EST UN FORUM DE DIALOGUE ISLAMO-CHRETIEN POUR LA FRATERNITE ET LA PAIX ENTRE LES DEUX COMMUNAUTES DE FOI SANS CONCESSIONS DOCTRINALES. (Lire Déclaration du Fondateur impérativement)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Soyez les bienvenues dans notre Forum














Partagez | 
 

 pas d'abrogation dans le coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 632

MessageSujet: pas d'abrogation dans le coran    Mer 3 Avr - 18:18

Rappel du premier message :

pas d'abrogation dans le coran!!!

en me basant sur le coran : je vais vous montrer que l'abrogation dans le coran est un pure mensonge ou comme l'a bien dit Adnan une illusion ....
Alors commençons par le commencement ; les partisans de l'abrogé et l'abrogeant se sont basé sur deux versets à savoir
Coran (2 ; 106)
مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مِّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنَّ اللّهَ عَلَىَ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu'Allah est Omnipotent ?

Coran (16 ; 101)

وَإِذَا بَدَّلْنَا آيَةً مَّكَانَ آيَةٍ وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا يُنَزِّلُ قَالُواْ إِنَّمَا أَنتَ مُفْتَرٍ بَلْ أَكْثَرُهُمْ لاَ يَعْلَمُونَ
Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre - ils disent: "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas

Dans un premier temps considérons le verset 106 de la sourate 2

مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مِّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنَّ اللّهَ عَلَىَ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu'Allah est Omnipotent ?

Remarque :
1 - dans mon commentaire je ne m'intéresse pas à la traduction du verset puisque cette traduction est fausse du fait que le sens du verset (en arabe) est corrompu
2 - le sens du terme Nasakha veut dire ici abolir ; annuler ; supprimer ; c'est bien le sens que les partisans de l'abrogation donnent au terme nasakha
3 - le terme ayat (آيَةٍ ) dans (106 ) est considéré comme un verset textuel du coran par les partsans de l’abrogation
4 - les quatre cas de l'abrogation sont les suivantes :
--------qui a été révélé au Prophète et dont la règle n'a pas été abrogée mais a été, par la révélation d'un nouveau verset, restreinte à la circonstance qui y correspond
------ le verset qui avait été révélé au Prophète et dont la règle est toujours de vigueur mais dont la récitation a, à un moment donné, été définitivement abrogée ;
----- verset été révélé au Prophète et dont la récitation se fait toujours, mais dont la règle a, à un moment donné, été définitivement abrogée
-- le verset avait été révélé au Prophète mais dont la règle comme la récitation ont ensuite été définitivement abrogées par la révélation d'un autre verset -
5 - je considère que la compréhension du verset 106 dépend essentiellement de deux mots qui sont : nansakh =نَنسَخْ et ayat = آيَةٍ !!
Je commencerai par chercher quel est le sens du terme :nansukh =نَنسَخْ dans le coran (ceux qui utilisent le dictionnaire arabe oublient souvent que le coran est parole d’allah et non la parole d'un être humain)
Dans la deuxième étape je chercherai le sens du terme ayat = آيَةٍ dans le verset 106
Puisque dans le coran le sens de ayat = آيَةٍ il y a en quatre :
verset ; signe ; miracle et exemple !!
Quel est le sens du terme nansakh =نَنسَخْ ??
Dans tout le coran le terme nansakh =نَنسَخْ est mentionné uniquement quatre fois dans quatre versets qui sont les suivants :
1--- Coran (2 ; 106) :
﴿مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنّ اللّهَ عَلَىَ كُلّ شَيْءٍ قَدِيرٌ﴾
“ Que Nous abrogions un verset, ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur ou un équivalent. Ne sais-tu pas que Dieu est Omnipotent. ”
2 ---Coran (45 ; 29) :
﴿هَـَذَا كِتَابُنَا يَنطِقُ عَلَيْكُم بِالْحَقّ إِنّ كُنّا نَسْتَنسِخُ مَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ﴾
“ Voila Notre livre ! Il témoignera contre vous en toute vérité car Nous faisions inscrire [nastansikhu] vos actions”.


3 --- Coran ( 7 ; 154 ) :
﴿وَلَماّ سَكَتَ عَن مّوسَى الْغَضَبُ أَخَذَ الألْوَاحَ وَفِي نُسْخَتِهَا هُدًى وَرَحْمَةٌ لّلّذِينَ ي
يَرْهَبُونَ هُمْ لِرَبّهِم
Et quand la colère de Moïse se fut calmée, il prit les tablettes. Il y avait dans leur texte guide et miséricorde à l’intention de ceux qui craignent leur Seigneur.


4 ----Coran (22, 52 ) :
﴿وَمَآ أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رّسُولٍ وَلاَ نَبِيّ إِلاّ إِذَا تَمَنّىَ أَلْقَى الشّيْطَانُ فِيَ أُمْنِيّتِهِ فَيَنسَخُ اللّهُ مَا يُلْقِي الشّيْطَانُ ثُمّ يُحْكِمُ اللّهُ آيَاتِهِ﴾
3- “ Nous n’avons suscité avant toi aucun Messager ou Prophète sans que Satan n’ait projeté quelques faussetés en sa récitation. Mais Dieu efface [yansakhu] ce que lance Satan. Dieu rend définitifs Ses versets, il est Omniscient et Sage.”

Regarde bien dans ce verset il est dit que Satan a projeté quelques fausses en sa récitation !!!
C’est à dire que Satan a projeté quelques fausses dans la révélation !!!
Cette interprétation est comptement fausse ??? Le verset en arabe il dit :
أَلْقَى الشّيْطَانُ فِيَ أُمْنِيّتِهِ Satan a projeté dans le souhait des prophètes et non pas dans la révélation car si c’est dans la révélation se serais une vraie catastrophe !!
C’est un exemple qui montre bien que nos savants n’ont pas toujours compris le sens du verset coranique !
Quel le sens du verset ? Il est clair que le verset dit ceci
Chaque prophète ou messager son souhait est qu’il puisse transmettre et convaincre la majorité des personnes de son peuple auquel il est envoyé par ALLAH ….C’EST LE SOUHAIT DE TOUT PROPHETE AINSI QUE DES MESSAGES CONVAINCRE TOUT LE MONDE qu’il n’y a de divinité que ALLAH MAIS HELAS SATAN EST TOUJOURS PRESENT pour luter pour que leurs souhaits ne réalisent pas dans sa tatalité et ceci en inventant des mensonges et du doute pour contrer la vérité révélée.
En gros j’expliquerai ceci par : il y a la révélation divine destinée aux croyants et d’un autre coté il y a une révélation parallèle de Satan destinée aux mécréants et polythéistes qui se fait dans le but de semer le doute chez les croyants …..
Par la suite je montrerai que dans les quatre versets cités
Le terme nasakh =َنسَخ ne veut pas dire effacer ni abolir ni non plus annuler ni supprimer MAIS BIEN AU CONTRAIRE IL SIGNIFE INSCRIRE ET CONFIRMER QUE JE TRADUIS PAR ا
لكتابة و الاثبات و ليس الحذف و الالغاء
Suite prochainement
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
nari
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 691

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Jeu 29 Aoû - 9:09

safraoui a écrit:
 si nansakh signifie effacer ; alors pourquoi apporter un semblable !
Cher safraoui,
Vous voyez, mon cher ami, qu'encore une fois vous nous ramenez a la case départ comme si on n'a rien dit depuis le début.. On ne cessera de vous répéter que le terme " Naskh " est également défini comme étant l’opération qui consiste à abroger un précepte par le biais d’un argument religieux et pas seulement sa transcription.. En fait la richesse sémantique du verbe « nasakha » n'est plus a démontrer dans la langue arabe et cela n'échappe actuellement a personne.. Ensuite apporter un semblable veut clairement dire tout simplement plus adapté en forme et en fond à l’époque où il est révélé mais délivrant un message totalement équivalent, qu'il s’agisse ou pas de la transcription d’un seul et même même verset matriciel. D'ailleurs cela constitue en soi un miracle car Dieu est le seul capable de réaliser un miracle en donnant un verset semblable . Si pour les humains on change un simple mot alors il se peut que toute la phrase change de sens. Alors dites moi, je vous renvoie cette même question, Si "nasakha" veut dire seulement transcrire alors pourquoi apporter un semblable..

Ensuite ne me fait pas dire ce que je n'ai jamais dit.. "Les Ulémas pensent que l'abrogation n'a jamais eu pour fonction de montrer que la loi abrogée était fausse ou un changement d'avis, et que c’est pour cette raison qu'elle devait donc être modifiée ou remplacée… Le " Naskh " (dans le sens de l'abrogation) n'a pour objectif que de déterminer la période de validité d'une prescription. La nouvelle prescription instituée révèle ainsi que l'ordre abrogé était totalement compatible et conforme avec le contexte précédent, mais que la situation ayant évoluée, un changement plus approfondi est devenu possible et même nécessaire, afin de s'approcher de l'idéal voulu par ALLAH dès l'origine". C'est cela ce que je n'ai jamais arrêté de signaler.. Je vous ai également sans cesse rappelé que Dieu n'est pas aussi sec que vous voulez nous faire entendre. Il connait la nature humaine changeante et c'est bien avec elle qu'il s'entretient...Ce n'est pas un un simple autodidacte qui fait passer sa parole en maître sans tenir compte de la nature de ses créatures.. Comprenez, mon cher ami, que c'est tout simplement la prise en compte de l'état de la communauté musulmane pendant la révélation par un Dieu vivant et présent a chaque situation.

L’islam est d'ailleurs en soi une religion expérientielle. Son sens ne réside pas dans les mots, et seul un vécu quotidien pour celui qui est ainsi consumé d’Amour peut en révéler la saveur. La prière a titre d'exemple, pour les amoureux de Dieu, n’est pas vécue comme une contrainte dans le temps, mais comme l’occasion de se retrouver avec la divinité, de se ressourcer. C'est surtout une rupture dans la course du temps pour un retour à l’essentiel. La plongée de l’âme au fond de l’instant de prière permet de renouer le contact avec l’éternité. Vous comprenez que ces retrouvailles quotidiennes et individuelles avec la Divinité malgré que pour nous elles se situent dans le temps, se doivent de nous faire connaitre un Dieu encore plus grand et plus sage que celui de la prière précédente, et pourtant c'est le Seul et même Dieu unique éternel et omniprésent... Et en matière de contact avec la collectivité c'est la même chose, car l'abrogation ne concerne pas nécessairement a chaque fois un dépassement de la société de ce qui était précédemment révélé mais surtout une nouvelle aptitude a écouter un dévoilement final.
safraoui a écrit:
 dans le 106 Allah repond à ces mecreants .
Ce n'est pas la peine de changer l'histoire pour faire passer votre mot. Il est à clairement noté que certains musulmans objectaient déjà à l'époque du Prophète contre l'abrogation des lois divines aussi bien anciennes que coraniques tout comme les non-musulmans. A titre d'exemple, certains n’acceptèrent pas le changement de la Quibla et revinrent même a l’idolâtrie a cause de cela et cela concerne beaucoup d'autres choses. Selon eux, l'abrogation en ce qui concerne les injonctions de Dieu n'est pas possible car cela reviendrait à assimiler que la science divine est limitée, que Dieu ne sait pas ce qu'il fait en donnant d’abord un ordre puis en l’abrogeant et en donnant un autre. C'est pour cela qu'ils appelaient le prophète conne "un contrefacteur". Mais, pour leurs malheur, ils se trompaient avec force car le Coran éternel parole divine enseigne de manière très équilibrée la signification et la nature de l'humanité changeante par l'abrogation qui constitue une mesure qui prend pleinement en considération la nature humaine, caractérisée par le changement, la vérité et la sagesse, ainsi que l'essence, les Attributs et les Noms de Dieu. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles aucun autre livre ne peut l'égaler dans ce domaine...  

Aucun des versets que sans cesse vous citez ne remet en cause la validité du mécanisme de l’abrogation.. Relisez chaque verset et vous y verrez toute la vérité..
safraoui a écrit:
 quelle est cette sagesse de dire que ALLAH  effacer ou fait oublier  ce qui a été revélé ??
C'est une de vos questions qui montrent vraiment que vous n'avez pas lu nos objections a ce sujet.. Est ce que tout d'abord vous êtes d'accord que Allah a changé par le Coran certains préceptes des révélations divines précédentes.. Si vous êtes d'accord alors pourquoi ne pas accepter cela sur la durée de 23 années qu'a connu la descente du Coran..C'est vraiment incompréhensible de votre part de croire en la première et réfuter la seconde pour raison que cela puisse toucher a la sagesse divine.. On ne saura vous répéter qu'il ne peut se poser un problème quelconque quand on comprend que chaque religion abroge en partie des lois de l'ancienne ou annule d'autre. C'est pourtant partout le même Dieu et la lettre est a chaque fois purement divine et les concernés sont toujours des humains.... Alors dites nous, cher ami safraoui, Dieu change t-il sa parole éternelle qu'il a révélée aux précédents prophètes et messagers et ou se trouve la sagesse divine dans tout cela.. Pourquoi accepter l'abrogation des autres livres saints révélés par la divinité omnisciente par le Coran pourtant c’était également la parole divine éternelle et immuable et ne pas accepter l'abrogation de certains versets coranique par d'autres après le changement de situation dans une société donnée.. Je vous ai signalé, pour lever toute contrainte a ce sujet, que le Saint-Coran n’a pas été révélé d’un seul trait, mais selon des besoins renouvelés et selon le développement continu des mentalités et des conceptions, selon le développement au sein de la société et de la vie, et d’après les problèmes pratiques qu'a affronté la société musulmane dans sa vie courante durant une période de 23 années. Et donc les changements perpétuels ne peuvent qu'exister a longueur de journée durant la descente coranique et la lettre divine du Dieu Sage et Présent est là pour apporter a chaque fois aux humains les solutions appropriées.......S'il vous plait ne revenez plus a cela, c'est tellement clair..Les négateurs de l'abrogation veulent tout simplement faire de Dieu un esprit rigide qui ne suit pas les changements de la créature vers laquelle Il s'adresse, alors que le Coran pour les musulmans, reflète la parole de Dieu, Allah divinité vivante qui écoute et qui voit...

En conclusion toute la sagesse divine se trouve dans l'abrogation.. L'intégralité du texte coranique a été révélée au Prophète sur une étendue de 23 années. Cette révélation graduelle du texte a permis la promulgation graduelle des préceptes. Elle a permis également ce fait particulier au Coran, l'abrogation de certaines règles et leur remplacement par d'autres durant cette période. Dieu ne serait pas Dieu s'il était du genre de donner un Ordre ferme pour les humains sans tenir compte de leurs changements perpétuels mais qui peuvent en même temps faire partie de Son Ordre immuable....L'abrogation ne devient pas seulement une sagesse divine mais une véritable miséricorde pour les hommes.. Je pense donc qu'enfin vous venez de saisir une fois pour toutes les secrets de l'abrogation...Il vous faut saisir en urgence que tout simplement dans la parole éternelle, rien n’est successif, tout est présent, alors que le temps dont dépendent les humains ne saurait surement pas être présent tout à la fois.

Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 632

MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    Jeu 29 Aoû - 19:08

nari a écrit :

Citation :
Cher safraoui,
Vous voyez, mon cher ami, qu'encore une fois vous nous ramenez a la case départ comme si on n'a rien dit depuis le début.. On ne cessera de vous répéter que le terme " Naskh " est également défini comme étant l’opération qui consiste à abroger un précepte par le biais d’un argument religieux et pas seulement sa transcription.. En fait la richesse sémantique du verbe « nasakha » n'est plus a démontrer dans la langue arabe et cela n'échappe actuellement a personne.. Ensuite apporter un semblable veut clairement dire tout simplement plus adapté en forme et en fond à l’époque où il est révélé mais délivrant un message totalement équivalent, qu'il s’agisse ou pas de la transcription d’un seul et même même verset matriciel. D'ailleurs cela constitue en soi un miracle car Dieu est le seul capable de réaliser un miracle en donnant un verset semblable . Si pour les humains on change un simple mot alors il se peut que toute la phrase change de sens. Alors dites moi, je vous renvoie cette même question, Si "nasakha" veut dire seulement transcrire alors pourquoi apporter un semblable..

Ensuite ne me fait pas dire ce que je n'ai jamais dit.. "Les Ulémas pensent que l'abrogation n'a jamais eu pour fonction de montrer que la loi abrogée était fausse ou un changement d'avis, et que c’est pour cette raison qu'elle devait donc être modifiée ou remplacée… Le " Naskh " (dans le sens de l'abrogation) n'a pour objectif que de déterminer la période de validité d'une prescription. La nouvelle prescription instituée révèle ainsi que l'ordre abrogé était totalement compatible et conforme avec le contexte précédent, mais que la situation ayant évoluée, un changement plus approfondi est devenu possible et même nécessaire, afin de s'approcher de l'idéal voulu par ALLAH dès l'origine". C'est cela ce que je n'ai jamais arrêté de signaler.. Je vous ai également sans cesse rappelé que Dieu n'est pas aussi sec que vous voulez nous faire entendre. Il connait la nature humaine changeante et c'est bien avec elle qu'il s'entretient...Ce n'est pas un un simple autodidacte qui fait passer sa parole en maître sans tenir compte de la nature de ses créatures.. Comprenez, mon cher ami, que c'est tout simplement la prise en compte de l'état de la communauté musulmane pendant la révélation par un Dieu vivant et présent a chaque situation.

L’islam est d'ailleurs en soi une religion expérientielle. Son sens ne réside pas dans les mots, et seul un vécu quotidien pour celui qui est ainsi consumé d’Amour peut en révéler la saveur. La prière a titre d'exemple, pour les amoureux de Dieu, n’est pas vécue comme une contrainte dans le temps, mais comme l’occasion de se retrouver avec la divinité, de se ressourcer. C'est surtout une rupture dans la course du temps pour un retour à l’essentiel. La plongée de l’âme au fond de l’instant de prière permet de renouer le contact avec l’éternité. Vous comprenez que ces retrouvailles quotidiennes et individuelles avec la Divinité malgré que pour nous elles se situent dans le temps, se doivent de nous faire connaitre un Dieu encore plus grand et plus sage que celui de la prière précédente, et pourtant c'est le Seul et même Dieu unique éternel et omniprésent... Et en matière de contact avec la collectivité c'est la même chose, car l'abrogation ne concerne pas nécessairement a chaque fois un dépassement de la société de ce qui était précédemment révélé mais surtout une nouvelle aptitude a écouter un dévoilement final.
safraoui a écrit:
dans le 106 Allah repond à ces mecreants .
Ce n'est pas la peine de changer l'histoire pour faire passer votre mot. Il est à clairement noté que certains musulmans objectaient déjà à l'époque du Prophète contre l'abrogation des lois divines aussi bien anciennes que coraniques tout comme les non-musulmans. A titre d'exemple, certains n’acceptèrent pas le changement de la Quibla et revinrent même a l’idolâtrie a cause de cela et cela concerne beaucoup d'autres choses. Selon eux, l'abrogation en ce qui concerne les injonctions de Dieu n'est pas possible car cela reviendrait à assimiler que la science divine est limitée, que Dieu ne sait pas ce qu'il fait en donnant d’abord un ordre puis en l’abrogeant et en donnant un autre. C'est pour cela qu'ils appelaient le prophète conne "un contrefacteur". Mais, pour leurs malheur, ils se trompaient avec force car le Coran éternel parole divine enseigne de manière très équilibrée la signification et la nature de l'humanité changeante par l'abrogation qui constitue une mesure qui prend pleinement en considération la nature humaine, caractérisée par le changement, la vérité et la sagesse, ainsi que l'essence, les Attributs et les Noms de Dieu. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles aucun autre livre ne peut l'égaler dans ce domaine...  

Aucun des versets que sans cesse vous citez ne remet en cause la validité du mécanisme de l’abrogation.. Relisez chaque verset et vous y verrez toute la vérité..
safraoui a écrit:
quelle est cette sagesse de dire que ALLAH  effacer ou fait oublier  ce qui a été revélé ??
C'est une de vos questions qui montrent vraiment que vous n'avez pas lu nos objections a ce sujet.. Est ce que tout d'abord vous êtes d'accord que Allah a changé par le Coran certains préceptes des révélations divines précédentes.. Si vous êtes d'accord alors pourquoi ne pas accepter cela sur la durée de 23 années qu'a connu la descente du Coran..C'est vraiment incompréhensible de votre part de croire en la première et réfuter la seconde pour raison que cela puisse toucher a la sagesse divine.. On ne saura vous répéter qu'il ne peut se poser un problème quelconque quand on comprend que chaque religion abroge en partie des lois de l'ancienne ou annule d'autre. C'est pourtant partout le même Dieu et la lettre est a chaque fois purement divine et les concernés sont toujours des humains.... Alors dites nous, cher ami safraoui, Dieu change t-il sa parole éternelle qu'il a révélée aux précédents prophètes et messagers et ou se trouve la sagesse divine dans tout cela.. Pourquoi accepter l'abrogation des autres livres saints révélés par la divinité omnisciente par le Coran pourtant c’était également la parole divine éternelle et immuable et ne pas accepter l'abrogation de certains versets coranique par d'autres après le changement de situation dans une société donnée.. Je vous ai signalé, pour lever toute contrainte a ce sujet, que le Saint-Coran n’a pas été révélé d’un seul trait, mais selon des besoins renouvelés et selon le développement continu des mentalités et des conceptions, selon le développement au sein de la société et de la vie, et d’après les problèmes pratiques qu'a affronté la société musulmane dans sa vie courante durant une période de 23 années. Et donc les changements perpétuels ne peuvent qu'exister a longueur de journée durant la descente coranique et la lettre divine du Dieu Sage et Présent est là pour apporter a chaque fois aux humains les solutions appropriées.......S'il vous plait ne revenez plus a cela, c'est tellement clair..Les négateurs de l'abrogation veulent tout simplement faire de Dieu un esprit rigide qui ne suit pas les changements de la créature vers laquelle Il s'adresse, alors que le Coran pour les musulmans, reflète la parole de Dieu, Allah divinité vivante qui écoute et qui voit...

En conclusion toute la sagesse divine se trouve dans l'abrogation.. L'intégralité du texte coranique a été révélée au Prophète sur une étendue de 23 années. Cette révélation graduelle du texte a permis la promulgation graduelle des préceptes. Elle a permis également ce fait particulier au Coran, l'abrogation de certaines règles et leur remplacement par d'autres durant cette période. Dieu ne serait pas Dieu s'il était du genre de donner un Ordre ferme pour les humains sans tenir compte de leurs changements perpétuels mais qui peuvent en même temps faire partie de Son Ordre immuable....L'abrogation ne devient pas seulement une sagesse divine mais une véritable miséricorde pour les hommes.. Je pense donc qu'enfin vous venez de saisir une fois pour toutes les secrets de l'abrogation...Il vous faut saisir en urgence que tout simplement dans la parole éternelle, rien n’est successif, tout est présent, alors que le temps dont dépendent les humains ne saurait surement pas être présent tout à la fois.

franchement je suis deçu de te voir defendre un mensonge attribuer à la divinité !!

le coran nie  ce mensonge !
tu n'as pas la moindre preuve que le coran abroge le coran !!

tu  es entrain de defendre tes eulemas ni plus ni moins tu n'as aucun respect envers la parole d'Allah !!

comment oses - tu insister sur l'abrogation dans le coran et tu n'avance aucune preuve ??
le mot NASAKHA  mentionnés dans quatre versets  dans le coran  a un seule sens qui veut dire inscrire !!

si le mot nasakha a un autre sens dans le coran donnes tes preuves !!

 ensuite tu cherches à tout prix de corrompre le sens des deux  versets 101 et 106 !!

le sens de ces deux versets sont claire !! pourquoi les corrompre !!

moi JE  ne suis pas aveuglement  ce qu'ont dit les anciens !!  ALLAH LE TOUT PUISSANT NOUS DEMANDE DE MEDITER SA PAROLE et IL nous  n'a  pas dit de suivre betement ceux qu'ont les anciens !!

et à chaque fois tu nous donne une autre version des eulemas concernant l'abrogation sans avoir donner la
definition de ce mot !

commence par nous dire quel est le sens de nasakha dans le coran et je te  defie de pouvoir trouver un seule verset dans le coran oû  ce mot a un sens autre  que  inscrire
le deuxieme defie  est le suivant je te defie de pouvoir nous donner un seule  exemple de versets abrogé  abrogeant ?

le mot nasakha est mentionné seulement dans quatre versets les voici



1) Coran (2 ; 106) :
مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنّ اللّهَ عَلَىَ كُلّ شَيْءٍ قَدِيرٌ
“ Que Nous nansakhou un  ayat, ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur ou un équivalent. Ne sais-tu pas que Dieu est Omnipotent. ”

2 )Coran (45 ; 29) :
هَـَذَا كِتَابُنَا يَنطِقُ عَلَيْكُم بِالْحَقّ إِنّ كُنّا نَسْتَنسِخُ مَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ
“ Voila Notre livre ! Il témoignera contre vous en toute vérité car Nous faisions inscrire [nastansikhu] vos actions”.


3 ) Coran ( 7 ; 154 ) :
وَلَماّ سَكَتَ عَن مّوسَى الْغَضَبُ أَخَذَ الألْوَاحَ وَفِي نُسْخَتِهَا هُدًى وَرَحْمَةٌ م
Et quand la colère de Moïse se fut calmée, il prit les tablettes. Il y avait dans leur texte guide et miséricorde à l’intention de ceux qui craignent leur Seigneur.


4 )Coran (22, 52 ) :
وَمَآ أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رّسُولٍ وَلاَ نَبِيّ إِلاّ إِذَا تَمَنّىَ أَلْقَى الشّيْطَانُ فِيَ أُمْنِيّتِهِ فَيَنسَخُ اللّهُ مَا يُلْقِي الشّيْطَانُ ثُمّ يُحْكِمُ اللّهُ آيَاتِهِ
“ Nous n’avons suscité avant toi aucun Messager ou Prophète sans que Satan n’ait projeté quelques faussetés en sa récitation. Mais Dieu yansakh  ce que lance Satan. Dieu rend définitifs Ses versets, il est Omniscient et Sage.




voici les quatre versets  et sont les seules ; MONTRE -  NOUS dans quel  verset le mot nasakha a un autre sens que INSCRIRE???
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pas d'abrogation dans le coran    

Revenir en haut Aller en bas
 
pas d'abrogation dans le coran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Coran-
Sauter vers: