EST UN FORUM DE DIALOGUE ISLAMO-CHRETIEN POUR LA FRATERNITE ET LA PAIX ENTRE LES DEUX COMMUNAUTES DE FOI SANS CONCESSIONS DOCTRINALES. (Lire Déclaration du Fondateur impérativement)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Soyez les bienvenues dans notre Forum














Partagez | 
 

 La naissance de Jésus et la Science

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 922

MessageSujet: La naissance de Jésus et la Science   Sam 16 Mar - 10:25

bismillah

La naissance de Jésus et la Science
1

La naissance miraculeuse de Jésus et reconnu dans le Coran comme dans les Évangiles mais pas de la même façon, les chrétiens prétendent que Jésus et dieu ou fils de dieu ou sa parole devenu chaire ou tout à la fois (très très compliqué) ce qu’est impossible à digéré pour tous esprits raisonnable et logique.

Pour les musulman Jésus n’a pas de père mais il est un être humain normal comme tout êtres humains, on voit déjà que la thèse musulmane et plus logique mais est ce qu’il est logique scientifiquement à 100% ? C’est la question de ce Topic.

Que dit la science concernant une telle naissance sans un spermatozoïde masculin ?

La question que moi je me suis posé il y a longtemps est la suivante :

Le Coran indique Clairement Que Jésus n’a pas de père, et indique clairement aussi qu’il n’est pas divin (dieu, fils de Dieu ou parole de Dieu faite chaire) d’une façon ou d’une autre, dans ce cas Jésus ne doit pas être un cas unique dans la nature.
Car logiquement rien n’est unique que le Vrais Dieu.

Selon cette logique la question qui se pose est la suivante :

Est-ce qu’il existe d’autre cas comme la naissance de Jésus? Pour le Coran c’est claire il a déjà répondu à cette question on disant que la naissance de Jésus et pareil que celle de Adam que lui aussi n’avait ni père ni mère mais il n’est pas devin ni fils de Dieu ni parole de Dieu devenu chaire. Ce qu’est logique car la naissance de Adam et plus miraculeuse que celle de Jésus et s’il suffit d’avoir une naissance miraculeuse pour être dieu d’une façon ou d’une autre, Adam est logiquement mieux placé que Jésus.

Mais vis à vis de la science notre question principale est la suivante :

Est ce qu’il existe dans l’histoire humains des femmes vierges qui ont donné naissance a des enfants ? Plus précisément est ce qu’un ovule d’une femme humaine peut se développer pour donner un être vivant sans avoir besoin d’un spermatozoïde masculin ?

Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 922

MessageSujet: Re: La naissance de Jésus et la Science   Sam 16 Mar - 10:29

La naissance de Jésus et la Science
2


Est ce qu’il existe dans l’histoire humains des femmes vierges qui ont donné naissance a des enfants ? Plus précisément est ce qu’un ovule d’une femme humaine peut se développer pour donner un être vivant sans avoir besoin d’un spermatozoïde masculin ?

Il y a ou moine un cas très connu dans l’histoire chez les chrétiens et les musulmans c’est celui de Marie mère de Jésus, mais est ce que c’est un cas isolé ou il y en a d’autres ?
Dans les mythes des anciennes civilisations en trouvent bien sur d’autres cas, par exemple

exemples :
Krishna est l'un des plus anciens Avatars connus. "Son enseignement inspire encore des millions d'Hindous et guide leur existence. Krishna naquit de la Vierge Devaki dans une hutte de bergers située dans une belle vallée des Himalayas, au pied du mont Merou, autre nom de Kapala ou Shambhala. Et en trouve la même histoire cher des Dieu Perse…
Mais est ce que ces histoires sont vrais ou ne sont que des mythes, alors la réponse qu’on cherche doit être logique et scientifique, c’est ce qu’on va développer dans ce Topic,
De toute logique en général si une femme vierge tombe enceinte, personne ne va la croire, et si jamais elle trouve des gens qui vont la croire dans ce cas son enfant va être un fils de Dieu ou fils de la lune ou autre chose de fantastique, c’est exactement ce qu’ont trouve dans l’histoire humains.

Logiquement aussi il peut y avoir des femmes que leurs ovules se sont développés sans l’effet d’un spermatozoïde masculin un moment donné de leur vie sans qu’elle le sache, car ces femmes avaient déjà des relations sexuelles alors il croyait que leurs ovules sont développé normalement, le problème c’est que une fois l'ovules commence à ce devisé en ne peut plus faire la différence entre celle la et ceux qui sont développé normalement (ovules + spermatozoïde), mais à l’avenir peut être des analyses plus poussé montrèrent cette différence, le deuxième problème est le fait que si des ovules des femmes humaine leur arrive de se développé seule ça doit être très rare 1/1000000000 ou 1/100000000000 ou encore plus rare, le détecté n’est pas facile, mais ce sont des possibilité qui ont pu arriver dans l’histoire humains Deux ou trois fois au minimum, et marie mer de Jésus en fait partie.
Alors logiquement on ne peut pas négligé de telles possibilités mais ce qui nous intéresse ici c’est ce que la science nous révèle alors maintenant il faut voir ce phénomène scientifiquement, et commencent par le monde d’insecte et d’animaux

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 922

MessageSujet: Re: La naissance de Jésus et la Science   Sam 16 Mar - 10:32

La naissance de Jésus et la Science
3 Reproduction des abeilles


Après la fécondation de la reine par des faux-bourdons, la ponte peut commencer. Les œufs mesurent 1,8 mm de longueur et 0,4 mm de diamètre. Ils sont parthénogénétiques, c'est à dire qu'ils peuvent se développer, qu'ils aient été ou non fécondés par un spermatozoïde.
Suivant la taille de l'alvéole: dans une grande cellule hexagonale, la reine dépose un œuf sans que son réceptacle séminal laisse sortir de spermatozoïde. L'œuf non fécondé donnera ainsi naissance à un faux-bourdon. Dans une petite cellule hexagonale, la reine pond un œuf fécondé par un spermatozoïde libéré par la spermathèque. L'œuf fécondé donne naissance à une abeille ou à une reine en fonction des soins et de la nourriture apportés aux larves.
Quand les abeilles ont décidé d' élever une reine, elles construisent une cellule royale à partir d'une alvéole contenant un œuf d' abeille.
Huit à dix jours après la ponte, les alvéoles sont operculées. Les jeunes abeilles naîtront dans les 21 jours après la ponte pour une abeille, 16 pour une reine et 24 pour un faux-bourdon.
L'abeille passe, au cours de sa vie, par cinq stades :l'œuf, la larve, la nymphe, l'imago, l'abeille adulte


Le vol de fécondation ou vol nuptial
L’accouplement de la reine et des mâles se fait obligatoirement en vol. Le vol de fécondation peut être éloigné de la ruche. La reine s’accouple plusieurs fois (une quinzaine de mâles) pour remplir sa spermathèque.
Chaque année, les faux bourdons se rendent sur les lieux de fécondation, situés à plusieurs centaines de mètres des ruchers. Les zones de rassemblement peuvent compter plus de 20 000 mâles venant de plusieurs colonies aux alentours. Les phéromones semblent jouer un rôle important.

A suivre


Dernière édition par bassir le Sam 16 Mar - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 922

MessageSujet: Re: La naissance de Jésus et la Science   Sam 16 Mar - 10:35

La naissance de Jésus et la Science
4 Reproduction Des kangourous


Les kangourous, comme les autres marsupiaux, ne naissent pas comme tout le monde. La plupart des mammifères se développent dans l’utérus de leur mère. A la naissance, ils sont complètement formés. Il n’en va pas de même chez ces mammifères à poche qui se distinguent par leur système de reproduction particulier.
La gestation dans l’utérus maternel du kangourou gris, par exemple, ne dure que cinq semaines. A la naissance, le petit est minuscule, 2,5 cm en moyenne, aveugle et tout rose. Il sort par un orifice différent de celui des autres mammifères et rampe jusqu’à la poche qui renferme les mamelles. Immédiatement, il saisit dans sa bouche un mamelon qui se gonfle aussitôt et auquel il se trouve fermement fixé. C’est ainsi qu’il achève son développement. La poche tient donc lieu d’utérus externe en quelque sorte.

Après un accouplement, si les conditions sont difficiles, sécheresse par exemple, la femelle peut retarder la gestation pendant un maximum de 12 mois, alors que la durée normale de la gestation est de 35 jours.

De la même manière, une femelle peut remplacer immédiatement un jeune qui meurt prématurément dans la poche.

Le nouveau-né kangourou, de 25 mm de long, sans aide extérieure, va "nager" pour gagner la poche de sa mère, où il ira s'accrocher à une des 4 tétines.

A mesure de sa croissance, le bébé quittera de plus en plus longtemps sa tétine pour s'aventurer hors de la poche et finalement la quitter définitivement.
Si pendant cette période, un autre nouveau né, partage la poche, chacun aura sa tétine et la mère, produira 2 laits différents en fonction de l'âge du bébé.

Quand le kangourou se dépense, il sue, comme tous les mammifères, pour évacuer son trop-plein de chaleur, rien de très original, mais contrairement à tous les mammifères qui une fois l'effort physique terminé suent et halètent, le kangourou stoppe immédiatement sa transpiration et n'évacue la chaleur qu'en
haletant à un rythme soutenu 300 fois par minute.
Le kangourou est le seul animal à posséder un réseau très fin de vaisseaux sanguins à la surface de ses avant-bras, qu'il lèche pour évacuer la chaleur de son corps.

A suivre



Dernière édition par bassir le Sam 16 Mar - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 922

MessageSujet: Re: La naissance de Jésus et la Science   Sam 16 Mar - 10:40

La naissance de Jésus et la Science
5 Dragon de Komodo


Un dragon de Komodo femelle du zoo de Londres, nommé Sungai, pondit des œufs à la fin de 2005 après avoir été prêté par le zoo de Thoiry et séparé de la compagnie de tout mâle depuis plus de deux ans. Les scientifiques avaient d'abord cru qu'elle avait été en mesure de stocker le sperme de sa première rencontre avec un mâle, un type particulier de superfécondation. Le 20 décembre 2006, Flore, un autre dragon de Komodo vivant en captivité au zoo de Chester en Angleterre, fut le deuxième dragon de Komodo à pondre des œufs non fécondés : elle a pondu 11 œufs, 7 d'entre eux ont éclos, tous des mâles. Les scientifiques de l'Université de Liverpool en Angleterre effectuèrent des tests génétiques sur trois œufs avortés après les avoir placés dans un incubateur et vérifièrent que Flore n'avait eu aucun rapport sexuel avec un dragon mâle. Après cette découverte sur les œufs de Flore, les tests sur ceux de Sungai confirmèrent qu'ils n'avaient pas non plus été fécondés.

Les dragons de Komodo sont porteurs de chromosomes sexuels WZ contrairement aux mammifères porteurs du système XY. Dans ce système, les mâles possèdent deux chromosomes sexuels ou gonosomes ZZ identiques, alors que la femelle a deux gonosomes différents WZ. On suppose à l'heure actuelle qu'au moment de la deuxième division de la méiose, lors de l'anaphase, les chromosomes simples brins restent dans un des deux ovocytes, le second dégénérant de sorte que les individus seront porteurs des mêmes gonosomes WW ou ZZ. Or les individus WW ne sont pas viables, le chromosome W étant déficient en un certain nombre de gènes indispensables à la vie (un peu comme le YY) et donc seuls les individus ZZ (des mâles) seront viables.
On suppose que ce mode de reproduction permet à une femelle vivant seule dans une niche écologique isolée d'assurer sa descendance dans un premier temps par parthénogénèse en lui permettant de donner la vie à de futurs mâles reproducteurs, dans un deuxième temps en s'accouplant avec les mâles procréés d'obtenir une nouvelle génération possédant mâles et femelles. Malgré les avantages d'une telle adaptation, les zoos ont été avertis que la parthénogenèse pouvait être préjudiciable à la diversité génétique de l'espèce
Le 31 janvier 2008, le zoo du comté de Sedgwick à Wichita, au Kansas, est devenu le premier zoo américain à observer une reproduction par parthénogenèse de dragons de Komodo. Le zoo a deux femelles adultes de dragons de Komodo, l'une d'elles a pondu 17 œufs les 19 et 20 mai 2007. Seuls deux œufs ont été incubés et ont éclos pour des questions de place, le premier est né le 31 janvier 2008, tandis que le second est né le 1er février. Les deux nouveau-nés étaient des mâles

A suivre



Dernière édition par bassir le Sam 16 Mar - 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 922

MessageSujet: Re: La naissance de Jésus et la Science   Sam 16 Mar - 10:46

La naissance de Jésus et la Science
6 Parthénogenèse

La parthénogenèse (ou parthénogénèse) est la multiplication à partir d'un gamète femelle non fécondé. Ce phénomène s'observe naturellement chez certaines espèces végétales et animales, mais peut également être provoqué artificiellement. La parthénogenèse est une reproduction monoparentale. Cette reproduction a un avantage sélectif car elle produit un grand nombre d'individus sans la présence de l'organisme mâle.

Le Dragon de Komodo (Varanus komodoensis), comme certains autres reptiles est capable de naturellement se reproduire par parthénogenèse
Ce phénomène donne :
• soit uniquement des femelles (on parle alors de parthénogenèse thélytoque),
• soit uniquement des mâles (on parle alors de parthénogenèse arrhénotoque),
• soit des mâles et des femelles (on parle alors de parthénogenèse deutérotoque, amphitoque, ou, plus rarement, amphotérotoque).
Dans le règne végétal, la parthénogenèse est commune parmi les angiospermes.
La parthénogenèse se rencontre dans de nombreux taxons comme les nématodes, les polychètes, les oligochètes, les némertiens, les arthropodes (dont notamment les insectes comme l'abeille et les pucerons), les gastrotriches et certains geckonidés.
Les ver qui affecte l'homme sont parthénogénétiques

L'anguillulose ou strongyloïdose est une parasitose humaine provoquée par un nématode (ver rond) minuscule, Strongyloides stercoralis (ou anguillule) dont les femelles parthénogénétiques parasites, profondément fixées dans la muqueuse duodénale, déterminent la maladie. Il existe d’autres vers du groupe Strongyloides notamment Strongyloides fülleborni , qui infecte les chimpanzés et les babouins et peut provoquer des infections limitées chez l'homme

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 922

MessageSujet: Re: La naissance de Jésus et la Science   Sam 16 Mar - 10:50

La naissance de Jésus et la Science
7 Le clonage

Le clonage désigne principalement deux processus. C'est d'une part la multiplication naturelle ou artificielle à l'identique d'un être vivant, c'est-à-dire avec conservation exacte du même génome pour tous les descendants (les clones). C'est donc un synonyme de certaines formes de multiplication asexuée tel que le bouturage. C'est aussi la multiplication provoquée d'un fragment d'ADN par l'intermédiaire d'un micro-organisme. Ainsi, en biologie, le mot clonage désigne plusieurs choses :

d'une part, le fait de reproduire des organismes vivants pour obtenir des êtres génétiquement identiques ; ceci peut s'appliquer à de simples cellules (clonage cellulaire, par prélèvement d'une seule cellule, qui est mise en culture de manière individuelle) ou bien à des animaux – donc y compris les êtres humains – et des végétaux (clonage reproductif, bouturage). L'ensemble de ces cellules, ou individus, forme un seul et même clone (tant que le patrimoine génétique est identique) ;
d'autre part, une technique de biologie moléculaire qui consiste à isoler un fragment d'ADN et à le multiplier à l'identique en l'« insérant » dans une molécule d'ADN « porteuse » appelée vecteur permettant son amplification. Cette technique de biologie moléculaire peut-être utilisée pour un clonage partiel, ne portant que sur un fragment de matériel génétique (ADN), mais aussi pour le clonage d'un gène entier permettant la production de la protéine recombinante correspondante. L'« insertion » est souvent réalisée à l'aide d'un vecteur, les plus communément utilisés étant les virus ou les plasmides (petites molécules d'ADN cycliques).

Au sens scientifique, le clonage est l'obtention d'un être vivant génétiquement identique à l'original qui lui donne naissance.

Des vrais jumeaux, monozygotes, chez les animaux et chez l'homme sont des clones naturels. Ils démontrent à la fois les ressemblances et les différences que l'on peut attendre chez des clones artificiels, en raison du contexte différents où ils peuvent être placés (alimentation, traitement différents par l'éleveur ou les parents, etc.).

Le terme clone est utilisé pour la première fois en 1903 par le botaniste H.J. Webber en désignant des plantes reproduites par multiplication asexuée. Ce mot sera ensuite réutilisé par J.B.S.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Clonage
A suivre


Dernière édition par bassir le Sam 16 Mar - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 922

MessageSujet: Re: La naissance de Jésus et la Science   Sam 16 Mar - 11:05

salm
La naissance de Jésus et la Science
8 Parthénogénèse


Et il y a bien d'autre cas, voila ce que une magasine Anglaise à raconté :
début :
A priori, la parthénogénèse est possible avec les ovocytes de tous les êtres vivants en laboratoire. Diverses voies sont possibles, par exemple avant l'ovulation la réduction chromatique a lieu mais elle est annulée du fait que le noyau haploïde de l'ovocyte fusionne avec le globule polaire. Des conditions chimiques appropriées peuvent alors entraîner la division de l'oeuf et le développement d'un nouvel être vivant. Ce fonctionnement est la normalité de certains crustacés mais peut être fabriqué de façon artificielle chez d'autres animaux.
Divers types de parthénogénèse sont évoqués ici :
http://www.biodeug.com/new/index.php?opt…

Chez les mammifères en général, et dans notre espèce en particulier, le gamète mâle joue trois rôles, les deux cités dans l'article anglais plus un troisième rôle lié à l'encodage différent de certains gènes. le troisième rôle du gamète mâle ne peut pas, semble-t-il, être reproduit ou substitué par un gamète femelle.
Ceci dit, les Russes auraient réussi dans les années 1950 des expériences de parthénogénèse avec des ovocytes humains, les développements se seraient poursuivis jusqu'à la 31° semaine. Rien de publié n'a jamais confirmé ces expériences russes, les mêmes ayant aussi affirmé avoir fait développer des foetus dans des matrices artificielles. Quoi qu'il en soit, au delà de la 31° semaine de gestation, il semble effectivement que les informations apportées par les gamètes mâles soient très importantes. La parthénogénèse est possible mais jusqu'ici elle n'a pas souvent abouti à des êtres vivants chez les mammifères.
Autre source :
http://cvirtuel.cochin.univ-paris5.fr/

Non, mais il y a des cas exceptionnel comme le cas de ce garçon qui a "accouché" de son jumeau. Ce n'est pas un cas isolé!
jusqu'à l'âge de 7 ans, Alamian Nematilaev a connu un destin singulier. Sans s'en rendre compte, il n'était pas tout à fait un garçon comme les autres. En effet, après un examen de routine, les médecins ont découvert avec stupéfaction que l'organisme de cet enfant comportait une particularité inouïe : depuis sa naissance, Alamian abritait son frère jumeau à l'intérieur de son corps. Or, cet enfant originaire du Kazakhstan ne s'en était jamais rendu compte. Il a fallu donner naissance à celui qu'il «portait». L'opération extrêmement délicate allait-elle modifier l'existence d'Alamian ? Y avait-il un quelconque avenir pour son jumeau ?

Fin

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 922

MessageSujet: Re: La naissance de Jésus et la Science   Sam 16 Mar - 11:56

salm
La naissance de Jésus et la Science
9
Marie n’était pas une femme comme les autres

Alors la naissance monoparentale existe bien dans la nature, chez les insectes et même chez les animaux, il y a aussi des poisson qui peuvent changé de sexe durent leur vie en passant d'un sexe féminin à un sexe masculin.

Il a aussi le Clonage, une cellule peut se divisé et se développé toute soule, mais c'est sur que ce n'est pas le cas de Jésus, car le clonage fait une copie de la cellule du parent, un cellule de femme ne peut donné qu'une femme, mais il doit y avoir d'autre forme de clonage que la science n'a pas encore découvert.

Alors comment on peut expliqué la naissance de Jésus il y a bien sur plusieurs possibilités, parmi ces possibilités, peut être une cellule fécondé a déjà existé avec les ovules non fécondé chez Marie dès sa naissance qui vient de sa mère. ce qui fait que  Marie dès sa naissance n'était pas une fille normale, cette cellule fécondé  n'a pas encore de vie bien sur, mais physiquement elle n'a besoin que d'un déclenchement chimique pour ce développer. et comme tout être humains, Jésus a besoin de (Rouh = الروح) et le (Nafs = النفس) c'est pour ce la que Dieu à envoyé l'Ange Gabriel (جبريل)  pour lui donné les élément de la vie humaine, la différence entre Jésus et le reste des humains, c'est que pour les autres c'est des Anges spécialisés qui le font et pour Jésus Dieu a chargé l'Ange Gabriel (جبريل) en personne pour le faire et au même temps pour rassurer Marié car cette naissance était différente. le fait que l'Ange Gabriel (جبريل)  a mit le (Rouh = الروح)  pour Jésus est un privilège, pour les autre être humains d'autre ange s'en occupent.  

Ce qui fait que scientifiquement on peut expliqué la naissance de Jésus de plusieurs façon, et la science de l'avenir va nous encore dire plus pour mieux comprendre ce phénomène.
Un jour la science va donner la bonne réponse, comme ça les chrétiens qui prétende que Jésus  est Dieu ou fils de Dieu d'une façon ou d'une autre vont savoir à 100% qu'ils ont carrément tort, et l’église va être humilier

Pour le Bonus :
Marie dès sa naissance n'était pas une fille normale, le Coran le dit clairement, quand sa mère  accouché d'elle, il attendait un garçon mais elle voit qu'il a accouché d'une fille, Alors elle a dit : "Seigneur, voilà que j'ai accouché d'une fille" et Dieu a répondu :  (or Allah savait mieux ce dont elle avait accouché = وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا وَضَعَتْ).

Dieu dit clairement que c'est lui qui sais vraiment ce qu'elle avait accouché, car Marie n’était pas une fille comme les autres filles, la cellule qui va donné le corps de Jésus (Garçon ) était déjà la.
Et voila le verset en question :

Sourat 3 " آل عمران"
3-36 فَلَمَّا وَضَعَتْهَا قَالَتْ رَبِّ إِنِّي وَضَعْتُهَا أُنثَى وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا وَضَعَتْ وَلَيْسَ الذَّكَرُ كَالأُنثَى وَإِنِّي سَمَّيْتُهَا مَرْيَمَ وَإِنِّي أُعِيذُهَا بِكَ وَذُرِّيَّتَهَا مِنَ الشَّيْطَانِ الرَّجِيمِ
3-36 uis, lorsqu'elle en eut accouché, elle dit : "Seigneur, voilà que j'ai accouché d'une fille"; or Allah savait mieux ce dont elle avait accouché! Le garçon n'est pas comme la fille. "Je l'ai nommée Marie, et je la place, ainsi que sa descendance, sous Ta protection contre le Diable, le banni"


La question ici pourquoi la mère de Marie dit "«Seigneur ! J'ai donné naissance à une fille !" car elle sait Que Dieu sait qu'il a mis au monde une fille, sa phrase n'apprend rien au Dieu? la réponse et encore plus bizarre, qu'est :
"وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا وَضَعَتْ" (et Dieu sait mieux ce qu'il a mis au monde)

Car il y a une différence entre les deux verbes Arabe
"يعْلَمُ" = il sais et "أَعْلَمُ" = il sait mieux

Pourquoi Dieu dit qu'il sait mieux (أَعْلَمُ) ?

Ce verset tire notre attention sur le fait que Marie dès sa naissance n’était pas une fille normale.

Et Jésus n'est qu'un homme normal né d'une façon qui n'est pas normal, il n'est pas Dieu ni Fils de Dieu ni un verbe fait chaire, la science peut expliqué cette naissance.


Dernière édition par bassir le Ven 14 Mar - 20:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 621

MessageSujet: Re: La naissance de Jésus et la Science   Sam 16 Mar - 16:04

bassir a écrit :
Citation :
Dieu dit clairement que c'est lui qui sais vraiment ce qu'elle avait accouché, car Marie n’était pas une fille comme les autres filles, la cellule qui va donné le corps de Jésus (Garçon ) était déjà la.
Et voila le verset en question :

Sourat 3 " آل عمران"
3-36 فَلَمَّا وَضَعَتْهَا قَالَتْ رَبِّ إِنِّي وَضَعْتُهَا أُنثَى وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا وَضَعَتْ وَلَيْسَ الذَّكَرُ كَالأُنثَى وَإِنِّي سَمَّيْتُهَا مَرْيَمَ وَإِنِّي أُعِيذُهَا بِكَ وَذُرِّيَّتَهَا مِنَ الشَّيْطَانِ الرَّجِيمِ
3-36 uis, lorsqu'elle en eut accouché, elle dit : "Seigneur, voilà que j'ai accouché d'une fille"; or Allah savait mieux ce dont elle avait accouché! Le garçon n'est pas comme la fille. "Je l'ai nommée Marie, et je la place, ainsi que sa descendance, sous Ta protection contre le Diable, le banni"

Ce verset tire notre attention sur le fait que Marie dès sa naissance n’était pas une fille normale.

Et Jésus n'est qu'un homme normal né d'une façon qui n'est pas normal, il n'est pas Dieu ni Fils de Dieu ni un verbe fait chaire, la science peut expliqué cette naissance.


Salam aleykoum akhi bassir et merci pour tous ces renseignements ; il est clair comme tu l’as bien expliqué en citant le verset 36 de la sourate 3 que Marie n’est pas une fille normale et pour confirmé tes propos il y a un autre verset coranique qui nous enseigne que même la nourriture de marie n’est pas comme celles de nos autres humains

Coran (3 ; 32) :

Citation :
فَتَقَبَّلَهَا رَبُّهَا بِقَبُولٍ حَسَنٍ وَأَنبَتَهَا نَبَاتًا حَسَنًا وَكَفَّلَهَا زَكَرِيَّا كُلَّمَا دَخَلَ عَلَيْهَا زَكَرِيَّا الْمِحْرَابَ وَجَدَ عِندَهَا رِزْقًا قَالَ يَا مَرْيَمُ أَنَّى لَكِ هَذَا قَالَتْ هُوَ مِنْ عِندِ اللَّهِ إِنَّ اللَّهَ يَرْزُقُ مَن يَشَاء بِغَيْرِ حِسَابٍ

« Le Seigneur accueillit favorablement son offrande ; il fit produire à Marie un fruit précieux. Zacharie eut soin de l'enfant ; toutes les fois qu'il allait visiter Marie dans sa cellule, il voyait de la nourriture auprès d'elle. D'où vous vient, lui demanda-t-il, cette nourriture ? Elle me vient de Dieu, répondit-elle, car Dieu nourrit abondamment ceux qu'il veut et ne leur compte pas les morceaux. »

Donc la nourriture de Marie lui vient de Dieu ; une nourriture spéciale car elle doit donner naissance un être humain jésus (psl) qui est en fait un être spécial ; sa naissance n'est pas comme toutes les autres naissances …
ALLAH est véridique lorsqu’il dit
« Et Nous t’avons révélé le Livre, comme un exposé explicite de toute chose..... »
Revenir en haut Aller en bas
nari
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 691

MessageSujet: Re: La naissance de Jésus et la Science   Lun 25 Mar - 8:53

bassir a écrit:
Et Jésus n'est qu'un homme normal né d'une façon qui n'est pas normal, il n'est pas Dieu ni Fils de Dieu ni un verbe fait chaire, la science peut expliqué cette naissance.
Ce qui renforce cette idée c'est que justement il est historiquement prouvé pour tout les croyants musulmans ou chrétiens que Jésus n'a aucunement été divinisé en raison de sa naissance virginale d'un coté et sans père de l'autre.. Ce n'est malheureusement que parce que bien plus tard il a accompli quelques miracles, que certains incroyants attribuent à Jésus un caractère divin. Le miracle de sa naissance n'a été vu que par effet rétro-actif comme d'ailleurs la nouvelle lecture de l'ancien testament ou tout est revu a contre sens pour expliquer "La Trinité" dans les actes des prophètes et des saints et leurs rencontre avec les anges.....

Cependant, tous les musulmans et même quelques chrétiens sensés, font valoir avec force et argumentation basée sur la raison et l'Ecriture sainte que bien qu'il soit vrai que Jésus ait accompli certains miracles, ce n’était en fait que par la volonté de Dieu comme pour c'est le cas pour tous les prophètes et non parce qu'il possédait en lui-même des pouvoirs divins. Le Coran est en ce sens le livre des vérités sans reproche. Absolument rien de déviant n'y est inscrit. Lisons sereinement le verset 110 de la sourate 5 portant le nom de "Marie"..

« Alors Dieu dira : « Ô Jésus, fils de Marie! Rappelle-toi Mon bienfait dont Je vous ai comblés, ta mère et toi, et comment Je t’ai fortifié du Saint-Esprit, de sorte qu'au berceau, tu parlais aux gens. De même, en ton âge mûr, Je t’enseignais le Livre, la sagesse, la Torah et l’Évangile. Par Ma permission, tu façonnais l’argile en forme d’oiseau; puis, tu soufflais dessus, et par Ma permission, elle devenait (un véritable) oiseau. Et tu guérissais, par Ma permission, l’aveugle-né et le lépreux. Et par Ma permission, tu faisais revivre les morts. »
Revenir en haut Aller en bas
Said
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 263

MessageSujet: Re: La naissance de Jésus et la Science   Lun 25 Mar - 11:08

bassir a écrit:

Et Jésus n'est qu'un homme normal né d'une façon qui n'est pas normal, il n'est pas Dieu ni Fils de Dieu ni un verbe fait chaire, la science peut expliqué cette naissance.


salm


Tout à fait mon cher " bassir" . Nombreux sont les animaux inférieurs et beaucoup d'autres créatures qui se reproduisent aujourd’hui sans fécondation par l'élément mâle .

Citations Coraniques et données scientifiques:

Le professeur Goronger (Washington) professeur à la faculté de médecine, au service de chirirgie de l’université George Town à Washington, il décida de présenter une étude sur les phases de l’embryon au cours du 8éme congrès médical Saoudien dans laquelle il évoqua les phases Coraniques en signalant l’ignorance de l’humamté pour ces phases avant le 19ème siècle. Il parla également de la globalité et de la précision de la terminologie Coranique utilisée pour ces phases. Cette terminologie, dit-il, rend compte des états de l’embryon en termes bre& et succincts, et comporte une grande vérité.

Expérimant son opinion sur ce sujet .Seulement, depuis Amandine, les bébés éprouvettes sont monnaie courante : en 1998, 13.453 enfants sont nés grâce à l’Assistance médicale à la procréation (AMP) terme qui désigne non seuiement la fécondation in vitro mais aussi_tfautres pratiques, comme i'insémination avec !e sperme d'un donneur .le professeur Boronger declare :

" les barrières tombent également dans le domaine de la procréation assistée : " Des femmes ayant dépassé la cinquantaine peuvent désormais enfanter si de jeunes donneuses leur offrent des ovules fécondables. Aux Etats-Unis, ces techniques ont donné naissance à une véritable industrie.

" Il s’agit d'une description de l'évolution humaine depuis la formation des mélanges jusqu'à ce u'elles deviennent des masses organiques. Et le Coran donne cette description et ces précision claires et globales de chaque stade de l'évolution de l'embryon remontent à de nombreux siécle (14 siécle) avant que les phases de l'évolution de la vie humaine soient découvertes et constatées par la connaissance scientifique classique... "


fécondation

La fécondation in vitro (externe) est un des traitements proposés à certains couples stériles. Cette methode permet de réali : la fécondation, rencontre et fusion de l'ovocyte et du spermatozoide.Les premieres étapes du développement de l'embryon, en général jusqu'au stade de quatre celules ou si nécessaire jusqu'à celui de blastocyste. La fécondation in vitro est indiquée dans les situations où la rencontre entre un spermatozoïde et un ovule ne peut se produire naturellement dans la trompe utérine. L'ovule est prélevé au niveau de l'ovaire puis mis en presence de spermatozoïdes à l’intérieur d'une éprouvette. L'embryon, formé après pénétration de l'ovule par un spermatozoïde, est ensuite déposé dans l'utérus où il doit s'implanter.

Donner scientifique

L’étude de ces phénoménes (information scientìfique dans le Coran) nous a amené, avec le professeur Gorangé, à des récentes découverte scientifîques qui ont permis de lever l’équivoque que certains chrétiens ont toujours souhaité. En affirmant que Jésus (sur lui la grâce et la paix ) a été crée de sa mère. Oui est donc son père ?


Evoquant ce problème, certains (les protestants et d autres) ne conçoivent pas la possibilité de création sans père.

A ceux-la Allah répond par l'exemple d’Adam (paix sur lui) :


" L'exemple de Jésus pour Allah est comme Adam qu' Il créa de poussière, puis Il lui dit: "Sois" et il fut." (sourate 3 verset 59 )


Nous constatons qu’il existe quatre types de création :

1) - Adam est créé sans père et sans mère,
2) - Eve est créée d’Adam sans mère,
3) - Jésus(paix sur lui) est créé de Marie sans père.
4) - Le quatrième est le cas habituel : création avec père et mère.


Celui qui a le pouvoir de créer Adam sans pére ni mère est en mesure de créer Jésus, ( paix sur lui) d’une mère en l’absence de père cela et très facile pour Allah.

Cela n’empêche pas certains chrétiens protestants- de poursuivre la polémique et les faux accusation
.


Allah a voulu que les progrès scientifiques et les découvertes scientifiques viennent apporter la preuve et l'argument sur les vérités énoncées par le Coran et ainsi ce livre saint avec le temps laisse apparaitre ses signes et ses preuves aux plus grands des savant de notre époque, et à tous les savants du monde entiers, génération après génération.


Le Coran Al-Karim est un Livre dont les savant ne se lassent pas et dont les miracles ne finissent pas . (Voir chapitre 12 du Profésseur Goronger (Washington) ) livre " Ceci et la vérité " , les hommes de science face au Coran Al-Karim, édition Iqra Paris) . Il s'agit d'une description de l'évolution humaine ... ( dit le profésseur Goronger))


Donner scientifique fécondation sans pére du XXeme siécles .


Références bîbliographiques ou les réponses concernant l'explication génétique des différents types de parthénogenéses.En simplifiant comment une femelle peut donner des femelles seulement ou des mâle seulement ? (du point de vue génétique)


Il y a parthénogénese lorqu'un ovule vierge se dévelope sans intervention du sparmatozoide . (Rappelons qu'en grec ancien, "parthenos" signifie "vierge" et qu'en latin "genesis" veut dire "génération" . Ce phénomene curieux se produit chez certaines éspece (y compris des mamiféres), mais plus réguliérement chez d'autres ( de façon obligatoire ou facultative, de façon cyclique ou constante).


Pour la petite histoire, on suppose qu’un développement parthénogénétique d’un élément de la lignée germinale pourrait être à l’origine de tumeurs à tissus multiples ou embryomes (présentant un mélange chaotique de structures reconnaissables ; touffes de poils, dents, tissus thyroïdiens...) dans l’ovaire humain (d’après Guy EdiaBer, Biologie des Métazoaires, Armand- Colin). Mais intéressons nous aux espèces présentant une parthénogenèse régulière (nombreux insectes, crustacés...) pour rendre plus précisément aux questions. Quand les oeufs donnent naissance ;

- A des sujets males uniqument, on parle de parthénogenèse arrhénotoque,

- à des sujets femelles uniquement, on parie de parthénogenèse thélytoque ;

Enfin quand il peut en naître des individus mâles et femelles, on dit que cette parthénogenèse est deutérotoque.




Allah Qu\'Il Soit a voulu leur faire voir Sa Puissance Infini, preuve après preuve et démonstration après démonstration, ces preuves son : " les fécondations sans spermatozoïdes, fécondation in vitro, bébé éprouvette, inssimination artificiel, parthénogenèse arrhénotoque, parthénogenèse thélytoque, parthénogenèse est deutérotoque" .


Pourquoi vous chrétiens pouvez-vous en faire une image possibilité ? Ils ont dit; parce que nous voyons qu’il n’y a nul part une créature qui puisse venir sans père ou sans mère cela prouve leurs grandes ignorances. Allah dit : " "Regarde comme ils inventent le mensonge à l' encontre d' Allah. Et çà, c' est assez comme péché manifeste!" (sourate 4 verset 50)


Mais voila que la science découvre que nombreux sont les animaux inférieurs beaucoup d'autres créatures. Qui se reproduisent aujourd'hui sans fécondation par l'élément male:

Source: AFP, l7 02 99 PARIS : Fécondation sans spermatozoïd sans pere

Un enfant est né "sans spermatozoïde" d'un père stérile, grâce à l'utilisation de cellules mères des spermatazoïdes, cultivees en laboratoire après avoir été plongé dans un bain d'honnones. vient de rapporter la revu médicale britannique "The Lancet" Ce type de fécondation, fécondation sans spermatozoides (absence de sperme) avait déja été réalisé en 1995...

Les abeilles par exemple, toutes les abeilles sont des oeufs non fécondés par le liquide mâle et les oeufs qui le sont donnent des femelles. Quant aus mâles ils sont créées à partir des oeufs de la reine sans liquide mâle et les exemples sont nombreux sur ce point. Bien plus! Les progrés scientifiques ont prouvé qu'en manipulant les oeufs de certaines créatures, on peut les faire évoluer sans besoin de fécondation par le mâle.

Ou est donc le probleme évoquer par certains chrétiens qui disent qu'il ne peut avoir de créature à partire de la mére en l'absence du pére ?

La preuve du contraire et apportée et cela devient par la suite quelque chose de quantatification ou réside donc le probléme ?

Allah a apporté la réponse tangible et convaincante Allah a cité " L'exemple d'Adam" qu'il a crée sans pére ni mére en lequel ( les chrétien et les protestant croient)


Vous estimez la création imposible en l'absence du pére ou de la mére, et Allah vous cite en exemple, ou même la mére n'existe pas, et Allah choisit une créature que vous connaissez en lequel vous croyez " ADAM" :

"Pour Allah, Jésus est comme Adam qu' Il créa de poussière, puis Il lui dit: "Sois" et il fut." (sourate 3 verset 59)

"C' est le Livre au sujet duquel il n' y a aucun doute, c' est un guide pour les pieux," (sourate 2 verset 2)



salm
Revenir en haut Aller en bas
fleurdislam
Membre
avatar

Religion : Islam
Sexe : Féminin Messages : 73

MessageSujet: Re: La naissance de Jésus et la Science   Jeu 26 Juin - 15:58

salm 
bassir a écrit:
Logiquement aussi il peut y avoir des femmes que leurs ovules se sont développés sans l’effet d’un spermatozoïde masculin un moment donné de leur vie sans qu’elle le sache, car ces femmes avaient déjà des relations sexuelles alors il croyait que leurs ovules sont développé normalement, le problème c’est que une fois l'ovules commence à ce devisé en ne peut plus faire la différence entre celle la et ceux qui sont développé normalement (ovules + spermatozoïde), mais à l’avenir peut être des analyses plus poussé montrèrent cette différence, le deuxième problème est le fait que si des ovules des femmes humaine leur arrive de se développé seule ça doit être très rare 1/1000000000 ou 1/100000000000 ou encore plus rare,  le détecté n’est pas facile, mais ce sont des possibilité qui ont pu arriver dans l’histoire humains Deux ou trois fois au minimum, et marie mer de Jésus en fait partie.
Alors logiquement on ne peut pas négligé de telles possibilités mais ce qui nous intéresse ici c’est ce que la science nous révèle alors maintenant il faut voir ce phénomène scientifiquement, et commencent par le monde d’insecte et d’animaux

rien que ce passage me laisse perplexe, où veux-tu en venir ?

l'espèce humaine est programmée de telle sorte à ce qu'elle se reproduit de la façon décrite dans sourate assajda, ce qui signifie qu'un changement quelconque dans ce programme ne peut être que par l'intervention du Concepteur Suprême.

Citation :
La naissance de Jésus et la Science
9 Marie n’était pas une femme comme les autres

question : Mariam aléha essalam pouvait-elle, avec la volonté divine, mettre un garçon au monde tout en étant une fille normale ?

Citation :
Alors comment on peut expliqué la naissance de Jésus il y a bien sur plusieurs possibilités, parmi ces possibilités, peut être une cellule fécondé a déjà existé avec les ovules non fécondé chez Marie dès sa naissance qui vient de sa mère.

par quel procédé ?  Shocked
Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 922

MessageSujet: Re: La naissance de Jésus et la Science   Jeu 26 Juin - 16:33

salm 

chère fleurdislam, ce que j'ai dit ici ne sont que des suppositions, et j'ai insisté  sur le mot supposition, ce qui fait rien n'est sûr, Dieu seul connait ce qui vraiment passé.

le fait de proposer des suppositions qui ne contredisent pas la science a pour but d’éliminer l'Idée que les Athées racontent: qui est impossible que jésus n'a pas de père Humains. et au même temps  éliminer l'Idée chrétiens qui dit que jésus est fils de Dieu.

Et j'ai démontrer avec les prouves scientifiques que dans la nature animales et d'insectes il existe plusieurs possibilités qu'une femelle a des bébé sont besoin d'un mâle, est puisque l'anatomie biologique humains est très proche de celle des animaux, il est possible que des cas même rare ou avec miracle des femmes auraient pu avoir des Bébés sans spermatozoïde d'un homme.


Dernière édition par bassir le Ven 27 Juin - 20:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
fleurdislam
Membre
avatar

Religion : Islam
Sexe : Féminin Messages : 73

MessageSujet: Re: La naissance de Jésus et la Science   Ven 27 Juin - 11:22

salam 

ah d'accord !  pee
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La naissance de Jésus et la Science   

Revenir en haut Aller en bas
 
La naissance de Jésus et la Science
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sciences et Religions-
Sauter vers: