEMENT QUELLE N'A PAS TOUS MANGER SINON ON AURAIT PLUS DE CORAN ! !!!

TU NA AVANCER AUCUN ARGUMENT QUE DES DIRE DE TELLE OU TELLE QUI NE VIENNENT MÊME PAS DU PROPHETE (sws) ON PEUT RELIRE TOUS T'ES MESSAGE ET ON VERRA QUI A DONNER DES SOURCE FIABLE TOI OU MOI.

ALORS JE TE RENVOIE LA BALLE " C'EST TOI QUI EST PLEIN D'ARROGANCE ET D'IGNORANCE -

C'EST VRAIMENT L' HOPITALE QUI SE FOU DE LA CHARITÉ !!


SALEM ALEYKOUM



Dernière édition par Said le Jeu 7 Mar - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Jeu 7 Mar - 10:41


Tu n'arrive pas à ménager la chèvre et le chou ?!

Il ne faut pas trainer trop avec les chiites ... je pense que tu connais l'adage : ceux qui se ressemblent s'assemblent

L'âne du cheikh s'est fait rebuter par la pente


Peux-tu nous citer un seul hadith auquel tu crois ?
Revenir en haut Aller en bas
Said
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 263

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Jeu 7 Mar - 12:44

Mohamedd a écrit:




Peux-tu nous citer un seul hadith auquel tu crois ?


COMBIEN DE FOIS IL FAUT QUE JE VOUS RÉPÈTE QUE JE NE REJETTE PAS LA SUNNA - MAIS JE REJETTE LES HADITH QUI SONT EN CONTRACTION AVEC LE CORAN -

TU A DEMANDE UN HADITH ET BIEN IL Y A EN PLUSIEURS DANS MES INTERVENTIONS PRÉCÉDENTE TU PEUT VÉRIFIER !

TIEN CI-DESSOUS UN EXEMPLE /

Said a écrit:
la lapidation dans les hadiths

Les Juifs et les Chrétien vivaient sous la domination Musulman mais il n'était pas converti à l’Islam, donc il été jugeaient par le Prophète Mohamed -Sala Allah aley wa salem- suivant leurs Livre (la Thora pour les juifs) ou (l'Evangile pour les chrétiens) et (le Très Saint Coran, Rouh Al-Karim pour les Musulmans, qui a abroger le confinement jusqu'à la mort par 100 coups de fouets …

L’imam Ahmed qui rapporte ce hadith a affirmé que cette peine double: flagellation et lapidation, est appliquée a la personne mariée, mais la plupart des ulémas ont jugé qu’il faut appliquer la peine capitale seule qui est la lapidation jusqu’à la mort, tirant argument du faire du Prophète -qu’Allah le bénisse et le salue- quand il a ordonné de lapider Ma'ez, Al-Ghamidiah et les deux juifs -qui avaient commis l’adultère- sans les flageller.

Ce hadith précité a été appliqué aux juifs suivant leurs Livre qui sont la Thora comme nous allons le voir d'après ces versets et les hadiths suivant:

Allah dit à Mohamed -Sala Allah aley wa salem- en parlant des juifs : " Ils sont attentifs au mensonge et voraces de gains illicites. S’ils viennent à toi, sois juge entre eux où détourne-toi d’eux. Et si tu te détournes d’eux, jamais ils ne pourront te faire aucun mal. Et si tu juges, alors juge entre eux en équité. Car Allah aime ceux qui jugent équitablement.
D'après ce verset 43 sourate 5 - Allah (swt) dit : " " Mais comment te demanderaient- ils d’être leur juge quand ils ont avec eux la Thora dans laquelle se trouve le jugement d’Allah? Et puis, après cela, ils rejettent ton jugement. Ces gens- là ne sont nullement les croyants.

Preuve que le Prophète Mohamed -Sala Allah aley wa salem- devais juger suivant leurs Livre c'est a dire la Thora - Suivant ce hadith rapporté par Mouslim et qui confirme la preuve que cette sanction était appliquer que pour les juifs qui était sous la domination musulman et cela avant l'abrogation du verset 15 sourate 4 par le verset abrogeant (verset 2 Sourate 24 ).

Malek raconte d’après Nafe‘ que Abdullah Ben Omar a rapporté le récit suivant: " On amena devant l’Envoyé d'Allah -Sala Allah aley wa salem- un juif et une juive qui ont commis l’adultère. Il partit pour rencontrer (les doctes) juifs et leur dit: «Que trouvez-vous dans le Pentateuque au sujet de la fornication?» Ils lui répondirent: "Nous noircissons les visages des fornicateurs, les portant sur le dos d’un âne de sorte que leurs visages soient tournes en sens contraire et nous les faisons circuler dans les rues" Il répliqua: «Apportez donc le Pentateuque si vous êtes véridiques».
On apporta le Pentateuque et on le lit, mais le jeune homme qui le lisait, mit la main sur le passage de la lapidation et lit ce qui le précédait et ce qui le suivait. Abdullah Ben Salam qui se trouvait en compagnie de l'Envoyé d'Allah -Sala Allah aley wa salem- dit a ce dernier: " Ordonne-lui d’ôter sa main" comme le jeune juif ôta sa main, on trouva le passage relatif a la lapidation. L’Envoyé d'Allah -Sala Allah aley wa salem- donna ses ordres afin de lapider les deux juifs fornicateurs " (Rapporté par Mouslim)

Le Hadith parle bien des juifs qui seront jugé pour fornication selon leur Livre la (Thora ) , et que la lapidation n'est nullement applicable au musulman, car selon leur Livre le (Coran) il n'y a aucun verset qui dit que les fornicateur doivent être lapidé ...


SUITE ........


Salem Aleykoum
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux
avatar

Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1544

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Jeu 7 Mar - 13:48


salam

[quote="Said"

Non c'est impossible . A oui ! il y a un hadith dans le Sahih Bukhari " que Jésus , quand il reviendra abolira la Jizya. La Jizya est dans le Coran (impôt de capitation) .Et le hadith dit qu'il va l'abolir. Nous allons encore avoir une Abrogation encore un hadith bizzar . Un verset présent actuellement dans le Coran sera abrogé dans le future d'après Sahih Boukhari . Allez vous le croire ?

FIN --Allez vous croire que dans le Coran il y ait eu quoi que ce soit d'abrogé ou d'oublié dans le passé ou le future ?
[/quote]


cher Averroes

Mon message est là pour attester que je ne parle pas de sa venue, car sa venue est dans le Coran et qu'il reviendra a la fin des temps .

ce que je dit , si tu lis bien a partie du début comme j'ai mis en gras et a la fin tu verras que je parle de la JAZYA qu'elle ne peut pas être abroger quand Jésus -paix sur lui- reviendras .

Pourquoi ?

labrogation de la Jazya dans le Coran . Le Coran ne peut plus être abrogé par qui que ce soit il est complet :

Allah dit : .. Aujourd'hui, J' ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J' agrée l' Islam comme religion pour vous.... (sourate 5 verset 3)

Allah ordonne a Ses serviteurs d’ agréer l’Islam comme leur religion qu’il a parachevée (Terminer quelque chose en y apportant le plus grand soin)., rendue parfaite, sujet du Message et de plus noble de ses Livres qui est le Coran.

Car le Coran est le dernier Livre d'Allah est qu'il n'y en aura plus aprés lui - C'est pour cela qu'Allah l'a VOULU ÉTERNEL , INFALSIFIABLE, INATTAQUABLE, INALTÉRABLE - Car le Coran est une lumière pour l'univers -

On ne peut plus ni rajouter ni retranche quoi que ce soit dans le Coran , car Allah (sw) la "parachevé" FINI !!!!!

Et pour finir c'est pas parce que un hadith est en opposition avec la Parole d'Allah (swt) que tout les autre hadith son faux NON , nous respectons les hadith qui ne CONTREDISENT PAS LE CORAN-

[/quote]

Je sais parfaitement de quoi tu parle et où tu veux en venir même si tu ne l'écris point...Tu es tombé sur un sunnite et quel sunnite!!Tu tourne autour du pot inutilement,je me répète donc une dernière fois parce que je n'ai pas de temps à perdre avec des personnes lourds d'esprit!!

Reprenons le versets coranique:

"Il n'y aura personne, parmi les gens du Livre, qui n'aura pas foi en lui avant sa mort. Et au Jour de la Résurrection, il sera témoin contre eux."

Que dit le verset coranique:

1-tous les gens du livre à la venue de Jésus sur terre vont croire en lui;
2-Jésus viendra en chair et en os sur terre;
3-puique tous les gens du livre seront obligés de croire en lui de gré ou de force,il n'y aura plus de Jyzia,donc elle sera abolie (abrogée pour toi);
4-croire en lui ne veut nullement dire qu'ils seront sauvé le jour du jugement dernier puisqu'ils avaient depuis toujours refusé la vérité de l'Islam,c'est pour cela que Jésus témoignera contre eux.

Si toi le coraniste tu ne voit dans ce versets qu'une seule information à savoir la future venue de Jésus sur terre...

Si tu veux l'explication des quatre informations du verset,tu n'a qu'à revenir aux hadithes de notre prophète bien aimé Mohamed PDLS ...Mais je ne crois pas que tu va suivre mon conseil ...


pee




Dernière édition par Averroes le Sam 9 Mar - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Said
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 263

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Jeu 7 Mar - 14:13

Averroes a écrit:

Je sais parfaitement de quoi tu parle et où tu veux en venir même si tu ne l'écris point...Tu es tombé sur un sunnite et quel sunnite!!Tu tourne autour du pot inutilement,je me répète donc une dernière fois parce que je n'ai pas de temps à perdre avec toi!!

Reprenons le versets coranique:

"Il n'y aura personne, parmi les gens du Livre, qui n'aura pas foi en lui avant sa mort. Et au Jour de la Résurrection, il sera témoin contre eux."

Que dit le verset coranique:

1-tous les gens du livre à la venue de Jésus sur terre vont croire en lui;
2-Jésus viendra en chair et en os sur terre;
3-puique tous les gens du livre seront obligés de croire en lui de gré ou de force,il n'y aura plus de Jyzia,donc elle sera abolie (abrogée pour toi);
4-croire en lui ne veut nullement dire qu'ils seront sauvé le jour du jugement dernier puisqu'ils avaient depuis toujours refusé la vérité de l'Islam,c'est pour cela que Jésus témoignera contre eux.

Si toi le coraniste tu ne voit dans ce versets qu'une seule information à savoir la future venue de Jésus sur terre...

Si tu veux l'explication des quatre informations du verset,tu n'a qu'à revenir aux hadithes de notre prophète bien aimé Mohamed PDLS ...Mais je ne crois pas que tu va suivre mon conseil ...


pee






Salem Aleykoum

Averroes je pensez que tu été plus intelligent que sa , mais je m’aperçois que toi et Mohamedd , vous n'avez aucune argumentation est quand vous trouvez la VÉRITÉ EN FACE AVEC DE BONNE BASE ET SOURCE

-VOUS COMMENCER A TRAITEZ LES GENS DE " CORNISTE ET DE MÉCRÉANT "

POURTANT MOI JE NE VOUS ET PAS TRAITER POURTANT VOUS ]RENIER LE VERSET SUR L’ABROGATION CE QUI EST PLUS GRAVE QUE DE REJETER UN HADITH FAUX -

MAIS JE LAISSE CE SOIN A ALLAH (swt) QUI EST LE MEILLEUR DES JUGES -

VOUS PARLEZ BIEN DES HADITH ET DE LA SUNNA DU NOBLE PROPHÈTE-

POURTANT A VOIR VOS COMPORTEMENT ET VOS ARGUMENTATION QUI LAISSE A DÉSIRER - VOUS NE REFLÉTER PAS LA BONTÉ DU PROPHÈTE -

VOUS REFLÉTER L' INCOMPRÉHENSION? LA MÉCHANCETÉ AUCUNE ARGUMENTATION ET J'EN PASSE ET VOUS NE SUIVEZ PAS LA SUNNA .. VOUS SUIVEZ VOS PASSION ....




Dernière édition par Said le Jeu 7 Mar - 15:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux
avatar

Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1544

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Jeu 7 Mar - 14:30


Said a écrit:


SALEM ALEYKOUM
ALLER JE VOUS QUITTE !

Finalement je ne vois pas pourquoi je vais laisser tes deux postes ou leur répondre!!!

Bon départ!!








Dernière édition par Averroes le Jeu 7 Mar - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux
avatar

Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1544

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Ven 8 Mar - 7:45


Mohamedd a écrit:


Sahih Boukhari est à 100 % authentique ... tout les savants qui l'ont étudié sur 14000 ans n'ont douté que de DEUX hadiths ... Boukhari n'a pas recu le titre de Prince des Mouhadithines pour rien ... comme Ibn Hajar n'a pas recu le titre de Hafid pour rien ...
Nous ne valons pas l'encre du Cheikh Boukhari, lui qui à 19 ans a imposé le respect à des grands savants de la grandes cité de Bagdad

Certes il y a des Hadiths forgé mais ce n'est pas un Mohamedd ou un autres membres du forum qui peut les déclarer comme telle ... Pas médecin qui veut

salam
Mon cher Mohamed;
Alors choisis:
1-Boukhari est authentique à 100 %,il y a juste DEUX HADITHS faux,
2-Dans Boukhari IL Y A DES HADITHS FORGES.

Si tu soutiens la première affirmation,je prouverai que c'est faux,si tu soutiens la deuxième affirmation alors explique-moi si moi et mes semblables on ne les dénonce pas qui va les dénoncer et quand?Jusqu'à quand l'honneur de notre prophète restera sali par ces hadithes parce qu'il y a des imbéciles qui s'oppose à toute personne qui les dénonce et qui refusent catégoriquement qu'on touche à eux:ils sont sacré!le prince des mouhadithines les a fouré dans son bouquin,alors on a pas à les toucher!!!Dis-moi vous n'avez pas honte de soutenir des hadithes qui soutiennent implicitement que notre prophète a essayé de violer une femme?Tu n'a pas fais un seul commentaire sur les hadithes que j'ai cité...Je t'attends pour te balancer d'autres hadiths de ton Boukhari qui affirme d'autres horeurs sur l'honneur de notre prophète et sache une chose;je ne les ai pas chercher dans un quelconque site ,je suis tombé par hasard sur eux en feuilltant un des tomes de Boukhari...



Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Ven 8 Mar - 8:07

salam

Il y a des hadiths forgés mais pas dans le sahih de Boukhari et il n'y a pas deux hadiths faux dans le sahih, j'ai dit CERTAINS ont douté de authenticité de deux hadiths du sahih ... ca ne veux pas dire que ces "certains" avaient raison

J'attends la suite ... je sens que je vais rigoler quand tu recevras la douche froide et que tu comprendra que la première impression pas tjs la bonne

J'aime beaucoup ce smiley

pee

qu'Allah aie miséricorde de ce génie, ce prince Boukhari

Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux
avatar

Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1544

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Ven 8 Mar - 10:15


salam

Mohamedd a écrit:
J'aime beaucoup ce smiley

Moi aussi,c'est l'un de mes plus préférés à côté de ce smiley geek53 que j'appelle Albert limité rire vert!

Mohamedd a écrit:
Il y a des hadiths forgés mais pas dans le sahih de Boukhari et il n'y a pas deux hadiths faux dans le sahih, j'ai dit CERTAINS ont douté de authenticité de deux hadiths du sahih ... ca ne veux pas dire que ces "certains" avaient raison

Nous verrons,je te réponderai mieux ce soir parce que j'ai affaire maintenant!

Mohamedd a écrit:
J'attends la suite ... je sens que je vais rigoler quand tu recevras la douche froide et que tu comprendra que la première impression n'est pas tjs la bonne

J'ai bien peur que la douche froid c'est toi qui va le recevoir..J'ai des arguments solides!Qui vivra verra!

Je vais télécharger également la vidéo ce soir pour l'analyser également...

En attendant,tu ne m'a donné aucune analyse des hadithes que j'ai mis en cause,tu as esquivé magistralement ma demande,tu ne vas me faire le coup du corniste j'espère rire rouge

pee


Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
yogo
Membre


Religion : islam
Sexe : Masculin Messages : 10

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Ven 8 Mar - 16:17


Mohamedd a écrit:
salam
Il y a des hadiths forgés mais pas dans le sahih de Boukhari et il n'y a pas deux hadiths faux dans le sahih, j'ai dit CERTAINS ont douté de authenticité de deux hadiths du sahih ... ca ne veux pas dire que ces "certains" avaient raison

salam,
il n'y a aucun hadith faux dans la boukhari!pourquoi tu mets en doute le boukhari?

Revenir en haut Aller en bas
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Ven 8 Mar - 23:07

salam

Tu es un allié fougueux à défaut d’être sage ! à moins que ton message soit adresser en réalité à Averroes qui met doute le savoir et la sincérité de notre seigneur Boukhari




qu'Allah te défend comme tu défends Ses gens
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy
Membre
avatar

Religion : Chrétien
Sexe : Masculin Messages : 87

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Sam 9 Mar - 0:11


bonsoir Said!!!

Said a écrit:
Salem Aleykoum

Cela n'engage que ma personne :
Je vous développe ma synthèse que j'ai réalisée sur base de plusieurs recherche sur la lapidation dans le Très Saint Coran , Rouh Al-Karim et les hadiths du Prophète Mohamed -Sala Allah aley wa salem-
j'en arrive a la conclusion suivante " Il n'y a pas de lapidation dans le Coran, les hadiths qui parle de lapidation, ne s'applique pas aux musulmans, mais ont été appliquées au début de l'islam simplement au juifs qui vivaient sous la domination musulmanes et qui devaient être jugé suivant leur Livre la (Thora)


Explique-moi comment le coran peut-il abolir une chose qui avait été déjà abolie par Dieu!!!

[b]Jean Chapitre 8/53
: Ils s'en allèrent chacun chez soi (y) 1 et Jésus regagna le mont des Oliviers (z). 2 Dès le point du jour, il revint au * Temple et, comme tout le peuple venait à lui, il s'assit et se mit à enseigner. 3 Les * scribes et les * pharisiens amenèrent alors une femme qu'on avait surprise en adultère et ils la placèrent au milieu du groupe. 4 "Maître, lui dirent-ils, cette femme a été prise en flagrant délit d'adultère. 5 Dans la * loi, Moïse nous a prescrit de lapider ces femmes-là. Et toi, qu'en dis-tu ?" 6 Ils parlaient ainsi dans l'intention de lui tendre un piège, pour avoir de quoi l'accuser. Mais Jésus, se baissant, se mit à tracer du doigt des traits sur le sol. 7 Comme ils continuaient à lui poser des questions, Jésus se redressa et leur dit : "Que celui d'entre vous qui n'a jamais péché lui jette la première pierre." 8 Et s'inclinant à nouveau, il se remit à tracer des traits sur le sol. 9 Après avoir entendu ces paroles, ils se retirèrent l'un après l'autre, à commencer par les plus âgés, et Jésus resta seul. Comme la femme était toujours là, au milieu du cercle, 10 Jésus se redressa et lui dit : "Femme, où sont-ils donc ? Personne ne t'a condamnée ?" 11 Elle répondit : "Personne, Seigneur" et Jésus lui dit : "Moi non plus, je ne te condamne pas : va, et désormais ne pèche plus."

A moins que tu ne considère pas l'évangile comme un livre de Dieu...dans le cas contraire c'est une preuve flagrante que votre religion est une fausse religion...
ils sont marrants ces petits musulmans!!!

Revenir en haut Aller en bas
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Sam 9 Mar - 2:09

Cher invité si tu voulais être banni il ne fallait pas t'inscrire, comme on est magnanime on va faire passer ton indélicatesse sur le coup de l'enthousiasme et le fait que tu es nouveau. Sache que chaque patience à ses limites ...


Il faut remettre tes informations à jour! ton histoire de la femme adultère tout le monde sait aujourd'hui que c'est une falsification que les trinitaires=polythéistes ont ajouté à la bible pour montrer un Jésus d'amour! lui qui a dit : "Quant à mes ennemis , ceux qui n'ont pas voulu que je règne sur eux , amenez les ici , et égorgez les tous devant moi !" Luc 19/27

Commencons par le début de l'histoire

Jn 7.15 Les Juifs s'étonnaient, disant : Comment connaît-il les Ecritures, lui qui n'a point étudié ?
16 Jésus leur répondit : Ma doctrine n'est pas de moi, mais de celui qui m'a envoyé.

Ici commence un dialogue entre Jésus et les Pharisiens où Jésus explique qui il est
Jésus disait je suis ... voir Jn 7.17 jusqu'à

Jn 7.29 Moi, je le connais; car je viens de lui, et c'est lui qui m'a envoyé.
30 Ils cherchaient donc à se saisir de lui, et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n'était pas encore venue.

Et à l'épitre 30 on nous dit que Jésus a disparu pour que les Pharisiens ne mettent pas la main dessus et on nous informe que les Pharisiens se sont retourné chez eux. Et puis intervient l'affaire forgé de la femme

Jn 7.9 Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu'aux derniers; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu.

Remarque que les accusateurs de la femme se sont retiré jusqu'aux derniers et que donc il ne reste plus que Jésus et la femme et c'est encore confirmé dans l'épitre 7.10 : Alors s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme,

Donc nous avons que deux personnes dans le plan Jésus et la femme et puis Jésus renvoie la femme 7.11 : va, et ne pèche plus.
Et finalement il ne reste que Jésus seul ... et que fait-on faire à Jésus à ce moment là

Jn 7.12 Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.

mort de rire

On lui fait reprendre la discussion qui est censé etre passer hier avec les Pharisiens

Jn 7.29 Moi, je le connais; car je viens de lui, et c'est lui qui m'a envoyé.
Jn 7.12 Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.
Jn 8.13 Là-dessus, les pharisiens lui dirent : Tu rends témoignage de toi-même; ton témoignage n'est pas vrai.

D'où sont sorti les Pharisiens pour continuer la discussion ?

Tu vois bien que ta femme adultère fait tache dans l'histoire ! histoire qui ne se trouve même pas dans la copie du manuscrit (Codex Vaticanus) que l'église garde dans son coffre fort
voir ici le scanne du codex où les épitres entre 7.40 et 8.19 N'EXISTENT PAS

http://www.bible-researcher.com/codex-b.html

Regarde en bas du lien que tu viens d'ouvrir et clique sur la phrase en bleu "John 7:40b-8:19 (montre l'absence de la péricope adultère)"

Ps : Dans l'exégèse des textes (sacrés ou non), une péricope désigne un extrait formant une unité ou une pensée cohérente.

Le clique que tu as effectué t'ouvre le lien de page en question

http://www.bible-researcher.com/vaticanus1.html


Si j'ai un conseil à te donner c'est de mettre un peu d'eau dans ton vin (1 Timothée 5 : 23 ) car dans ce forum on mène des débats académique étayer avec des preuves et non pas un tchatche religieux
Revenir en haut Aller en bas
Said
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 263

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Sam 9 Mar - 9:47

Godefroy a écrit:

bonsoir Said!!!

Said a écrit:
Salem Aleykoum

Cela n'engage que ma personne :
Je vous développe ma synthèse que j'ai réalisée sur base de plusieurs recherche sur la lapidation dans le Très Saint Coran , Rouh Al-Karim et les hadiths du Prophète Mohamed -Sala Allah aley wa salem-
j'en arrive a la conclusion suivante " Il n'y a pas de lapidation dans le Coran, les hadiths qui parle de lapidation, ne s'applique pas aux musulmans, mais ont été appliquées au début de l'islam simplement au juifs qui vivaient sous la domination musulmanes et qui devaient être jugé suivant leur Livre la (Thora)


Explique-moi comment le coran peut-il abolir une chose qui avait été déjà abolie par Dieu!!!

[b]Jean Chapitre 8/53
: Ils s'en allèrent chacun chez soi (y) 1 et Jésus regagna le mont des Oliviers (z). 2 Dès le point du jour, il revint au * Temple et, comme tout le peuple venait à lui, il s'assit et se mit à enseigner. 3 Les * scribes et les * pharisiens amenèrent alors une femme qu'on avait surprise en adultère et ils la placèrent au milieu du groupe. 4 "Maître, lui dirent-ils, cette femme a été prise en flagrant délit d'adultère. 5 Dans la * loi, Moïse nous a prescrit de lapider ces femmes-là. Et toi, qu'en dis-tu ?" 6 Ils parlaient ainsi dans l'intention de lui tendre un piège, pour avoir de quoi l'accuser. Mais Jésus, se baissant, se mit à tracer du doigt des traits sur le sol. 7 Comme ils continuaient à lui poser des questions, Jésus se redressa et leur dit : "Que celui d'entre vous qui n'a jamais péché lui jette la première pierre." 8 Et s'inclinant à nouveau, il se remit à tracer des traits sur le sol. 9 Après avoir entendu ces paroles, ils se retirèrent l'un après l'autre, à commencer par les plus âgés, et Jésus resta seul. Comme la femme était toujours là, au milieu du cercle, 10 Jésus se redressa et lui dit : "Femme, où sont-ils donc ? Personne ne t'a condamnée ?" 11 Elle répondit : "Personne, Seigneur" et Jésus lui dit : "Moi non plus, je ne te condamne pas : va, et désormais ne pèche plus."

A moins que tu ne considère pas l'évangile comme un livre de Dieu...dans le cas contraire c'est une preuve flagrante que votre religion est une fausse religion...
ils sont marrants ces petits musulmans!!!



Bonjour Godefroy


Ces deux ( Jésus et Mohamed) ont été testés par les juifs sur le sujet de la l'adultére . Et pour que les rabbins viennent tester deux prophètes sur ce sujet indique qu'il a une importance intrigante.

1) Jésus fils de Marie
2) Mouhamed (sws) de la lignée d'Ismael .

Prenant l'exemple de Jésus .

Jésus (Issa) ,( paix sur lui) est assis, prêchant à ses disciples .Et les rabin sont arrivés. Ils ont amené une femme " Nous l'avons surprise en flagrant délit d'adultére. Ils l'ont amenée et ils ont dit "C'est à toi de juger" Que décide-tu ?

Les juifs tendaient un guet-apens a Jésus. mais ce qui vient à l'esprit elle ne peut pas commettre l'adultére seule il faut un homme pourquoi qu'il l'avez laissé ?

Le chatiment n'est que pour les femmes?

Donc je trouve étrange de l'amener et pas lui. Le Prophète Issa (Jésus - pais sur lui ) et maintenant mis à l'epreuve . Les juifs lui disent " Tu doit rendre un jugement" Quelle est la punition de cette femme ?

Aucun juif n'ignorait à l'époque il y a 2000 ans que la punition était la lapidation à mort . Ils le savaient tous . Mais il ne l'appliquaient pas. Ils voulaient s'en débarrasser laisser la loi venue d'Allah et la remplacer par une loi qu'ils ont faite .

Qu'a fait le Prophète Issa (Jésus) ? Macha'Allah quelle sagesse.

Il a dit : " que celui qui est sans péché jette la première pierre "

Il n'a pas dit que la loi ne s'applique pas ou que la loi est abroger . Il reconnait implicitement que c'est la loi la lapidation à mort . Il est prêt à la faire respecter . Mais puisque les juifs lui demandez justice il demande "Que celui qui est sans péché jette la première pierre " regardez cette sagesse .

C'est tout simplement que pour faire l'adultére il faut être deux , et les Israelite de cette époque ne l'apidé que les femmes alors qu'il laisser les l'hommes libre son leur faire subir la sanction de la lapidation c'est de l'injustice et c'est pour cette raison que Jésus (Issa paix sur lui) dit : "Que celui qui est sans péché jette la premiére pierre " personne n'a pu lancer la premiere pierre sur la femme puisque tous on commis quelque chose (adultére, vol, ect...)

Jésus n'a jamais dit que la loi ne s'applique pas ou que la loi est abroger -

La loi n'a jamais été abroger par Jésus elle est toujours d'actualité dans la Thora et dans l'Evangile .


Salut
Revenir en haut Aller en bas
Said
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 263

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Sam 9 Mar - 9:49

salem

Je voulais poursuivre mon raisonnement sur la lapidation avec le troisiéme abrogation , mais les personnes de ce forum son tellement plein de haine , d'insulte et d'intolerence et de grossiéreté que j'ai du arreter mon raisonement sur la LAPIDATION .


Mohamedd a écrit:

Tu es un allié fougueux à défaut d’être sage ! à moins que ton message soit adresser en réalité à Averroes qui met doute le savoir et la sincérité de notre seigneur Boukhari


Quant a toi Mohamedd tu Blasphème grave , sait tu que Dieu ne pardonne pas à ceux qui lui associe quoi que ce soit - Te rend tu compte que tu a pris Al-Boukhari ( Rahimou Allah) pour "Seigneur " sa veut dire "Rab = Dieu" !! Alors apprend le sens des mots est la compréhension après tu viendra débattre sur le forum .


salem
Revenir en haut Aller en bas
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Sam 9 Mar - 10:06

Said a écrit:

Quant a toi Mohamedd tu Blasphème grave , sait tu que Dieu ne pardonne pas à ceux qui lui associe quoi que ce soit - Te rend tu compte que tu a pris Al-Boukhari ( Rahimou Allah) pour "Seigneur " sa veut dire "Rab = Dieu" !! Alors apprend le sens des mots est la compréhension après tu viendra débattre sur le forum .



Jeune homme ne dit pas des choses qui peuvent te faire honte quand tu y pense

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/seigneur/71844

Citation :
Je voulais poursuivre mon raisonnement sur la lapidation avec le troisiéme abrogation

Tu as fait le tour de la question et tu n'as plus rien à ajouter

Le respect on l'impose on ne le quémande pas ... réponds à nos questions pour nous faire taire et tu pourra continuer
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy
Membre
avatar

Religion : Chrétien
Sexe : Masculin Messages : 87

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Sam 9 Mar - 10:25


Mohamedd a écrit:

Il faut remettre tes informations à jour! ton histoire de la femme adultère tout le monde sait aujourd'hui que c'est une falsification que les trinitaires=polythéistes ont ajouté à la bible pour montrer un Jésus d'amour! lui qui a dit : "Quant à mes ennemis , ceux qui n'ont pas voulu que je règne sur eux , amenez les ici , et égorgez les tous devant moi !" Luc 19/27

L'épisode de la femme adultère est-il authentique ?
"
Le récit de la femme adultère laisse place à de grands doutes critiques. Ce passage manque dans les meilleurs manuscrits; je crois cependant qu'il faisait partie du texte primitif. Les données topographiques des versets 1 et 2 ont de la justesse. Rien dans le morceau ne fait disparate avec le style du quatrième évangile. Je pense que c'est par un scrupule déplacé, venu à l'esprit de quelque faux rigoriste, sur la morale en apparence relâchée de l'épisode, qu'on aura coupé ces lignes qui pourtant, vu leur beauté, se seront sauvées, en s'attachant à d'autres parties des textes évangéliques... On comprend en tout cas beaucoup mieux qu'un tel passage ait été retranché qu'ajouté
." (E. Renan, Vie de Jésus, 13e édit., p. 5000 et s.)

Mohamedd a écrit:

Tu vois bien que ta femme adultère fait tache dans l'histoire ! histoire qui ne se trouve même pas dans la copie du manuscrit (Codex Vaticanus) que l'église garde dans son coffre fort
voir ici le scanne du codex où les épitres entre 7.40 et 8.19 N'EXISTENT PAS

Si le (Codex Vaticanus) ne comporte pas l'histoire de la femme adultère,d'autres Codex bien plus anciens la confirment nettement notamment Le Codex Bezae Cantabrigensis (IVe siècle) http://codexbezae.perso.sfr.fr/cb/jn/jn.php?chapter=8&lang=a; de même que de nombreuses Autorités de l'Eglise de Dieu, saint Jérôme, saint Ambroise, saint Augustin etc...

Citons saint Augustin (De coniugiis adulteris):

CHAPITRE VI. DE LA RÉCONCILIATION ENTRE ÉPOUX APRÈS L'ADULTÈRE.
5. Il vous paraît dur qu'un époux puisse se réconcilier avec l'autre époux coupable d'adultère; supposez la foi vive et rien ne sera plus facile. Pourquoi regarder encore comme adultères ceux que le baptême a régénérés ou que nous croyons guéris par la pénitence? Ces crimes pour l'expiation desquels la loi ancienne n'avait point de sacrifices, sont maintenant expiés par le sang du Nouveau Testament; voilà pourquoi il était alors si rigoureusement défendu à un homme de recevoir son. épouse quand elle avait connu un autre mari. Nous lisons cependant que la fille de Saül, donnée d'abord à David pour épouse et livrée ensuite par son père à un autre mari, fut reprise par David, qui en cela ne désobéissait à la loi ancienne que pour préfigurer le Nouveau Testament (II Rois III, 14.). Maintenant, depuis que Jésus-Christ a dit à la femme adultère : « Ni moi, je ne vous condamnerai pas, allez et ne péchez plus à l'avenir», qui ne comprend qu'en voyant le Seigneur pardonner, un mari doit pardonner aussi et ne plus reprocher l'adultère à celle qui en a fait pénitence et à qui la miséricorde divine a fait grâce?

CHAPITRE VII. QUE SONT CES MARIS QUI SÉVISSENT CONTRE LEURS FEMMES ADULTÈRES?
6. Mais cette conduite du Sauveur soulève l'indignation des infidèles; on trouve même des chrétiens de peu de foi ou plutôt ennemis de la vraie foi, qui craignant l'impunité pour leurs femmes, arrachent des exemplaires sacrés le récit de l'indulgence accordée par Jésus-Christ à la femme adultère. Mais a-t-il donné la permission de pécher, Celui qui a dit: « Désormais ne péchez plus? » ou bien pour éviter le scandale de ces malades, Dieu, le souverain médecin de nos âmes, devait-il refuser de guérir cette femme en lui pardonnant son péché? Gardons-nous de croire que ceux qui s'irritent de cette conduite du Sauveur, soient eux-mêmes d'une pureté sans tache et d'une austère chasteté : mettons-les plutôt au nombre de ceux à qui le Sauveur adresse ces mots: « Que celui d'entre vous qui est sans péché lui jette la première pierre ». Ceux qui entendaient ces paroles, sentant tout à coup les tourments de la conscience, s'éloignèrent et cessèrent de tenter le Sauveur et de poursuivre cette femme adultère (Jean, VIII, 7-11.). De nos jours au contraire nous en trouvons qui sont malades et qui repoussent le médecin, qui, coupables d'adultère sévissent contre leurs femmes adultères. Si on leur disait, non pas seulement en général: « Que celui d'entre vous qui est sans péché », mais d'une manière plus précise : que celui qui est innocent de ce péché, « lui jette la première pierre » ; peut-être cela leur donnerait-il à réfléchir et à reconnaître enfin qu'ils sont bien coupables de réclamer à grands cris la mort d'une femme adultère, eux qui seraient morts depuis longtemps pour le même crime, si Dieu ne les avait épargnés dans son infinie miséricorde.

http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/augustin/adultere/index.htm#_Toc17798039

Ainsi comme tu le vois,le grand saint Augustin (IVe siècle) nous apprend la raison de l'absence de ce passage dans certains manuscrits:
"on trouve même des chrétiens de peu de foi ou plutôt ennemis de la vraie foi, qui craignant l'impunité pour leurs femmes, arrachent des exemplaires sacrés le récit de l'indulgence accordée par Jésus-Christ à la femme adultère."

Mohamedd a écrit:

http://www.bible-researcher.com/codex-b.html
Regarde en bas du lien que tu viens d'ouvrir et clique sur la phrase en bleu "John 7:40b-8:19 (montre l'absence de la péricope adultère)"
Ps : Dans l'exégèse des textes (sacrés ou non), une péricope désigne un extrait formant une unité ou une pensée cohérente.
Le clique que tu as effectué t'ouvre le lien de page en question
http://www.bible-researcher.com/vaticanus1.html

J'ai mieux que ce que tu propose,j'ai l'évangile de Matthieu,que John 7:40-8:19 prouve qu'il est aussi un ajout!!

Matthieu Chapitre 19
3-Des Pharisiens l'abordèrent pour le mettre à l'épreuve, et dirent: " Est-il permis à l'homme de répudier sa femme pour quelque motif que ce soit? "
****
7-Ils lui dirent: " Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit de donner un acte de divorce et de la répudier? "
8-Il leur dit: " C'est à cause de votre dureté de cœur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes: mais, au commencement, il n'en fut pas ainsi.
9-Or je vous dis que celui qui répudie sa femme, si ce n'est pour adultère, et en épouse une autre, commet un adultère. "

Ici encore,Jésus confirme que la punition de la femme adultère c'est le divorce et la répudiation,pas la lapidation Very Happy
Alors?Alors?
On va l’entendre moins ta grande gueule

Mohamedd a écrit:

Si j'ai un conseil à te donner c'est de mettre un peu d'eau dans ton vin (1 Timothée 5 : 23 ) car dans ce forum on mène des débats académique étayer avec des preuves et non pas un tchatche religieux

Tu donne trop de conseil...inutilement.



Revenir en haut Aller en bas
Godefroy
Membre
avatar

Religion : Chrétien
Sexe : Masculin Messages : 87

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Sam 9 Mar - 10:33


Said a écrit:

Bonjour Godefroy

Ces deux ( Jésus et Mohamed) ont été testés par les juifs sur le sujet de la l'adultére . Et pour que les rabbins viennent tester deux prophètes sur ce sujet indique qu'il a une importance intrigante.

1) Jésus fils de Marie
2) Mouhamed (sws) de la lignée d'Ismael .

Prenant l'exemple de Jésus .

Jésus (Issa) ,( paix sur lui) est assis, prêchant à ses disciples .Et les rabin sont arrivés. Ils ont amené une femme " Nous l'avons surprise en flagrant délit d'adultére. Ils l'ont amenée et ils ont dit "C'est à toi de juger" Que décide-tu ?

Les juifs tendaient un guet-apens a Jésus. mais ce qui vient à l'esprit elle ne peut pas commettre l'adultére seule il faut un homme pourquoi qu'il l'avez laissé ?

Le chatiment n'est que pour les femmes?

Donc je trouve étrange de l'amener et pas lui. Le Prophète Issa (Jésus - pais sur lui ) et maintenant mis à l'epreuve . Les juifs lui disent " Tu doit rendre un jugement" Quelle est la punition de cette femme ?

Aucun juif n'ignorait à l'époque il y a 2000 ans que la punition était la lapidation à mort . Ils le savaient tous . Mais il ne l'appliquaient pas. Ils voulaient s'en débarrasser laisser la loi venue d'Allah et la remplacer par une loi qu'ils ont faite .

Qu'a fait le Prophète Issa (Jésus) ? Macha'Allah quelle sagesse.

Il a dit : " que celui qui est sans péché jette la première pierre "

Il n'a pas dit que la loi ne s'applique pas ou que la loi est abroger . Il reconnait implicitement que c'est la loi la lapidation à mort . Il est prêt à la faire respecter . Mais puisque les juifs lui demandez justice il demande "Que celui qui est sans péché jette la première pierre " regardez cette sagesse .

C'est tout simplement que pour faire l'adultére il faut être deux , et les Israelite de cette époque ne l'apidé que les femmes alors qu'il laisser les l'hommes libre son leur faire subir la sanction de la lapidation c'est de l'injustice et c'est pour cette raison que Jésus (Issa paix sur lui) dit : "Que celui qui est sans péché jette la premiére pierre " personne n'a pu lancer la premiere pierre sur la femme puisque tous on commis quelque chose (adultére, vol, ect...)

Jésus n'a jamais dit que la loi ne s'applique pas ou que la loi est abroger -

La loi n'a jamais été abroger par Jésus elle est toujours d'actualité dans la Thora et dans l'Evangile .

Salut;
Je te répondrai cet après-midi Said!Je viens juste d'en finir avec Mohamedd...Il ne se relèvera pas de sitôt, ,je vous ai cassé musulmans rire rouge







Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux
avatar

Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1544

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Sam 9 Mar - 12:45


Said a écrit:
salem
Je voulais poursuivre mon raisonnement sur la lapidation avec le troisiéme abrogation , mais les personnes de ce forum son tellement plein de haine , d'insulte et d'intolerence et de grossiéreté que j'ai du arreter mon raisonement sur la LAPIDATION .


salam
Mon cher Said
Personne ne t'empêche de continuer ton raisonnement sur la LAPIDATION comme bon te semblera mais on te demande juste deux choses qui ne sont pas du tout impossibles pour toi:
1-respecte ceux qui sont différents de toi comme tu leur demande de te respecter,ne les insulte pas,ne les dénigre pas...Mais détruis comme bon te semblera leur faux raisonnement,si leur raisonnement est faux, avec des preuves...
2-sois sincère dans ton débat et n'essaye pas de faire semblant que tu n'as rien compris,aie le courage,comme tu as celui de détruire les fausses certitude de voir clairement si l'argument qu'ils vous présente est discutable ou pas..
C'est tout ce qu'on te demande et j'espère qu'on ne va plus s'attaquer,nous tous,à nos personnes ni s'insulter inutilement mais aborder directement les problématiques...le fautif sera toujours celui qui au lieu de présenter une argumentation s'en prènne aux autres avec des insultes;tout le monde est prévenu maintenant!

mer et pee





Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux
avatar

Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1544

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Sam 9 Mar - 12:54


Godefroy a écrit:

...je vous ai cassé musulmans rire rouge

ho,ho!!
Le crois-tu réellement?Et avec un seul poste?
D'accord,on relève le défi!!

Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Godefroy
Membre
avatar

Religion : Chrétien
Sexe : Masculin Messages : 87

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Sam 9 Mar - 14:08


Said a écrit:


Bonjour Godefroy

Qu'a fait le Prophète Issa (Jésus) ? Macha'Allah quelle sagesse.

Il a dit : " que celui qui est sans péché jette la première pierre "

Il n'a pas dit que la loi ne s'applique pas ou que la loi est abroger . Il reconnait implicitement que c'est la loi la lapidation à mort . Il est prêt à la faire respecter . Mais puisque les juifs lui demandez justice il demande "Que celui qui est sans péché jette la première pierre " regardez cette sagesse .

C'est tout simplement que pour faire l'adultére il faut être deux , et les Israelite de cette époque ne l'apidé que les femmes alors qu'il laisser les l'hommes libre son leur faire subir la sanction de la lapidation c'est de l'injustice et c'est pour cette raison que Jésus (Issa paix sur lui) dit : "Que celui qui est sans péché jette la premiére pierre " personne n'a pu lancer la premiere pierre sur la femme puisque tous on commis quelque chose (adultére, vol, ect...)

Jésus n'a jamais dit que la loi ne s'applique pas ou que la loi est abroger -

La loi n'a jamais été abroger par Jésus elle est toujours d'actualité dans la Thora et dans l'Evangile .
Salut

Salut Said!

Cela est votre explication à vous les musulmans qui arrange vos affaires pas notre explication...Alors écoute l'explication d'un chrétien!

"Le récit de la « femme adultère » de Jean 8 est l'un des plus beaux de l'Evangile. Cette femme pécheresse, condamnée par les intégristes de l'époque, est relevée par Jésus, pardonnée, libérée de ses accusateurs... avec cette formule restée célèbre : « Que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre ! »

Certes, la réponse de Jésus a été astucieuse, il a réussi à dénouer la situation sans avoir à faire de grands discours... On comprend le message : comme nous sommes tous pécheurs, nous n'avons pas à juger et encore moins à condamner les autres...

Mais Jésus, lui, il aurait pu juger, condamner la femme pécheresse, il aurait pu « jeter la première pierre », lui qui n'a jamais péché (dit-on). Peut-être précisément est-ce là une chose bien plus importante à trouver dans ce texte : la grâce absolue de Dieu, son pardon inconditionnel.

On dit parfois que Dieu pardonne à qui se repent. C'est évidemment vrai, mais là, Jésus pardonne, or à aucun moment la femme ne demande pardon, ni ne se repent, ni ne promet quoi que ce soit.

Jésus s'approche d'elle, il se baisse, lui parle et la relève en lui disant son pardon sans aucune condition. Il lui dit bien ensuite : « Va et ne pèche plus », mais ce n'est pas une condition, c'est un envoi après l'avoir été pardonnée et relevée.
La radicalité de cet épisode est extraordinaire : Dieu nous pardonne et nous relève, il n'y a aucune condition, c'est de la grâce pure.

Cela dit, Dieu n'est pas dans une sorte d'indifférence par rapport au mal. Le risque d'une doctrine trop totale de la grâce, serait de donner l'impression que finalement, Dieu se fiche que nous soyons pécheurs ou non, que nous fassions du bien ou du mal.Or ce n'est évidemment pas le cas.

Le Christ ne se contente pas de dire à la femme adultère : « Ce n'est rien, continue comme ça, c'est très bien, on s'en fiche... » il la libère de ses accusateurs, certes, il la pardonne, certes aussi, mais il dépense aussi beaucoup d'énergie à la remettre debout. C'est tout un aspect du texte auquel on fait trop peu attention : cette démarche complexe du Christ auprès de la femme, se baissant deux fois, écrivant dans le sable, lui parlant... non, il ne fait pas que de lui pardonner, il y a tout un travail pour l'aider à sortir de sa situation qui nécessite du temps, de l'énergie, de l'attention. Il est en effet plus rapide, plus facile de condamner, il suffit de jeter la pierre, que de relever quelqu'un, et de le remettre en marche dans son existence.

La première chose que Jésus fait pour elle, donc, c'est de se baisser. La fille est couchée par terre, n'espérant plus rien, n'attendant que le rocher de sa juste condamnation et de la mort. Jésus, lui, se baisse jusqu'à elle. Non seulement il ne lui jette pas la pierre, mais il ne la regarde même pas de haut. C'est une chose extraordinaire : Dieu vient à nous, Dieu n'est pas indifférent à notre détresse, il s'abaisse jusqu'à nous parler à l'oreille, il nous prend en considération et nous aime personnellement.

Ensuite il est dit qu'il écrit dans le sable avec son doigt. Il y a là une énigme, bien des théologiens se sont demandé ce que Jésus avait bien pu écrire là, la seule fois où il est montré en train d'écrire. Mais en fait, c'est certainement une allusion à un autre événement biblique. Un autre personnage avait autrefois écrit quelque chose de son doigt par terre : Dieu au mont Sinaïe. C'était pour donner la Loi, et elle avait été écrite dans la pierre. « du doigt de Dieu ». Jésus qui écrit avec son doigt ici est donc montré comme donnant à son tour une Loi. Mais pas une loi dure et générale comme celle de Moïse, une loi intime, personnelle, souple et passagère, puisqu'elle est écrite non dans la pierre mais dans le sable. Il lui donne une vocation propre.

Le Christ ne se désintéresse donc pas de la jeune femme, mais il vient lui dire ce qu'elle peut faire, là, elle, aujourd'hui, il lui donne un plan pour avancer. Cette loi personnelle qu'elle trouve ainsi dans son dialogue avec son Sauveur n'a rien à voir avec la loi générale qui culpabilise, avec la loi au nom de laquelle on voulait la tuer. Ici, c'est une loi qui ne tue pas, mais une parole qui remet en marche, une loi qui relève.

Ensuite, il se met debout pour chasser les accusateurs, il fait disparaître les derniers sentiments de culpabilité qui empêchent trop souvent de se remettre en marche. Puis il se rebaisse pour lui parler encore et réécrire sur le sable. On voit combien il est compliqué de remettre sur le chemin de la vie. C'est un travail de résurrection (relevée) qui demande du temps... même avec l'aide de Dieu ou du Christ. Et finalement le Christ se relève, et la relève avec lui.
Certainement, la femme ne sera jamais parfaite, mais enfin, elle est en route. Elle peut se mettre en marche en acceptant son imperfection et en faisant tout ce qu'elle peut pour le Seigneur.
Et si elle a compris qui est Dieu pour elle, alors elle n'a plus rien à craindre, parce qu'elle ne sera plus jamais seule, plus jamais livrée à elle-même, et à son sentiment dévastateur de culpabilité. Dieu toujours l'accompagnera pour la soutenir et la guider :

Quand même je marcherais dans la vallée de l'ombre et de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi, ta houlette et ton bâton, voilà mon réconfort. (Ps 23)

Louis Pernot

Encore un autre musulman que je viens de casser en deux;je commence à me plaire dans ce forum rire vert!





Revenir en haut Aller en bas
Godefroy
Membre
avatar

Religion : Chrétien
Sexe : Masculin Messages : 87

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Sam 9 Mar - 14:10


Averroes a écrit:

Godefroy a écrit:

...je vous ai cassé musulmans rire rouge

ho,ho!!
Le crois-tu réellement?Et avec un seul poste?
D'accord,on relève le défi!!


Je vous attends avec joie Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Godefroy
Membre
avatar

Religion : Chrétien
Sexe : Masculin Messages : 87

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Sam 9 Mar - 14:13


Je vois avec joie que vous êtes divisé,cela va me permettre de vous casser un à un sans me soucier de vous voir m'attaquer en meute rire rouge

Revenir en haut Aller en bas
Said
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 263

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Sam 9 Mar - 16:14

Godefroy a écrit:


Salut Said!

Cela est votre explication à vous les musulmans qui arrange vos affaires pas notre explication...Alors écoute l'explication d'un chrétien!

"Le récit de la « femme adultère » de Jean 8 est l'un des plus beaux de l'Evangile. Cette femme pécheresse, condamnée par les intégristes de l'époque, est relevée par Jésus, pardonnée, libérée de ses accusateurs... avec cette formule restée célèbre : « Que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre ! »

Certes, la réponse de Jésus a été astucieuse, il a réussi à dénouer la situation sans avoir à faire de grands discours... On comprend le message : comme nous sommes tous pécheurs, nous n'avons pas à juger et encore moins à condamner les autres...

Mais Jésus, lui, il aurait pu juger, condamner la femme pécheresse, il aurait pu « jeter la première pierre », lui qui n'a jamais péché (dit-on). Peut-être précisément est-ce là une chose bien plus importante à trouver dans ce texte : la grâce absolue de Dieu, son pardon inconditionnel.

On dit parfois que Dieu pardonne à qui se repent. C'est évidemment vrai, mais là, Jésus pardonne, or à aucun moment la femme ne demande pardon, ni ne se repent, ni ne promet quoi que ce soit.

Jésus s'approche d'elle, il se baisse, lui parle et la relève en lui disant son pardon sans aucune condition. Il lui dit bien ensuite : « Va et ne pèche plus », mais ce n'est pas une condition, c'est un envoi après l'avoir été pardonnée et relevée.
La radicalité de cet épisode est extraordinaire : Dieu nous pardonne et nous relève, il n'y a aucune condition, c'est de la grâce pure.

Cela dit, Dieu n'est pas dans une sorte d'indifférence par rapport au mal. Le risque d'une doctrine trop totale de la grâce, serait de donner l'impression que finalement, Dieu se fiche que nous soyons pécheurs ou non, que nous fassions du bien ou du mal.Or ce n'est évidemment pas le cas.

Le Christ ne se contente pas de dire à la femme adultère : « Ce n'est rien, continue comme ça, c'est très bien, on s'en fiche... » il la libère de ses accusateurs, certes, il la pardonne, certes aussi, mais il dépense aussi beaucoup d'énergie à la remettre debout. C'est tout un aspect du texte auquel on fait trop peu attention : cette démarche complexe du Christ auprès de la femme, se baissant deux fois, écrivant dans le sable, lui parlant... non, il ne fait pas que de lui pardonner, il y a tout un travail pour l'aider à sortir de sa situation qui nécessite du temps, de l'énergie, de l'attention. Il est en effet plus rapide, plus facile de condamner, il suffit de jeter la pierre, que de relever quelqu'un, et de le remettre en marche dans son existence.

La première chose que Jésus fait pour elle, donc, c'est de se baisser. La fille est couchée par terre, n'espérant plus rien, n'attendant que le rocher de sa juste condamnation et de la mort. Jésus, lui, se baisse jusqu'à elle. Non seulement il ne lui jette pas la pierre, mais il ne la regarde même pas de haut. C'est une chose extraordinaire : Dieu vient à nous, Dieu n'est pas indifférent à notre détresse, il s'abaisse jusqu'à nous parler à l'oreille, il nous prend en considération et nous aime personnellement.

Ensuite il est dit qu'il écrit dans le sable avec son doigt. Il y a là une énigme, bien des théologiens se sont demandé ce que Jésus avait bien pu écrire là, la seule fois où il est montré en train d'écrire. Mais en fait, c'est certainement une allusion à un autre événement biblique. Un autre personnage avait autrefois écrit quelque chose de son doigt par terre : Dieu au mont Sinaïe. C'était pour donner la Loi, et elle avait été écrite dans la pierre. « du doigt de Dieu ». Jésus qui écrit avec son doigt ici est donc montré comme donnant à son tour une Loi. Mais pas une loi dure et générale comme celle de Moïse, une loi intime, personnelle, souple et passagère, puisqu'elle est écrite non dans la pierre mais dans le sable. Il lui donne une vocation propre.

Le Christ ne se désintéresse donc pas de la jeune femme, mais il vient lui dire ce qu'elle peut faire, là, elle, aujourd'hui, il lui donne un plan pour avancer. Cette loi personnelle qu'elle trouve ainsi dans son dialogue avec son Sauveur n'a rien à voir avec la loi générale qui culpabilise, avec la loi au nom de laquelle on voulait la tuer. Ici, c'est une loi qui ne tue pas, mais une parole qui remet en marche, une loi qui relève.

Ensuite, il se met debout pour chasser les accusateurs, il fait disparaître les derniers sentiments de culpabilité qui empêchent trop souvent de se remettre en marche. Puis il se rebaisse pour lui parler encore et réécrire sur le sable. On voit combien il est compliqué de remettre sur le chemin de la vie. C'est un travail de résurrection (relevée) qui demande du temps... même avec l'aide de Dieu ou du Christ. Et finalement le Christ se relève, et la relève avec lui.
Certainement, la femme ne sera jamais parfaite, mais enfin, elle est en route. Elle peut se mettre en marche en acceptant son imperfection et en faisant tout ce qu'elle peut pour le Seigneur.

Salut Godefroy



reprenons:

" Jésus se rendit à la montagne des oliviers. Mais, dès le matin, il alla de nouveau dans le temple, et tout le peuple vint à lui. S'étant assis, il les enseignait. Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère; et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à Jésus: Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.

Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu? Ils disaient cela pour l'éprouver, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus, s'étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit: " Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle ".
Et s'étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre. Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu'aux derniers; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. Alors s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit : "Femme,

où sont ceux qui t'accusaient?

Personne ne t'a-t-il condamnée?

Elle répondit: Non, Seigneur. Et Jésus lui dit: Je ne te condamne pas non plus: "va, et ne pèche plus. » (Jn. 8, 1à 11)

Il est nullement dit que Jésus a abrogé la lapidation : Jésus se pose la question comment se fait-il que personne ne la condamné? et il dit et bien moi aussi je ne te condamne pas - sa veut dire que la femme c'était une prostituer et que les femme qui ne sont pas marier pouvait commettre l’adultère sans avoir la peine de la lapidation - C'est pour cette raison que Jésus a laisser partir la prostituer car il n'y avait aucune sanction contre les femme célibataire -

Je te signale qu'un jugement ou avis n'est pas une abrogation de la lapidation ....Donc dire que Jésus a abolie la lapidation n'est que pur mensonge :

Jésus n'a t-il pas dis: Mt 5,29 Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi. Car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne.

« Vous avez entendu qu’il a été dit : “ Tu ne commettras pas d’adultère ”. Eh bien ! moi je vous dis : Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son cœur, l’adultère avec elle » (Mt 5, 27-28).

Mt 5,28 Mais moi je vous dis : Quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis adultère avec elle dans son cœur.

Donc Jésus n'a jamais fait abrogé la lapidation il a simplement donner un jugement , avis sinon il aurait laissez un texte claire .La preuve c'est que Saint Étienne a été lapidé

La lapidation de saint Étienne .

Aux alentours de 32, le diacre Étienne est conduit devant le Sanhédrin – aréopage juif – pour répondre à l’accusation de blasphème qui pèse contre lui. Au terme d’un long discours par lequel il tente de justifier ses positions chrétiennes, il est condamné à mort, conduit de force hors de la ville et lapidé. Saul de Tarse, qui deviendra plus tard saint Paul, assiste à la sentence, récupère les vêtements des bourreaux et approuve la punition.....

Cela prouve que la lapidation n'a pas été abroger est qu'elle est toujours d'actualité d'après Paul de Tarse puisqu'il la approuvé ....

Il n'existe pas de verset punissant l'homme qui aura trompé sa femme avec une femme célibataire n'était pas punis. Est celui qui commet un adultère avec une femme marié est punit parce qu'il a déshonoré la femme de son prochain (Deutéronome 22.24).

Ainsi, l'adultère n'existe pas pour l'homme, mais seulement pour la femme, comme cela est confirmé par les dictionnaires Biblique suivant :

Dans le dictionnaire de la Bible par André-Marie Gerard, définition de adultère, page 37 --- D'après la définition biblique, si un homme marié couche avec une femme non mariée, cela n'est pas considéré comme un crime du tout. L'homme marié qui entretient des relations hors mariage avec des femmes non mariées n'est pas un homme adultère et les femmes non mariées qui sont impliquées avec lui ne sont pas des femmes adultères. Le crime de l'adultère est commis seulement quand un homme couche avec une femme mariée. Dans ce cas, l'homme est considéré adultère, même s'il n'est pas marié, et il en va de même pour la femme. En bref, l'adultère est réduit à toute relation sexuelle illicite impliquant une femme mariée."Celui qui commet l'adultère sera mis à mort, lui, et la femme adultère".

La femme est considérait comme la chose de l'homme chez les chrétiens: Le Vocabulaire de théologie Biblique : Mariage et adultère. - Interdit (Ex 20,14; Dt 5,18; Jr 7,9; Ml
3,5), l'adultère reçoit dans la Loi une définition restreinte : c'est l'acte qui viole l'appartenance d'une femme à son mari ou à son fiancé (Lv 20,10; Dt 22,22 ss).

La femme apparaît comme la chose de l'homme (Ex 20,17) plutôt que comme une personne avec laquelle il ne fait qu'un dans la fidélité d'un amour mutuel (Gn 2, 23 Drunk. Vocabulaire de théologie Biblique, publié sous la direction de Xavier Léon-Dufour et de Jean Duplacy, Augustin Goerge, Pierre Grelot, Jacques Guillet, Marc-François Lacan, cinquième édition 1981, définition de adultère, page 26

Votre Loi exigeait le témoignage pour adultere d’au moins deux personnes pour toute condamnation à mort (Nb 35,30; Dt 17,6).

Ces témoins endossaient la responsabilité de la sentence et ils devaient jeter les premières pierres si le coupable était lapidé (Dt 17,7).

par contre notre loi exige 4 témoin donc en vois bien que la sentence pour adultère pour les musulmans était impossible à appliquer ! Alors il ne faut pas inverser les role....


salut


Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux
avatar

Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1544

MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   Sam 9 Mar - 19:20


salam
Mon cher Said
Voila,j'ai supprimé quelques postes et édité d'autres qui sont blessants pour toi...J'espère que tu tiendra compte de notre geste et que ton dialogue avec nous sera franc et respectueux à partir de maintenant...
Et maintenant,occupons-nous de cet arrogant Godefroy!!!

Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??   

Revenir en haut Aller en bas
 
La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ??
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Coran-
Sauter vers: