EST UN FORUM DE DIALOGUE ISLAMO-CHRETIEN POUR LA FRATERNITE ET LA PAIX ENTRE LES DEUX COMMUNAUTES DE FOI SANS CONCESSIONS DOCTRINALES. (Lire Déclaration du Fondateur impérativement)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Soyez les bienvenues dans notre Forum














Partagez | 
 

 pas d'abrogation dans le coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 621

MessageSujet: pas d'abrogation dans le coran    Mer 3 Avr - 18:18

pas d'abrogation dans le coran!!!

en me basant sur le coran : je vais vous montrer que l'abrogation dans le coran est un pure mensonge ou comme l'a bien dit Adnan une illusion ....
Alors commençons par le commencement ; les partisans de l'abrogé et l'abrogeant se sont basé sur deux versets à savoir
Coran (2 ; 106)
مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مِّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنَّ اللّهَ عَلَىَ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu'Allah est Omnipotent ?

Coran (16 ; 101)

وَإِذَا بَدَّلْنَا آيَةً مَّكَانَ آيَةٍ وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا يُنَزِّلُ قَالُواْ إِنَّمَا أَنتَ مُفْتَرٍ بَلْ أَكْثَرُهُمْ لاَ يَعْلَمُونَ
Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre - ils disent: "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas

Dans un premier temps considérons le verset 106 de la sourate 2

مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مِّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنَّ اللّهَ عَلَىَ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu'Allah est Omnipotent ?

Remarque :
1 - dans mon commentaire je ne m'intéresse pas à la traduction du verset puisque cette traduction est fausse du fait que le sens du verset (en arabe) est corrompu
2 - le sens du terme Nasakha veut dire ici abolir ; annuler ; supprimer ; c'est bien le sens que les partisans de l'abrogation donnent au terme nasakha
3 - le terme ayat (آيَةٍ ) dans (106 ) est considéré comme un verset textuel du coran par les partsans de l’abrogation
4 - les quatre cas de l'abrogation sont les suivantes :
--------qui a été révélé au Prophète et dont la règle n'a pas été abrogée mais a été, par la révélation d'un nouveau verset, restreinte à la circonstance qui y correspond
------ le verset qui avait été révélé au Prophète et dont la règle est toujours de vigueur mais dont la récitation a, à un moment donné, été définitivement abrogée ;
----- verset été révélé au Prophète et dont la récitation se fait toujours, mais dont la règle a, à un moment donné, été définitivement abrogée
-- le verset avait été révélé au Prophète mais dont la règle comme la récitation ont ensuite été définitivement abrogées par la révélation d'un autre verset -
5 - je considère que la compréhension du verset 106 dépend essentiellement de deux mots qui sont : nansakh =نَنسَخْ et ayat = آيَةٍ !!
Je commencerai par chercher quel est le sens du terme :nansukh =نَنسَخْ dans le coran (ceux qui utilisent le dictionnaire arabe oublient souvent que le coran est parole d’allah et non la parole d'un être humain)
Dans la deuxième étape je chercherai le sens du terme ayat = آيَةٍ dans le verset 106
Puisque dans le coran le sens de ayat = آيَةٍ il y a en quatre :
verset ; signe ; miracle et exemple !!
Quel est le sens du terme nansakh =نَنسَخْ ??
Dans tout le coran le terme nansakh =نَنسَخْ est mentionné uniquement quatre fois dans quatre versets qui sont les suivants :
1--- Coran (2 ; 106) :
﴿مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنّ اللّهَ عَلَىَ كُلّ شَيْءٍ قَدِيرٌ﴾
“ Que Nous abrogions un verset, ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur ou un équivalent. Ne sais-tu pas que Dieu est Omnipotent. ”
2 ---Coran (45 ; 29) :
﴿هَـَذَا كِتَابُنَا يَنطِقُ عَلَيْكُم بِالْحَقّ إِنّ كُنّا نَسْتَنسِخُ مَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ﴾
“ Voila Notre livre ! Il témoignera contre vous en toute vérité car Nous faisions inscrire [nastansikhu] vos actions”.


3 --- Coran ( 7 ; 154 ) :
﴿وَلَماّ سَكَتَ عَن مّوسَى الْغَضَبُ أَخَذَ الألْوَاحَ وَفِي نُسْخَتِهَا هُدًى وَرَحْمَةٌ لّلّذِينَ ي
يَرْهَبُونَ هُمْ لِرَبّهِم
Et quand la colère de Moïse se fut calmée, il prit les tablettes. Il y avait dans leur texte guide et miséricorde à l’intention de ceux qui craignent leur Seigneur.


4 ----Coran (22, 52 ) :
﴿وَمَآ أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رّسُولٍ وَلاَ نَبِيّ إِلاّ إِذَا تَمَنّىَ أَلْقَى الشّيْطَانُ فِيَ أُمْنِيّتِهِ فَيَنسَخُ اللّهُ مَا يُلْقِي الشّيْطَانُ ثُمّ يُحْكِمُ اللّهُ آيَاتِهِ﴾
3- “ Nous n’avons suscité avant toi aucun Messager ou Prophète sans que Satan n’ait projeté quelques faussetés en sa récitation. Mais Dieu efface [yansakhu] ce que lance Satan. Dieu rend définitifs Ses versets, il est Omniscient et Sage.”

Regarde bien dans ce verset il est dit que Satan a projeté quelques fausses en sa récitation !!!
C’est à dire que Satan a projeté quelques fausses dans la révélation !!!
Cette interprétation est comptement fausse ??? Le verset en arabe il dit :
أَلْقَى الشّيْطَانُ فِيَ أُمْنِيّتِهِ Satan a projeté dans le souhait des prophètes et non pas dans la révélation car si c’est dans la révélation se serais une vraie catastrophe !!
C’est un exemple qui montre bien que nos savants n’ont pas toujours compris le sens du verset coranique !
Quel le sens du verset ? Il est clair que le verset dit ceci
Chaque prophète ou messager son souhait est qu’il puisse transmettre et convaincre la majorité des personnes de son peuple auquel il est envoyé par ALLAH ….C’EST LE SOUHAIT DE TOUT PROPHETE AINSI QUE DES MESSAGES CONVAINCRE TOUT LE MONDE qu’il n’y a de divinité que ALLAH MAIS HELAS SATAN EST TOUJOURS PRESENT pour luter pour que leurs souhaits ne réalisent pas dans sa tatalité et ceci en inventant des mensonges et du doute pour contrer la vérité révélée.
En gros j’expliquerai ceci par : il y a la révélation divine destinée aux croyants et d’un autre coté il y a une révélation parallèle de Satan destinée aux mécréants et polythéistes qui se fait dans le but de semer le doute chez les croyants …..
Par la suite je montrerai que dans les quatre versets cités
Le terme nasakh =َنسَخ ne veut pas dire effacer ni abolir ni non plus annuler ni supprimer MAIS BIEN AU CONTRAIRE IL SIGNIFE INSCRIRE ET CONFIRMER QUE JE TRADUIS PAR ا
لكتابة و الاثبات و ليس الحذف و الالغاء
Suite prochainement
Revenir en haut Aller en bas
Said
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 263

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Mer 3 Avr - 19:58

safraoui a écrit:

Le terme nasakh =َنسَخ ne veut pas dire effacer ni abolir ni non plus annuler ni supprimer MAIS BIEN AU CONTRAIRE IL SIGNIFE INSCRIRE ET CONFIRMER QUE JE TRADUIS PAR ا
لكتابة و الاثبات و ليس الحذف و الالغاء
Suite prochainement

salm

Non mais tu dit n'importe quoi!!! zinzin


salm
Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 922

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Mer 3 Avr - 22:47




l'abrogation dans le Coran


Cher frère Safraoui, Le vrais problème n'est pas l’existence de l'abrogation dans le Coran mais plutôt comment les anciens Savant l'ont expliqué, il ont allé jusqu’à dire que un Hadith peut modifier une lois Coranique, et c'est ça qu'est n'est acceptable et ils ont aucune prouve du Coran ou de Hadiths qui dit clairement qu'un Hadith abroge le Coran ou annule ces lois, mais l'abrogation entre les versets Coranique eux même est une réalité que le Coran l'explique avec des mots très claire. Le coran c'explique lui même, il nous donne bien la vrais définition de l'abrogation qu'est bien différente de celle qui les anciens Savant ont donné.
Voila je recopie ici ce que j'ai déjà dit dans le Topic qui traite la thèse d' "Adnan Rifari" concernant l'abrogation :

debut

"Adnan Rifari" affirme qu'il n'y a pas d'abrogation entre les versets Coranique! ce qu'est faut à 100%, il dit que cette abrogation est peut être entre des lois Coranique est d'autre lois dans les anciens livres de Dieu comme la Thora, et cette argumentation est rejeté aussi.

D'abord le verset du Coran qui annonce l'abrogation et claire est net, aucune interprétation possible

Sourate 2 (البقرة)
2-106 مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مِّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنَّ اللَّهَ عَلَىَ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
2-106 Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu'Allah est Omnipotent?


Le mot ( آيَةٍ) en Arabe traduit ici pas verset est utilisé dans le Coran pour deux signification, il désigne un texte Coranique et aussi il désigne un miracle ou un signe de Dieu. ce qu'est normal car chaque petit texte cornique est une miracle de Dieu, tout ce que Dieu dit ou fait est une ( آيَةٍ) alors un verset (texte) Coranique est une ( آيَةٍ) car c'est la parole de Dieu.

Alors le verset (2:106) qui défini l'abrogation dans le Coran, peut être compris de deux façon, soit il s'agit d'un verset (texte) qui abroge un autre soit l s'agit d'un miracle (signe) de Dieu qui remplace un autre, et comme en ne peut pas trancher pour l'un ou l'autre, alors il s'agit des deux compression à la fois, il sont tout les deux valable.
Ce qui fait qu'un verset (texte) du Coran peut abrogé un autre, comme la plus par du Savantes ont dit.

Il faut noté aussi que "Adnan Rifari" se trempe sur le fait qu'il s'agit d'un texte coranique qui abroge un autre texte des ancienne livres de Dieu car Le mot ( آيَةٍ) ne désigne jamais un texte des anciens livres, car ce n'est plus la parole de Dieu, les autres livres ont été falsifier ce qui fait aucun texte dans ces livre ne peut être appelé ( آيَةٍ), car ce mot est réserve pour ce que Dieu dit ou fait, et non pas ce qui écrit par les falsificateurs Juifs et Chrétiens.


Alors c'est claire il y a de l'abrogation entre quelque verset du Coran, mais la grand question c'est que on ne sait pas les quelles abrègent les quelles car le Coran n'a jamais donner une liste des versets abrège et à ma connaissance les Hadith non plus.

Les Savants ont fait un effort pour donner cette liste des versets abrèges, mais il ne sont pas d’accord sur tous les versets en questions, et ça reste un Ijtihad (إجتهاد) des Savants.

Si on prenne les versets qui parlent de l'interdiction du vin! est ce qu'est y en a qui abrogent d’autres? La réponse est difficile car ça dépend comment ont définissent l'abrogation?


- Dans le cas où l'abrogation est définie par le fait de donner des lois progressivement comme notre ami Nari a expliqué alors on peut dire qu'il a de l'abrogation entre les versets qui interdisent progressivement le vin.

- Quelque chercheurs ont dit que l'abrogation est le fait de passer d'une généralisation à une spécialisation ou le contraire alors si on accepte cette définition on peut aussi dire que dans les versets qui interdisent le vin il y a de l'abrogation.

- Mais si on comprend l'abrogation comme une loi qui change complétement une autre loi, dans ce cas il n'y a pas d'abrogation entre les versets interdisant le vin, car on voit bien que aucun verset ne change un autre verset ou l’annule, tout les versets se complètent parfaitement et ne se contredisent pas.
par exemple le fait de ne pas faire la prière (Salate) en état d'ivresse ou en état d'inconscience et toujours valable même de nos jours on ne doit le respecter, et le verset qui interdit complétement le vin est aussi toujours valable, aucun verset ne remplace l'autre mais tout les versets se complètent parfaitement.

Mais la vrais question est : comment le Coran définie-il l'abrogation ente ces versets?

-D'après le Coran verset (2:106), on voit bien qu'il définie l'abrogation comme un verset qui ressemble ou être mieux qu'un autre alors il s'agit bien des versets qui se complété parfaitement qui nous fait dire avec certitude selon la définition Coranique qu'il a de l'abrogation entre les versets qui interdisent le vin, et "Adnan Rifari" a encore tort sur cette question.

- Mai le Coran parle aussi d'un autre procédé que celui de l'abrogation dans ce même verset (2:106), il parle aussi du fait qu'un verset peut remplacer un autre verset (efface au oublié), c'est un autre procédé dont le coran parle en parallèle avec l'abrogation déjà expliqué et le verset (16:101) confirme ça

Sourate 16 (النحل)
16-101
وَإِذَا بَدَّلْنَا آيَةً مَّكَانَ آيَةٍ وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا يُنَزِّلُ قَالُواْ إِنَّمَا أَنتَ مُفْتَرٍ بَلْ أَكْثَرُهُمْ لاَ يَعْلَمُونَ
16-101 Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre - ils disent : "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas.


Et d'après la définition du Coran de ce procédé, on voit bien que le verset fait oublier ou effacé n'a plus d’existence, il est effacé ou oublié complétement, et c'est un nouveaux verset Coranique qui le remplace. par abus de nommage il y en a qui nomme ce procédé une autre forme d'abrogation, mais le Coran fait bien la distinction entre les deux procédés.
Mais se qu'est intéressant ici est le fait qu'un verset qui remplace complétement un autre existe bien et attester pas plusieurs verset Coranique ce qui donne encore une foi tort a "Adnan Rifari" .

- Mai le fait de dire que autre chose que les versets Coranique abrogent un verset Coranique reste à prouvé avec des Hadith Sahihs ou avec le Coran ou avec les deux? car le mot ( آيَةٍ) ne désigne que les versets (texte) du Coran ou les miracles et signe de Dieu.

fin

Alors c'est claire le mot abrogation (نَنسَخْ) ne parle pas d'une loi qui annule une autre, mais des versets qui complètent d'autres c'est ainsi nous comprenons le principe de l'abrogation. et comme tu l'a dis mon cher Safraoui.
Safraoui a écrit
Citation :
Le terme nasakh =َنسَخ ne veut pas dire effacer ni abolir ni non plus
annuler ni supprimer MAIS BIEN AU CONTRAIRE IL SIGNIFE INSCRIRE ET
CONFIRMER QUE JE TRADUIS PAR ا
لكتابة و الاثبات و ليس الحذف و الالغاء

le mot (نَنسَخْ) dans le Coran ne veut pas dire modifier, prenant le verset suivant :
Sourate 22 AL-HAJJ (LE PèLERINAGE)
22-52 وَمَآ أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رّسُولٍ وَلاَ نَبِيّ إِلاّ إِذَا تَمَنّىَ أَلْقَى الشّيْطَانُ فِيَ أُمْنِيّتِهِ فَيَنسَخُ اللّهُ مَا يُلْقِي الشّيْطَانُ ثُمّ يُحْكِمُ اللّهُ آيَاتِهِ
22-52 Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni prophète qui n'ait récité . (ce qui lui a été révélé) sans que le Diable n'ait essayé d'intervenir [pour semer le doute dans le cœur des gens au sujet] de sa récitation. Allah abroge ce que le Diable suggère, et Allah renforce Ses versets. Allah est Omniscient et Sage.


Voila ce que El Kortobi (القرطبي) dit dans son Tafssir :
Citation :
قوله تعالى : ( تمنى ) أي قرأ وتلا . و ألقى الشيطان في أمنيته أي قراءته وتلاوته
ici la plus part des Tafassir comme celui de Kortobi (القرطبي) affirme que Satan ajoute des mot dans la révélation directement dans la tête des prophète d'une façon ou d'une notre, mais Dieu ne se laisse pas faire il l’élimine en gardant le bon sens de ces verset, qui veux dire aussi que cette modification Satanique n'a jamais vu le Jour concernant la vrais révélation, car Dieu l'a éliminé tout de suite dans les têtes des prophètes (Alors il ne s'agit pas d'au texte qu' a modifier un autre).

Passant à une autre question :

Mais qui a empêche Satan de le faire concernant d'autre texte qui ne sont pas protegé par Dieu, Satan l'a vraiment fait, et les faut Hadiths qui ont circulé pondant longtemps avant que quelque grands Savant font le tri sont la preuve.
Ce qui veux dire aussi que les Hadiths ne sont pas protégé au même niveaux que le Coran. qui veux dire tout simplement qu'ils ne sont pas de même niveaux, et un Hadith ne peut modifier un verset Coranique ou une loi Coranique et il ne peut l'abrogé. les Habites et la Sonna sont protégé par le Coron.
Grâce au Coran on peut distingué les vrais Hadith des faux.
Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 621

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Jeu 4 Avr - 15:11

bassir a écrit :

Citation :
le mot (نَنسَخْ) dans le Coran ne veut pas dire modifier, prenant le verset suivant :
Sourate 22 AL-HAJJ (LE PèLERINAGE)
22-52 وَمَآ أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رّسُولٍ وَلاَ نَبِيّ إِلاّ إِذَا تَمَنّىَ أَلْقَى الشّيْطَانُ فِيَ أُمْنِيّتِهِ فَيَنسَخُ اللّهُ مَا يُلْقِي الشّيْطَانُ ثُمّ يُحْكِمُ اللّهُ آيَاتِهِ
22-52 Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni prophète qui n'ait récité . (ce qui lui a été révélé) sans que le Diable n'ait essayé d'intervenir [pour semer le doute dans le cœur des gens au sujet] de sa récitation. Allah abroge ce que le Diable suggère, et Allah renforce Ses versets. Allah est Omniscient et Sage.

Voila ce que El Kortobi (القرطبي) dit dans son Tafssir :



Citation:



قوله تعالى : ( تمنى ) أي قرأ وتلا . و ألقى الشيطان في أمنيته أي قراءته وتلاوته


ici la plus part des Tafassir comme celui de Kortobi (القرطبي) affirme que Satan ajoute des mot dans la révélation directement dans la tête des prophète d'une façon ou d'une notre, mais Dieu ne se laisse pas faire il l’élimine en gardant le bon sens de ces verset, qui veux dire aussi que cette modification Satanique n'a jamais vu le Jour concernant la vrais révélation, car Dieu l'a éliminé tout de suite dans les têtes des prophètes (Alors il ne s'agit pas d'au texte qu' a modifier un autre).

Passant à une autre question :
Mais qui a empêche Satan de le faire concernant d'autre texte qui ne sont pas protegé par Dieu, Satan l'a vraiment fait, et les faut Hadiths qui ont circulé pondant longtemps avant que quelque grands Savant font le tri sont la preuve.
Ce qui veux dire aussi que les Hadiths ne sont pas protégé au même niveaux que le Coran. qui veux dire tout simplement qu'ils ne sont pas de même niveaux, et un Hadith ne peut modifier un verset Coranique ou une loi Coranique et il ne peut l'abrogé. les Habites et la Sonna sont protégé par le Coron.
Grâce au Coran on peut distingué les vrais Hadith des faux.

cher bassir ; comme toi je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'a dit Adnan sur l'abrogeant et l'abrogé
dire que le coran n'abroge pas le coran ceci est vrai mais lorsqu'il dit qu'il abroge un autre verset des ecritures anterieurs ceci est faux !!!
la verité est autre chose et c'est ce que je voudrais montrer ; en basant sur les quatre versets dans lesquelles est mentionné le terme NASAKHA = نسخ !!!
ce terme signifie : inscrire et confirmer c'est à dire الكتابة و الاثبات ; et par la suite nous passerons à l'interpretation des versets coran ( 2 ;106 ) et coran ( 16 ; 101 ) pour monrer que ces deux versets
ne veulent pas dire ni abroger des versets coraniques ni des versets bibliques mais dire autre choses ...
je pourrais même expliquer les raisons qui ont poussé vos savants musulmans ( pas tous car il n'y a eu jamais unanimité sur le sujet ..) l'introduction ou l'invention du concept de l'abrogeant dans le coran
ne date que du 4 eme siecle pendant le regne des abassiides ; et ce sont en fait les juifs qui sont
dernierre cette idée et ainsi donc ils ont reussi a créé la confusion dans l'interpretation du coran et entre les musulmans ; ainsi donc en introduisant dans sahih de faux hadiths allant jusqu'à dire les hadiths abrogent la parole d' ALLAH ...je voudrais que le debat porte d'abord sur essentiellement les deux terme
nasakha et ayat cités dans le verset 106 et par la suite nous pourrons elargir le debat ....




Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 922

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Jeu 4 Avr - 18:09



Cher Safraoui, je comprend bien ton point de vue, mais il faut savoir que les mots du Coran, garde leurs signification Arabe mais il peut qu'il sont plus spécialisé dans le sens ou plus généralisé, chaque mot Coranique est une science en lui même. je donne un exemple ici, prenant le mot (الْحَيَوَانُ ) en Aarabe normal il veux dire animaux, mais le Coran n'a jamais utilisé ce mot pour dire animaux? il a utilisé plusieurs d'autres mots plus spécialisé pour quelque type d'animaux ( دابة), (أنعام) ... et la surprise que le Coran utilise le mot (الْحَيَوَانُ )pour dire la vie éternel dans le paradis
voila le verset qui le dit :
Sourate 29 (العنكبوت)
29-64 وَمَا هَذِهِ الْحَيَاةُ الدُّنْيَا إِلاَّ لَهْوٌ وَلَعِبٌ وَإِنَّ الدَّارَ الآخِرَةَ لَهِيَ الْحَيَوَانُ لَوْ كَانُوا يَعْلَمُونَ
29-64 Cette vie d'ici-bas n'est pas qu'amusement et jeu. La Demeure de l'au-delà est assurément la vraie vie. S'ils savaient!


Voila ce que Ibn Katir (إبن كتير ) dit dans son Tafssir :
Citation :
يقول تعالى مخبرا عن حقارة الدنيا وزوالها وانقضائها ، وأنها لا دوام لها ، وغاية ما فيها لهو ولعب : ( وإن الدار الآخرة لهي الحيوان ) أي : الحياة الدائمة الحق الذي لا زوال لها ولا انقضاء ، بل هي مستمرة أبد الآباد .

Il confirme bien ce qu'on comprend directement du verset ainsi que la traduction.

Un autre exemple : les deux mots Arabe (أموات) et ( موتى) sont des synonymes, le coran leurs donne des spécialisation (أموات) concerne la mort spirituel et le mot ( موتى) concerne la mort physique.

Revenant au sujet concernant l'abrogation dans le Coran :
pour ne pas se perdre dans ce grand sujet, il faut aller point par point.

1) les Verset Coranique sont claire, il y a de l'abrogation (النسخ) entre les versets Coranique comme j'ai explique, mais mais ce mot signifie la signification que le Coran lui Donne, Comme tu dit il signifie l’écriture (الكتابة) et (الاثبات), alors on est d'accord, l'abrogation existe bien dans le Coran mais comme le coran l'a décrit et non pas comme quelque Savants l'on décrit.

Quand regarde bien les versets dite Abrogé dans le Coran par d'autres versets, on voit bien qu'il s'agit d'une spécialisation ou une généralisation, et non pas des verset qui annulent d'autres versets comme quelque Savants affirment.

Alors dit moi cher Saraoui si tu est d’accord sur cette définition ou non? pour pouvoir examiné d'autre détails dans ce sujet et passer à la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Said
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 263

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Ven 5 Avr - 10:52

safraoui a écrit:
pas d'abrogation dans le coran!!!

en me basant sur le coran : je vais vous montrer que l'abrogation dans le coran est un pure mensonge ou comme l'a bien dit Adnan une illusion ....

salm

Dieu (le Très-Haut) a dit. « Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre - ils disent : "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas » (sourate 16 verset 101

Cher safraoui tu vois ce (verset 101 sourate 16) est bien il répond a ta question et celle de Adnan a ta citation ci dessus – Dieu montre la faiblesse d'esprit chez les idolatres et le manque de leur foi même sa perte.

Car chaque fois qu'un verset abrogea un autre, ils dirent a l'Envoye de Dieu - qu’Allah le benisse et le salue « Tu n'es qu’un faussaire » mais ils ignorerent que Dieu fait ce qu'il veut.

En commentant l'expression: .Si nous substituons une révélation a une autre.

Moujahed a dit: « Cela signifie que Dieu ote un verset pour affermir un autre a sa place, ce qui est pareil aux dires de Dieu: .Toute révélation abrogée ou devenue caduque sera remplacée par une autre . » [sourate II,verset 106].

Cela montre que Adnan se comporte comme les idolatres du temps du prophète- Le prophète leurs a dit qu'un verset pouvait abrogé un autre verset, alors les idolatre ont traité le prophète de faussaire !!


Cher safraoui voyons voir que veut dire : نسخ abrogé = abolir, annuler, invalider, rendre, révoquer, supprimer.

Dans ta citation tu dit toi et Adnan que l’abrogation et pure mensonge, là tu vient contredit les Paroles d’Allah Qu\'Il Soit et celle des Savants en général .

Alors je vais te prouver que l’abrogation (NASAKHA = نسخ) est bien une annulation d’un verset par un autre meilleur ou equivalente, mais que ce verset reste dans le coran et un verset « fuguratif » .


On va se baser sur la parole d'allah pour contredire ton raisonnement et celui d’Adnan qu'un verset abrogé implique une annulation d’un verset par un autre (l’annulation d’une verset implique une chronologie et une sagesse dans la progressivité de la révélation), puisque allah dit qu'il y a des versets abrogés et qu'il dit aussi qu'il n'y a nulle contradiction dans le coran.

Dieu (le Très-Haut) a dit : « Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. » (2/106)

Dieu (le Très-Haut) a dit. « Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre - ils disent : "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas » (sourate 16 verset 101)

Cher safraoui un verset abrogé dans le Coran, est l'annulation du jugement d'un verset par un autre le verset annulé devien figuratif dans le Coran, et on trouve les deux versets (abrogeant et l'abrogé) dans le texte coranique : Voilà 3 exemple d'abrogation:

1)- Exemple le verset du délai de la viduité de la veuve qui était d'un an(sourate 2 verset 240)

Pour une femme veuve le delait de viduité était de 1 ans qui fut abrogé par le verset abrogeant etramener à quatre mois et dix jours (sourate 2 verset 234). Elle montre l'expiration de la durée d'un acte d'adoration ou elle enlève un jugement après sa fixation.


[b] 2)-
exemple, Allâh a demandé aux prieurs de prendre la direction qu'ils veulent pendant la prière Allah dit :

«A Allah appartiennent à la fois le Levant et le couchant. De quelque côté que vous vous tourniez, vous trouverez la face d’Allah. Car Allah est partout et II sait tout .(sourate 2 verset115)

Puis ce verset fut abrogé par les versets suivants :

"Nous t’avons vu ô Prohète interroger le ciel du regard. Nous t’avons désigné une direction qui t’agrée. Tourne ton visage du côté de l’Oratoire Sacré. Où que vous soyez, tournez votre visage de ce côté. Les gens d’Écritures savent parfaitement que cette vérité vient du Seigneur. Et AUah n’est pas inattentif à ce que vous faites " (sourate 2 verset 144).

« De quelque lieu que tu sortes, tourne ton visage du côté de l’Oratoire sacré. C’est là une prescription de ton Seigneur. Et Allah n’est point inatjtentif à ce que vous faites. De quelque lieu que tu sortes, tourne ton visage du côté de l’Oratoire sacré. Où que vous vous trouviez, tournez vos visages de ce même côté, si vous ne voulez pas donner prise à vos adversaires contre vous. Quant aux incrédules, ne les craignez pas, mais craignez- Moi, afín que vous obteniez Mon indulgence plénière et que vous vous trouviez toujours dans la bonne voie » (sourate 2 verset 149,150).


3)- exemple en cas d’adultére reconnu par 4 témoin la femme devait être enfermé dans la maison de son marie jusqu'à la mort Allah dit :

« Celles de vos femmes qui forniqueront, faites-en prendre temoignage par quatre d’entre vous. Si ce temoignage est rapporte, enfermez-les dans vos maisons jusqu’a ce que la mort vienne les y prendre ou qu’Allah modifie leur destin » . (sourate 4 verset 15)

Ce verset a été abroger par le verset abrogeant :

"La fornicatrice et le fornicateur, fouettez- les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l' exécution de la loi d' Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu' un groupe de croyants assiste à leur punition." (sourate 24 verset 2).


Tous c’est verset abrogé on les lis dans le Coran mais ils ne sont que fuguratif car ils ont été annulé (changé) par des verset meilleur ou équivalent comme Allah nous l’a expliquer dans le (verset 106 sourate 2 ) et dans le (verset 101 sourate 16) .

Donc Adnan n'est qu'un manipulateur menteur, et le verset 101 sourate 16 le concerne car il contreditles paroles d'Allah comme les idolatre du temps du prophète Mohamed !!!

salm




Dernière édition par Said le Ven 5 Avr - 13:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux
avatar

Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1520

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Ven 5 Avr - 12:20


salam

Mon cher Said
J'ai édité la dernière partie de ton message pour qu'elle soit plus ciblé sur le manipulateur mon cher said Wink ;pour le cas de notre frère safraoui on va dire que c'est une victime d'Adnan mon cher Said Very Happy ,on va faire tout notre possible pour lui prouver qu'il s'est trompé de faire confiance aveuglement à ce Adnan

pee





Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux
avatar

Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1520

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Ven 5 Avr - 16:00

Said a écrit:
safraoui a écrit:
pas d'abrogation dans le coran!!!

en me basant sur le coran : je vais vous montrer que l'abrogation dans le coran est un pure mensonge ou comme l'a bien dit Adnan une illusion ....

salm

Dieu (le Très-Haut) a dit. « Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre - ils disent : "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas » (sourate 16 verset 101

Cher safraoui tu vois ce (verset 101 sourate 16) est bien il répond a ta question et celle de Adnan a ta citation ci dessus – Dieu montre la faiblesse d'esprit chez les idolatres et le manque de leur foi même sa perte.

Car chaque fois qu'un verset abrogea un autre, ils dirent a l'Envoye de Dieu - qu’Allah le benisse et le salue « Tu n'es qu’un faussaire » mais ils ignorerent que Dieu fait ce qu'il veut.

En commentant l'expression: .Si nous substituons une révélation a une autre.

Moujahed a dit: « Cela signifie que Dieu ote un verset pour affermir un autre a sa place, ce qui est pareil aux dires de Dieu: .Toute révélation abrogée ou devenue caduque sera remplacée par une autre . » [sourate II,verset 106].

Cela montre que Adnan se comporte comme les idolatres du temps du prophète- Le prophète leurs a dit qu'un verset pouvait abrogé un autre verset, alors les idolatre ont traité le prophète de faussaire !!


Cher safraoui voyons voir que veut dire : نسخ abrogé = abolir, annuler, invalider, rendre, révoquer, supprimer.

Dans ta citation tu dit toi et Adnan que l’abrogation et pure mensonge, là tu vient contredit les Paroles d’Allah Qu\'Il Soit et celle des Savants en général .

Alors je vais te prouver que l’abrogation (NASAKHA = نسخ) est bien une annulation d’un verset par un autre meilleur ou equivalente, mais que ce verset reste dans le coran et un verset « fuguratif » .


On va se baser sur la parole d'allah pour contredire ton raisonnement et celui d’Adnan qu'un verset abrogé implique une annulation d’un verset par un autre (l’annulation d’une verset implique une chronologie et une sagesse dans la progressivité de la révélation), puisque allah dit qu'il y a des versets abrogés et qu'il dit aussi qu'il n'y a nulle contradiction dans le coran.

Dieu (le Très-Haut) a dit : « Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. » (2/106)

Dieu (le Très-Haut) a dit. « Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre - ils disent : "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas » (sourate 16 verset 101)

Cher safraoui un verset abrogé dans le Coran, est l'annulation du jugement d'un verset par un autre le verset annulé devien figuratif dans le Coran, et on trouve les deux versets (abrogeant et l'abrogé) dans le texte coranique : Voilà 3 exemple d'abrogation:

1)- Exemple le verset du délai de la viduité de la veuve qui était d'un an(sourate 2 verset 240)

Pour une femme veuve le delait de viduité était de 1 ans qui fut abrogé par le verset abrogeant etramener à quatre mois et dix jours (sourate 2 verset 234). Elle montre l'expiration de la durée d'un acte d'adoration ou elle enlève un jugement après sa fixation.


[b] 2)-
exemple, Allâh a demandé aux prieurs de prendre la direction qu'ils veulent pendant la prière Allah dit :

«A Allah appartiennent à la fois le Levant et le couchant. De quelque côté que vous vous tourniez, vous trouverez la face d’Allah. Car Allah est partout et II sait tout .(sourate 2 verset115)

Puis ce verset fut abrogé par les versets suivants :

"Nous t’avons vu ô Prohète interroger le ciel du regard. Nous t’avons désigné une direction qui t’agrée. Tourne ton visage du côté de l’Oratoire Sacré. Où que vous soyez, tournez votre visage de ce côté. Les gens d’Écritures savent parfaitement que cette vérité vient du Seigneur. Et AUah n’est pas inattentif à ce que vous faites " (sourate 2 verset 144).

« De quelque lieu que tu sortes, tourne ton visage du côté de l’Oratoire sacré. C’est là une prescription de ton Seigneur. Et Allah n’est point inatjtentif à ce que vous faites. De quelque lieu que tu sortes, tourne ton visage du côté de l’Oratoire sacré. Où que vous vous trouviez, tournez vos visages de ce même côté, si vous ne voulez pas donner prise à vos adversaires contre vous. Quant aux incrédules, ne les craignez pas, mais craignez- Moi, afín que vous obteniez Mon indulgence plénière et que vous vous trouviez toujours dans la bonne voie » (sourate 2 verset 149,150).


3)- exemple en cas d’adultére reconnu par 4 témoin la femme devait être enfermé dans la maison de son marie jusqu'à la mort Allah dit :

« Celles de vos femmes qui forniqueront, faites-en prendre temoignage par quatre d’entre vous. Si ce temoignage est rapporte, enfermez-les dans vos maisons jusqu’a ce que la mort vienne les y prendre ou qu’Allah modifie leur destin » . (sourate 4 verset 15)

Ce verset a été abroger par le verset abrogeant :

"La fornicatrice et le fornicateur, fouettez- les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l' exécution de la loi d' Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu' un groupe de croyants assiste à leur punition." (sourate 24 verset 2).


Tous c’est verset abrogé on les lis dans le Coran mais ils ne sont que fuguratif car ils ont été annulé (changé) par des verset meilleur ou équivalent comme Allah nous l’a expliquer dans le (verset 106 sourate 2 ) et dans le (verset 101 sourate 16) .

Donc Adnan n'est qu'un manipulateur menteur, et le verset 101 sourate 16 le concerne car il contreditles paroles d'Allah comme les idolatre du temps du prophète Mohamed !!!

salm



salam
Mon cher Said
Tu as parfaitement compris l'astuce de ce Adnan,il joue sur le sens lexical du mot tout en ignorant son sens contextuel;tu as bien fait de continuer le reste du verset qui explicite parfaitement le sens "d'abroger",je n'ai pas voulu intervenir ici parce que dans l'autre poste consacré à ce Adnan,tout mon travail consite justement à mettre au jour toute la stratégie de ce manipulateur,stratégie qu'on a déjà mené avec les chrétien:si tu es incapable d'affronter de front l'islam,infiltre-le et change doucement ses bases avant de le détruire complément:ce Adnan est un juif.

Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 621

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Sam 6 Avr - 8:03

said a écrit :
Citation :
Alors je vais te prouver que l’abrogation (NASAKHA = نسخ) est bien une annulation d’un verset par un autre meilleur ou equivalente, mais que ce verset reste dans le coran et un verset « fuguratif » .


On va se baser sur la parole d'allah pour contredire ton raisonnement et celui d’Adnan qu'un verset abrogé implique une annulation d’un verset par un autre (l’annulation d’une verset implique une chronologie et une sagesse dans la progressivité de la révélation), puisque allah dit qu'il y a des versets abrogés et qu'il dit aussi qu'il n'y a nulle contradiction dans le coran.

Dieu (le Très-Haut) a dit : « Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. » (2/106)

Dieu (le Très-Haut) a dit. « Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre - ils disent : "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas » (sourate 16 verset 101)

Cher safraoui un verset abrogé dans le Coran, est l'annulation du jugement d'un verset par un autre le verset annulé devien figuratif dans le Coran, et on trouve les deux versets (abrogeant et l'abrogé) dans le texte coranique : Voilà 3 exemple d'abrogation:

1)- Exemple le verset du délai de la viduité de la veuve qui était d'un an(sourate 2 verset 240)

Pour une femme veuve le delait de viduité était de 1 ans qui fut abrogé par le verset abrogeant etramener à quatre mois et dix jours (sourate 2 verset 234). Elle montre l'expiration de la durée d'un acte d'adoration ou elle enlève un jugement après sa fixation.


[b] 2)- exemple, Allâh a demandé aux prieurs de prendre la direction qu'ils veulent pendant la prière Allah dit :

«A Allah appartiennent à la fois le Levant et le couchant. De quelque côté que vous vous tourniez, vous trouverez la face d’Allah. Car Allah est partout et II sait tout .(sourate 2 verset115)

Puis ce verset fut abrogé par les versets suivants :

"Nous t’avons vu ô Prohète interroger le ciel du regard. Nous t’avons désigné une direction qui t’agrée. Tourne ton visage du côté de l’Oratoire Sacré. Où que vous soyez, tournez votre visage de ce côté. Les gens d’Écritures savent parfaitement que cette vérité vient du Seigneur. Et AUah n’est pas inattentif à ce que vous faites " (sourate 2 verset 144).

« De quelque lieu que tu sortes, tourne ton visage du côté de l’Oratoire sacré. C’est là une prescription de ton Seigneur. Et Allah n’est point inatjtentif à ce que vous faites. De quelque lieu que tu sortes, tourne ton visage du côté de l’Oratoire sacré. Où que vous vous trouviez, tournez vos visages de ce même côté, si vous ne voulez pas donner prise à vos adversaires contre vous. Quant aux incrédules, ne les craignez pas, mais craignez- Moi, afín que vous obteniez Mon indulgence plénière et que vous vous trouviez toujours dans la bonne voie » (sourate 2 verset 149,150).


3)- exemple en cas d’adultére reconnu par 4 témoin la femme devait être enfermé dans la maison de son marie jusqu'à la mort Allah dit :

« Celles de vos femmes qui forniqueront, faites-en prendre temoignage par quatre d’entre vous. Si ce temoignage est rapporte, enfermez-les dans vos maisons jusqu’a ce que la mort vienne les y prendre ou qu’Allah modifie leur destin » . (sourate 4 verset 15)

Ce verset a été abroger par le verset abrogeant :

"La fornicatrice et le fornicateur, fouettez- les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l' exécution de la loi d' Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu' un groupe de croyants assiste à leur punition." (sourate 24 verset 2).


Tous c’est verset abrogé on les lis dans le Coran mais ils ne sont que fuguratif car ils ont été annulé (changé) par des verset meilleur ou équivalent comme Allah nous l’a expliquer dans le (verset 106 sourate 2 ) et dans le (verset 101 sourate 16) .

Donc Adnan n'est qu'un manipulateur menteur, et le verset 101 sourate 16 le concerne car il contreditles paroles d'Allah comme les idolatre du temps du prophète Mohamed !!! :

mais pourquoi ; tu me cites les versets 106 et 101 en français ; qui sont la traduction des des versets en arabe ..

ce que tu dois comprendre d'abors ; si les deux versets 106 et 101 sont faussement interpretés donc automatiquement la traduction en français est aussi fausse !!
notre debat concerne les deux versets 106 et 101 qui sont en arabe et avant de donner l'interpretation des deux versets il s'agit d'abord de comprendre quel le sens du terme nasakha dans 106 !!
pour cela j'ai cité quatre versets coranique dans lesquels est mentionné le mot NASAKHA
CE MOT DANS LES 4 VERSETS A POUR SENS CONFIRMER ET INSCRIT ...
et c'est ce que je voulais expliquer ....
si tu es veridique ; je te demande seulement de faire une lecture appronfondies des quatre versets
et de nous dire quel est le sens du mot nasakha dans chacun des quatre versets ???

je te defie de nous prouver que dans les quatre versets le mot NASKHA a un sens autre que inscrit et confirmer ???
en d'autre terme je te defie de nous prouver que le mot NASAKHA DANS LES QUATRE VERSETS VEUT DIRE ABROGER OU ABOLIR OU CHANGER OU ANNULER OU EFFACER ????





Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 621

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Sam 6 Avr - 9:42

suite ....

comme je l'ai annoncé le mot NASAKHA est mentionné dans les quatre versets coran( 2; 106 ) ; coran( 7 ; 154 ) ) ; coran ( 45 ; 29) et coran ( 22 ; 52 )
La question est la suivante dans les 4 versets quel est le sens du mot NASAKHA ???

Commençons par le verset coran (45 ; 29)

Coran (45 ; 29) :
Citation :
هَـَذَا كِتَابُنَا يَنطِقُ عَلَيْكُم بِالْحَقّ إِنّ كُنّا نَسْتَنسِخُ مَا كُنتُمْ تَعْمَلُون
“ Voila Notre livre ! Il témoignera contre vous en toute vérité car Nous faisions inscrire [nastansikhu] vos actions”.


Ce verset est en rapport avec le jour de la résurrection " tu verras tous les peuples à genoux : chaque peuple sera appelé devant le livre ou sont inscrites ses œuvres ….."

"Voila notre livre ; il parlera de vous en toute vérité.car nous enregistrions ce que vous faisiez ...."

Dans le coran nous savons que les anges enregistrent nos œuvres et nos actions dans des livres donc l’expression (car Nous faisions inscrire [nastansikhu] vos actions = إِنّ كُنّا نَسْتَنسِخُ مَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ) veut dire nos actions sont enregistrés c’est à dire inscrites par les anges dans un livre et le mot ne peut avoir autre signification que INSCRIRE et CONFIRMER donc
كُنّا نَسْتَنسِخُ veut dire كنا نكتب.
Et il ya encore d’autres versets dans le coran
Qui nous indiquent que les anges enregistrent ou inscrivent nos actions :
Coran (43 ; 80)

ام يحسبون انا لا نسمع سرهم و نجواهم بلى و رسولنا لديهم يكتبون
Ou bien escomptent-ils que Nous n'entendons pas leur secret ni leurs délibérations ? Mais si ! Nos Anges prennent note auprès d'eux.


Tu verras tous les peuples à genoux. Chaque peuple sera appelé devant le livre où sont inscrites ses œuvres. Ce jour-là vous serez récompensés selon vos œuvres.

28. Le Coran est notre livre ; il déposera contre vous en toute vérité. Nous avons couché par écrit toutes vos actions.

Remarquez ce passage « ! Nos Anges prennent note auprès d'eux =
و رسولنا لديهم يكتبون)

Il y a un autre verset qui confirme que nos actions sont enregistrées par les anges c'est-à-dire تكتب و تثبت

Et encore un autre verset
ا
Coran (19 ; 79)
كَلاَّ سَنَكْتُبُ مَا يَقُولُ وَنَمُدُّ لَهُ مِنَ الْعَذَابِ مَدًّا
Bien au contraire ! Nous enregistrerons ce qu'il dit et accroîtrons son châtiment


Et un autre verset qui va dans le même sens
Coran (4 ; 81) :

• وَيَقُولُونَ طَاعَةٌ فَإِذَا بَرَزُواْ مِنْ عِندِكَ بَيَّتَ طَائِفَةٌ مِّنْهُمْ غَيْرَ الَّذِي تَقُولُ وَاللَّهُ يَكْتُبُ مَا يُبَيِّتُونَ فَأَعْرِضْ عَنْهُمْ وَتَوَكَّلْ عَلَى اللَّهِ وَكَفَى بِاللَّهِ وَكِيلاً
• Ils disent:
• « Obéissance ! » Puis, sitôt sortis de chez toi, une partie d'entre eux délibère au cours de la nuit de tout autre chose que ce qu'elle t'a dit. [Cependant] Allah enregistre ce qu'ils font la nuit. Pardonne-leur donc et place ta confiance en Allah. Et Allah suffit comme Protecteur


Donc dans le verset coran (45 ; 29) l’expression

إِنّ كُنّا نَسْتَنسِخُ مَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ

Ne Veut rien d'autre que nous inscrivons et nous confirmons nous enregistrons vos œuvres et vos actions !!!!Et ne veut pas dire nous abrogeons ou effacer ou annuler ou changer !!

Restons dans le sujet qui est "quel est le sens du mot" " NASAKHA " ?????
Ceux qui ont un avis contraire qu'ils nous expliquent quel est alors le sens du NASAKHA dans ce verset
29 sourate 45 !!

si vous confirmez qu'effectivement dans ce verset le sens du mot NASAKHA EST INSCRIRE .ENREGISTER ET CONFIRMER ; nous passons au versets 154 de la sourate 7 !!

Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 621

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Sam 6 Avr - 10:38

Suite …
Quel est le sens du mot NASAKHA dans le verset suivant Coran (7 ; 154) ????

Coran (7 ; 154)
وَلَماّ سَكَتَ عَن مّوسَى الْغَضَبُ أَخَذَ الألْوَاحَ وَفِي نُسْخَتِهَا هُدًى وَرَحْمَةٌ لّلّذِينَ
يَرْهَبُونَ هُمْ لِرَبّهِم
« Et quand la colère de Moïse se fut calmée, il prit les tablettes. Il y avait dans leur texte guide et miséricorde à l’intention de ceux qui craignent leur Seigneur.. »



Le verset parle de Moise paix et salut sur lui ; quand il tourna chez son peuple qui ont adoré le veau après que sa colère fut calmée ; il a donc prit les tablettes dans lesquelles est inscrit guide et miséricorde « الألْوَاحَ وَفِي نُسْخَتِهَا هُدًى وَرَحْمَةٌ لّلّذِينَ. » !!
C'est-à-dire أي في نسختها أي المدون و المسجل و المكتوب في الالواح :
Un autre verset ; ALLAH tout puissant ; nous informe :
Coran (7 ; 145) :
وَكَتَبْنَا لَهُ فِي الأَلْوَاحِ مِن كُلِّ شَيْءٍ مَّوْعِظَةً وَتَفْصِيلاً لِّكُلِّ شَيْءٍ فَخُذْهَا بِقُوَّةٍ وَأْمُرْ قَوْمَكَ يَأْخُذُواْ بِأَحْسَنِهَا سَأُرِيكُمْ دَارَ الْفَاسِقِينَ

« . Et Nous écrivîmes pour lui, sur les tablettes, une exhortation concernant toute chose, et un exposé détaillé de toute chose. «Prends-les donc fermement et commande à ton peuple d’en adopter le meilleur. Bientôt Je vous ferai voir la demeure des pervers. »


Donc l’expression « ….Et Nous écrivîmes pour lui, sur les tablettes …. » a le même sens que celui du verset 7 de la sourate 154 : ( tablettes lesquelles est inscrit guide et miséricorde « الألْوَاحَ وَفِي نُسْخَتِهَا هُدًى وَرَحْمَةٌ لّلّذِينَ . » !!
Conclusion aussi dans coran (7 ; 154) le mot nasakha a le sens de inscrire ; confirmer et non
pas abroger ou effacer ou encore annuler ou changer
Celui qui a un autre avis qu’il s’explique !!!
sinon nous passons au verset suivant 52 de la sourate 22 !!
Revenir en haut Aller en bas
Said
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 263

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Sam 6 Avr - 11:24

safraoui a écrit:


mais pourquoi ; tu me cites les versets 106 et 101 en français ; qui sont la traduction des des versets en arabe ..

ce que tu dois comprendre d'abors ; si les deux versets 106 et 101 sont faussement interpretés donc automatiquement la traduction en français est aussi fausse !!

notre debat concerne les deux versets 106 et 101 qui sont en arabe et avant de donner l'interpretation des deux versets il s'agit d'abord de comprendre quel le sens du terme nasakha dans 106 !!

pour cela j'ai cité quatre versets coranique dans lesquels est mentionné le mot NASAKHA
CE MOT DANS LES 4 VERSETS A POUR SENS CONFIRMER ET INSCRIT ...
et c'est ce que je voulais expliquer ....
si tu es veridique ; je te demande seulement de faire une lecture appronfondies des quatre versets
et de nous dire quel est le sens du mot nasakha dans chacun des quatre versets ???

je te defie de nous prouver que dans les quatre versets le mot NASKHA a un sens autre que inscrit et confirmer ???
en d'autre terme je te defie de nous prouver que le mot NASAKHA DANS LES QUATRE VERSETS VEUT DIRE ABROGER OU ABOLIR OU CHANGER OU ANNULER OU EFFACER ????




salm

Cher safraoui reprenons : Naskh son bien dans les verset 106 et 101, et la traduction est parfaitement en régle avec l'arabe, pour ce qui est des verset (Coran (45 ; 29) et ( 7 ; 154 ) il ont une autre definition que je vais expliquer :

Explication :

﴿مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنّ اللّهَ عَلَىَ كُلّ شَيْءٍ قَدِيرٌ﴾
“ Que Nous abrogions un verset, ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur ou un équivalent. Ne sais-tu pas que Dieu est Omnipotent. ” Coran (2 ; 106) :



وَإِذَا بَدَّلْنَا آيَةً مَّكَانَ آيَةٍ وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا يُنَزِّلُ قَالُواْ إِنَّمَا أَنتَ مُفْتَرٍ بَلْ أَكْثَرُهُمْ لاَ يَعْلَمُونَ
Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre - ils disent: "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas » Coran (16 ; 101)

Ce verset 106 sourate 2 concerne bien l’abrogation des versets par d’autre verset dans le coran et pour mieux faire comprendre au idolatres que Allah abroge ce qu’il veut dans Son dernier Testament , Allah à alors révélé le verset 101 pour contredire les idolatres qui ont traité le Prophète Mohamed de menteur au sujet de l’abrogation dans le Coran ! c’et ce que fait Adnan actuellement on disant que l’abrogation n’est pas dans le Coran !!![/b]

Pour les autres verset que tu a mentionner (Coran (45 ; 29) et ( 7 ; 154 ) ou il y a le mot : [ ستنسخ ) et ( نُسْخَتِهَا ) il ne concernent pas l’abrogation mais ils donne un autre sens au verset !

Cher safraoui certains mots du Coran son semblable et ils peuvent prêter à d’autre interprétation Allah dit : dans le Coran il y a des versets clairs qui ne suscitent aucune ambigüité, et d’autres qui peuvent prêter au doute.

Quiconque renvoie ces derniers aux premiers en les traitant comme écoulant d’eux et s’attache aux versets clairs, aura trouve le chemin droit, et si c’est le contraire, il sera égare et perdant. C’est pourquoi Dieu les appelle « La prescription-mère » c’est a dire son fondement, et les autres « figuratifs » quant a la prononciation et a la structure et jamais a cause de leur sens.

Les docteurs musulmans les ont commentes comme suit:

- Ibn Abbas: Les versets fondamentaux abrogent les autres, ils constituent le licite, l’illicite, les devoirs, les prescriptions et les interdictions.

- Sa’id ben Joubair: Ils forment la mère du Livre parce qu’on les trouve dans d’autres Livres.

- Mouqatel: Nul parmi les hommes qui professent une autre religion que l’islam ne s’y confonde. Quant aux versets figuratifs ou qui pretent au doute, ils sont les versets abroges (a savoir que dans le Coran il y a des versets abrogeant et d’autres abroges), ceux qui parlent du passe ou de l’avenir, les exemples, en quoi on croit mais on ne le suit pas. Mais Ibn Abbas précise qu’ils sont les lettres détachées qu’on trouve au début de certaines sourates.

Pour Mouqatel et Moujahed, les versets figuratifs qu’on rencontre au fil du discours donnant le même sens, ou qu’ils donnent les caractéristiques et les qualités des deux choses contradictoires telles: le Paradis et l’Enfer, la situation des croyants et celle des incrédules (dans la vie future) etc...

Mais la meilleure interprétation, selon l’auteur de cet ouvrage, est celle donnée par Ibn Yassar qui a dit; « Les versets fondamentaux constituent les arguments du Seigneur, qui préservent les hommes, et qui repoussent l’erreur. On ne peut ni les décliner ni les altérer en leur donnant un autre sens. Quant aux figuratifs ou qui prêtent au doute, ils sont une épreuve pour les hommes, comme ils sont le licite et l’illicite, afin qu’ils se maintiennent sur la vole droite sans être égares ».

C’est pourquoi Dieu a dit; « les malveillants ne s’en tiennent qu’a ces derniers » pour se dévier du chemin droit et suivre l’égarement « pour créer le désordre » en s’attachant a ce qui prête au doute en l’interprétant a leur guise ne cherchant que satisfaire leur penchant, car ils sont incapables de traiter de la sorte les versets fondamentaux.

Maintenant si tu crois plus « Adnan » Que les ancien Savants qui sont née avec cette langue Arabe est qu’il métrisée à la perfection, puisqu’ils été de leur temps les meilleurs poète durant l'époque qui précède immédiatement l'apparition de l'Islam, dont elle acquis la forme qui est aujourd'hui connu. C’est à cette période préislamique que les arabes avaient développé une langue d'une richesse et d'une éloquence inégaler. Alors comment veut tu comprendre le Coran mieux que les Ancien ?

Donc Adnan ne peut pas comprendre le Coran comme les Ancien nous l’on expliquer, ce Adnan ne fait que contredire les ancien Savant ce qui est grave puisqu’il remet tous en question alors que les verset son très claire au sujet de l’abrogation est que les verset qu’il cite en (Coran (45 ; 29) et ( 7 ; 154 ) c’est versets ont leurs réponse dans la( sourate 3 verset 9) cher safraoui fait attention de ne pas suivre a l’aveuglette n’importe qui !!

Voilà j’espère avoir répondu a t’es interrogations !!!



salm



Dernière édition par Said le Dim 7 Avr - 8:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 621

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Sam 6 Avr - 11:36

said a écrit :


Citation :
Cher safraoui reprenons : Naskh son bien dans les verset 106 et 101, et la traduction est parfaitement en régle avec l'arabe, pour ce qui est des verset (Coran (45 ; 29) et ( 7 ; 154 ) il ont une autre definition que je vais expliquer :

Explication :

﴿مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنّ اللّهَ عَلَىَ كُلّ شَيْءٍ قَدِيرٌ﴾
“ Que Nous abrogions un verset, ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur ou un équivalent. Ne sais-tu pas que Dieu est Omnipotent. ” Coran (2 ; 106) :



وَإِذَا بَدَّلْنَا آيَةً مَّكَانَ آيَةٍ وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا يُنَزِّلُ قَالُواْ إِنَّمَا أَنتَ مُفْتَرٍ بَلْ أَكْثَرُهُمْ لاَ يَعْلَمُونَ
Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre - ils disent: "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas » Coran (16 ; 101)

Ce verset 106 sourate 2 concerne bien l’abrogation des versets par d’autre verset dans le coran et pour mieux faire comprendre au idolatres que Allah abroge ce qu’il veut dans Son dernier Testament , e]]Allah à alors révélé le verset 101 pour contredire les idolatres qui ont traité le Prophète Mohamed de menteur au sujet de l’abrogation dans le Coran ! c’et ce que fait Adnan actuellement on disant que l’abrogation n’est pas dans le Coran !!![/b]

Pour les autres verset que tu a mentionner (Coran (45 ; 29) et ( 7 ; 154 ) ou il y a le mot : [ نُسْخَتِهَا ) et ( نُسْخَتِهَا ) il ne concernent pas l’abrogation mais ils donne un autre sens au verset !

Cher safraoui certains mots du Coran son semblable et ils peuvent prêter à d’autre interprétation Allah dit :

Dieu dit dans le Coran il y a des versets clairs qui ne suscitent aucune ambigüité, et d’autres qui peuvent prêter au doute.

Quiconque renvoie ces derniers aux premiers en les traitant comme écoulant d’eux et s’attache aux versets clairs, aura trouve le chemin droit, et si c’est le contraire, il sera égare et perdant. C’est pourquoi Dieu les appelle « La prescription-mère » c’est a dire son fondement, et les autres « figuratifs » quant a la prononciation et a la structure et jamais a cause de leur sens.

Les docteurs musulmans les ont commentes comme suit:

- Ibn Abbas: Les versets fondamentaux abrogent les autres, ils constituent le licite, l’illicite, les devoirs, les prescriptions et les interdictions.

- Sa’id ben Joubair: Ils forment la mère du Livre parce qu’on les trouve dans d’autres Livres.

- Mouqatel: Nul parmi les hommes qui professent une autre religion que l’islam ne s’y confonde. Quant aux versets figuratifs ou qui pretent au doute, ils sont les versets abroges (a savoir que dans le Coran il y a des versets abrogeant et d’autres abroges), ceux qui parient du passe ou de l’avenir, les exemples, en quoi on croit mais on ne le suit pas. Mais Ibn Abbas précise qu’ils sont les lettres détachées qu’on trouve au début de certaines sourates.

Pour Mouqatel et Moujahed, les versets figuratifs qu’on rencontre au fil du discours donnant le même sens, ou qu’ils donnent les caractéristiques et les qualités des deux choses contradictoires telles: le Paradis et l’Enfer, la situation des croyants et celle des incrédules (dans la vie future) etc...

Mais la meilleure interprétation, selon l’auteur de cet ouvrage, est celle donnée par Ibn Yassar qui a dit; « Les versets fondamentaux constituent les arguments du Seigneur, qui préservent les hommes, et qui repoussent l’erreur. On ne peut ni les décliner ni les altérer en leur donnant un autre sens. Quant aux figuratifs ou qui prêtent au doute, ils sont une épreuve pour les hommes, comme ils sont le licite et l’illicite, afin qu’ils se maintiennent sur la vole droite sans être égares ».

C’est pourquoi Dieu a dit; « les malveillants ne s’en tiennent qu’a ces derniers » pour se dévier du chemin droit et suivre l’égarement « pour créer le désordre » en s’attachant a ce qui prête au doute en l’interprétant a leur guise ne cherchant que satisfaire leur penchant, car ils sont incapables de traiter de la sorte les versets fondamentaux.

Maintenant si tu crois plus « Adnan » Que les ancien Savants qui sont née avec cette langue Arabe est qu’il métrisée à la perfection, puisqu’ils été de leur temps les meilleurs poète durant l'époque qui précède immédiatement l'apparition de l'Islam, dont elle acquis la forme qui est aujourd'hui connu. C’est à cette période préislamique que les arabes avaient développé une langue d'une richesse et d'une éloquence inégaler. Alors comment veut tu comprendre le Coran mieux que les Ancien ?

Donc Adnan ne peut pas comprendre le Coran comme les Ancien nous l’on expliquer, ce Adnan ne fait que contredire les ancien Savant ce qui est grave puisqu’il remet tous en question alors que les verset son très claire au sujet de l’abrogation est que les verset qu’il cite en (Coran (45 ; 29) et ( 7 ; 154 ) c’est versets ont leurs réponse dans la( sourate 3 verset 9) cher safraoui fait attention de ne pas suivre a l’aveuglette n’importe qui !!

Voilà j’espère avoir répondu a t’es interrogations !!!


pourquoi toujours du blabla .... le sujet est clair ; je voudrais prouver par des arguments que le nasakha veut dire inscrire et cinfirmer
et je suis entrain de l'expliquer dans les quatre versets coraniques ...
alors est ce que tu peux refuter mes arguments ? fais - le !! refute mes propos !!!
je veux pas du blabla ; je veux un debat basé sur des arguemnts solides fondées sur le coran ...
arrete de dire n'importe quoi !!! et je t'ai lancé" un defie ; peux relever ce defie ???




Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 621

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Sam 6 Avr - 11:48

said a écrit :
Pour les autres verset que tu a mentionner (Coran (45 ; 29) et ( 7 ; 154 ) ou il y a le mot : [ نُسْخَتِهَا ) et ( نُسْخَتِهَا ) il ne concernent pas l’abrogation mais ils donne un autre sens au verset !

je te rappelle que les les mots arabes ستنسخ و ننسخها نستنسخها ont tous pour racine le mot ( ن - س - خ )
et par suite leur sens est le meme que celui de نسخ
et si tu n'es pas d'accord alors va - y donne - nous leur explication ??
Revenir en haut Aller en bas
Said
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 263

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Sam 6 Avr - 11:50

safraoui a écrit:
said a écrit :


Citation :
Cher safraoui reprenons : Naskh son bien dans les verset 106 et 101, et la traduction est parfaitement en régle avec l'arabe, pour ce qui est des verset (Coran (45 ; 29) et ( 7 ; 154 ) il ont une autre definition que je vais expliquer :

Explication :

﴿مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنّ اللّهَ عَلَىَ كُلّ شَيْءٍ قَدِيرٌ﴾
“ Que Nous abrogions un verset, ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur ou un équivalent. Ne sais-tu pas que Dieu est Omnipotent. ” Coran (2 ; 106) :



وَإِذَا بَدَّلْنَا آيَةً مَّكَانَ آيَةٍ وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا يُنَزِّلُ قَالُواْ إِنَّمَا أَنتَ مُفْتَرٍ بَلْ أَكْثَرُهُمْ لاَ يَعْلَمُونَ
Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre - ils disent: "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas » Coran (16 ; 101)

Ce verset 106 sourate 2 concerne bien l’abrogation des versets par d’autre verset dans le coran et pour mieux faire comprendre au idolatres que Allah abroge ce qu’il veut dans Son dernier Testament , e]]Allah à alors révélé le verset 101 pour contredire les idolatres qui ont traité le Prophète Mohamed de menteur au sujet de l’abrogation dans le Coran ! c’et ce que fait Adnan actuellement on disant que l’abrogation n’est pas dans le Coran !!![/b]

Pour les autres verset que tu a mentionner (Coran (45 ; 29) et ( 7 ; 154 ) ou il y a le mot :« ستنسخ و نستنسخها » il ne concernent pas l’abrogation mais ils donne un autre sens au verset !

Cher safraoui certains mots du Coran son semblable et ils peuvent prêter à d’autre interprétation Allah dit :

Dieu dit dans le Coran il y a des versets clairs qui ne suscitent aucune ambigüité, et d’autres qui peuvent prêter au doute.

Quiconque renvoie ces derniers aux premiers en les traitant comme écoulant d’eux et s’attache aux versets clairs, aura trouve le chemin droit, et si c’est le contraire, il sera égare et perdant. C’est pourquoi Dieu les appelle « La prescription-mère » c’est a dire son fondement, et les autres « figuratifs » quant a la prononciation et a la structure et jamais a cause de leur sens.

Les docteurs musulmans les ont commentes comme suit:

- Ibn Abbas: Les versets fondamentaux abrogent les autres, ils constituent le licite, l’illicite, les devoirs, les prescriptions et les interdictions.

- Sa’id ben Joubair: Ils forment la mère du Livre parce qu’on les trouve dans d’autres Livres.

- Mouqatel: Nul parmi les hommes qui professent une autre religion que l’islam ne s’y confonde. Quant aux versets figuratifs ou qui pretent au doute, ils sont les versets abroges (a savoir que dans le Coran il y a des versets abrogeant et d’autres abroges), ceux qui parient du passe ou de l’avenir, les exemples, en quoi on croit mais on ne le suit pas. Mais Ibn Abbas précise qu’ils sont les lettres détachées qu’on trouve au début de certaines sourates.

Pour Mouqatel et Moujahed, les versets figuratifs qu’on rencontre au fil du discours donnant le même sens, ou qu’ils donnent les caractéristiques et les qualités des deux choses contradictoires telles: le Paradis et l’Enfer, la situation des croyants et celle des incrédules (dans la vie future) etc...

Mais la meilleure interprétation, selon l’auteur de cet ouvrage, est celle donnée par Ibn Yassar qui a dit; « Les versets fondamentaux constituent les arguments du Seigneur, qui préservent les hommes, et qui repoussent l’erreur. On ne peut ni les décliner ni les altérer en leur donnant un autre sens. Quant aux figuratifs ou qui prêtent au doute, ils sont une épreuve pour les hommes, comme ils sont le licite et l’illicite, afin qu’ils se maintiennent sur la vole droite sans être égares ».

C’est pourquoi Dieu a dit; « les malveillants ne s’en tiennent qu’a ces derniers » pour se dévier du chemin droit et suivre l’égarement « pour créer le désordre » en s’attachant a ce qui prête au doute en l’interprétant a leur guise ne cherchant que satisfaire leur penchant, car ils sont incapables de traiter de la sorte les versets fondamentaux.

Maintenant si tu crois plus « Adnan » Que les ancien Savants qui sont née avec cette langue Arabe est qu’il métrisée à la perfection, puisqu’ils été de leur temps les meilleurs poète durant l'époque qui précède immédiatement l'apparition de l'Islam, dont elle acquis la forme qui est aujourd'hui connu. C’est à cette période préislamique que les arabes avaient développé une langue d'une richesse et d'une éloquence inégaler. Alors comment veut tu comprendre le Coran mieux que les Ancien ?

Donc Adnan ne peut pas comprendre le Coran comme les Ancien nous l’on expliquer, ce Adnan ne fait que contredire les ancien Savant ce qui est grave puisqu’il remet tous en question alors que les verset son très claire au sujet de l’abrogation est que les verset qu’il cite en (Coran (45 ; 29) et ( 7 ; 154 ) c’est versets ont leurs réponse dans la( sourate 3 verset 9) cher safraoui fait attention de ne pas suivre a l’aveuglette n’importe qui !!

Voilà j’espère avoir répondu a t’es interrogations !!!


pourquoi toujours du blabla .... le sujet est clair ; je voudrais prouver par des arguments que le nasakha veut dire inscrire et cinfirmer
et je suis entrain de l'expliquer dans les quatre versets coraniques ...
alors est ce que tu peux refuter mes arguments ? fais - le !! refute mes propos !!!
je veux pas du blabla ; je veux un debat basé sur des arguemnts solides fondées sur le coran ...
arrete de dire n'importe quoi !!! et je t'ai lancé" un defie ; peux relever ce defie ???


salm


J'ai déja repondu , maintenant si tu ne sait pas lire ce n'est pas de ma faute et en plus tu dit n'importe quoi zinzin


salm
Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 621

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Dim 7 Avr - 9:33

said a écrit :




Citation :
Cher safraoui reprenons : Naskh son bien dans les verset 106 et 101, et la traduction est parfaitement en régle avec l'arabe, pour ce qui est des verset (Coran (45 ; 29) et ( 7 ; 154 ) il ont une autre definition que je vais expliquer :

Explication :

﴿مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنّ اللّهَ عَلَىَ كُلّ شَيْءٍ قَدِيرٌ﴾
“ Que Nous abrogions un verset, ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur ou un équivalent. Ne sais-tu pas que Dieu est Omnipotent. ” Coran (2 ; 106) :

je serais d'accord avec toi que ce verset est la traduction du verset en arabe à une seule condiction que tu me montre que le mot abrogeons veut dire نَنسَخْ ?
malheureusement le mot نَنسَخْ ne veut pas dire abrogeons mais inscrire et confirmer
et c'est le sujet de mon etude ; je veux montrer que نَنسَخْ est inscrire et confirmer en basant
sur le coran .. نَنسَخْ

Citation :
وَإِذَا بَدَّلْنَا آيَةً مَّكَانَ آيَةٍ وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا يُنَزِّلُ قَالُواْ إِنَّمَا أَنتَ مُفْتَرٍ بَلْ أَكْثَرُهُمْ لاَ يَعْلَمُونَ
Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre - ils disent: "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas » Coran (16 ; 101)

ce verset veut dire ce qu'il veut dire ; et j'en donnerai l'explication par la suite une fois terminer le sujet sur le sens du mot نَنسَخْ ; alors pourquoi tu brules les etapes ?

Citation :
Ce verset 106 sourate 2 concerne bien l’abrogation des versets par d’autre verset dans le coran et pour mieux faire comprendre au idolatres que Allah abroge ce qu’il veut dans Son dernier Testament , Allah à alors révélé le verset 101 pour contredire les idolatres qui ont traité le Prophète Mohamed de menteur au sujet de l’abrogation dans le Coran ! c’et ce que fait Adnan actuellement on disant que l’abrogation n’est pas dans le Coran !!![/b]

je te repondre tout simplement par ceci si le coran abroge le coran d'aprés 106 et 101
comme tu le pretends alors pose - toi la question dans l'expression
'"Tu n'es qu'un menteur".qui sont ceux la qui ont accusé le prophete (psl) de menteur ? et pourquoi ?
ce sont les adeptes (musulmans ) du prophete(psl) ou les mecerants et les molytheistes ?
si le coran abroge le coran en quoi cela derangent les mecreants ??
si tu trouves la response à ces deux questions tu auras trouvé la reponse à l'interpretation de verset 101 !


Citation :
Pour les autres verset que tu a mentionner (Coran (45 ; 29) et ( 7 ; 154 ) ou il y a le mot : [ ستنسخ ) et ( نُسْخَتِهَا ) il ne concernent pas l’abrogation mais ils donne un autre sens au verset !

Cher safraoui certains mots du Coran son semblable et ils peuvent prêter à d’autre interprétation Allah dit : dans le Coran il y a des versets clairs qui ne suscitent aucune ambigüité, et d’autres qui peuvent prêter au doute.

tous les mots que tu as cités en arabe ont pour racine ( ن - س - خ)
et le sens donc de ces mots tourne autour du sens de la racine de ce mot ...et ceci est une regle generale dans langue arabe ; et TU n'as qu'à t'informer auprés des connaisseurs de la langue arabe ..

Citation :
Quiconque renvoie ces derniers aux premiers en les traitant comme écoulant d’eux et s’attache aux versets clairs, aura trouve le chemin droit, et si c’est le contraire, il sera égare et perdant. C’est pourquoi Dieu les appelle « La prescription-mère » c’est a dire son fondement, et les autres « figuratifs » quant a la prononciation et a la structure et jamais a cause de leur sens.

« La prescription-mère » et « figuratifs » ces deux notions ont été aussi mal conpris et par suite faussement interpreté ; et si tu avais pris la peine d'ecouter toutes les explications de Adnan tu auras compris la signifcation des ces duex notions !!
le coran dit ; القران كله محكم و قي القران كل متشابه donc ces deux notions dans le coran leur interpretation est aussi corronpu ...ecoute les videos de ADNAN SUR CES DEUX NOTIONS !!!
Citation :

Les docteurs musulmans les ont commentes comme suit:

- Ibn Abbas: Les versets fondamentaux abrogent les autres, ils constituent le licite, l’illicite, les devoirs, les prescriptions et les interdictions.

- Sa’id ben Joubair: Ils forment la mère du Livre parce qu’on les trouve dans d’autres Livres.

- Mouqatel: Nul parmi les hommes qui professent une autre religion que l’islam ne s’y confonde. Quant aux versets figuratifs ou qui pretent au doute, ils sont les versets abroges (a savoir que dans le Coran il y a des versets abrogeant et d’autres abroges), ceux qui parlent du passe ou de l’avenir, les exemples, en quoi on croit mais on ne le suit pas. Mais Ibn Abbas précise qu’ils sont les lettres détachées qu’on trouve au début de certaines sourates.

Pour Mouqatel et Moujahed, les versets figuratifs qu’on rencontre au fil du discours donnant le même sens, ou qu’ils donnent les caractéristiques et les qualités des deux choses contradictoires telles: le Paradis et l’Enfer, la situation des croyants et celle des incrédules (dans la vie future) etc...

Mais la meilleure interprétation, selon l’auteur de cet ouvrage, est celle donnée par Ibn Yassar qui a dit; « Les versets fondamentaux constituent les arguments du Seigneur, qui préservent les hommes, et qui repoussent l’erreur. On ne peut ni les décliner ni les altérer en leur donnant un autre sens. Quant aux figuratifs ou qui prêtent au doute, ils sont une épreuve pour les hommes, comme ils sont le licite et l’illicite, afin qu’ils se maintiennent sur la vole droite sans être égares ».
ces docteurs musulmans avec tout le respect que je leur dois ; ont donné des suppositions des hypotheses qui ne sont pas fondés sur le coran et c'est pour cette raison que toutes leurs conclusion ont abouties à des contradictions et des confusions ; c'est exactement comme le cas du concept de l'abrogation .

Citation :
C’est pourquoi Dieu a dit; « les malveillants ne s’en tiennent qu’a ces derniers » pour se dévier du chemin droit et suivre l’égarement « pour créer le désordre » en s’attachant a ce qui prête au doute en l’interprétant a leur guise ne cherchant que satisfaire leur penchant, car ils sont incapables de traiter de la sorte les versets fondamentaux.

j'ai deja donner l'explication !!


Citation :
Maintenant si tu crois plus « Adnan » Que les ancien Savants qui sont née avec cette langue Arabe est qu’il métrisée à la perfection, puisqu’ils été de leur temps les meilleurs poète durant l'époque qui précède immédiatement l'apparition de l'Islam, dont elle acquis la forme qui est aujourd'hui connu. C’est à cette période préislamique que les arabes avaient développé une langue d'une richesse et d'une éloquence inégaler. Alors comment veut tu comprendre le Coran mieux que les Ancien ?

ce que tu dois savoir cher said que Adnan est le dernier d'avoir denoncer ce concept de l'abrogation dans le coran ; il y a des centaines avant lui qui ont denoncé ce mensonge à titre d'exemple je citerai le plus grand savant musulman Ahmed el ghazali a denonce ce mensonge ...il n' y a eu jamais unanimité sur l'abrogation ...
et si tu me donne le temps de terminer mon exposé sur le sens du mot nasakha
je pourrais t'expliquer comment et pourquoi les savants musulmans ont introduit le concept
de l'abrogation ; il faut revenir au regne des abassides 4 emme siecle ; et qu'enfin de compte ce sont les juifs ont dupé les musulmans le coran abroge le coran ; parce que ce sont les juifs qui ont pretendu que cetaines loi de la torah abrogent d'autre ...

Citation :
Donc Adnan ne peut pas comprendre le Coran comme les Ancien nous l’on expliquer, ce Adnan ne fait que contredire les ancien Savant ce qui est grave puisqu’il remet tous en question alors que les verset son très claire au sujet de l’abrogation est que les verset qu’il cite en (Coran (45 ; 29) et ( 7 ; 154 ) c’est versets ont leurs réponse dans la( sourate 3 verset 9) cher safraoui fait attention de ne pas suivre a l’aveuglette n’importe qui !!

Voilà j’espère avoir répondu a t’es interrogations !!!

nous sommes tous des etre humains ; adnan comme les autres sont des etre humains ; et tout ce que dit un etre humain n'est pas à cent pour cent faux et n'est pas à cent pour cent juste .... donc ce qu'à dit ADNAN ET LES AUTRES CONTIENT DU FAUX ET DU VRAIE .






Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 621

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Dim 7 Avr - 16:10

Suite ….
La question est « quel est le sens du mot Nasakha dans le coran ? »
Nous avons vu dans les deux premiers versets coran (7 ; 145) et coran (45 ; 29) ; que le mot Nasakha Un seul sens qui est inscrire et confirmer.
Quel est alors son sens dans les deux versets qui restent c’est à dans coran (22 ; 52) et le dernier coran (2 ; 106) ???

Considérons d’abord le 52 de la sourate 22 qui est le suivant :
Coran (22 ; 52) :
. »وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رَّسُولٍ وَلا نَبِيٍّ إِلاَّ إِذَا تَمَنَّى أَلْقَى الشَّيْطَانُ فِي أُمْنِيَّتِهِ فَيَنسَخُ اللَّهُ مَا يُلْقِي الشَّيْطَانُ ثُمَّ يُحْكِمُ اللَّهُ آيَاتِهِ وَاللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ . «
. « Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni prophète qui n'ait récité. (Ce qui lui a été révélé) sans que le Diable n'ait essayé d'intervenir [pour semer le doute dans le cœur des gens au sujet] de sa récitation. Dieu abroge ce que le Diable suggère, et Dieu renforce Ses versets. Dieu est Omniscient et Sage. . »



« . Afin de faire, de ce que jette le Diable, une tentation pour ceux qui ont une maladie au cœur et ceux qui ont le cœur dur... Les injustes sont certes dans un schisme profond. »

Comme vous le constater le mot nasakha dans ce verset est traduit par abroger
Toute la question dans ce verset est de savoir si le mot
abroger = فَيَنسَخُ

le mot nasakha dans ce verset est - il
correctement traduit ou si son sens est corrompu ?
Pour cela il suffit de bien lire le texte pour se rendre compte que le sens de nasakha n’est abroger mais inscrit et confirme et ceci pour les raisons suivantes :
Ce verset se compose de trois passages à savoir :

1- وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رَّسُولٍ وَلا نَبِيٍّ إِلاَّ إِذَا تَمَنَّى=
Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni prophète qui n'ait récité


2- أَلْقَى الشَّيْطَانُ فِي أُمْنِيَّتِهِ =
Sans que le Diable n'ait essayé d'intervenir [pour semer le doute dans le cœur des gens au sujet] de sa récitation


3 - , فَيَنسَخُ اللَّهُ مَا يُلْقِي الشَّيْطَانُ=
. Dieu abroge ce que le Diable suggère, et Dieu renforce Ses versets. Dieu est Omniscient et Sage.

Le premier passage qui d’ailleurs mal traduit (récité ne veut pas dire إِلاَّ إِذَا تَمَن َّ
L’idée générale de ce passage en arabe est très claire : chaque prophète et chaque messager son souhait est de transmettre le message à toutes les personnes du peuple auquel il est envoyé ; son souhait est donc de convaincre la majorité de son peuple par son message qu’il n’y a de dieu qu’ALLAH ….
Donc le souhait de tout prophète ou messager est une mission qui consiste à ce que la majorité croit en son message …
Le deuxième passage nous dit que face à ce prophète ou messager il y a SATAN qui fait de telle sorte que ce souhait ne s’accomplit pas car Satan inspire à ses partisans « par une sorte de renseignement faux c’est à dire qu’il sème le doute et les mensonges chez ses partisans pour contrarier la révélation divine …..
Et pour cette raison nous trouvons que peu de gens suivent le messager ou le prophète mais la majorité les mécréants et les polythéistes sont nombreux ce sont les partisans de satan
Des récits mensongères sont inscrits dans des ouvrages que nous lisons tous les jours pour réfuter les messages divin ce que ont écrit les polythéistes ; les juifs, les chiites ; comme il y a aussi des hadiths faux ….
Mais cette révélation entre guillemet ou inspiration satanique ; ALLAH a – t – il ordonné qu’elle soit abroger ou alors ALLAH au contraire a ordonne qu’elle soit inscrite et confirmée ??? C’est toute la question à laquelle il faut répondre !!
Le troisième passage est le suivant :
فَيَنسَخُ اللَّهُ مَا يُلْقِي الشَّيْطَانُ =
. Dieu abroge ce que le Diable suggère, et Dieu renforce Ses versets. Dieu est Omniscient et Sage
.
La traduction du verset dit que : Dieu abroge ce que le Diable suggère ?
Le sens du verset dit exactement le contraire
فَيَنسَخُ اللَّهُ مَا يُلْقِي الشَّيْطَانُC'est-à-dire ALLAH INSCRIT ET CONFIRME LES RECITS DE SATAN Et en même temps ALLAH

Et Dieu renforce Ses versets =
الشَّيْطَانُ ثُمَّ يُحْكِمُ اللَّهُ آيَاتِهِ

Quelle est l’explication dans le coran qui confirme que Allah inscrit et n’abroge pas les récits de Satan ; les explications se trouvent dans le verset qui suit ce verset c'est-à-dire le verset 53
Coran (22 ; 53)
. »ليَجْعَلَ مَا يُلْقِي الشَّيْطَانُ فِتْنَةً لِّلَّذِينَ فِي قُلُوبِهِم مَّرَضٌ وَالْقَاسِيَةِ قُلُوبُهُمْ وَإِنَّ الظَّالِمِينَ لَفِي شِقَاقٍ بَعِيدٍ . «
. « . Afin de faire, de ce que jette le Diable, une tentation pour ceux qui ont une maladie au cœur et ceux qui ont le cœur dur... Les injustes sont certes dans un schisme profond. »
Le verset est clair ALLAH INSCRIT CE QUE JETTE LE DIABLE POUR QUE JUSTEMENT CES RECITS SATANIQUES SOIENT UNE PREUVE CONTRE SATAN ET SES PARTISANS DURANT LE DERNIER JUGEMENT. ce jour CHACUN LIRA SON LIVRE.
Pour ceux qui ne sont pas encore convaincu voici un autre verset qui explique le verset coran (22 52 – 53)
. وَكَذَلِكَ جَعَلْنَا لِكُلِّ نَبِيٍّ عَدُوًّا شَيَاطِينَ الإِنسِ وَالْجِنِّ يُوحِي بَعْضُهُمْ إِلَى بَعْضٍ زُخْرُفَ الْقَوْلِ غُرُورًا وَلَوْ شَاء رَبُّكَ مَا فَعَلُوهُ فَذَرْهُمْ وَمَا يَفْتَرُونَ
وَلِتَصْغَى إِلَيْهِ أَفْئِدَةُ الَّذِينَ لاَ يُؤْمِنُونَ بِالآخِرَةِ وَلِيَرْضَوْهُ وَلِيَقْتَرِفُواْ مَا هُم مُّقْتَرِفُونَ


« C’est ainsi que Nous avons suscité à chaque prophète des ennemis, parmi les hommes et les djinns, qui inspirent les uns aux autres de jolis discours, par pure vanité. Et ils n’agiraient pas ainsi, si ton Seigneur le voulait. Laisse-les donc à leurs inventions mensongères ! Laisse les cœurs de ceux qui ne croient pas à la vie future s’imprégner de ces faux discours ! Laisse-les s’y complaire et réaliser tous leurs vils désirs ! »

Ce verset dit bien « que Nous avons suscité à chaque prophète des ennemis, parmi les hommes et les djinns, qui inspirent les uns aux autres de jolis discours, par pure vanité. »
Et ensuite le verset dit « ! Laisse les cœurs de ceux qui ne croient pas à la vie future s’imprégner de ces faux discours. » Donc ce sont des discours transmis de génération en génération et ceci n’est possible que si ces discours sont inscrits et confirmés par des écrits ….
En conclusion dans ce verset le mot Naïakhan veut dire en toute clarté ; INSCRIRE ET CONFIRMER !!!!
et non pas abroger et annuler !!
Revenir en haut Aller en bas
Said
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 263

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Dim 7 Avr - 16:42

safraoui a écrit:
Suite ….
La question est « quel est le sens du mot Nasakha dans le coran ? »
Nous avons vu dans les deux premiers versets coran (7 ; 145) et coran (45 ; 29) ; que le mot Nasakha Un seul sens qui est inscrire et confirmer.
Quel est alors son sens dans les deux versets qui restent c’est à dans coran (22 ; 52) et le dernier coran (2 ; 106) ???

Considérons d’abord le 52 de la sourate 22 qui est le suivant :
Coran (22 ; 52) :
. »وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رَّسُولٍ وَلا نَبِيٍّ إِلاَّ إِذَا تَمَنَّى أَلْقَى الشَّيْطَانُ فِي أُمْنِيَّتِهِ فَيَنسَخُ اللَّهُ مَا يُلْقِي الشَّيْطَانُ ثُمَّ يُحْكِمُ اللَّهُ آيَاتِهِ وَاللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ . «
. « Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni prophète qui n'ait récité. (Ce qui lui a été révélé) sans que le Diable n'ait essayé d'intervenir [pour semer le doute dans le cœur des gens au sujet] de sa récitation. Dieu abroge ce que le Diable suggère, et Dieu renforce Ses versets. Dieu est Omniscient et Sage. . »



« . Afin de faire, de ce que jette le Diable, une tentation pour ceux qui ont une maladie au cœur et ceux qui ont le cœur dur... Les injustes sont certes dans un schisme profond. »

Comme vous le constater le mot nasakha dans ce verset est traduit par abroger
Toute la question dans ce verset est de savoir si le mot
abroger = فَيَنسَخُ

le mot nasakha dans ce verset est - il
correctement traduit ou si son sens est corrompu ?
Pour cela il suffit de bien lire le texte pour se rendre compte que le sens de nasakha n’est abroger mais inscrit et confirme et ceci pour les raisons suivantes :
Ce verset se compose de trois passages à savoir :

1- وَمَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رَّسُولٍ وَلا نَبِيٍّ إِلاَّ إِذَا تَمَنَّى=
Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni prophète qui n'ait récité


2- أَلْقَى الشَّيْطَانُ فِي أُمْنِيَّتِهِ =
Sans que le Diable n'ait essayé d'intervenir [pour semer le doute dans le cœur des gens au sujet] de sa récitation


3 - , فَيَنسَخُ اللَّهُ مَا يُلْقِي الشَّيْطَانُ=
. Dieu abroge ce que le Diable suggère, et Dieu renforce Ses versets. Dieu est Omniscient et Sage.

Le premier passage qui d’ailleurs mal traduit (récité ne veut pas dire إِلاَّ إِذَا تَمَن َّ
L’idée générale de ce passage en arabe est très claire : chaque prophète et chaque messager son souhait est de transmettre le message à toutes les personnes du peuple auquel il est envoyé ; son souhait est donc de convaincre la majorité de son peuple par son message qu’il n’y a de dieu qu’ALLAH ….
Donc le souhait de tout prophète ou messager est une mission qui consiste à ce que la majorité croit en son message …
Le deuxième passage nous dit que face à ce prophète ou messager il y a SATAN qui fait de telle sorte que ce souhait ne s’accomplit pas car Satan inspire à ses partisans « par une sorte de renseignement faux c’est à dire qu’il sème le doute et les mensonges chez ses partisans pour contrarier la révélation divine …..
Et pour cette raison nous trouvons que peu de gens suivent le messager ou le prophète mais la majorité les mécréants et les polythéistes sont nombreux ce sont les partisans de satan
Des récits mensongères sont inscrits dans des ouvrages que nous lisons tous les jours pour réfuter les messages divin ce que ont écrit les polythéistes ; les juifs, les chiites ; comme il y a aussi des hadiths faux ….
Mais cette révélation entre guillemet ou inspiration satanique ; ALLAH a – t – il ordonné qu’elle soit abroger ou alors ALLAH au contraire a ordonne qu’elle soit inscrite et confirmée ??? C’est toute la question à laquelle il faut répondre !!
Le troisième passage est le suivant :
فَيَنسَخُ اللَّهُ مَا يُلْقِي الشَّيْطَانُ =
. Dieu abroge ce que le Diable suggère, et Dieu renforce Ses versets. Dieu est Omniscient et Sage
.
La traduction du verset dit que : Dieu abroge ce que le Diable suggère ?
Le sens du verset dit exactement le contraire
فَيَنسَخُ اللَّهُ مَا يُلْقِي الشَّيْطَانُC'est-à-dire ALLAH INSCRIT ET CONFIRME LES RECITS DE SATAN Et en même temps ALLAH

Et Dieu renforce Ses versets =
الشَّيْطَانُ ثُمَّ يُحْكِمُ اللَّهُ آيَاتِهِ

Quelle est l’explication dans le coran qui confirme que Allah inscrit et n’abroge pas les récits de Satan ; les explications se trouvent dans le verset qui suit ce verset c'est-à-dire le verset 53
Coran (22 ; 53)
. »ليَجْعَلَ مَا يُلْقِي الشَّيْطَانُ فِتْنَةً لِّلَّذِينَ فِي قُلُوبِهِم مَّرَضٌ وَالْقَاسِيَةِ قُلُوبُهُمْ وَإِنَّ الظَّالِمِينَ لَفِي شِقَاقٍ بَعِيدٍ . «
. « . Afin de faire, de ce que jette le Diable, une tentation pour ceux qui ont une maladie au cœur et ceux qui ont le cœur dur... Les injustes sont certes dans un schisme profond. »
Le verset est clair ALLAH INSCRIT CE QUE JETTE LE DIABLE POUR QUE JUSTEMENT CES RECITS SATANIQUES SOIENT UNE PREUVE CONTRE SATAN ET SES PARTISANS DURANT LE DERNIER JUGEMENT. ce jour CHACUN LIRA SON LIVRE.
Pour ceux qui ne sont pas encore convaincu voici un autre verset qui explique le verset coran (22 52 – 53)
. وَكَذَلِكَ جَعَلْنَا لِكُلِّ نَبِيٍّ عَدُوًّا شَيَاطِينَ الإِنسِ وَالْجِنِّ يُوحِي بَعْضُهُمْ إِلَى بَعْضٍ زُخْرُفَ الْقَوْلِ غُرُورًا وَلَوْ شَاء رَبُّكَ مَا فَعَلُوهُ فَذَرْهُمْ وَمَا يَفْتَرُونَ
وَلِتَصْغَى إِلَيْهِ أَفْئِدَةُ الَّذِينَ لاَ يُؤْمِنُونَ بِالآخِرَةِ وَلِيَرْضَوْهُ وَلِيَقْتَرِفُواْ مَا هُم مُّقْتَرِفُونَ


« C’est ainsi que Nous avons suscité à chaque prophète des ennemis, parmi les hommes et les djinns, qui inspirent les uns aux autres de jolis discours, par pure vanité. Et ils n’agiraient pas ainsi, si ton Seigneur le voulait. Laisse-les donc à leurs inventions mensongères ! Laisse les cœurs de ceux qui ne croient pas à la vie future s’imprégner de ces faux discours ! Laisse-les s’y complaire et réaliser tous leurs vils désirs ! »

Ce verset dit bien « que Nous avons suscité à chaque prophète des ennemis, parmi les hommes et les djinns, qui inspirent les uns aux autres de jolis discours, par pure vanité. »
Et ensuite le verset dit « ! Laisse les cœurs de ceux qui ne croient pas à la vie future s’imprégner de ces faux discours. » Donc ce sont des discours transmis de génération en génération et ceci n’est possible que si ces discours sont inscrits et confirmés par des écrits ….
En conclusion dans ce verset le mot Naïakhan veut dire en toute clarté ; INSCRIRE ET CONFIRMER !!!!
et non pas abroger et annuler !!

salm


Tu me fait vraiment rire avec ton argumentation que du délire !! je vais te répondre en ce moment pas trop de temps !!

Mais vraiment tu dit n'importe quoi sans source officiel , c'est vraiment aberrant de lire de telle chose je dirait simplement c'est la cerise sur le gateau :
zinzin



salm

Revenir en haut Aller en bas
Said
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 263

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Dim 7 Avr - 17:50

safraoui a écrit:

je serais d'accord avec toi que ce verset est la traduction du verset en arabe à une seule condiction que tu me montre que le mot abrogeons veut dire نَنسَخْ ?
malheureusement le mot نَنسَخْ ne veut pas dire abrogeons mais inscrire et confirmer
et c'est le sujet de mon etude ; je veux montrer que نَنسَخْ est inscrire et confirmer en basant
sur le coran .. نَنسَخْ

salm


Je vais pas te répondre, mais je laisse ce soin à des Savants plus confirmer que Adnan :

Pour te prouver que l'abrogation est dans le Coran voilà la citation de l'imam Ibn Abbas le plus grand commentateur du coran, de son siécle !! Que dit il au sujet du verset 106 sourate 2 :

Ibn Abbas, en commentant ce verset 106, a dit: « Dieu n’abroge ou ne change la loi d’un verset sans que le deuxieme verset ne soit plus profitable et plus commode ».

Dieu, par la suite, fait connaitre aux hommes, qui II est le Maitre
des cieux et de la terre, dispose de tout ce qu’il a cree comme II veut:

Il fait d’un homme heureux et d’un autre malheureux. Il permet et interdit, humilie et honore, et juge sans que personne ne s’oppose a Son jugement.

L’obéissance a Dieu, toute l’obéissance, consiste a se soumettre a
Lui, suivre Ses Messagers et déclarer véridiques tout ce qu’ils nous
ont apporte. Il ne faut donc jamais imiter les juifs en altérant ou changeant la révélation.

safraoui a écrit:

je te repondre tout simplement par ceci si le coran abroge le coran d'aprés 106 et 101
comme tu le pretends alors pose - toi la question dans l'expression
'"Tu n'es qu'un menteur".qui sont ceux la qui ont accusé le prophete (psl) de menteur ? et pourquoi ?
ce sont les adeptes (musulmans ) du prophete(psl) ou les mecerants et les molytheistes ?
si le coran abroge le coran en quoi cela derangent les mecreants ??
si tu trouves la response à ces deux questions tu auras trouvé la reponse à l'interpretation de verset 101 !

Je t’es déjat répondu a ce sujet dans mon ancien topic , mais je vais quant même te répondre une deuxiéme fois .

Ceux qui ont accuser le Prophète '"Tu n'es qu'un menteur" son les idolatres .

Je vais te répondre avec des source comme sa tu ne dira pas que je dis n’importe quoi .

Que disent les commentateurs du Coran à ce sujet :
Ils disent que Dieu dans ce verset 101, montre la faiblesse d'esprit chez les idolâtres et le manque de leur foi .

Car chaque fois qu'un verset abrogea un autre, ils dirent a l' Envoyé de Dieu - qu’Allah le bénisse et le salue « T u n'es qu’un faussaire » mais ils ignorèrent que Dieu fait ce qu'il Veut.

En commentant l'expression: .Si nous substituons une révélation à
une autre. Moujahed a dit: « Cela signifie que Dieu ôte un verset pour Affermir un autre à sa place, ce qui est pareil aux dires de Dieu: Toute révélation abrogée ou devenue caduque sera remplacée par une autre. [Coran II, 106].

Dieu ordonne a Son Prophète - qu’Allah le bénisse et le salue - de
Répondre aux infidèles que c'est bien Gabriel, l’Esprit Saint, qui fait
Descendre ces révélations avec la vérité, pour. affermir les croyants,
Leurs apporter une direction et une bonne nouvelle. Afin qu’ils y croient et leurs cœurs s’humilient.


safraoui a écrit:


ce que tu dois savoir cher said que Adnan est le dernier d'avoir denoncer ce concept de l'abrogation dans le coran ; il y a des centaines avant lui qui ont denoncé ce mensonge à titre d'exemple je citerai le plus grand savant musulman Ahmed el ghazali a denonce ce mensonge ...il n' y a eu jamais unanimité sur l'abrogation ...
et si tu me donne le temps de terminer mon exposé sur le sens du mot nasakha
je pourrais t'expliquer comment et pourquoi les savants musulmans ont introduit le concept
de l'abrogation ; il faut revenir au regne des abassides 4 emme siecle ; et qu'enfin de compte ce sont les juifs ont dupé les musulmans le coran abroge le coran ; parce que ce sont les juifs qui ont pretendu que cetaines loi de la torah abrogent d'autre ...

Dans ce verset 101 ! , et d’après Ibn Jarir, Dieu dit a Son Prophete; « O Mouhammad! Ne sais-tu pas que la Royauté des cieux et de la terre M’appartient? Que je juge comme bon me semble? Que je change ou J ’abroge ce que Je veux? Que je permette et interdise ce que Je Veux? ».

Si ces paroles divines ont été adressées a Son Prophète - qu’Allah le bénisse et le salue-, c’est pour démentir les juifs qui disaient que Dieu n’a pas abroge les lois de la Tora, en reniant ainsi la prophétie de Jésus et de Mouhammad et ce qu’ils ont apporte pour amender les lois contenues dans la Tora.

Les créatures sont donc tenues de suivre ce qu’apportent les Prophètes et messagers en se soumettant a leurs ordres.
L’auteur de cet ouvrage a dit; « L ’ incrédulité et l’ opiniâtreté ont porte les juifs a ne plus croire a l’abrogation ou au changement des lois divines et admettre que Dieu est puissant sur toute chose. En confirmation de tout cela on peut énumérer à titre d’exemple les faits suivants:

1- La tolérance a Adam de donner en mariage les sœurs aux frères
(qui n’étaient pas des jumeaux) puis cela fut abroge.

2- La tolérance a Noé, âpres sa sortie de l’arche, de manger la
viande de tous les animaux, et plus tard, la chair de certains d’eux fut Interdite.

3- Le mariage d’avec deux sœurs était permis a Jacob (Israël) et
Ses fils, qui fut abroge par la Tora révélée a Moise.

4- L’ordre donne a Abraham d’immoler son fils puis l’interdiction de le faire en le substituant par un mouton, etc...

Et en nous référant à tout cela, nous pouvons contredire certains Ulémas qui prétendaient que rien n’a été abroge ou change dans le Coran comme: la durée de viduité qui était fixée a un an puis fut changée en quatre mois et dix jours; le changement de la Qibla de Jérusalem a ia Ka’ba, l’abrogation de faire une aumône avant de s’entretenir en tête a tête avec le Messager de Dieu -qu’Allah le bénisse et le salue- et autre.

Alors safraoui tu ne croit pas au tafsir de l’imam Ibn Abbas qui été de son temps le meilleur commentateur du Coran et tu te permet de contredire son Tafsir pour donner raison a ce Adnan sortie de nulle part qui prétend que l’abrogation n’est pas dans le Coran et que un verset ne peut être abroger par un autre verset !!

Tien une question simple dit moi le temps de viduité pour les femmes qui été de 1 ans et qui a été abrogé et ramener a le celui 4 mois et 10 jours ou l’enferment de la femme adultere jusqu'à la mort qui a été abrogé par la flagellation : tous les commentateur ancien ont dit que ces versets on été abrogé et toi tu dis le contraire !


safraoui a écrit:

tous les mots que tu as cités en arabe ont pour racine ( ن - س - خ)
et le sens donc de ces mots tourne autour du sens de la racine de ce mot ...et ceci est une regle generale dans langue arabe ; et TU n'as qu'à t'informer auprés des connaisseurs de la langue arabe ..


C’est pas parsque ils ont la même racine qu’ils veulent dire la même chose comme je te l’est déjà expliquer dans mes ancien commentaire.

Quant Allah parle de verset qui abrogé un autre verset Il emploie le mot : « Nasikh = Abrogé = fuguratif » et « Mansoukh = abrogeant= fondamentaux » c'est-à-dire qu’il annule et remplace etc.. est quant Allah emploi « ستنسخ و نستنسخها » ces terme là veulent dire autre chose que « Naskh = abrogé » malgré qu’ils ont la même racine ils sont différent et donne lieu à d’autre interprétation comme expliquer dans les topic plus haut ..


safraoui a écrit:

nous sommes tous des etre humains ; adnan comme les autres sont des etre humains ; et tout ce que dit un etre humain n'est pas à cent pour cent faux et n'est pas à cent pour cent juste .... donc ce qu'à dit ADNAN ET LES AUTRES CONTIENT DU FAUX ET DU VRAIE .

Je suis entierement d’accord avec toi personne n’est a l’abrit de l’erreur !!! Mais il faut faire très attention a ne pas donné des avis personnel sans avoir au préalable consulté les savants et connaitre l’abrogeant et l’abrogé dans le Coran cela evitera d’entré en contradiction avec le Coran est les Ulemas !!!

Voila je t’es repondu avec les sources des anciens commentateurs du Coran , si avec tous sa tu n’a pas compris je ne peut plus rien pour toi !!




salm
Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 621

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Dim 7 Avr - 18:35

said a écrit :

Citation :
Tu me fait vraiment rire avec ton argumentation que du délire !! je vais te répondre en ce moment pas trop de temps !!

Mais vraiment tu dit n'importe quoi sans source officiel , c'est vraiment aberrant de lire de telle chose je dirait simplement c'est la cerise sur le gateau :


Je sais que pour toi les hadiths passent avant le coran ; et je sais aussi que le seul moyen de te mettre K .O est de te donner des hadiths dans lesquels le mot NASAKHA = نسخ est mentionné
Voici donc un hadith dans BOUKHARI !!
احاديث عن كتابة المصحف :
1 – يقول ان عثمان امر بان " ينسخوها من المصاحف '"
يعني يكتبونها
2 – قي رواية " فأرسل عثمان الى حفصة ان ارسلي الينا بالصحف ننسخها في المصاحف "
اي نكتبها في المصاحف
3 – و تقول الرواية :"فأرسلت بها حفصة الى عثمان فنسخها في المصاحف ""
اي كتبها

4 – و تقول رواية اخرى " ففعلوا حتى اذا نسخوا الصحف في المصاحف و رد عثمان الصحف الى حفصة "
5 - و يقول زيد بن ثابت :
" لما نسخنا الصحف في المصاحف '"

نلاحظ ان روات تدوين المصحف استعملت كلمة " نسخ " بمعنى : كتب – دون – اثبت
و ليس بمعنى حذف او الغى او ابطل ,
Alors cher said dans ces hadiths نسح veut bien dire inscrire et enregistrer non pas abroger ou annuler
Même de nos jours on dit je vais à la librairie pour faire une copie de ce document
اني ذاهب الى المكتبة لأنسخ هذه الوثيقة

Est ceci cher said est ce aussi de la cerise sur le gâteau ??
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux
avatar

Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1520

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Lun 8 Avr - 0:08

safraoui a écrit:
said a écrit :

Citation :
Tu me fait vraiment rire avec ton argumentation que du délire !! je vais te répondre en ce moment pas trop de temps !!

Mais vraiment tu dit n'importe quoi sans source officiel , c'est vraiment aberrant de lire de telle chose je dirait simplement c'est la cerise sur le gateau :


Je sais que pour toi les hadiths passent avant le coran ; et je sais aussi que le seul moyen de te mettre K .O est de te donner des hadiths dans lesquels le mot NASAKHA = نسخ est mentionné
Voici donc un hadith dans BOUKHARI !!
احاديث عن كتابة المصحف :
1 – يقول ان عثمان امر بان " ينسخوها من المصاحف '"
يعني يكتبونها
2 – قي رواية " فأرسل عثمان الى حفصة ان ارسلي الينا بالصحف ننسخها في المصاحف "
اي نكتبها في المصاحف
3 – و تقول الرواية :"فأرسلت بها حفصة الى عثمان فنسخها في المصاحف ""
اي كتبها

4 – و تقول رواية اخرى " ففعلوا حتى اذا نسخوا الصحف في المصاحف و رد عثمان الصحف الى حفصة "
5 - و يقول زيد بن ثابت :
" لما نسخنا الصحف في المصاحف '"

نلاحظ ان روات تدوين المصحف استعملت كلمة " نسخ " بمعنى : كتب – دون – اثبت
و ليس بمعنى حذف او الغى او ابطل ,
Alors cher said dans ces hadiths نسح veut bien dire inscrire et enregistrer non pas abroger ou annuler
Même de nos jours on dit je vais à la librairie pour faire une copie de ce document
اني ذاهب الى المكتبة لأنسخ هذه الوثيقة

Est ceci cher said est ce aussi de la cerise sur le gâteau ??

salam
mon cher safraoui
Personne ne te conteste ce que tu rapporte ni ce que tu prouve...Ce que tu rapporte les savants de l'Islam ne le rejettent nullement,au contraire il le confirment...Mais là ou eux on très bien distingué les multiples sens du mot نسح,Adnan veut rejeter tous les autres sens de ce mot pour nous manipuler et cela ne va jamais arriver!Voici la définition du mot نسح,dans le dictionnaire d'un vrai savant de l'Islam et non pas d'un juif déguisé,tu trouvera aisément également la définition dont tu tente de nous faire comprendre,les savants de l'islam n'ont pas entendu ce Adnan pour nous l'expliquer!





J'espère que cette fois tout est claire!

pee





Dernière édition par Averroes le Lun 8 Avr - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Said
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 263

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Lun 8 Avr - 8:20

salm

safraoui a écrit:
said a écrit :
Citation :
Cher bassir, tu dit il n'y a pas de verset "figuratif " dans le Coran Al-Karim , comment explique tu alors l'abrogation ( abolition, annulation) du vin en trois étapes-

1):L’alcool était permis
2):Puis est venue l’interrogation sur le vin (sourate 2 verset 219)
3): Puis Allah interdit d’approcher la priére en étant ivre « (sourate 4 verset 43 )
4): Puis Allah nous interdit toute boisson (alcoolisé) (verset 90.91 sourate5 )

oû vois - tu dans le coran que l'alcool est permis ???


Cher safraoui si Allah a interdit l’alcool c’est parsque l’alcool est permis sinon comment veux-tu que Allah interdit quelque chose qui n’est pas !!!

Alors fait travailler ta cervelle au lieu de suivre n’importe quelle imbécile !!

Est pour te prouver que l’alcool été permis tien un verset qui prouve les vertue de l’alcool avant son interdiction, «Des fruits des palmiers et des vignes, vous retirez une boisson enivrante et un aliment excellent. Il y a vraiment là un signe pour des gens qui raisonnent. » (sourate 16 verset 67)
Ce verset est très claire comme le jour Allah fait l'éloge des fruits et un excellent aliment et de la vigne retirez une boisson enivrante..... et vient pas me raconté n’importe quoi au sujet de se verset OK !


safraoui a écrit:

C’est vraiment malheureux de voir certains musulmans qui s’accrochent plus à certains tafassirs et aussi à certain faux hadiths attribués au prophète (psl)
Et délaissent le coran qui est la parole d’Allah et Allah nous dit clairement
Que ce coran est un exposé explicite de toutes choses ….
Ils agissent comme ce coran est incomplet ; il ne suffit pas à lui-même …
Et ils courent et s’accrochent derrière des hadiths qui complète le coran et Allah nous dit
« فبأي حديث بعد الله و اياته يؤمنون. »

Si tu ne consulte pas les Tafsirs comme par exemple : « , Ibn Kathir, Al-Qourtoubi, Al-Jalâlayn ect..» est les hadiths comment veut tu apprendre la science ?

C’est Ancien Savants maitrisaient la langue Arabes à la perfection , qu’est ce que toi tu connait de cette langues à par ton seigneur « google » pour les recherche !! sinon tu ne saurais même pas écrire ton nom alors arrête de critiquer les savants reconnu de l’islam- Arrête de donner des fausses idée sur la religion !

Les hadith du Prophète son très important, surtout les hadith sur son Noble comportement les hadiths sur la prière, zakate, l’aumone, le pèlerinage etc….

Et personne n’a dit que les hadiths complété le Coran, mais il explique certains passage du Coran « C’EST-A-DIRE LE TAFSIR » entre EXPLIQUER est COMPLETER il y a un gouffre alors attention au vocabulaire .

Par contre les hadiths qui contredisent le Coran son a jeter !!


safraoui a écrit:

Mais la vérité est que beaucoup de tafassir ont creusé un grand fossé entre la vérité mentionnée dans le coran et leur faibles explication qui sont dûes essentiellement à la mauvaise compréhension du coran …

C’est pas les tafsir qui on créusé un grand fossé dans le Coran , mais c’est des gens comme toi et Adnan qui ne comprenaient rien à rien , avec votre faible compréhension est falsification dans l’explication de certains versets !

Mais tinquiéte Allah veuille sur son Dernier Testament, est c’est pas des gens comme toi ou Adnan qui vont le mettre en danger, mais c’est plutôt toi qui te met en danger envers Allah !!!

Repond a ma question ci-dessous !!


said a écrit:


salm

Tu me fait vraiment superContent tu te melange les pédales est tu ne comprend rien à rien zinzin Je te laisse avec ton Adnan et t'es commentaire qui contredisent le Coran et les Savants - tu peut remonter t'es commentaire et tu verras que tu raconte n'importe quoi au sujet de l'abrogation dans le Coran , et en plus tu donne aucune source valable de ce que tu avance à par celle de Adnan qui sont à jeter a la pubelle -

1) Tien dit moi qui est Adnan est d'ou il sort ?
2) Quelle sont c'est etude ?
3) ou il a etudier ?
4) est-il connu comme savant musulmans?
5) de quelle origine est -il?


Répond au question !!





salm


Dernière édition par Said le Mer 10 Avr - 9:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 922

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Lun 8 Avr - 19:44


Chers amis restant logique, ce que dit notre ami Safraoui n'est pas faut à 100%

I)
Cher frère Said tu te rappel de ce que tu as dis sur la lapidation et même sur l'abrogation dans le topic "La sanction de l'adultère coups de fouets ou l'apidation ?? " ce que tu as dis n'est pas conforme a ce que les Savant musulmans on dit sur les deux sujet alors comment tu reproche à notre ami "Safraoui" le fait qu'il contredit les dites des anciens Savant, ce que tu a dit concernant la lapidation et l'abrogation contredit aussi les dites des anciens Savant mais ici on cherche la vérité et on est pas obligé d’être d'accord à 100% avec les dites des anciens Savant.

On est presque tous d'accord que les anciens Savant ont commit quelque erreurs, et parmi les grand interrogations concernant leurs dites on trouve l'abrogation, ils l'ont classé en trois catégories :

1- un verset qui change (abrogé ) une loi d'un autre verset, et les deux versets restent dans le Coran (dans ce cas un est figuratif).
2- un verset qui change (abrogé ) une loi d'un autre verset, et le verset qu'a été abrogé n'existe plus dans le Coran.
3- une loi change (abrogé ) une autre loi d'un autre verset, l’ancien verset reste dans le coran d'une façon juste figuratif, et il n'est pas de verset concernant la nouvelle loi, c'est le cas de l'abrogation du Coran par la "Souna" et si je ne me trompe pas que toi cher Said est contre cette dernière façon d'abrogation d'après ce que tu as dis concernant la lapidation et mois aussi j'étais de ton avis sur ce point la.

On voit bien que le fait de dire qu'il y a des versets figuratif dans le Coran n'a rien de logique.

II)

Il faut savoir que le problème de l’abrogation et réfuté par plusieurs chercheurs et non pas seulement par "Adnan Rifari" et même les Savants ne sont pas tous d’accord sur sa définition et ne sont pas d'accord sur le liste des versets abrogé, est c'est ça le vrai problème dans cette histoire d'abrogation??
Dieu n'a jamais donné la liste des versets abrogés ni le prophète , alors cette liste des versets adrogé et même la définition de l'abrogation reste un Ijtihad (إجتهاد) des Savants dont ils ne sont pas d'accord sur tous les détails.


III)

Pour ce qui concerne l'explication du verbe Arabe (نسخ) ou ( ينسخ). j'ai remarqué qu'il y a un mal entendu.

Si on regarde les grands référence des dictionnaire Arabe comme ( لسان العرب) on trouve que le verbe (نسخ) veux dire écrire et copier, vola ce que dit le dictionnaire ( لسان العرب)

Citation :
نسخ الشيءَ ينسَخُه
نَسْخاً وانتسَخَه واستنسَخَه: اكتتبه عن معارضه. التهذيب: النَّسْخ
اكتتابك كتاباً عن كتاب حرفاً بحرف، والأَصل نُسخةٌ، والمكتوب عنه نُسخة
لأَنه قام مقامه، والكاتب ناسخ ومنتسخ

ce qui donne raison à notre ami Safraoui, mais le même dictionnaire dit que le verbe (نسخ) peut signifier le fait de remplacé un texte par un autre, voila une citation :
Citation :
ونسخ الشيء بالشيء ينسَخه وانتسخه: أَزاله به وأَداله؛ والشيء ينسخ الشيء نَسْخاً أَي يزيله ويكون مكانه
ce qui donne raison à notre ami Averroes et notre ami Said aussi.

Alors personne n'a tord à 100%, mais il faut savoirs que le verbe (نسخ) dans la langue Arabe veux dire plus écrire et copier que remplacé un texte par un autre dans le "fikh" (الفقه) c'est le contraire les Savants utilise ce mot pour dire remplacer un texte par un autre ou une loi par une autre et non pas écrie?.

En général selon la langue Arabe même dans le cas où le verbe (نسخ) est utilisé pour dire : "remplacer un texte par un autre " il garde toujour sa signification de base qu'est ecrire et copier, car c'est logique on remplaçant un texte par un autre on écrit bien le nouveaux texte, c'est ça qu'a poussé les Arabes a utilisé ce mot (نسخ) dans ce cas car il s'agit toujours d’écrire quelque chose. mais la vrai signification de Base du verbe (نسخ) reste écrire et copier, soit écrire un nouveaux texte ou recopier un texte existant ou modifier un texte.

IV)

Maintenant ce qui nous interesse dans ce débat c'est surtout comment le Coran utilise ce verbe (نسخ)?

On sait bien que le Coran Donne plus de signification au mot Arabe, et plus de spécialisation voila ce que j'ai déjà dis concernant ce sujet :
Citation :

Il faut savoir
que les mots du Coran, garde leurs signification Arabe mais il peut
qu'il sont plus spécialisé dans le sens ou plus généralisé, chaque mot Coranique est une science en lui même. je donne un exemple ici, prenant le mot (الْحَيَوَانُ )
en Aarabe normal il veux dire animaux, mais le Coran n'a jamais utilisé
ce mot pour dire animaux? il a utilisé plusieurs d'autres mots plus
spécialisé pour quelque type d'animaux ( دابة), (أنعام) ... et la surprise que le Coran utilise le mot (الْحَيَوَانُ )pour dire la vie éternel dans le paradis
voila le verset qui le dit :
Sourate 29 (العنكبوت)
29-64 وَمَا هَذِهِ الْحَيَاةُ الدُّنْيَا إِلاَّ لَهْوٌ وَلَعِبٌ وَإِنَّ الدَّارَ الآخِرَةَ لَهِيَ الْحَيَوَانُ لَوْ كَانُوا يَعْلَمُونَ
29-64 Cette vie d'ici-bas n'est pas qu'amusement et jeu. La Demeure de l'au-delà est assurément la vraie vie. S'ils savaient!

Alors il ne suffi jamais de se limiter au signification des Mots Arabe pour expliquer le Coran, car le Grand Coran va plus loin que la langue Arabe elle même, et parmi ces principe c'est qu'il s'explique lui même. on dit toujours que le Coran s'explique lui même.

Alors regardans comment le Coran a utilisé le verbe (نسخ)?

Dans tous les versets sauf un (verset : 106 sourate 2) il est claire et net que le Coran utilise le verbe (نسخ) pour dire écrire ou copier ce qui confirme la signification de base de ce verbe Arabe, notre ami Safraoui à déjà exposé tous les versets dont voila un :

Sourate 45 ( الجاثية)
45-29 هَـَذَا كِتَابُنَا يَنطِقُ عَلَيْكُم بِالْحَقّ إِنّ كُنّا نَسْتَنسِخُ مَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ
45-29 Voila Notre livre ! Il témoignera contre vous en toute vérité car Nous faisions inscrire [nastansikhu] vos actions


A suivre
Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 922

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Lun 8 Avr - 19:46

Suite

V)
Alors la seul exception est dans le verset suivant :
Sourate 2 (البقرة)
2-106 مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مِّنْهَا أَوْمِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنَّ اللَّهَ عَلَىَ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

2-106 Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu'Allah est Omnipotent?

Alors regardant et
analysant bien ce verset car c'est le verset clé dans l'histoire de
l'abrogation, la question est :que signifie le verbe (
نَنسَخْ) dans ce verset ? est ce qu'il signifie écrire comme dans le reste des versets de Coran ou il signifie remplacer un texte par un autre (abrogation) comme plusieurs Savant l'ont dit pour justifier l'abrogation?


Ici il ne faut pas être très intelligent pour le voire il est portant claire, Dieu ici parle de deux procédés (1)
نَنسَخْ "x?" et (2) نُنسِهَا "faire oublier " et dans les deux on inscrit un nouveaux verset (nouveaux texte).

(2) نُنسِهَا "faire oublier " = (abrogation) concerne un verset qui ne se trouve plus dans le Coran et qu'il a été remplacé par un autre.
(1)
نَنسَخْ "x?" concerne un verset inscrit qui confirme un autre verset,
ici le deuxième verset soit il plus générique que le premier ou il est
plus spécifique, mais il n’annule pas le premier verset.


Il n'existe pas un verset Figurent dans le Coran, qu'il a perdu sa signification mais il est toujours la. il
n'est y a aucun verset Coranique qui explique l'abrogation comme ça et
il n'est aucun Hadith non plus qui explique cette forme d'abrogation.

selon le verset (2-106) soit le Cas de "
(2) نُنسِهَا "faire oublier " = (abrogation)" ou de
"(1) نَنسَخْ
"Spécialisation ou généralisation ou confirmation" il n'est pas de
verset figurent ce qu'est logique. dire qu'il y a des verset figurent
dans le Coran est très dangereux et il n'y a aucune preuve du Coran ou
des Hadith qui dit ça.


Alors en remarque Bien que le mot "
نَنسَخْ "
dans le coran ne veux pas dire remplacé un verset par un autre, car
Dieu pour dire ça il a utilisé un autre mot dans le même verset (2-106)
qu'est (
نُنسِهَا ) ce dernier parle bien d'une forme d'abrogation. si le mot " نَنسَخْ " veux dire dans le Coran remplace et annule un texte par autre le mot (نُنسِهَا ) n'a aucune utilité dans ce verset. le verset (2-106) parle de deux procédé bien différent.

Conclusion
1) Alors la conclusion est que le Coran nous parle bien d'un procédé qu'ont peut nommé abrogation qu'est un verset qui remplace un autre et le premier n'est plus dans le Coran, et le mot " نَنسَخْ " ne veux pas dire abrogation dans le Coran, le Coran l'utilise pour sa signification de base qu'est écrire, transcrir et Copier.


Dir qu'il n'est pas d'abrogation dans le Coran est faut, il y a bien une forme d'abrogation dant le verset
(2-106) parle en utilisant le mot (نُنسِهَا ) et qu'est confirmé par un autre verset qu'est le suivant :

Sourate 16 (النحل)
16-101 وَإِذَا بَدَّلْنَا آيَةً مَّكَانَ آيَةٍ وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَ يُنَزِّلُ قَالُواْ إِنَّمَا أَنتَ مُفْتَرٍ بَلْ أَكْثَرُهُمْ لاَ يَعْلَمُونَ
16-101 Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre - ils disent : "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas.


2)
la définition des anciens Savant de l'abrogation reste en partie
fausse, car il n'y a pas de verset figurent dans le Coran, et aussi un
Hadith ne peut pas Abrogé le Coran.

3) tout les versets dite
abrogé sont discutable, car ni Dieu in sont prophète n'a jamais donné la
liste de ces versets et même la définition du Coran de l'abrogation
reste différente de celle des Savants.








Dernière édition par bassir le Lun 8 Avr - 23:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Lun 8 Avr - 22:18

salam


Citation :
نسخ الشيءَ ينسَخُه
نَسْخاً وانتسَخَه واستنسَخَه: اكتتبه عن معارضه. التهذيب: النَّسْخ
اكتتابك كتاباً عن كتاب حرفاً بحرف، والأَصل نُسخةٌ، والمكتوب عنه نُسخة
لأَنه قام مقامه، والكاتب ناسخ ومنتسخ

"Al-naskh" c'est le remplacement

نسخ الصّحّاح في اللغة وكذلك في لسان العرب
نَسَخَتِ الشمسُ الظلَّ وانْتَسَخَتْهُ: أزالته.
ونَسَخَتِ الريحُ آثارَ الدارِ: غَيَّرتها.
ونَسَخْتُ الكتاب، وانْتَسَخْتُهُ، واسْتنسختُهُ كلُّه بمعنًى.
والنُسْخَةُ بالضم: اسم المُنْتَسَخِ منه.
ونَسْخُ الآيةِ بالآيةِ: إزالة مِثل حكْمها، فالثانية ناسِخَةٌ والأولى منسوخةٌ.
والتَناسُخُ في الميراث: أن يموت ورثةٌ بعد ورثةٍ، واصل الميراث قائمٌ لم يقسَّم.

نسخ مقاييس اللغة
ومنه تناسُخُالأزمنة والقُرون. قال السجستانيّ النَّسْخ: أن تحوّل ما في الخليَّة من العَسَل والنَّحْل في أُخرى. قال: ومنه نَسْخُ الكتاب

Le "Naskh" est de la racine remplacer ou changer

En quoi l'écriture peut-être un remplacement ?

Quand j'écris sous la dictée de mon intellect je ne fais que remplacer mon cerveau, qui contenait les mots, par un support papier

Quand je copie les mots d'un livre sur un nouveau support je ne fais que remplacer ou changer l'ancien support (le livre que je copie) par un nouveau support (le livre vers lequel je copie ) لأَنه قام مقامه

J'ai l'impression qu'on cherche à prouver l'existence du soleil !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    

Revenir en haut Aller en bas
 
pas d'abrogation dans le coran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Coran-
Sauter vers: