EST UN FORUM DE DIALOGUE ISLAMO-CHRETIEN POUR LA FRATERNITE ET LA PAIX ENTRE LES DEUX COMMUNAUTES DE FOI SANS CONCESSIONS DOCTRINALES. (Lire Déclaration du Fondateur impérativement)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Soyez les bienvenues dans notre Forum














Partagez | 
 

 Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Jeu 26 Déc - 17:36

Un merci spéciale au frère musulman rayaan


Le panthéisme ... dogme de chaque soufi



Cette croyance ( véhiculé par nari sur le forum ) est en réalité une pensée très rependu chez les soufis. Voyons ensemble le développement de cette philosophie et pourquoi elle ne tient sur rien.

Le Soufisme est le rassemblement d’une variété de pensées et philosophies. En mêlant des enseignements Islamiques avec cette pensée, les penseurs soufis essayent de sanctifier leur doctrine et de démontrer sa conformité à l’Islam. La philosophie grecque, et en particulier les enseignements néo-platoniciens, ont laissé une tâche indélébile sur beaucoup d’aspects du Soufisme. Cela a été le résultat de la traduction des travaux philosophiques grecques en arabe lors du 3ème siècle post-hégire (« Allah est partout », « son essence se trouve dans sa création », etc…). Le panthéisme grecque est devenue une partie intégrante de la doctrine soufie (W. Montgomery Watt « Islamic Philosophy and Theology » 1985. p37-38).
Le panthéisme est aussi adopté par le Soufisme. N. Fabemi le fait remarquer :
« Il est intéressant de voir comment les idées soufies rappellent que le panthéisme et le Soufisme se sont développés en Perse. »
(N. Fabemi. « Soufisme ». p. 119)
Revenir en haut Aller en bas
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Jeu 26 Déc - 17:55

Védanta [1], une école philosophique Hindoue, qui est un exemple de panthéisme dans son sens métaphysique, a aussi eu un impact sur le Soufisme suite à la conquête du Sindh par Mouhammad Ibn Qasim au 2ème siècle post-hégire. L’occultisme soufi, avec ses doctrines philosophiques et théosophiques, est sans aucun doute antithétique à l’Islam. L’Islam proclame que l’entité et essence indivisible d’Allah est totalement différente de Ses esclaves.
Les soufis, au contraire, souscrivent à la croyance que l’homme et Allah forment en fait une seule entité et essence. La doctrine de panthéisme de Ibn Arabi est une combinaison de manichéisme, gnosticisme, néoplatonisme, philosophie chrétienne, Védantique et de spéculations qu’il a vainement essayé de justifier par l’Islam en les reliant à des traditions prophétiques. R.W.J Austin écrit :
« Sur son thème principal, ce qui domine le reste et auquel ils sont subordonnés est l’unicité de l’existence (Wihdat ul-Wudjud). Le concept de l’unicité de l’existence embrasse toute chose, et tout les autres concepts de Ibn-Arabi sont des facettes de cela. Comme il le dit, toute distinction, différence et conflit ne sont que l’apparence d’une même et unique réalité, « le vêtement sans couture » de l’existence, dont la réalité comme toute existence qui en dérive est son existence »
(Ibn ’Arabi, « Facettes de la sagesse », p 3)

Ahl Al-Sounna wal-Jama’a ( les sunnites ), sont d’accord pour dire qu’Allah est unique, ils confirment tous les noms et attributs par lesquels Allah s’est qualifié, sans ressemblance à sa création ; son essence ne ressemble en rien à celle de ses créatures, de même ses attributs ne sont en rien comparables à ceux de la Création.
Allah, le Suprême, a dit :

« Il n’y a rien qui Lui ressemble ; et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant » (Sourate 42 verset 11)

Je disais : Le verset contient une négation et une confirmation, il nie toute ressemblance avec la création et confirme les attributs
l'anthropomorphisme en entendant les versets qui confirment les attributs pense anthropomorphiquement et renie les attributs croyant par là purifier le divin alors qu'ils le font mentir

[1] Wikipédia : Le Vedānta (devanāgarī: वेदान्त. Terme sanskrit signifiant « fin, ou aboutissement, du Veda ») est une école de philosophie indienne āstika issue de la tradition ancienne de l'Inde qui se consacre à la réalisation de la réalité ultime (mokṣa). Le Vedānta est la pensée Non-dualiste de l'Inde qui affirme l'unité du monde et de l'être.

l'unité du monde et de l'être, càd l'unité de la création et du Créateur comme l'avance ici même Nari

nari a écrit:
c'est une vérité avérée par absolument tous les connaissant que Seul l'Absolu est absolu, que tout le reste n'est relatif. Oui mes amis, effacez-vous car que vous le vouliez ou non Dieu seul est réel.
Revenir en haut Aller en bas
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Jeu 26 Déc - 18:07

Mouhiyddin Ibn Arabi [1], l’une des autorités suprêmes du mysticisme soufi, qui a capturé l’imagination et l’éducation des soufis à travers le monde, est né en 560 post-hégire (1165 après J.C.), et il a étudié les doctrines occultes et métaphysiques des soufis.
R. Austin écrit :
« De tels enseignements et pratiques consécutives ont poussés Ibn Arabi, même lorsqu’il était jeune à Séville, à passer de longues heures dans les cimetières à communier avec les esprits des morts ».
(Ibid)

Il décrit ses « révélations au cimetière » comme étant véritables et il a compilé un écrit massif sur le Soufisme, intitulé « Al-Futuhat Al-Mekkiya » (les révélations Mecquoises). A ce sujet, Ibn ’Arabi écrit :
« Quelques passages ont été écrits par le commandement divin qui m’a été transmis durant mon sommeil, ou à travers des révélations mystiques. ».
(Ibid)

L’autres impression forte qu’Ibn ’Arabi veut laisser aux lecteurs de ses révélations Mecquoises, est qu’il a lui aussi, en tant que figure spirituelle et mystique, fait l’expérience de la lourdeur de la révélation, ressemblant à celle du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-. (Ibid)
Il a noté que parfois la pression de la révélation mystique était tellement forte qu’il se croyait obligé de finir son travail avant de se reposer. (Ibid)
Allah, l’Exalté, condamne de tels déclaration en disant :



« Et quel pire injuste que celui qui fabrique un mensonge contre Allah ou qui dit : « Révélation m’a été faite », quand rien ne lui a été révélé. De même celui qui dit : « je vais faire descendre quelque chose de semblable à ce qu’Allah a fait descendre. »
(Sourate 6 verset 93)

Selon le Coran, la révélation est de deux sortes. La première est celle qui vient d’Allah à ses Prophètes et Messagers à travers un ange, tel Djibril -Bénédiction d'Allah sur lui- (l’ange Gabriel). Cela a cessé suite au décès du Prophète Mohammad -éloges et bénédiction d'Allah sur lui-. La seconde est une communication satanique, à propos de laquelle Allah dit :



« Vous apprendrai-Je sur qui les diables descendent ? Ils descendent sur tout calomniateur, pêcheur »
(Sourate 26 versets 221-222)

[1] le soufi Ibn arabi ( nom anonyme différent du nom du savant sunnite Ibn AL-arabi ) a résumé son dogme panthéiste par un vers de poésie

وما الكلب والخنزير إلا إلهنا *** وما الله إلا راهب في كنيسة
Le chien et le porc sont nos divinités *** et le divin n'est autre que le moine dans son église

Càd toute existence n'est autre qu'Allah, tout ce que tu vois est Allah (qu'Allah me pardonne, heureusement que le rapporteur de la mécréance n'est pas mécréant)
Revenir en haut Aller en bas
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Jeu 26 Déc - 18:44

Les musulmans croient que le Prophète Mouhammad -éloges et bénédiction d'Allah sur lui- est le dernier des Prophètes, en est le sceau (il vient rompre la lignée de la prophétie). C’est pourquoi, toute personne qui affirme être un prophète ou un récipient à la révélation divine est un imposteur et un hérétique. En outre, il semble assez hérétique pour un jeune homme de passer de longues heures dans des cimetières « à communier avec les esprits des morts ».
Allah a dit au Prophète -éloges et bénédiction d'Allah sur lui- :



« tu ne peux faire entendre ceux qui sont dans les tombes »

(Sourate 35 verset 22)



Afin de justifier sa doctrine théosophique et panthéiste en la faisant apparaître islamique, Ibn ’Arabi utilise le ta’wil (interpolation) [1], qui est le fait de donner des interprétations tirées par les cheveux à des versets bien choisis du Coran ou des traditions prophétiques, changeant le sens apparent en un sens qui souscrit à sa croyance. Cette technique fut utilisée avant lui par les « Batini » [2], une secte secrète qui s’est égarée du chemin de l’Islam. Il se réfère à Allah le Tout-Puissant comme « Créateur-Créature » et essaye de présenter l’entité divine dans un contexte théosophique, afin de convaincre son lecteur que la création d’Allah n’émane de rien d’autre que de son « entité première ». (Ibid)

Ainsi, la divinité pour Ibn ’Arabi est en réalité tous les éléments qui constituent l’univers : les hommes, les animaux et toute autre existence. Par exemple, il se décrit lui même comme une réalité divine. Et afin d’être sur que ses lecteurs ne remarquent pas son hérésie, il écrit :
« En relation à l’existence, Il (Allah) est l’essence de toute chose existante. Ainsi, dans un certain sens, les choses relatives sont élevées en elles-mêmes, car en vérité, elles ne sont rien d’autres que Lui, [3] qui porte le nom de Abou Sa’id Al-Kharraz » (Ibid)



[1] interpolation qui n'est avoué qu'aux disciple qui ont les prédisposition à les accepter, c'est pour cela vous ne verrez que très rarement nari citer des versets pour appuyer ses dires

[2] Batini ou Batiniyya est tout ce qui caché, on appelle le ventre "Batn" se sont des courants "philosophiques" qui cachent leurs dogme tout en se prétendant musulmans et qui insidieusement minent tous projet d'indépendance de la Oumma, parmi ses courants vous trouvez  : les haschichins, les ismaélites, les alévis = les Nosayrites, les soufis ... ect, ce qui est évident est que tout ses courants émanent de la secte-mère le chiisme  

[3] comparé cette parole de ce libertin avec celle de nari

nari a écrit:
Je vous appelle donc l'un et l'autre a vous ressaisir en extrême urgence en vue de vous débarrasser définitivement de votre vision égotique de vous-même ou de la création car chaque forme, chaque être n'est en soi qu'une porte vers la Réalité du monde, vers l’Unique. Je ne peut vraiment rien faire pour vous car c'est une vérité avérée par absolument tous les connaissant que Seul  l'Absolu est absolu, que tout le reste n'est que relatif. Oui mes amis, effacez-vous car que vous le vouliez ou non Dieu seul est réel.
Revenir en haut Aller en bas
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Jeu 26 Déc - 19:10

A partir de ce concept hérétique sur Allah, on pourrait déduire des principes qui contredisent les aspects fondamentaux et les croyances évidentes contenues dans le Coran et la Sounna. Par exemple, l’homme selon la théorie du « Fils de Platon » (Ibn ’Arabi) n’est rien d’autre que Dieu lui-même, et comme Pharaon était un homme, sa déclaration proclamant sa divinité serait vrai selon la doctrine d’Ibn ’Arabi. De plus, si rien d’autre n’existait en dehors d’Allah, alors tout animal de toute espèce est en réalité Dieu. Et comme toute chose existante à la même essence, l’alcool n’est rien d’autre que l’eau, et toute chose haram est halal. Il n’y a pas de croyance hérétique plus dangereuse que le panthéisme. Allah, l’Exalté, est bien loin de ce qu’Ibn Arabi et ses adeptes lui assignent.
Allah a dit :



« Il n’y a rien qui Lui ressemble ; et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant »
(Sourate 42 verset 11)

Et il n’appartient pas aux véritables croyants de faire des interprétations tirées par les cheveux sur l’essence d’Allah ou sur Ses attributs. Les véritables musulmans les acceptent tels qu’ils sont dans le Coran et les hadiths Sahîhs (traditions authentiques).
Ce verset est une affirmation commandant aux croyants de ne pas Lui imputer d’autres attributs ou noms que ceux qu’Il s’est donné lui-même ou par le biais de Son Messager -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- dans les hadiths Sahîhs [1]. Ils ne doivent pas rendre Allah sujet de similitudes ou exemples. Allah nous dit dans le Coran :


« N’attribuez donc pas à Allah des semblables. Car Allah sait, tandis que vous ne savez pas »
(Sourate 16 verset 74)

[1] ce qui n'a pas empêché nari d’appeler Allah par un nom que Allah ne S'est pas attribué :

nari a écrit:
L'existence est une qualité divine et elle fait partie des plus beaux noms de Dieu.


La meilleur façon de digérer son diner :

Revenir en haut Aller en bas
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Jeu 26 Déc - 19:49

Les soufis et leur maîtres, veulent nous faire croire que leur doctrine a pour origine le Coran. Ils interprètent certains versets selon leur gré, aussi bien linguistiquement que théologiquement, afin de corroborer leurs croyances. En plus de ces différentes interprétations, ils réduisent les versets à des symboles et des codes [1], qu’ils juxtaposent dans des sens métaphysiques. Afin de donner un exemple de la gravité de cette perversion du langage soufi, étudions le verset suivant :



« Ô hommes, craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être [Adam], et a créé de celui-ci son épouse [Eve], et qui de ces deux là a fait répandre [sur la terre] beaucoup d’hommes et de femmes »
(Sourate 4 verset 1)

De ces mots, on comprend facilement qu’Allah a créé Adam -Bénédiction d'Allah sur lui- en premier, et selon de nombreux versets, il l’a façonné et a créé Eve -Bénédiction d'Allah sur elle- de la côte d’Adam -Bénédiction d'Allah sur lui-, comme cela est décrit dans les hadiths Sahîhs.
Afin de justifier ses croyances panthéistes, Ibn ’Arabi a donner au verset cité plus haut le sens suivant :
« De lui (Adam) est venu la femelle et les enfants, qui sont tous venus de « la nature universelle » qui est Dieu, qui se manifeste dans la forme de leur (nature) et dans la forme d’Adam, dans la forme de Eve et dans la forme de leur progéniture »
(A-E Affifi, « The mystical philosophy of Ibn Arabi »)

L’élément divin, selon lui, habite toute existence. Il s’est exclamé : « Gloire à Allah, qui a créé toute chose, et qui est lui même leur essence ».
(Ibid p.135)

[1]
nari a écrit:
Réduire la parole d'Allah et de son prophète a des vulgarités qui ne nécessitent pas de compréhension profondes est une hérésie de votre part.

nari a écrit:
Vous ne pourrez jamais rapetisser d'un seul trait la grande religion de notre valeureux prophète en ne la résumant que dans sa forme gestuelle et en certaines paroles.




21.18 Nous lançons la vérité contre le faux, elle le subjugue, et voilà le faux qui disparaît...
Revenir en haut Aller en bas
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Jeu 26 Déc - 20:08

Certains vont se demander pourquoi ses égarés continuent dans leurs voie alors que la vérité est trop évidente ?


Depuis que le monde existe, il y a des bergers (des leaders profiteurs) et des moutons (les disciples)

des moutons sincères ! OUI MAIS des moutons quand même ... donc la questions des disciples est réglé, reste la question des maitres


le pouvoir est corrupteur de l'âme : dans une secte soufi, chaque fois que l'un de ses disciples veut se marier, la nuit du noce il ne couche pas avec sa jeune épouse, mais il l’emmène sous le couvert des ténèbres de la nuit chez le cheikh de la Tariqua pour qu'il bénisse le mariage

Il n'y a pas plus jaloux de son honneur qu'un arabe

La bénédiction du cheikh c'est le déflore-ment de la jeune marié encore vierge

vous imaginer un tel pouvoir sur les disciples !?

Non seulement présenter son épouse encore vierge à son cheikh mais en plus être au sommet du bonheur que le cheikh à dénier "bénir" le mariage





Un exemple de la vénération hystérique du cheikh par les disciples



Revenir en haut Aller en bas
nari
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 691

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Sam 28 Déc - 12:47

Mohamedd a écrit:
La meilleur façon de digérer son diner
Cher Mohamedd,
En Houweini n'est pas une référence religieuse a prendre en compte.. Vous savez que ce salafiste "Assad essounna" a donné feu vert pour le vote de Morsi mais après il s'est retiré en disant que l'Islam n'est pas politique.. Il est revenu sur ces paroles après le massacre de milliers de vies égyptiennes dont il reste comptable auprès de Dieu et de son prophète.. Au lieu de méditer et demander pardon a Dieu pour les âmes qu'il a amené a la mort et a la souffrance le voila entrain d'attaquer ceux qui en toute paix ne font que citer le nom de dieu.. Ensuite il fait semblant de ne point connaitre la Sunna du prophète pour cacher que la danse a bel et bien été faite en présence du prophète vénéré et qu'il a aimé avec Aicha de tout son coeur et ce en pleine mosquée de Médine.. Pourquoi vouloir a chaque fois montrer une mauvaise image de ceux que Dieu a occupé les passions et les coeurs comme les abyssins. Lorsqu'une âme est attiré par la divinité le corps de celle-ci reste-il distrait ou participe t-il a ce mouvement vers Dieu. Quelle est donc l'expression du corps d'une âme en plein extase . Lorsque le Bonheur de la vision divine maîtrise et inonde le coeur des amoureux leurs corps peuvent ils rester inertes. La seule possibilité qu'offre la nature au corps de l'homme pour participer a cet évènement divin de l'espoir de rencontre avec Dieu est, bien sur, la danse. Mais alors que dit la Charia dans le domaine de la danse est elle prévue y a t-il en islam une réglementation de la danse. Bien sur, elle comporte selon les cas l'interdiction, la permission et la recommandation.

En ce qui nous concerne cela dans la Sunna, il a été confirmé que Ja’far ibn Abu Talib dansa en présence du Prophète quand il lui a dit: « Tu me ressembles dans ma constitution et mon comportement. » Que peut on dire après cela c'est vraiment être contre la sunna de ne pas chanter et danser par amour au prophète. Il dansa donc à cause de la joie qu’il ressentit d’être décrit ainsi, et le Prophète ne l’a pas condamné pour cela, ce qui est la base pour les Soufis de la validité juridique de leurs danses de joies dues aux extases de leurs expériences spirituelles. C'est l’application de la Sunna quoi que dise quoi que veuille l'assassin El Houweyni...

« Quant à la danse dans une mosquée, il est rapporté dans le Sahih Muslim que ‘Aisha a dit : « Une armée vint d’Abyssinie en jouant des tambours le jour du festin dans la mosquée. Le Prophète m’y invita et mit mes mains sur ses épaules et les regarda danser. » Ainsi, il a été confirmé que la danse est permise. Si elle était interdite en elle-même, elle n’aurait pas été pratiquée devant le Messager d’Allah que le salut soit sur lui.

Ensuite a la nouvelle de la proche arrivée du Messager, Médine s’apprêta à le recevoir en fête lors de l'hégire. Pour imaginer leur bonheur, nous rapportons ce commentaire fait par Anas ibn Mâlik, compagnon et serviteur du Messager : “Toute chose s’est illuminée à l‘arrivée du Messager d’Allah à Médine et s’est assombrie à sa mort.” Chaque matin les habitants couraient aux abords de la ville et se mettaient à scruter l’horizon jusqu’à la chaleur du milieu du jour. Un matin qu’ils étaient repartis, ils entendirent ce cri d’un Juif perché sur un dattier : “Ô les Arabes, voici venu l’homme que vous attendiez.” Tout le monde accourut de toute part et les gens se bousculaient tambours battant en chantant et dansant pour voir le Messager tant attendu. Ils ne savaient pas lequel des deux était-ce, lui ou Abou Bakr, jusqu’à ce que, pour le faire remarquer, ce dernier l’ombragea délicatement de sa cape. Tous chantaient des vers qui avaient fusé des cœurs et disaient :.. L'attente du prophète s'est donc faite Tambours battant dans une liesse totale dans les chants et la danse...

La pleine lune nous est apparue Tala3a el badrou 3aleiyna
Sur les collines où nous avons accouru
Envers Allah, nous devons être reconnaissants
Et exprimer dans nos do’a des remerciements.

Ô toi le messager, parmi nous annoncé,
Tes ordres seront obéis et respectés
Médine, par ta venue est honorée
Bienvenue, ô meilleur des messagers.


Il faut vraiment être frappé de totale cécité pour ne pas voir en cette sunna la grande danse et l'amour de Dieu et de son prophète vénéré. Il appartient donc a chacun donc qui reçoit un bonheur ou un espoir de rencontre ou de sentiments divins de procéder légalement a la danse pourvu qu'elle ne soit pas comme celle interdite. La catégorie interdite est la danse du commun des gens, avec des femmes et des jeunes présents. Cela peut amener à la corruption et à la perte de contrôle sur les bas instincts, sur notre moi satanique etc. Son but est de se montrer et d’exhiber un état qui n’est pas réel. Comprendre cela bien sur n'est pas facile car ceci relève d'une très haute spiritualité mais l'essentiel c'est que la sunna couvre tout ce qui a trait a la danse permise dans le soufisme....

Vous voyez enfin que la vérité s'expose clairement a vous.. Pourquoi la renier en nous montrant des vidéos déviantes.. Les juifs ont fait plus que cela.. Ils ont réussi a s'infiltrer lors du pèlerinage et ont filmé certains musulmans et certaines choses de leurs défaillances pour salir l'Islam et le pèlerinage a la Mecque et en l'exposant a la risée de tout le monde.. Ce sont ceux-la que tout simplement vous suivez avec une telle méthode.


Dernière édition par nari le Sam 28 Déc - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 632

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Sam 28 Déc - 16:07

nari a écrit :

Citation :
En ce qui nous concerne cela dans la Sunna, il a été confirmé que Ja’far ibn Abu Talib dansa en présence du Prophète quand il lui a dit: « Tu me ressembles dans ma constitution et mon comportement. » Que peut on dire après cela c'est vraiment être contre la sunna de ne pas chanter et danser par amour au prophète. Il dansa donc à cause de la joie qu’il ressentit d’être décrit ainsi, et le Prophète ne l’a pas condamné pour cela, ce qui est la base pour les Soufis de la validité juridique de leurs danses de joies dues aux extases de leurs expériences spirituelles. C'est l’application de la Sunna quoi que dise quoi que veuille l'assassin El Houweyni...

« Quant à la danse dans une mosquée, il est rapporté dans le Sahih Muslim que ‘Aisha a dit : « Une armée vint d’Abyssinie en jouant des tambours le jour du festin dans la mosquée. Le Prophète m’y invita et mit mes mains sur ses épaules et les regarda danser. » Ainsi, il a été confirmé que la danse est permise. Si elle était interdite en elle-même, elle n’aurait pas été pratiquée devant le Messager d’Allah que le salut soit sur lui.

Ensuite a la nouvelle de la proche arrivée du Messager, Médine s’apprêta à le recevoir en fête lors de l'hégire. Pour imaginer leur bonheur, nous rapportons ce commentaire fait par Anas ibn Mâlik, compagnon et serviteur du Messager : “Toute chose s’est illuminée à l‘arrivée du Messager d’Allah à Médine et s’est assombrie à sa mort.” Chaque matin les habitants couraient aux abords de la ville et se mettaient à scruter l’horizon jusqu’à la chaleur du milieu du jour. Un matin qu’ils étaient repartis, ils entendirent ce cri d’un Juif perché sur un dattier : “Ô les Arabes, voici venu l’homme que vous attendiez.” Tout le monde accourut de toute part et les gens se bousculaient tambours battant en chantant et dansant pour voir le Messager tant attendu. Ils ne savaient pas lequel des deux était-ce, lui ou Abou Bakr, jusqu’à ce que, pour le faire remarquer, ce dernier l’ombragea délicatement de sa cape. L'attente du prophè L'attente du prophète s'est donc faite Tambours battant dans une liesse totale dans les chants et la danse...Tous chantaient des vers qui avaient fusé des cœurs et disaient :

je te mets en garde ; toi et aussi les salafis contre le fait d'attribuer au prophete (psl) la possibilité de rendre haram ce que allah a rendu hallal !! ni le prophete (psl) ni personne d'autre tel qu'il soit ne peut  dire telle chose est haram ou hallalne  !!!
el - mouharamats au nombre de 16 sont bien definies et mentionnées dans la révélation !! elles sont inchageables et elles sont eternelles !!

donc dire que le prophete (psl) a rendu licite ou illicite est un mensonge et je vais t'expliquer pourquoi l!!


voici un exemple la cigarette n'est pas haram mais avec le temps il s'est avéré qu'elle est nocive pour la santé donc la société c'est son droit de l'interdire pour une periode donnée .. mais on ne dira jamais que la cigarette est haram mais on dira elle est interdite !!


coran ( 16 ; 116 ) :
"116. Et ne dites pas, conformément aux mensonges proférés par vos langues: «Ceci est licite, et cela est illicite», pour forger le mensonge contre Allah. Certes, ceux qui forgent le mensonge contre Allah ne réussiront pas.

selon ce verset ne devons pas dire hallal ce que allah a rendu illicite et ne devons pas dire que ceci est haram alors qu'allah l'a rendu hallal !!

mais dans le hallal on peut interdire temporairement ce qui est hallal mais on ne dit pas que c'est haram !!

Le haram est eternel et il est divin ; il est inchangeable ... mais par rapport à cela le reste est hallal ... dans le hallal l'homme dans sa société peut interdire ; mais ces interdits sont généralement temporaire c'est à dire ils ne sont pas eternels ....
Le prophète (psl) en édifiant sa société musulmane il a interdit certaines choses mais on ne peut pas dire que ce qu'il a interdit est haram ....pour édifier une société il faut des lois et ces lois doivent faciliter la conception de la société ....
Comment peut –on bâtir une société sans mettre en place un ensemble de législation ?
Donc dans le cadre du hallal le prophete a interdit dans le but de construire la société
Par ce procedes le prophete nous a transmis une sunna qui consiste que dans toute société l’homme doit et il est obligé de légiférer toujours dans le cadre du hallal pour pouvoir progresser …

même de nos jours dans chaque société l'assemblé nationnale d'un pays a une legislation qui est variable selon les besoins du pays donc cette assemblé prescrit des lois dans lequelles il y a des interdits mais ces interdits ne sont pas eternels mais temporaire valable pour une periode bien determinée :
un exemple on peut dans un pays même msulman interdit le mariage d'une fille avant 18 ans !!
cet interdit rendre dans le cadre du hallal ; mais si  jamais une fille ne respecte pas cette loi  et qu'elle se marie avant d'avoir 18 ans la société peut la sanctionner par une peine ou une amende ; mais on dira jamais que cette fille
a commis l'adultere ....

les muslmans doivent comprendre que dans nos société nous pouvons et nous sommes obligé de legefer des lois qui interdisent  mais toujours dans le cadre du hallal ...  haram est divin et ne change pas nous n'avons aucun droit
d'approcher le haram ....
Revenir en haut Aller en bas
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Sam 28 Déc - 22:34

nari a écrit:
Mohamedd a écrit:
La meilleur façon de digérer son diner

Dans le plus important de ce que j'ai écris tu n'a retenu que la danse, le coeur est plein seulement de ce qu'on aime

Je m'en fous de "Howeiny", Allah m'a demandé de suivre Mohamed  PDLS  et Allah m'a met en garde de prendre les "rabbin et prêtres de l'Islam" comme Seigneur càd leurs obéir dans tout

Je ne t'appelle pas de délaisser ton maitre pour en prendre un autre même s'il est salafiste, non je t'appelle à ne te fanatiser que pour la vérité et d'être libre de tout servitude sauf celle d'Allah



Le prophète a envoyé une unité commando ( eh oui ton prophète était un guerrier  lol! oui je sais que ca te fait honte toi qui prêche l'amour rien que l'amour)  et il a dit aux membres du commando votre chef est untel obéissez lui comme si vous m'obéissez
le chef du commando une fois en dehors de Médine et qu'il n'a pas trouvé l'ennemi a voulu s'amuser un peu
il a commandé qu'on allume un feu, ce qui a été fait, et il leurs a dit vous savez que le prophète  PDLS vous a commandé de m'obéir en tout , ils ont répondu : oui  
il leurs alors dit : je vous commande de vous jeter dans ce feu
Certains ont voulu lui obéir d'autres ont dit nous n'avons été soumet que pour échapper à l'enfer
le commandant ayant vu que certains veulent vraiment se jeter dans le feu il leurs a dit je plaisante avec vous

a leurs retour chez le prophète  PDLS  par Allah si vous êtes jeter dans vous n'en sortirez pas jusqu'au jour du jugement, l’obéissance est obligatoire seulement dans le bien conforme au Coran et à la Sunna,

Est-ce ton cas avec ton maitre dont les conditions sont : ne proteste jamais contre mes ordre sinon tu sera chassé ?
Ou soit entre mains comme le mort dans les mains du Thanatopracteur.

لا تعترض فتنطرد
كن بين يدي شيخك كالميت بيت يدي الغسال


Voilà ma devise

Deux sortes de gens ont la même valeurs pour moi (cad zero)
-les détracteurs des savants sans preuves
-Ceux qui vénèrent les savant plus que de raison

et j'accepte la vérité d'où quelle vienne, sans la chercher chez les mécréants et les sectaires


Dernière édition par Mohamedd le Sam 28 Déc - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Sam 28 Déc - 22:49

nari a écrit:
le voila entrain d'attaquer ceux qui en toute paix ne font que citer le nom de dieu.

A la manière de celui dont la main gauche glorifie Allah et dont la main droite égorge les musulmans

Ou à la manière du chiite entrain d'égorger le petit-fils du prophète tout en disant que cela me déchire le coeur




Laisse a part la politique car j'ai remarqué que tu n'as pas une mémoire cumulative mais juste une mémoire médiatique donc ca ne sert à rien de discuter politique avec toi malgré que tes analyses partent d'un point de vue dogmatique
Revenir en haut Aller en bas
Mohamedd
Membre*
Membre*
avatar

Religion : Sunnite
Sexe : Masculin Messages : 348

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Sam 28 Déc - 23:54

nari a écrit:
Quelle est donc l'expression du corps d'une âme en plein extase

elle commande au corps de danser !

Les gens disent lorsque le ventre est plein elle commande à la tête de chanter


Utilises des termes Islamiques si tu en es capable, extase ! l'extasy !  ici on parle religion et la religion c'est la dignité


Regarder des mécréants danser un jour de fête ne fait pas de la danse un moyen d'adoration


Quand les compagnons écoutaient le Coran ils étaient figé on aurait dit qu'il avaient peur de bouger de peur que l'oiseau qui aurait pu être sur leurs têtes ne s'envole

Imagine ton prophète ou ses compagnons entrain d'exprimer leurs prise d'extasy comme les soufis



17.37. Et ne foule pas la terre avec orgueil: tu ne sauras jamais fendre la terre et tu ne pourras jamais atteindre la hauteur des montagnes!

13.28. ceux qui croient et qui s'apaisent au souvenir de Dieu. N'est-ce pas que c'est au souvenir de Dieu que s'apaisent les cœurs?»


La danse est le relâchement du trop plein d'énergie continue dans le corps sous l’effet d'un stimulus du cerveau

L'apaisement c'est la quiétude qui est tranquillité et calme


2.61  «Voulez-vous échanger le meilleur pour le moins bon?


En ce qui nous concerne cela dans la Sunna, il a été confirmé que Ja’far ibn Abu Talib dansa en présence du Prophète quand il lui a dit: « Tu me ressembles dans ma constitution et mon comportement. »

On ne vas pas commencer par apporter des hadiths forger pour confirmer nos égarements

10.36. La plupart d'entre eux s'en tiennent à des conjectures. Mais les conjectures ne sauraient en rien tenir lieu de vérité. Dieu est parfaitement au courant de leur manière d'agir.


53.28. alors qu'ils n'en savent rien, mais suivent en cela de simples conjectures. Or, les conjectures ne sauraient tenir lieu de certitude.


J'aimerais juste savoir quelle dans danser le prophète et ses compagnons

celle la ?


ou celle la ?

http://www.youtube.com/watch?v=H3a_RrpV6_I

Ne sois pas ridicule en plus d'être ignorant de la science religieuse !

Citation :

La pleine lune nous est apparue Tala3a el badrou 3aleiyna

avant je disait que tu avais une culture islamique aujourd'hui je dirais que tu as un folklore islamique

il ne te manque qu'à nous citer l'histoire de l'araignée et de la colombe devant la grotte

Allah a fait pour chaque chose une cause, sinon le prophète n'aurait pas met en danger la vie d'Ali  PBS la nuit de la Hijra

Revenir en haut Aller en bas
nari
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 691

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Dim 29 Déc - 13:25

Mohamedd a écrit:
Le prophète a envoyé une unité commando ( eh oui ton prophète était un guerrier  lol! oui je sais que ca te fait honte toi qui prêche l'amour rien que l'amour)...
Cher Mohamedd,
Je sais que votre seul but est de salir le prophète et de le montrer arrogant et belliqueux a l'encontre d'autrui mais cela ne marche plus.. L'Islam vient du mot paix et donc..La source de l'islam est le Coran; et le modèle de la moralité décrit dans le Coran est complètement différent de ce qui est véhiculé par vous ou en Occident. Le Coran est basé sur les concepts de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix. Un musulman qui vit selon ces préceptes moraux est raffiné, réfléchi, tolérant, digne de confiance et obligeant. Il offre l'amour, le respect, la paix et une joie de vivre à ceux qui l'entourent tout comme l'a été notre valeureux prophète.

Par contre quand il s'agit de défendre sa patrie c'est par amour qu'il donne toute sa vie pour ses compagnons.. Partout c'est l'amour jamais un sentiment de violence ou de belliqueux n'a traversé le coeur du prophète vénéré..
Mohamedd a écrit:
 Ou soit entre mains comme le mort dans les mains du Thanatopracteur.
Quand on épouse la voie d'un maître c'est pour le suivre..Ce n'est pas pour lui poser des questions comme un inspecteur a chaque coin de rue.. C'est la plus grande des idioties que d'agir ainsi..Si c'est le cas alors ne le suit point et l'affaire est terminé.. Arrêtes de nous raconter les idioties des pseudo-soufis que tu connais et qui n'ont même pas le nom de Soufis..

Au lieu de voir ce que font les disciples auprès de leurs maîtres fait des recherches pour trouver un maître qui puisse te diriger vers la divinité et te sauver de ton âme egotique. Bien avant toi Moise qui fut l'un des plus grand prophète dans la recherche d'un maître a dit à son valet: "Je n'arrêterai pas avant d'avoir atteint le confluent des deux mers, dusse-je marcher de longues années."...Ensuite c'est la demande pour l'accompagnement, formulée par Moïse qui est encore plus frappante. Il s’agit d’une adresse pleine de bienveillance et de modestie émanant d’un Prophète honoré et honorable. Cette demande est un exemple à suivre quand il s'agit de se comporter avec quelqu’un chez qui on veut apprendre. Cherche une sainte personne très savante et suis la.. Ne poses pas beaucoup de questions.. Car c'est lui le Cheikh pas toi.. Et il ne vit pas sous ton contrôle d'idiot..



Dernière édition par nari le Dim 29 Déc - 13:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
nari
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 691

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Dim 29 Déc - 13:47

Mohamedd a écrit:
Quand les compagnons écoutaient le Coran ils étaient figé on aurait dit qu'il avaient peur de bouger de peur que l'oiseau qui aurait pu être sur leurs têtes ne s'envole  
Cher Mohamedd,
C'est exactement cela le Soufisme mais quand c'est l'extase dans l'amour du prophete il ne faut pas rester figé.. Il faut etre a l'image des sahabis lors de la venue du prophète a Medine c'est cela la Sunna dans son intégralité. Si tu ne bouges pas saches que la foi te fait défaut... Il faut chanter comme eux, danser comme eux et etre plein de joie. Ensuite le Coran que l'on écoute dans la vidéo ne se lisait pas alors que les autres dansaient.. C'est une falsification pour les salir .. C'est une méthode juive très connue dans le temps..Les soufis ne bougent pas d'un seul cheveu quand le Coran est lu ce sont les salafistes qui malmènent le Coran dans les manifestation et dans les arènes pour obtenir le pouvoir.. Mais ils n'obtiennent que des puces
..

Mohamedd a écrit:
Q Imagine ton prophète ou ses compagnons entrain d'exprimer leurs prise d'extasy comme les soufis
Ne détournez pas la Sunna qui est est très large, ce n'est pas seulement ce qu'a fait le prophète.... Les Sahabis ont dansé a l'arrivée du prophète et ils ont chanté en formulant des vers.. Les abyssins ont dansé dans la mosquée en présence du valeureux prophète et Aicha et il s'est totalement réjoui... Si vous ne voulez pas faire comme lui eh bien c'est votre affaire. faites le contraire du prophète. Personne n'a pu suivre le prophète dans cette situation a part les soufis.. Ils restent les seuls pratiquants de cette Sunna a travers le monde...

C'est en ce sens que la richesse des textes soufis, la splendeur de leurs visions et de leur sagesse est devenue sans limites. Aborder le soufisme c’est entrer dans une connaissance secrète profonde et peu dicible de soi et de la réalité divine. Le soufisme est la voie des dévoilements, ce dévoilement est comme une ivresse et un étonnement sans fin qui nécessite la chanson et la danse tout comme la venue du prophète a Medine.

Mohamedd a écrit:
Citation :

La pleine lune nous est apparue Tala3a el badrou 3aleiyna
avant je disait que tu avais une culture islamique aujourd'hui je dirais que tu as un folklore islamique
il ne te manque qu'à nous citer l'histoire de l'araignée et de la colombe devant la grotte
Ne me dit pas que tu ne crois pas en ca.. Alors tu ne crois pas en l'araignée ni en n'importe quel miracle du prophete.. Ne me dit pas que j'ai perdu tout ce temps avec quelqu'un qui ne croit en rien..
Revenir en haut Aller en bas
nari
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 691

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Lun 30 Déc - 11:13

safraoui a écrit:
[color=#0000FF]je te mets en garde ; toi et aussi les salafis contre le fait d'attribuer au prophete (psl) la possibilité de rendre haram ce que allah a rendu hallal !! ni le prophete (psl) ni personne d'autre tel qu'il soit ne peut  dire telle chose est haram ou hallalne  !!!
Cher Safraoui,
Je n'attribue point au prophète la possibilité de rendre Hallal ou Harram quoi que ce soit.. Je donne tout simplement des preuves sur la Sunna relative a la danse au chanson en Islam.. Je suis entrain de prouver a notre ami Mohamedd qu'il n'y a pas le plus petit acte dans le soufisme qui ne soit pas conforme a la vie du prophète.. Mais comme vous voyez, comme il ne peut pas mener de bonne guerre cette bataille il nous récolte des vidéos de certains qui sont même des fous en l’attribuant au Soufisme.. Le soufisme n'est point seulement le fait de danser ou de chanter c'est l’état d’âme du pieux musulman qui ne cherche que la face de Dieu." Fais preuve de patience en restant avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir en désirant sa Face. Ne détourne point tes yeux d'eux en convoitant le brillant et la beauté de la vie sur terre. N'obéis pas à celui dont nous avons rendu le cœur insouciant de Nous, qui suit ses passions et dont la conduite n'est qu'un excès. " (Coran, Sourate 18, verset 27)

Obligation coranique nous est donc faite d'être de nous maintenir en compagnie de ceux qui ont le désir de la Face de Dieu. Désir qui se traduit par l'invocation permanente. Patience et invocation, voici deux obligations du cœur que doit s'imposer toute personne ayant une aspiration spirituelle. La patience est de tenir sa place, de la maintenir, dans les assemblées d'invocation, les assemblées du dhikr. Rester est désir mais également obligation. Désir du cœur mais obligation pour l'ego. Aspiration pour la Face divine et lutte contre les tendances égotiques qui s'y opposent. La pratique spirituelle est, par conséquent, fondée sur la constance de l'invocation, et aussi et surtout sur un compagnonnage qui permet d'éviter les pièges tissés par un ego livré à lui-même dans la solitude. N'est ce pas cela l'essence même de l'islam. C'est justement cela le Soufisme...

Le vrai amour, comme nous venons de le voir, est donc celui d’Allah, le cœur est ainsi rempli de la lumière divine qui rejaillit sur la pensée et l’action, le bon caractère, l’invocation, et la proximité divine des bien-aimés d’Allah. La vraie mahabba est celle pour la face d’Allah qui efface tous les désirs de ce bas-monde et aussi de l’au-delà. Cet amour est un amour sincère, détaché de tout but. Car si on aime pour un besoin ou attend une contrepartie, c’est un amour incomplet ou en réalité, on n’aime que soi-même, et on ne fait que répondre aux passions de l’âme charnelle qui cherche toujours la contrepartie et la satisfaction de ses désirs. Ce n'est qu'un amour passionnel qui crée des voiles sur le cœur.

Dans le Coran, Allah a ordonné son invocation dans toutes les situations : « Invoquez Dieu debout, assis et couchés ». Cette obligation ne trouve limite ni dans le temps ni dans l’espace, c'est-à-dire que l’on se doit d’invoquer nuit et jour, en terre et en mer, en voyage ou chez nous, dans la richesse ou dans la pauvreté, quand on est en bonne santé ou lorsque l’on est malade, secrètement ou ouvertement et dans toutes les situations, individuellement ou en groupe. C'est cela le Soufisme, toute autre chose qui ne s'apparente pas a cela ne peut aucunement être dénommé le Soufisme..

Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 632

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Lun 30 Déc - 16:26

nari a écrit :

Citation :
Cher Safraoui,
Je n'attribue point au prophète la possibilité de rendre Hallal ou Harram quoi que ce soit.. Je donne tout simplement des preuves sur la Sunna relative a la danse au chanson en Islam.. Je suis entrain de prouver a notre ami Mohamedd qu'il n'y a pas le plus petit acte dans le soufisme qui ne soit pas conforme a la vie du prophète.. Mais comme vous voyez, comme il ne peut pas mener de bonne guerre cette bataille il nous récolte des vidéos de certains qui sont même des fous en l’attribuant au Soufisme.. Le soufisme n'est point seulement le fait de danser ou de chanter c'est l’état d’âme du pieux musulman qui ne cherche que la face de Dieu." Fais preuve de patience en restant avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir en désirant sa Face. Ne détourne point tes yeux d'eux en convoitant le brillant et la beauté de la vie sur terre. N'obéis pas à celui dont nous avons rendu le cœur insouciant de Nous, qui suit ses passions et dont la conduite n'est qu'un excès. " (Coran, Sourate 18, verset 27)

Obligation coranique nous est donc faite d'être de nous maintenir en compagnie de ceux qui ont le désir de la Face de Dieu. Désir qui se traduit par l'invocation permanente. Patience et invocation, voici deux obligations du cœur que doit s'imposer toute personne ayant une aspiration spirituelle. La patience est de tenir sa place, de la maintenir, dans les assemblées d'invocation, les assemblées du dhikr. Rester est désir mais également obligation. Désir du cœur mais obligation pour l'ego. Aspiration pour la Face divine et lutte contre les tendances égotiques qui s'y opposent. La pratique spirituelle est, par conséquent, fondée sur la constance de l'invocation, et aussi et surtout sur un compagnonnage qui permet d'éviter les pièges tissés par un ego livré à lui-même dans la solitude. N'est ce pas cela l'essence même de l'islam. C'est justement cela le Soufisme...

Le vrai amour, comme nous venons de le voir, est donc celui d’Allah, le cœur est ainsi rempli de la lumière divine qui rejaillit sur la pensée et l’action, le bon caractère, l’invocation, et la proximité divine des bien-aimés d’Allah. La vraie mahabba est celle pour la face d’Allah qui efface tous les désirs de ce bas-monde et aussi de l’au-delà. Cet amour est un amour sincère, détaché de tout but. Car si on aime pour un besoin ou attend une contrepartie, c’est un amour incomplet ou en réalité, on n’aime que soi-même, et on ne fait que répondre aux passions de l’âme charnelle qui cherche toujours la contrepartie et la satisfaction de ses désirs. Ce n'est qu'un amour passionnel qui crée des voiles sur le cœur.

Dans le Coran, Allah a ordonné son invocation dans toutes les situations : « Invoquez Dieu debout, assis et couchés ». Cette obligation ne trouve limite ni dans le temps ni dans l’espace, c'est-à-dire que l’on se doit d’invoquer nuit et jour, en terre et en mer, en voyage ou chez nous, dans la richesse ou dans la pauvreté, quand on est en bonne santé ou lorsque l’on est malade, secrètement ou ouvertement et dans toutes les situations, individuellement ou en groupe. C'est cela le Soufisme, toute autre chose qui ne s'apparente pas a cela ne peut aucunement être dénommé le Soufisme..

Personne  ne peut douter de ta profonde et sincère foi …Les soufis sont les êtres les plus sages qui recherchent la bonté de dieu et  Dieu seul et Son intimité.
Coran (21 ; 107) :
« 107. Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers. »

J’ai toujours  cherché où est cette misécorde dans le discourt des salafis et les wahhabites ; malheureusement on n’y trouve que haines  et racisme !!


Coran (34 ; 28) :
«  Et Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'annonciateur et avertisseur pour toute l'humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas. »

J’ai cherché dans leur discourt cette universalité de l’islam ; je n’ai trouvé mépris et ignorance !!
C’est un vrai problème ; par leur ignorance ; sont devenus les vrais ennemies des musulmans et de l’humanité !!
C’est un mal ; mais on  ne  sait pas par quel moyen nous pouvons nous en débarrasser  à fin que l’islam retrouve sa vraie dimension et son universalité !!!
Revenir en haut Aller en bas
nari
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 691

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Mar 31 Déc - 11:37

safraoui a écrit:
J’ai cherché dans leur discourt cette universalité de l’islam ; je n’ai trouvé mépris et ignorance !! C’est un vrai problème ; par leur ignorance ; sont devenus les vrais ennemies des musulmans et de l’humanité !! C’est un mal ; mais on  ne  sait pas par quel moyen nous pouvons nous en débarrasser  à fin que l’islam retrouve sa vraie dimension et son universalité !!!
Cher Safraoui,
Il est plus que vrai que la Salafisme essaie par tous les moyens de mener l'Islam a la morgue..Mais la lumière islamique et sa sagesse sont attenante a l'esprit et au coeur humain qui cherchera partout son origine et ne le trouvera qu'en Islam.. D'ailleurs même certains salafistes qui sont arrivé a bout ont compris cette grande détresse que vit l'Islam avec cet intégrisme..


Voyons avec un minimum d'humilité ce que dit cette femme journaliste et méditons...



Mais, mon cher ami, permettez moi de vous rappeler qu'il vous faut en extrême urgence revenir a la Sunna prophétique.. Je sais que vous faites cela avec sagesse mais il vous faut savoir que beaucoup de musulmans d'aujourd'hui interprètent le Coran selon leurs propres passions sans chercher la bonne interprétation dans la Sunnah qui forme l'ensemble de paroles et d'actes du prophète Muhammad, bénédiction et paix d'Allah sur Lui. D'autres ne prennent en considération que les paroles du prophète qui correspondent avec leurs visions des choses...Les gens de la Sunnah, comme l'indique l'appellation, se caractérisent d'abord par le fait qu'ils s'attachent au Livre d'Allah (Le Coran) et la Sunnah du prophète Muhammad, qu'Allah lui accorde Sa bénédiction et Sa paix. La Sunnah c'est l'ensemble de paroles et actes du prophète Muhammad, bénédiction et paix sur lui. Donc les gens de la Sunnah tiennent au Coran et à la Sunnah, que ce soit par les paroles et les actes, ou par les croyances explicites et implicites. Ils puisent leurs sources de religion, de foi et de croyance, du Livre d'Allah et de la Sunnah de Son Messager, bénédiction et paix sur lui. Par leurs initiatives et décisions, ils ne contredisent pas les paroles d'Allah et de Son Messager, et ils n'acceptent en aucun cas que quelqu'un contredit les paroles d'Allah et de Son Messager. Allah dit:

"O vous qui avez cru! Ne devancez pas Allah et son Messager. Et craignez Allah, Allah est Audient et Omniscient. O vous qui avez cru! N'élevez pas vos voix au-dessus de la voie du Prophète, et ne haussez pas le ton en lui parlant, comme vous le haussez les uns avec les autres, sinon vos œuvres deviendront vaines sans que vous vous en rendiez compte." Coran, S49:V1-2.
Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ
avatar

Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 928

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Mer 1 Jan - 14:28

safraoui a écrit:
nari a écrit :
je te mets en garde ; toi et aussi les salafis contre le fait d'attribuer au prophete (psl) la possibilité de rendre haram ce que allah a rendu hallal !! ni le prophete (psl) ni personne d'autre tel qu'il soit ne peut  dire telle chose est haram ou hallalne  !!!
el - mouharamats au nombre de 16 sont bien definies et mentionnées dans la révélation !! elles sont inchageables et elles sont eternelles !!

donc dire que le prophete (psl) a rendu licite ou illicite est un mensonge et je vais t'expliquer pourquoi l!!

le prophète Mouhammed aaleyhi salat oua salam a rendu haram la moutaa et la viande asine par exemple... voudrais-tu qu'elles soient halal ?
Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 632

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Jeu 2 Jan - 9:26

Hibat Allah a écrit :

Citation :
Citation :
safraoui a écrit:
nari a écrit :
je te mets en garde ; toi et aussi les salafis contre le fait d'attribuer au prophete (psl) la possibilité de rendre haram ce que allah a rendu hallal !! ni le prophete (psl) ni personne d'autre tel qu'il soit ne peut  dire telle chose est haram ou hallalne  !!!
el - mouharamats au nombre de 16 sont bien definies et mentionnées dans la révélation !! elles sont inchageables et elles sont eternelles !!

donc dire que le prophete (psl) a rendu licite ou illicite est un mensonge et je vais t'expliquer pourquoi l!!

le prophète Mouhammed aaleyhi salat oua salam a rendu haram la moutaa et la viande asine par exemple... voudrais-tu qu'elles soient halal ?

je voudrais bien que tu sois plus claire dans tes explications  afin d’eviter tout mal entendu   !!
Si j’ai bien compris ; tu voulais dire que le prophète (psl) a rendu haram «  la moutaa. » ??  Et le «  viande  asine =    دما مسفوحا » ?
Je n’ai pas compris «  viande asine. » ??
Aussi il faut citer tes références sur lesquelles tu te bases ??
Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ
avatar

Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 928

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Sam 4 Jan - 16:08

"safraoui"

Citation :
Si j’ai bien compris ; tu voulais dire que le prophète (psl) a rendu haram «  la moutaa. » ??

c'est Allah bien sûr qui l'interdit par la bouche du prophète

Citation :
Et le «  viande  asine =    دما مسفوحا » ?

Je n’ai pas compris «  viande asine. » ??

la viande asine c'est la viande de l'âne (hachak)

Citation :
Aussi il faut citer tes références sur lesquelles tu te bases ??

je me base sur les hadiths. ils sont plusieurs.
Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 632

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Dim 5 Jan - 16:21

Hibat el Allah  a écrit :

Citation :

Citation :
"safraoui"
Si j’ai bien compris ; tu voulais dire que le prophète (psl) a rendu haram «  la moutaa. » ??


c'est Allah bien sûr qui l'interdit par la bouche du prophète

les mouharamates (illicites)  mentionnées dans les révélations ne depassent pas 16 !
les mouharamates  sont donc scellée  dans la révélation ; et aucun être humain ; même le prophète (psl)  ne  peut rien y ajouter ou retrancher !!
les mouharamates  sont  intemporel et globale …
mais ce qu’il faut comprendre est que le prophète (psl) a expliqué  certaines mouhararamates  mentionnées dans la révélation et que les gens  n’ont pas compris !
voici un exemple :
des hadiths  disent que le prophète (psl)  à rendu hallal le foie !!
mais en réalité le prophète (psl)  n’a pas rendu hallal le foie ; mais il a expliqué  que le foie  n’est pas un harem  en se basant sur le verset 145 de la sourate 6
coran (6 ; 145 ) :
«  Dis: «Dans ce qui m’a été révélé, je ne trouve d’interdit, à aucun mangeur d’en manger, que la bête (trouvée) morte, ou le sang qu’on a fait couler, ou la chair de porc car c’est une souillure - ou ce qui, par perversité, a été sacrifié à autre qu’Allah». Quiconque est contraint, sans toutefois abuser ou transgresser, ton
Seigneur est certes Pardonner et Miséricordieux. »


«   le sang qu’on a fait couler » qui est la traduction de «  الدم المسفوح. »
Les gens se demander si le foie est «  الدم المسفوح. » ?? le prophète (psl) leur a donc expliqué que le foie n’est pas « دم المسفوح. » et par conséquent donc le foie n’est pas  haram !!  
Donc le prophète (psl) n’a fait qu’expliquer le verset 145 !!
Et il y a beaucoup d’autres exemples qui vont dans le même sens.
Autre chose ce qu’il faut bien comprendre  dans le cadre du hallal  le prophète (psl) peut interdire ; mais ces interdictions ne sont pas des mouharamates et  sont  limitées dans l’espace et le temps … pour édifier sa société ; le prophète (psl) a besoin dans le cadre du hallal   d'interdire . et je t’avais donné un exemple. de nos jours ; les assemblés  nationales  d’un pays peut interdire toujours dans le cadre du hallal …
Exemple : l’APN  d’in pays musulman peut interdire le mariage pour des filles avant l’âge de 18 !! mais on ne dira jamais qu’ils ont rendu haram le mariage avant l’âge de 18 ans !! nous devons faire la différence entre HARAM ET INTERDICTION !!
LES MOUHARAMATES SONT DIVINES INCHANGEABLES … l’homme dans le cadre du Hallal peut interdire !!
Quand tu disais : je te cite : c'est Allah bien sûr qui l'interdit par la bouche du prophète
Si tu voulais dire que le prophète (psl) a reçu deux révélation  ( coran ) et aussi reçu une deuxième révélation la sunna … sache que le prophète (psl) a reçu une et une seule révélation le coran … et ceux qui prétendent que la sunna est une révélation  n’ont aucune preuve  dans le coran ni dans les hadiths … ce sont des mensonges  attribué à la divinité et au prophète (psl) … la sunna n’est pas une révélation divine …


Citation :

Citation :
Et le «  viande  asine =    دما مسفوحا » ?
Citation :

Je n’ai pas compris «  viande asine. » ??


la viande asine c'est la viande de l'âne (hachak)

comme je l’ai expliqué il n’appartient à aucun humain de rendre hallal ce que ALLAH a rendu haram et n’a appartient pas non plus à aucun humain  de rendre haram ce que Allah a rendu hallal … et le prophète (psl) est un être humain comment pourrait – il  faire cela !!
mais pourquoi n’a  tu pas cité le hadith qui soit disant  confirme haram la viande de l'âne ??
sache que si le coran interdit la viande de l'âne ; alors par ce hadith le prophete (psl) n’a fait qu’expliquer le coran … et si le coran confirme que la viande de l'âne est hallal  ce hadith est donc faux !! mais il s’agit de savoir si le coran interdit ou pas la viande de l’âne ??  c’est un sujet à débattre car il faut bien faire la différence entre âne domestique et âne sauvage ??
concernant la moutaa : si tu te bases sur un hadith qui interdit la moutaa .. moi je pourrais te citer un autre hadith qui autorise la moutaa ?? pour te dire  un hadith n’est authentique que s’il va dans le même sens  du coran ???
si tu voudrais  debattre ce sujet il falloir d’abord savoir ce qu’en dit le coran !!



Citation :
Aussi il faut citer tes références sur lesquelles tu te bases ??


je me base sur les hadiths. ils sont plusieurs.

Voici ma conclusion  sur le licite et le illicite …. Personne  ne peut rendre halall ce que Allah a rendu haram  et personne ne peut rendre  haram ce que Allah a rendu  hallal … mais dans le cadre du halall  l’homme pourrait  interdire. … dire que des hadiths  confirment que le prophète (psl)  a rendu hallal  ce qu’Allah a rendu haram ou l’inverse   c’est un blasphème contre la divinité et son prophète (psl) …
Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ
avatar

Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 928

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Dim 5 Jan - 18:06

@safraoui

si tu trouves que lham lehmâr bon à déguster alors je te souhaite bon appétit.. !
Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ
avatar

Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 928

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Dim 5 Jan - 18:17

safraoui a écrit:

Voici ma conclusion  sur le licite et le illicite …. Personne  ne peut rendre halall ce que Allah a rendu haram  et personne ne peut rendre  haram ce que Allah a rendu  hallal … mais dans le cadre du halall  l’homme pourrait  interdire. … dire que des hadiths  confirment que le prophète (psl)  a rendu hallal  ce qu’Allah a rendu haram ou l’inverse   c’est un blasphème contre la divinité et son prophète (psl) …

sourate 7 [al aarâf]

157. Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l'évangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui ; ceux-là seront les gagnants.
--

il y a plus de quatorze siècles que le prophète Mouhammed aaleyhi salat oua salam disait : "certes il m'a été révélé le Coran et son équivalent avec lui. il risque qu'un homme rassasié sur son divan se manifeste pour vous dire : [ prenez ce Coran, ce que vous y trouvez du hallal légitimez-le, ce que vous y trouvez du haram alors interdisez-le ]. mais certes ce que le prophète rend illicite est comme ce qu'Allah rend illicite" -rapporté par Abu Dawud-

la prophétie s'est réalisée..!
Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 632

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Dim 5 Jan - 18:36

hidat allah a  écrit :

Citation :
sourate 7 [al aarâf]

157. Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l'évangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui ; ceux-là seront les gagnants.
--

il y a plus de quatorze siècles que le prophète Mouhammed aaleyhi salat oua salam disait : "certes il m'a été révélé le Coran et son équivalent avec lui. il risque qu'un homme rassasié sur son divan se manifeste pour vous dire : [ prenez ce Coran, ce que vous y trouvez du hallal légitimez-le, ce que vous y trouvez du haram alors interdisez-le ]. mais certes ce que le prophète rend illicite est comme ce qu'Allah rend illicite" -rapporté par Abu Dawud-

la prophétie s'est réalisée..!


sache que le coran n'a rien avoir avec la legislation ni charia ; le coran est la creation !!

quant  à :
Citation :
"certes il m'a été révélé le Coran et son équivalent avec lui



l'équivalent du coran est  السبع المثاني conformement à la parole d'allah

"  ولقد آتيناك سبعا من المثاني والقرآن العظيم "

le hadith que tu as cité est  une  fabrication des sunnites que cherchent à tout prix à eloigner les musulmans de la révélation !!!


Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 632

MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    Lun 6 Jan - 14:02

Hibat Allah

Citation :
sourate 7 [al aarâf]

157. Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l'évangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui ; ceux-là seront les gagnants.
--

il y a plus de quatorze siècles que le prophète Mouhammed aaleyhi salat oua salam disait : "certes il m'a été révélé le Coran et son équivalent avec lui. il risque qu'un homme rassasié sur son divan se manifeste pour vous dire : [ prenez ce Coran, ce que vous y trouvez du hallal légitimez-le, ce que vous y trouvez du haram alors interdisez-le ]. mais certes ce que le prophète rend illicite est comme ce qu'Allah rend illicite" -rapporté par Abu Dawud-

la prophétie s'est réalisée..!


je voudrais  porter des éclaircissement  à la fausse  interpretation que tu donnes au verset 15 de la sourate 7 :
comment interpreté le passage «  . Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l'évangile . » ??


suivre le messager signifie suivre le message ( révélation ) !!
le prophete (psl) nous a transmis la parole d’allah …
ALLAH a mis la révélation dans la bouche du prophete (psl) ; le prophete (psl) nous a transmis cette révélation exactement telle qu’il l’a  reçue sans rien y ajouter ni retrancher ; donc le prophete (psl) qui prononce seulement la révélation est appelé messager !!  
Comment interpreté le passage : « Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux . » ??

Celui qui ordonne le convenable, leur défend le blâmable n’est la personne du prophete (psl) Mohamed ; mais c’est le messager et le messager est la révélation :

Voici la preuve : Coran (6 ; 151 – 153 )


151. Dis: «Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit: ne Lui associez rien
; et soyez bienfaisants envers vos père et mère.
Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous vous nourrissons tout comme eux
. N’approchez pas des turpitudes ouvertement, ou en cachette.
Ne tuez qu’en toute justice la vie qu’Allah a fait sacrée. Voilà ce qu’[Allah] vous a recommandé de faire; peut-être comprendrez-vous.

152. Et ne vous approchez des biens de l’orphelin que de la plus belle manière,
jusqu’à ce qu’il ait atteint sa majorité(43). Et donnez la juste mesure et le bon poids, en toute justice. Nous n’imposons à une âme que selon sa capacité.
Et quand vous parlez, soyez équitables même s’il s’agit d’un proche parent.
Et remplissez votre engagement envers Allah. Voilà ce qu’Il vous enjoint. Peut-être vous rappellerez-vous.

153. «Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie.» Voilà ce qu’Il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété
.

Donc c’est ALLAH  qui ordonne le convenable, leur défend le blâmable et  non pas la  personne du prophete (psl) Mohamed ..
Comment comprendre le passage : «  leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui ; ceux-là seront les gagnants. » ???

C’est la derniere révélation qui a reduit le nombre de Mouharamates au nombre de 16 !!! la révélation a allegé  certaines lois comme la lapidation contre l’adultere par cents fouets ; il abrogé d’autres lois telle que se marier avec deux sœurs en même temps .. et il a prescrit d’autres lois qui n’existent pas avant la révélation …
Si tu confonds messager et prophete (psl) tu ne pourrais jamais comprendre la révélation … le messager est le prophete (psl) qui prononce la révélation …quand il ne prononce pas le coran il n’est pas messager il est prophete …

il faut se mefier des hadiths qui disent que le prophete (psl) a ajouté des mouharmates qui n'existent pas dans la révélation .. c'est à dire que le prophete (psl) a complété le coran .. ceci est un blaspheme ...

les ennemis d'allah aprés la mort du prohete et des khoulafas rachidines ; c'est à dire  les oumawinnes et abassiines les sultans et les moulouks  ont inventé des hadiths car ils n'ont pas trouvé dans la révélation ce qui  pourrait justifier leur injustice ; leur tyranie et leur crime ... la sunna a été manipulée pour des fins politiques rien d'autres ...

et le seule moyen pour te convaincre que la révélation n'a nullement besoin ni des taffassirs erronné des eulemas ni des hadiths et que tu ne peux pas me citer un seule exemple oû  le prophete (psl) a rendu licite ou illicite quelque chose qui n'est pas mentionnée dans la révélation ...tout est mentionné dans la révélation ; il suffit de chercher !!
plusieurs verset nous incitent  en tant croyant de ne suivre que la révélation ...rien d'autre que la révélation ...
un vrai musulman croyant doit depasser toutes les sectes sans exception ...toutes ces sectes diversent car elles sont fondées sur des hadiths inventés pour des fins politiques ...
ALLAH nous dit dans plusieurs versets  seule sa parole est VERITE  et en dehors  de sa  parole est illusion (  ظن  ) !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le soufisme : un symbiote qui parasite l'islam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Al-Ihsân ( Soufisme )-
Sauter vers: