EST UN FORUM DE DIALOGUE ISLAMO-CHRETIEN POUR LA FRATERNITE ET LA PAIX ENTRE LES DEUX COMMUNAUTES DE FOI SANS CONCESSIONS DOCTRINALES. (Lire Déclaration du Fondateur impérativement)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Soyez les bienvenues dans notre Forum














Partagez | 
 

 Le Mariage avec des non musulmans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux


Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 918

MessageSujet: Le Mariage avec des non musulmans   Jeu 18 Déc - 17:38

bismillah

Le Mariage avec des non musulmans

J'ouvre ce sujet qui fait beaucoup de débat dans les forum,  Beaucoup de femmes musulmans posent la question Suivantes:

Est ce que l'Islam interdit au femmes de se marier avec des homes non musulman? et est ce que les femme qui le font vont en enfer?

La pus part des musulmans  sont convaincu que les femmes musulmanes qui se permettent de se marier avec des non musulmans vont en enfer mais malgré ça de plus en plus des femmes musulmanes en Europe se marient avec des hommes non musulmans.

Et Beaucoup de femmes musulmanes qui se permettent de se marier avec des non musulmans vivent le cauchemar d'aller en enfer, mais aussi beaucoup d'autres femmes  s'en foutre  carrément!!

D'autre parlent de l'amour envers leurs partenaires qui leurs fait oublier les contraintes de la religion?

Que pensez vous??


Dernière édition par bassir le Jeu 18 Déc - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux


Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 918

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Jeu 18 Déc - 17:40

bismillah

Pour moi :

- L'Islam interdit bien le mariage des femmes musulmanes avec des hommes non musulmans et interdit aux hommes musulmans le mariage avec des femmes non musulmanes sauf avec des femmes croyantes qui appartiennent au religion de livre (Chrétiens ou Juifs) dans le cas où ils ne trouvent pas de femmes musulmans.

Il y a des multiples raisons pour ça, et le plus importante c'est que les enfants avant qu'ils peuvent choisir leurs religion l'Islam les considère de la religion de leur père et non pas de leur mère, si un enfant est mort jeune il est mort sur la religion de sont père.

- Il existe bien dans le Coran un verset claire qui interdit au femme musulmane de se marier avec des non musulmans et d’interdire au hommes musulmans de se marier avec des femmes non musulmanes sauf les femmes croyante des religions de livres (Chrétiens ou Juifs).

- Pour un Croyant l’amour de Dieu doit être son premier amour, aucun autre amour d'une créature ne peut être plus fort que son amour de Dieu. Alors pour une femme Musulman croyante il ne peut faire avancé son amour d'un homme sur son amour de Dieu, si non elle n'est pas vraiment croyante et elle n'aime pas Dieu.
Ce qu'est logique car si quelqu'un préfère l'amour d'une créature sur celui de Dieu, Dieu va le rejeté car Dieu n'aime pas qu'il vient dans une 2eme position.

- Dans le Coran Dieu interdit le mariage des femmes musulman avec des hommes non musulmans mais il ne dit pas clairement que les femmes qui se marié avec des non musulmans vont en enfer. Les Savants disent que Dieu ne fait entré au paradis que ceux qui aiment Dieu et respecte ces commandement et ces interdiction, ce qui fait qu'il y a une grande chance que les femmes qui se marient avec des non musulmans vont en enfer et surtout si leurs enfants sont mort non musulmans car ces femmes devient responsable de la mécréance de leurs enfant ce qui fait donne a tous l'enfer.

- Mon conseil au femmes musulmans c'est qu'elle respectent les commandements et les interdiction de Dieu (Allah) et que leur premier amour soit l'amour de Dieu, et qu'elle n'oublient pas que cette vie sur terre devant une vie éternelle au paradis ne veut rien du tout même pas une goute d'eau dans un océan.
Puis entrer au paradis n'est pas automatique! Dieu teste sur terre les musulmans qui arrivent à respecté ces commandement et ces interdictions malgré tout les contrainte de la vie et de leurs corps humains, et Il existe beaucoup de verset Coranique qui disent ça clairement.
Un musulman qui va suivre les désires de son corps en laissant dernier lui la parole de Dieu et ces commandements, n'est pas considéré comme musulmans car l'Islam c'est une pratique et des commandements à suivre et ne pas seulement dire que je croie au Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Ven 19 Déc - 0:55

salam
Mon cher bassir
L'interdiction dans les versets de Dieu Qu\'Il Soit en ce qui concerne le mariage des musulmanes avec des non-musulmans est des plus clair, mais il es d'une extrême difficulté de le leur rappeler, et puis le je m'en foutisme qui commence à s'emparer de la plupart des musulmans n'aide guère dans le rappel également !

pee

Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
fleurdislam
Membre


Religion : Islam
Sexe : Féminin Messages : 64

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Ven 19 Déc - 10:12

Ce qui est délicat à résoudre comme problème, lorsque une femme mécréante déjà mariée se reconvertis à l'Islam, doit-elle quitter son époux et ses enfants ?
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Sam 20 Déc - 0:31


fleurdislam a écrit:
Ce qui est délicat à résoudre comme problème, lorsque une femme mécréante déjà mariée se reconvertis à l'Islam, doit-elle quitter son époux et ses enfants ?

Tu pose les questions qui dérangent...



Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux


Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 918

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Lun 22 Déc - 15:26

salm
fleurdislam a écrit:
Ce qui est délicat à résoudre comme problème, lorsque une femme mécréante déjà mariée se reconvertis à l'Islam, doit-elle quitter son époux et ses enfants ?

C'est une question très importante.

Normalement en Islam une femme qui se reconvertis à l'Islam, Son marie mécréant n'a plus aucun droit sur elle et automatiquement elle n'est plus considéré comme sa femme.
Son mari devient "Haram (حرام)" pour elle, Alors si c'est une femme libre elle doit quitter son mari mais pas ses enfants, la relation de parenté est plus solide et génétique elle ne peut être changé.

Dans le cas d’où la femme ne peut pas quitter sont mari mécréant car elle n'a pas le pouvoir de le faire, Dieu est miséricorde et il ne demande pas l’impossible ou musulmans.




Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Lun 22 Déc - 21:56


salam
Mon cher ami accueil

bassir a écrit:
salm
fleurdislam a écrit:
Ce qui est délicat à résoudre comme problème, lorsque une femme mécréante déjà mariée se reconvertis à l'Islam, doit-elle quitter son époux et ses enfants ?

C'est une question très importante.

Normalement en Islam une femme qui se reconvertis à l'Islam, Son marie mécréant n'a plus aucun droit sur elle et automatiquement elle n'est plus considéré comme sa femme.
Son mari devient "Haram (حرام)" pour elle, Alors si  c'est une femme libre elle doit quitter son mari mais pas ses enfants, la relation de parenté  est plus solide et génétique elle ne peut être changé.

Dans le cas d’où la femme ne peut pas quitter sont mari mécréant car elle n'a pas le pouvoir de le faire, Dieu est miséricorde et il ne demande pas l’impossible ou musulmans.

Est-ce qu'il y a un avis religieux sur ce cas-là bien précis cher ami ?


Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
fleurdislam
Membre


Religion : Islam
Sexe : Féminin Messages : 64

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Mer 24 Déc - 11:50

Averroes a écrit:
fleurdislam a écrit:
Ce qui est délicat à résoudre comme problème, lorsque une femme mécréante déjà mariée se reconvertis à l'Islam, doit-elle quitter son époux et ses enfants ?

Tu pose les questions qui dérangent...

Cela dérange les mécréants certainement, et cela dérange aussi la femme reconvertie qui a peur de quitter son époux qui peut la menacer, comme elle peut avoir peur de se retrouver sans abri si elle n'a pas où aller.
Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux


Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 918

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Sam 27 Déc - 16:57

Averroes a écrit:

salam
Mon cher ami  accueil  

bassir a écrit:

Normalement en Islam une femme qui se reconvertis à l'Islam, Son marie mécréant n'a plus aucun droit sur elle et automatiquement elle n'est plus considéré comme sa femme.
Son mari devient "Haram (حرام)" pour elle, Alors si  c'est une femme libre elle doit quitter son mari mais pas ses enfants, la relation de parenté  est plus solide et génétique elle ne peut être changé.

Dans le cas d’où la femme ne peut pas quitter sont mari mécréant car elle n'a pas le pouvoir de le faire, Dieu est miséricorde et il ne demande pas l’impossible ou musulmans.

Est-ce qu'il y a un avis religieux sur ce cas-là bien précis cher ami ?


cher ami ce que j'ai dit là  est un avis religieux

Le verset Coranique qui interdit le mariage entre musulman et non musulman est clair :

Sourate 2 (البقرة)
2:221 وَلاَ تَنكِحُواْ الْمُشْرِكَاتِ حَتَّى يُؤْمِنَّ وَلأَمَةٌ مُّؤْمِنَةٌ خَيْرٌ مِّن مُّشْرِكَةٍ وَلَوْ أَعْجَبَتْكُمْ وَلاَ تُنكِحُواْ الْمُشْرِكِينَ حَتَّى يُؤْمِنُواْ وَلَعَبْدٌ مُّؤْمِنٌ خَيْرٌ مِّن مُّشْرِكٍ وَلَوْ أَعْجَبَكُمْ أُوْلَئِكَ يَدْعُونَ إِلَى النَّارِ وَاللَّهُ يَدْعُوَ إِلَى الْجَنَّةِ وَالْمَغْفِرَةِ بِإِذْنِهِ وَيُبَيِّنُ آيَاتِهِ لِلنَّاسِ لَعَلَّهُمْ يَتَذَكَّرُونَ
2:221  Et n'épousez pas les femmes associatrices tant qu'elles n'auront pas la foi, et certes, une  croyante vaut mieux qu'une associatrice, même si elle vous enchante. Et ne donnez pas d'épouses aux associateurs tant qu'ils n'auront pas la foi, et certes, un croyant vaut mieux qu'un associateur même s'il vous enchante. Car ceux-là [les associateurs] invitent au Feu; tandis qu'Allah invite, de part Sa Grâce, au Paradis et au pardon. Et Il expose aux gens Ses enseignements afin qu'ils se souviennent!


Ce verset interdit clairement le mariage (لاَ تَنكِحُواْ) pour les musulmans (hommes et femmes) avec les non musulmans.

Il y a aussi un verset  qui dit que les femmes convertit en Islam sont devient "Haram"  (illicites حرام)  pour leurs maris non musulmans, voila le verset en question :

Sourate 60 (الممتحنة)
60:10  يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِذَا جَاءَكُمُ الْمُؤْمِنَاتُ مُهَاجِرَاتٍ فَامْتَحِنُوهُنَّ اللَّهُ أَعْلَمُ بِإِيمَانِهِنَّ فَإِنْ عَلِمْتُمُوهُنَّ مُؤْمِنَاتٍ فَلا تَرْجِعُوهُنَّ إِلَى الْكُفَّارِ لا هُنَّ حِلٌّ لَّهُمْ وَلا هُمْ يَحِلُّونَ لَهُنَّ وَآتُوهُم مَّا أَنفَقُوا وَلا جُنَاحَ عَلَيْكُمْ أَن تَنكِحُوهُنَّ إِذَا آتَيْتُمُوهُنَّ أُجُورَهُنَّ وَلا تُمْسِكُوا بِعِصَمِ الْكَوَافِرِ وَاسْأَلُوا مَا أَنفَقْتُمْ وَلْيَسْأَلُوا مَا أَنفَقُوا ذَلِكُمْ حُكْمُ اللَّهِ يَحْكُمُ بَيْنَكُمْ وَاللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ
60:10  ô vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les; Allah connaît mieux leur foi; si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu'épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu'époux] pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé (comme mahr). Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes . Réclamez ce que vous avez dépensé et que (les mécréants) aussi réclament ce qu'ils ont dépensé. Tel est le jugement d'Allah par lequel Il juge entre vous, et Allah est Omniscient et Sage.


Le verset est claire il dit bien que les femmes convertit en islam sont devenu illicites (حرام) pour leurs époux non musulmans, puis il demande au musulman de ne pas leur rendre à leur époux non musulmans, qui signifie la séparation entre les femmes convertit en islam et leurs  époux non musulmans.
Le verset va encore plus loin il donne le droit au musulmans de se marier avec si femme convertie qui signifie qu'il sont divorcé automatiquement de leurs anciens maris non musulmans.

Conclusion:

Les femmes  convertit en islam sont automatiquement divorcé de leurs anciens mari non musulman et ces dernier sont devenu illicites (حرام) pour elles.

En ce qui concernant les enfants il n'existe aucun verset qui parle de séparation entre les parent convertit en Islam et leurs enfants.
Pour les enfants convertit en Islam, il existe même des versets dans les quelles Dieu leurs demande de garder une bon relation avec leurs parent non musulmans.

Ce qui fait que l’Islam casse automatiquement la relation de mariage entre homme et femme si l'un d'eux est non musulmans mais la relation de parente ne peut être cassé car elle est génétique.


Dernière édition par bassir le Sam 7 Mar - 23:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Dim 4 Jan - 22:11

bassir a écrit:


Ce qui fait que l’Islam casse automatiquement la relation de mariage entre homme et femme si l'un d'eux est non musulmans mais la relation de parente ne peut être cassé car elle est génétique.

Et c'est là où l'on va voir à l'oeuvre leur prétention que leur femmes en christianisme sont libres totalement de faire ce qu'elles veulent de leur vie, on va voir, sitôt devenu musulmanes, leur facilité à se débarrasser de leur encombrants mari religieusement...On va attendre longtemps mon cher bassir, leur fourbes hommes d'église avait tout prévus à l'avance : en christianisme, seule la mort peut séparer entre les époux, dit d'une autre manière : tu restera enchainée à jamais à moi, tu es à moi ! En réalité, la femme marié en christianisme est une esclave à vie !
faisant une petite comparaison avec la femme marié en islam : ces fourbes d'islamophobes claironnent à travers toute la terre que le musulman, cet inhumain, peut répudier sa femme à toute instant ! Ces gredin incultes cachent ou ne savent pas que l'Islam garanti à la femme la possibilité dès l'écriture de l'acte du mariage de mentionnait sa volonté de rompre ce mariage selon son bon vouloir et sans même passer par un juge ! Cela s'appelle العصمة بيدها,littéralement le droit de divorcer à sa guise et comme elle entend, je crois, il suffit qu'un jour qu'elle se lève de mauvais pied, et tu la voit te claquer la porte au nez avec " A Dieu connard!"...Ces ignorants incultes vont me répondre : oui, mais combien mentionnent-elle ce droit ou ont-elle la possibilité de revendiquer de le mentionner sur l'acte du mariage, arrête ton char !!! Je réponds à ces ignorants incultes : on est d'accord, gredins, de l'existence de ce droit garanti par l'Islam à la femme, ce qui n'est pas le cas en christianisme, non ?

Et là, il y aura entre moi et eux la planète Jupiter !

Je continue à leur répondre.

Et même si ces pauvres musulmanes n'auront aucune possibilité de profiter de ce droit, l'Islam leur octroie également un autre droit, cela s'appelle "طلاق الخلع", approximativement "le droit de séparation corporel", la femme après avoir rendu la dote donné par son mari, a le droit de divorcer de lui automatiquement !

Comme tu vois mon cher bassir, ces chrétiens qui nous cassent les oreilles avec les droits de la femme en christianisme nous cachent en réalité un triste sort : leurs femmes, si elles ne les aiment pas, sont leurs prisonnières à vie !

D'où, leur mariage civile et hors de l'église catholique, ce qui fait d'eux aux yeux de cette dernières des fornicateurs !
Et leurs enfants des bâtards

He, he, he!
Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux


Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 918

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Dim 11 Jan - 11:19

salam


Oui mon cher Averroes tu a totalement raison, l'Islam donne à la femme plus de droit que le christianisme, il faut juste lire l’histoire de  christianisme pour voir cette vérité.

De nos jour la plus par des états chrétien ou laïque ont en fin autorisé le divorce, mais a cause de leurs religion chrétien qui interdit le divorce  et lie le mariage jusqu’à la mort ils ont mit plusieurs siècle pour pouvoir en fin donné ce droit de divorce a leur citoyens, ce qui signifie que l'Islam qu'a donné ce droit il y a   siècle et en avance siècle sur eux en législation civil.

le Problème que même les états laïque de l’Europe comme la France ils n'ont donné le droit de divorce à leurs citoyens que  ver la fin du 20eme siècle, même laïque il ont gardé l'interdiction de divorce hérité de  christianisme.

Alors l'histoire donne encore raison a l'Islam

L'islam a autorisé le divorce il a 14siecle, et la plus part du monde non musulman interdisent le divorce jusque 20eme siècle avec les états  laïque qui ont aussi disait pendant longtemps que le droit de Divorce en Islam est injuste mais avec le temps (beaucoup de temps) ils ont compris que le divorce est un droit qui simplifie la vie pour tous le monde car dans leurs pays où il n'y a pas le droit du divorce, les femmes tue leurs mari si elle ne veulent plus rester avec, et les homme font de même s'ils ne veulent plus resté avec leurs femme, alors les  états  laïque  ont commencé à autorisé le divorce progressivement, d’abord ils l'on autorisé juste dans le cas d’adultère, puis il l'on autorisé dans d'autre cas, mais le divorce reste encore dans ces états très compliqué et prend plusieurs années dans les tribunal  ce qui remplit les poche des avocats et fait la faillite de gents qui cherchent de divorcer après que leurs vie est devenu insupportable.

Et pour que les  états  laïque arrivent au même nivaux de simplification de divorce que l'Islam il va leurs encore falloir plusieurs dizaines d'années ou  plusieurs siècles.

En France en 2012 une loi qui simplifier le divorce dans le cas où la femme et l'homme sont tous les deux d’accord qui consiste a faire le divorce directement chez un notaire sans passé pas le tribunal a été rejeté, ce qui preuve que dans l'histoire ces états s'approchent à législation islamique sans le savoir et s'éloignent  de la législation chrétien mais il va leurs falloir  plusieurs siècles pour l’égalé.    


Averroes a écrit:
Citation :
En christianisme, seule la mort peut séparer entre les époux, dit d'une autre manière : tu restera enchainée à jamais à moi, tu es à moi ! En réalité, la femme marié en christianisme est une esclave à vie !

Tu sait que cette maudite loi d'enchainer un home avec une seul femme et une femme avec un seule home avec le lien de mariage jusqu’à la mort n'est pas une invention chrétien mais le christianisme l'a hérite des religion païenne de l’Europe, car plusieurs siècles avants le christianisme dans plusieurs religions païenne  le mariage été considérer comme un lient sacré qui lié la femme à un seule homme et l’homme à une seule femme jusqu’à la mort, dans ces religion le divorce n'avais aucun sens car pour eux un lien de mariage était sacré est définitive mais par contre ils autorise à l'homme de coucher avec toutes les femmes qui veut sans aucune limitation.

Quand en lit l'histoire des religions païenne on voit bien que  le christianisme n'a fait que de suivre l’héritage des religions païenne dans beaucoup de législation et beaucoup de domaine et même dans beaucoup de dogmes de croyance comme le fait de prétendeurs que Dieu a un fils qu'a été connu chez la plus part des  religions païenne ce n’était non plus une invention purement chrétien.

L'Islam a cassé cette dogme qui lie une femme à homme jusqu'à la mort qui vient des religions païenne et il a interdit les relation hors mariage et il a simplifier le divorce, et encore plus que ça, il a séparé les biens de l'homme et de la femme même après leurs mariage comme ça chacun garde ces propre bien qui sont à son nom après le mariage qui simplifier après le divorce, et les états laïque qui critiqué ce doit qui donne au couple marier de chacun avoir ces propre biens ils ont aussi fini pour admettre que c'est la bonne solution, maintenant dans plusieurs pays d’Europe et de l’Amérique le mariage avec séparation de bien existe est qu'est la seule solution pour que un mariage ne soit pas une arnaque pour prendre la moitie des biens d'un partenaire, on tous entendu les histoires d'une femme ou d'un home qui se mari et après quelque mois il divorce en gagnant la moite du bien de son partenaire et il devient riche avec cette super arnaque que la législation l'autorise.

On voit bien que l'évolution de la législation  va ver l'Islam même sans le savoir, et la  législation Coranique et Islamique restera toujours en avance, et ceux qui la critique et finirent par l'admettre même après plusieurs siècles, c'est dommage pour eux.

Le problème maintenant c'est que des états musulmans commencent a s’éloigner  dans leurs législation de l'Islam pour adopter ou approcher les  législations  des états laïque, ils n'ont rien comprit ou ils n'ont jamais lit l’histoire et voire que la législation laïque est un héritage de religions païenne, et avec le temps les états laïque eux même  approchent  la  législation islamique  même sans le savoir,  alors[u] pourquoi revenir en arriéré et aller  en suite pas à pas   sur plusieurs siècle pour retrouvé une législation que l'Islam les a déjà donné prête et parfaite
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Dim 11 Jan - 21:29


salam
Mon cher bassir

J'ai remarqué aussi une chose exceptionnelle mon cher bassir : la dote conseillé par l'Islam que l'on doit donné à la futur marié ne doit pas être énorme, j'ai remarqué qu'elle est à la porté des gens moyens, et pourtant avant la venue de l'Islam, la dote devait être conséquente et extrêmement élevé ; j'en conclu mon cher ami, que l'Islam en réduisant la dote à une valeur presque dérisoire, voulait laisser à la futur mariée la possibilité de rendre la dote à son ex mari, si jamais les choses ne tournent pas rond, sans aucune difficulté et ainsi réclamer ""الخلع طلاق "le droit du divorce de séparation corporel"...

Incroyable...Les mususulmans n'y avaient vu dans la réduction de la valeur de la dote qu'un encouragement et une facilitation du mariage entre les jeunes hommes et les jeunes filles...Ils avaient oublié que le Saint Coran ne les concernent pas uniquement et qu'il était une législation de la vie humaine sur toute la terre...Je suis toujours surpris chaque fois que je me penche sur les écrits religieux que ce soit de l'Islam ou des autres religion...

L'autre problème que tu soulève mon cher bassir concernant la permission des états laïques le divorce entre leurs citoyens, ils n'ont en réalité que cacher une partie du soleil avec un tamis : que les laïcards le permettent ou pas, le divorce est illicite en chrétienté et donc, religieusement les divorcés qui ont choisit de construire leur vies avec d'autres partenaires légalement sont des fornicateurs, hommes ou femmes et leurs enfants des bâtards...J'ai l'impression, qu'avec ou sans intervention d'un tiers, le divorce des chrétiens avec leurs églises était inévitable un jour ou l'autre...La société laïcarde des temps moderne était inévitable mon cher bassir !!!

Concernant le cas des sociétés musulmanes qui les suivent dans leur nouveautés pour aboutir vers... Leur religion !!! C'est également à causes des contradiction internes, une inculture religieuse et un manque de discernement navrant !!!

On a pas encore fini d'assister à d'autres mascarades !!!



pee

Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Mar 20 Jan - 12:17

Averroes a écrit:

salam
Mon cher bassir  

J'ai remarqué aussi une chose exceptionnelle mon cher bassir : la dote conseillé par l'Islam que l'on doit donné à la futur marié ne doit pas être énorme, j'ai remarqué qu'elle est à la porté des gens moyens, et pourtant avant la venue de l'Islam, la dote devait être conséquente et extrêmement élevé ; j'en conclu mon cher ami, que l'Islam en réduisant la dote à une valeur presque dérisoire, voulait laisser à la futur mariée la possibilité de rendre la dote à son ex mari, si jamais les choses ne tournent pas rond, sans aucune difficulté et ainsi réclamer ""الخلع طلاق  "le droit du divorce de séparation corporel"...

salm

désolée cher frère"Ave", la dot n'est pas limitée dans la chariaa islamique. l'homme est donc libre de donner la somme qu'il veut mais selon ses capacités bien sûr.

Omar رضي الله عنه  qui était un juge sage, décide de limiter le montant de la dot. Une femme s'est opposé et lui dit : "pourquoi nous interdisez-vous ce que Dieu nous a désigné dans son Livre ?"  il dit : "où ça dans le Livre d'Allah ?"  elle récita le verset 20 de la sourate 4. Si vous voulez substituer une épouse à une autre, et que vous ayez donné à l'une un quintar , n'en reprenez rien.

dans une autre version, elle dit : "doit-on vous écouter vous ou le Livre d'Allah ?" il dit : "il faut écouter le Livre d'Allah", elle récita alors le verset. Omar رضي الله عنه dit : "un homme se trompe, et une femme a vu juste".

source : tafsir Ibn Taymiya.

pee
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Mer 21 Jan - 3:18

Hibat Allah a écrit:
Averroes a écrit:

salam
Mon cher bassir  

J'ai remarqué aussi une chose exceptionnelle mon cher bassir : la dote conseillé par l'Islam que l'on doit donné à la futur marié ne doit pas être énorme, j'ai remarqué qu'elle est à la porté des gens moyens, et pourtant avant la venue de l'Islam, la dote devait être conséquente et extrêmement élevé ; j'en conclu mon cher ami, que l'Islam en réduisant la dote à une valeur presque dérisoire, voulait laisser à la futur mariée la possibilité de rendre la dote à son ex mari, si jamais les choses ne tournent pas rond, sans aucune difficulté et ainsi réclamer ""الخلع طلاق  "le droit du divorce de séparation corporel"...

salm

désolée cher frère"Ave", la dot n'est pas limitée dans la chariaa islamique. l'homme est donc libre de donner la somme qu'il veut mais selon ses capacités bien sûr.

Omar رضي الله عنه  qui était un juge sage, décide de limiter le montant de la dot. Une femme s'est opposé et lui dit : "pourquoi nous interdisez-vous ce que Dieu nous a désigné dans son Livre ?"  il dit : "où ça dans le Livre d'Allah ?"  elle récita le verset 20 de la sourate 4. Si vous voulez substituer une épouse à une autre, et que vous ayez donné à l'une un quintar , n'en reprenez rien.

dans une autre version, elle dit : "doit-on vous écouter vous ou le Livre d'Allah ?" il dit : "il faut écouter le Livre d'Allah", elle récita alors le verset. Omar رضي الله عنه dit : "un homme se trompe, et une femme a vu juste".

source : tafsir Ibn Taymiya.

pee

salam
Chère amie

Oui, tu as raison, l'Islam ne fixe une limite de la dote et je me suis mal exprimé, je voulais dire qu'il a fixé un seuil minimaliste pour la dote très bas à la porté de tout le monde, eh bien sûr, ceux qui veulent user de largesse en dote, c'est selon leur bon vouloir !

L'Argument du Sain Coran que tu nous cite chère amie, précise bien :

"sourate 4. Si vous voulez substituer une épouse à une autre"

Ici, c'est l'homme qui veux divorcer pour épouser une autre, c'est lui le fautif, alors la femme a le droit de garder sa dote une fois mariée, c'est logique ; dans ""الخلع طلاق "le droit du divorce de séparation corporel", c'est elle qui veut divorcer, alors, à moins d'avoir un bon alibi qui la pousse à demander le divorce, si l'envie lui dit subitement de ne plus voir "l'autre conard!", elle doit lui rendre sa dote, ce n'est que justice!



Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Mer 21 Jan - 12:39

Averroes a écrit:
Spoiler:
 

salam
Chère amie

Oui, tu as raison, l'Islam  ne fixe une limite de la dote et je me suis mal exprimé, je voulais dire qu'il a fixé un seuil minimaliste pour la dote très bas à la porté de tout le monde, eh bien sûr, ceux qui veulent user de largesse en dote, c'est selon leur bon vouloir !

L'Argument du Sain Coran que tu nous cite chère amie, précise bien :

"sourate 4. Si vous voulez substituer une épouse à une autre"

Ici, c'est l'homme qui veux divorcer pour épouser une autre, c'est lui le fautif, alors la femme a le droit de garder sa dote une fois mariée, c'est logique ; dans ""الخلع طلاق  "le droit du divorce de séparation corporel", c'est elle qui veut divorcer, alors, à moins d'avoir un bon alibi qui la pousse à demander le divorce, si l'envie lui dit subitement de ne plus voir "l'autre conard!", elle doit lui rendre sa dote, ce n'est que justice!
salam

dans les deux cas (répudiation et khul), c'est l'homme le perdant en présence des enfants qu'il devrait prendre en charge. je pense que c'est pour ça que la chariaa islamique oblige la femme à rendre la dote en cas de khul, puisque la charge des enfants revient à leur père biologique. la dote élevée complique le khul pour la femme, d'un point de vu religieux, il est conseillé de chercher un moyen de réconciliation avant de prendre la décision, ce qui est bien parce que la séparation définitive est "détestable".

allahou a\'lam
Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Jeu 22 Jan - 13:00

Averroes a écrit:
faisant une petite comparaison avec la femme marié en islam : ces fourbes d'islamophobes claironnent à travers toute la terre que le musulman, cet inhumain, peut répudier sa femme à toute instant ! Ces gredin incultes cachent ou ne savent pas que l'Islam garanti à la femme la possibilité dès l'écriture de l'acte du mariage de mentionnait sa volonté de rompre ce mariage selon son bon vouloir et sans même passer par un juge ! Cela s'appelle العصمة بيدها,littéralement le droit de divorcer à sa guise et comme elle entend, je crois, il suffit qu'un jour qu'elle se lève de mauvais pied, et tu la voit te claquer la porte au nez avec " A Dieu connard!"...Ces ignorants incultes vont me répondre : oui, mais combien mentionnent-elle ce droit ou ont-elle la possibilité de revendiquer de le mentionner sur l'acte du mariage, arrête ton char !!! Je réponds à ces ignorants incultes : on est d'accord, gredins, de l'existence de ce droit garanti par l'Islam à la femme, ce qui n'est pas le cas en christianisme, non ?

cher frère, j'aimerais que tu m'expliques ce qui est en gras, je n'en ai jamais entendu parler !

Citation :
Et là, il y aura entre moi et eux la planète Jupiter !

Je continue à leur répondre.

Et même si ces pauvres musulmanes n'auront aucune possibilité de profiter de ce droit, l'Islam leur octroie également un autre droit, cela s'appelle "طلاق الخلع", approximativement "le droit de séparation corporel", la femme après avoir rendu la dote donné par son mari, a le droit de divorcer de lui automatiquement !

Comme tu vois mon cher bassir, ces chrétiens qui nous cassent les oreilles avec les droits de la femme en christianisme nous cachent en réalité un triste sort : leurs femmes, si elles ne les aiment pas, sont leurs prisonnières à vie !

D'où, leur mariage civile et hors de l'église catholique, ce qui fait d'eux aux yeux de cette dernières des fornicateurs !
Et leurs enfants des bâtardsHe, he, he!

lol! rire vert!

en Islam, le divorce est le halal le plus détestable auprès de Dieu. n'empêche que ça soit "halal" et "un droit" mais prévu pour les cas extrêmes que ce soit pour la femme ou pour l'homme. alors que dans le christianisme, c'est jusqu'à la mort pour le meilleur et pour "le pire". le seul motif de divorce acceptable par l'Eglise, c'est "l'adultère", même si le fautif est l'homme adultérin, selon la foi chrétienne la femme divorcée n'a aucune chance de se remarier ?!? j'ai posé plusieurs fois la question aux chrétiens mais aucune réponse claire, chacun nous chante une version. peut être que toi ou "bassir" pourrez m'éclairer ?

dans le cas où c'est la femme chrétienne qui demande le divorce pour se séparer de son époux adultérin, a-t-elle le droit de se remarier ?



Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Ven 23 Jan - 1:43

Hibat Allah a écrit:
Averroes a écrit:
faisant une petite comparaison avec la femme marié en islam : ces fourbes d'islamophobes claironnent à travers toute la terre que le musulman, cet inhumain, peut répudier sa femme à toute instant ! Ces gredin incultes cachent ou ne savent pas que l'Islam garanti à la femme la possibilité dès l'écriture de l'acte du mariage de mentionnait sa volonté de rompre ce mariage selon son bon vouloir et sans même passer par un juge ! Cela s'appelle العصمة بيدها,littéralement le droit de divorcer à sa guise et comme elle entend, je crois, il suffit qu'un jour qu'elle se lève de mauvais pied, et tu la voit te claquer la porte au nez avec " A Dieu connard!"...Ces ignorants incultes vont me répondre : oui, mais combien mentionnent-elle ce droit ou ont-elle la possibilité de revendiquer de le mentionner sur l'acte du mariage, arrête ton char !!! Je réponds à ces ignorants incultes : on est d'accord, gredins, de l'existence de ce droit garanti par l'Islam à la femme, ce qui n'est pas le cas en christianisme, non ?

cher frère, j'aimerais que tu m'expliques ce qui est en gras, je n'en ai jamais entendu parler !

En effet, il ne s'agit pas de nom de divorce mais juste une clause dans l'acte du mariage formulée par la femme et accepté par son futur mari ; les savant musulmans ne sont pas unanime sur sa validité religieuse mais le futur mari n'a qu'à ne pas l'accepter! Une pareil clause dans un mariage musulman est un indice assez puissant sur la vraie nature entre les futurs époux...


Hibat Allah a écrit:

Citation :
Et là, il y aura entre moi et eux la planète Jupiter !

Je continue à leur répondre.

Et même si ces pauvres musulmanes n'auront aucune possibilité de profiter de ce droit, l'Islam leur octroie également un autre droit, cela s'appelle "طلاق الخلع", approximativement "le droit de séparation corporel", la femme après avoir rendu la dote donné par son mari, a le droit de divorcer de lui automatiquement !

Comme tu vois mon cher bassir, ces chrétiens qui nous cassent les oreilles avec les droits de la femme en christianisme nous cachent en réalité un triste sort : leurs femmes, si elles ne les aiment pas, sont leurs prisonnières à vie !

D'où, leur mariage civile et hors de l'église catholique, ce qui fait d'eux aux yeux de cette dernières des fornicateurs !
Et leurs enfants des bâtardsHe, he, he!

lol! rire vert!

en Islam, le divorce est le halal le plus détestable auprès de Dieu. n'empêche que ça soit "halal" et "un droit" mais prévu pour les cas extrêmes que ce soit pour la femme ou pour l'homme. alors que dans le christianisme, c'est jusqu'à la mort pour le meilleur et pour "le pire". le seul motif de divorce acceptable par l'Eglise, c'est "l'adultère", même si le fautif est l'homme adultérin, selon la foi chrétienne la femme divorcée n'a aucune chance de se remarier ?!? j'ai posé plusieurs fois la question aux chrétiens mais aucune réponse claire, chacun nous chante une version. peut être que toi ou "bassir" pourrez m'éclairer ?

dans le cas où c'est la femme chrétienne qui demande le divorce pour se séparer de son époux adultérin, a-t-elle le droit de se remarier ?




Seigneur !Qu'est-ce que je vais te dire là-dessus !!! Il y a tellement de choses à dire!!!

Citation 1:

Pour les catholiques, le mariage à l'Eglise n'est pas un simple contrat juridique, il crée un lien sacré entre les époux, ce lien engage pour toute la vie.
« Ce que Dieu a uni, l'homme ne doit pas le séparer » dit l'Evangile. Autrement dit, les liens du mariage religieux ne peuvent pas être rompus.
L'Eglise accepte malgré tout  qu'un couple marié religieusement soit amené à se séparer ou même à divorcer. Le fait de vivre séparé de son conjoint n'est pas un péché ni un motif d'exclusion.

Fin de citation.

Est-ce que tu comprend ma chère amie?

1-L'évangile est claire: aucun divorce n'est possible!
2-Je ne sais pas comment je dois comprendre "vivre séparé de son conjoint n'est pas un péché" ? Est-ce que si ces deux conjoints ont chacun de son côté un amant ce n'est pas un péché ou si c'est un péché? Et si c'est un péché, est-ce que cela veut dire que chacun d'entre eux doit vivre solitaire jusqu'à la fin de leurs jours ? Sinon, comment je dois interpréter le comportement d'une église qui me dit que deux personnes qui forniquent ne commettent pas un péché?

Citation 2
Par contrepa, l'Eglise ne permet s le remariage religieux d'un époux divorcé puisqu' il est impossible de rompre le lien sacré du mariage pour célébrer un second mariage. Cette position a pour conséquence directe de priver du mariage religieux le chrétien baptisé qui souhaite épouser une personne divorcée.

Mais c'est à l'égard des divorcés remariés civilement que l'Eglise adopte une position plus sévère : l'accès à la communion leur est refusé. « Heureux les invités au repas du Seigneur » , dit le prêtre à l'assemblée de chrétiens. Cette invitation ne s'adresse pas aux chrétiens divorcés remariés civilement ; eux, n'ont pas le droit de s'approcher de l'autel.

Quand on connaît toute la souffrance qui se cache derrière un divorce, on a du mal à comprendre que l'Eglise ne prenne pas en compte « [b]ce droit à l'erreur
» et refuse d'assouplir sa position.

De son côté, l'Eglise, sous l'impulsion de certains évêques propose des pistes de réflexion. Ainsi, dans la plupart des diocèses,  des structures d'accueil ont été mises en place pour accompagner les divorcés remariés. Preuve que les mentalités sont en train d'évoluer dans le bon sens.

Parmi les pistes envisagées pour réintégrer les divorcés remariés, l'assouplissement de la reconnaissance en nullité du mariage. L'Eglise a le droit de déclarer nul le mariage. Au vu de certains faits établis, le Tribunal diocésain constate que la réalité du mariage n'existait pas, que le mariage a été célébré à tort.

Quelques exemples de vices retenus pour déclarer la nullité du mariage :
- Le mariage a eu lieu sous la pression des familles.
- Il y avait un refus caché de la fécondité.
- L'un des époux est atteint de troubles psychiques rendant impossible la vie de couple.

Fin de citation.

Source:http://www.elledivorce.com/html/accueil/la-position-de-l-eglise-catholique-face-au-divorce.php5

Elle ne savait pas la future marié que son futur mari est un fou...
[/b]


Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Ven 23 Jan - 16:06

tu veux dire que l'Eglise excommunie les divorcés ???
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Ven 23 Jan - 23:34


Hibat Allah a écrit:
tu veux dire que l'Eglise excommunie les divorcés ???

Pas du tout mais on leur signifie clairement qu'il doivent s'éloigner du "saint-autel" comme des pestiférés !



Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Lun 26 Jan - 21:31

Le Coran n'a pas tort quand il exhorte les gens du Livre à ne pas exagérer dans leur religion.
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Mar 27 Jan - 17:44


salam

Hibat Allah a écrit:
Le Coran n'a pas tort quand il exhorte les gens du Livre à ne pas exagérer dans leur religion.

Ils ont déja dépassé le stade de l'exagération, ils sont maintenant au stade du bafouement des commandements de Dieu...En effet cher ami, ils sont maintenant bloqués :

1- soit ils continueront à refuser le divorce et le remariage des divorcer, ce qui va entraîner nécessairement l'éloignement des chrétiens de leur églises,
2-Soit, ils passent outre les ordres des évangiles et accepte le divorce et les remargiage, qui fait d'eux des bafouilleurs des ordres de Dieu...Les prêtres vont se permettre de promulguer de nouveaux commandements, ils se mettent au même niveau que la Divinité...

L'église est piégée!


Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Jeu 29 Jan - 18:13

salam

akhi "Averroes"

dans Matthieu 5 on lit ce qui suit :

31Il a été dit: Que celui qui répudie sa femme lui donne une lettre de divorce. 32Mais moi, je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour cause d'infidélité, l'expose à devenir adultère, et que celui qui épouse une femme répudiée commet un adultère.

il est clair que le divorce est un acte unilatéral (je ne sais pas si j'ai bien choisi le terme), uniquement l'homme qui a le droit de répudier sa femme pour motif d'adultère et d'épouser une autre femme mais célibataire. d'où ma question :

dans le cas où c'est la femme chrétienne qui demande le divorce pour se séparer de son époux adultère, a-t-elle le droit de se remarier ?

silence radio chaque fois que je pose la question aux chrétiens. mais on m'a fait comprendre que la femme chrétienne fortement croyante est prête à rester avec son époux et le supporter même s'il est adultère....

Averroes a écrit:
salam

Hibat Allah a écrit:
Le Coran n'a pas tort quand il exhorte les gens du Livre à ne pas exagérer dans leur religion.

Ils ont déja dépassé le stade de l'exagération, ils sont maintenant au stade du bafouement des commandements de Dieu...En effet cher ami, ils sont maintenant bloqués :

1- soit ils continueront à refuser le divorce et le remariage des divorcer, ce qui va entraîner nécessairement l'éloignement des chrétiens de leur églises,
2-Soit, ils passent outre les ordres des évangiles et accepte le divorce et les remargiage, qui fait d'eux des bafouilleurs des ordres de Dieu...Les prêtres vont se permettre de promulguer de nouveaux commandements, ils se mettent au même niveau que la Divinité...

L'église est piégée!

l'Evangile de Mat donne le droit à l'homme de répudier l'épouse adultère et de se remarier, celui-là peut-il se rapprocher du "saint-autel" ? interrrogation
Revenir en haut Aller en bas
fleurdislam
Membre


Religion : Islam
Sexe : Féminin Messages : 64

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Ven 30 Jan - 18:14

Averroes a écrit:
Hibat Allah a écrit:
Averroes a écrit:
faisant une petite comparaison avec la femme marié en islam : ces fourbes d'islamophobes claironnent à travers toute la terre que le musulman, cet inhumain, peut répudier sa femme à toute instant ! Ces gredin incultes cachent ou ne savent pas que l'Islam garanti à la femme la possibilité dès l'écriture de l'acte du mariage de mentionnait sa volonté de rompre ce mariage selon son bon vouloir et sans même passer par un juge ! Cela s'appelle العصمة بيدها,littéralement le droit de divorcer à sa guise et comme elle entend, je crois, il suffit qu'un jour qu'elle se lève de mauvais pied, et tu la voit te claquer la porte au nez avec " A Dieu connard!"...Ces ignorants incultes vont me répondre : oui, mais combien mentionnent-elle ce droit ou ont-elle la possibilité de revendiquer de le mentionner sur l'acte du mariage, arrête ton char !!! Je réponds à ces ignorants incultes : on est d'accord, gredins, de l'existence de ce droit garanti par l'Islam à la femme, ce qui n'est pas le cas en christianisme, non ?

cher frère, j'aimerais que tu m'expliques ce qui est en gras, je n'en ai jamais entendu parler !

En effet, il ne s'agit pas de nom de divorce mais juste une clause dans l'acte du mariage formulée par la femme et accepté par son futur mari ; les savant musulmans ne sont pas unanime sur sa validité religieuse mais le futur mari n'a qu'à ne pas l'accepter! Une pareil clause dans un mariage musulman est un indice assez puissant sur la vraie nature entre les futurs époux...


Hibat Allah a écrit:

Citation :
Et là, il y aura entre moi et eux la planète Jupiter !

Je continue à leur répondre.

Et même si ces pauvres musulmanes n'auront aucune possibilité de profiter de ce droit, l'Islam leur octroie également un autre droit, cela s'appelle "طلاق الخلع", approximativement "le droit de séparation corporel", la femme après avoir rendu la dote donné par son mari, a le droit de divorcer de lui automatiquement !

Comme tu vois mon cher bassir, ces chrétiens qui nous cassent les oreilles avec les droits de la femme en christianisme nous cachent en réalité un triste sort : leurs femmes, si elles ne les aiment pas, sont leurs prisonnières à vie !

D'où, leur mariage civile et hors de l'église catholique, ce qui fait d'eux aux yeux de cette dernières des fornicateurs !
Et leurs enfants des bâtardsHe, he, he!

lol! rire vert!

en Islam, le divorce est le halal le plus détestable auprès de Dieu. n'empêche que ça soit "halal" et "un droit" mais prévu pour les cas extrêmes que ce soit pour la femme ou pour l'homme. alors que dans le christianisme, c'est jusqu'à la mort pour le meilleur et pour "le pire". le seul motif de divorce acceptable par l'Eglise, c'est "l'adultère", même si le fautif est l'homme adultérin, selon la foi chrétienne la femme divorcée n'a aucune chance de se remarier ?!? j'ai posé plusieurs fois la question aux chrétiens mais aucune réponse claire, chacun nous chante une version. peut être que toi ou "bassir" pourrez m'éclairer ?

dans le cas où c'est la femme chrétienne qui demande le divorce pour se séparer de son époux adultérin, a-t-elle le droit de se remarier ?




Seigneur !Qu'est-ce que je vais te dire là-dessus !!! Il y a tellement de choses à dire!!!

Citation 1:

Pour les catholiques, le mariage à l'Eglise n'est pas un simple contrat juridique, il crée un lien sacré entre les époux, ce lien engage pour toute la vie.
« Ce que Dieu a uni, l'homme ne doit pas le séparer » dit l'Evangile. Autrement dit, les liens du mariage religieux ne peuvent pas être rompus.
L'Eglise accepte malgré tout  qu'un couple marié religieusement soit amené à se séparer ou même à divorcer. Le fait de vivre séparé de son conjoint n'est pas un péché ni un motif d'exclusion.

Fin de citation.

Est-ce que tu comprend ma chère amie?

1-L'évangile est claire: aucun divorce n'est possible!
2-Je ne sais pas comment je dois comprendre "vivre séparé de son conjoint n'est pas un péché" ? Est-ce que si ces deux conjoints ont chacun de son côté un amant ce n'est pas un péché ou si c'est un péché? Et si c'est un péché, est-ce que cela veut dire que chacun d'entre eux doit vivre solitaire jusqu'à la fin de leurs jours ? Sinon, comment je dois interpréter le comportement d'une église qui me dit que deux personnes qui forniquent ne commettent pas un péché?

Citation 2
Par contrepa, l'Eglise ne permet s le remariage religieux d'un époux divorcé puisqu' il est impossible de rompre le lien sacré du mariage pour célébrer un second mariage. Cette position a pour conséquence directe de priver du mariage religieux le chrétien baptisé qui souhaite épouser une personne divorcée.

Mais c'est à l'égard des divorcés remariés civilement que l'Eglise adopte une position plus sévère : l'accès à la communion leur est refusé. « Heureux les invités au repas du Seigneur » , dit le prêtre à l'assemblée de chrétiens. Cette invitation ne s'adresse pas aux chrétiens divorcés remariés civilement ; eux, n'ont pas le droit de s'approcher de l'autel.

Quand on connaît toute la souffrance qui se cache derrière un divorce, on a du mal à comprendre que l'Eglise ne prenne pas en compte « [b]ce droit à l'erreur
» et refuse d'assouplir sa position.

De son côté, l'Eglise, sous l'impulsion de certains évêques propose des pistes de réflexion. Ainsi, dans la plupart des diocèses,  des structures d'accueil ont été mises en place pour accompagner les divorcés remariés. Preuve que les mentalités sont en train d'évoluer dans le bon sens.

Parmi les pistes envisagées pour réintégrer les divorcés remariés, l'assouplissement de la reconnaissance en nullité du mariage. L'Eglise a le droit de déclarer nul le mariage. Au vu de certains faits établis, le Tribunal diocésain constate que la réalité du mariage n'existait pas, que le mariage a été célébré à tort.

Quelques exemples de vices retenus pour déclarer la nullité du mariage :
- Le mariage a eu lieu sous la pression des familles.
- Il y avait un refus caché de la fécondité.
- L'un des époux est atteint de troubles psychiques rendant impossible la vie de couple.

Fin de citation.

Source:http://www.elledivorce.com/html/accueil/la-position-de-l-eglise-catholique-face-au-divorce.php5

Elle ne savait pas la future marié que son futur mari est un fou...
[/b]

Salam à tous,

Averroès, merci pour toutes ces explications, en effet, le divorce est un sujet tabou à controverse chez les chrétiens.

Citation 1

« Ce que Dieu a uni, l'homme ne doit pas le séparer » dit l'Evangile. Autrement dit, les liens du mariage religieux ne peuvent pas être rompus.

Fin de citation

D'autre part :

Citation 2

Par contrepa, l'Eglise ne permet s le remariage religieux d'un époux divorcé puisqu' il est impossible de rompre le lien sacré du mariage pour célébrer un second mariage. Cette position a pour conséquence directe de priver du mariage religieux le chrétien baptisé qui souhaite épouser une personne divorcée.

Fin de citation

Mais qu'en est-il des mères célibataires ? l'Evangile autorise-t-il le chrétien baptisé à épouser une mère célibataire ? scratch

Tu disais :

Averroes a écrit:
1-L'évangile est claire: aucun divorce n'est possible!
2-Je ne sais pas comment je dois comprendre "vivre séparé de son conjoint n'est pas un péché" ? Est-ce que si ces deux conjoints ont chacun de son côté un amant ce n'est pas un péché ou si c'est un péché? Et si c'est un péché, est-ce que cela veut dire que chacun d'entre eux doit vivre solitaire jusqu'à la fin de leurs jours ? Sinon, comment je dois interpréter le comportement d'une église qui me dit que deux personnes qui forniquent ne commettent pas un péché?

Vivre séparé de son conjoint veut dire, vivre éloignés l'un de l'autre même s'ils sont dans deux maisons différentes ou dans deux pays différents très éloignés, et ceci pour l'Eglise ce n'est pas un péché.

pee
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Ven 30 Jan - 20:54

Hibat Allah a écrit:
salam

akhi "Averroes"

dans Matthieu 5 on lit ce qui suit :

31Il a été dit: Que celui qui répudie sa femme lui donne une lettre de divorce. 32Mais moi, je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour cause d'infidélité, l'expose à devenir adultère, et que celui qui épouse une femme répudiée commet un adultère.

il est clair que le divorce est un acte unilatéral (je ne sais pas si j'ai bien choisi le terme), uniquement l'homme qui a le droit de répudier sa femme pour motif d'adultère et d'épouser une autre femme mais célibataire. d'où ma question :

dans le cas où c'est la femme chrétienne qui demande le divorce pour se séparer de son époux adultère, a-t-elle le droit de se remarier ?

silence radio chaque fois que je pose la question aux chrétiens. mais on m'a fait comprendre que la femme chrétienne fortement croyante est prête à rester avec son époux et le supporter même s'il est adultère....

Averroes a écrit:
salam

Hibat Allah a écrit:
Le Coran n'a pas tort quand il exhorte les gens du Livre à ne pas exagérer dans leur religion.

Ils ont déja dépassé le stade de l'exagération, ils sont maintenant au stade du bafouement des commandements de Dieu...En effet cher ami, ils sont maintenant bloqués :

1- soit ils continueront à refuser le divorce et le remariage des divorcer, ce qui va entraîner nécessairement l'éloignement des chrétiens de leur églises,
2-Soit, ils passent outre les ordres des évangiles et accepte le divorce et les remargiage, qui fait d'eux des bafouilleurs des ordres de Dieu...Les prêtres vont se permettre de promulguer de nouveaux commandements, ils se mettent au même niveau que la Divinité...

L'église est piégée!

l'Evangile de Mat donne le droit à l'homme de répudier l'épouse adultère et de se remarier, celui-là peut-il se rapprocher du "saint-autel" ? interrrogation

Ahhhh!

Mat lui donne ce droit mais Marc le lui enlève !

Marc 10
11Il leur dit: Celui qui répudie sa femme et qui en épouse une autre, commet un adultère à son égard; 12et si une femme quitte son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère.

La partie en rouge nous dévoile le côté esclavagiste de leur religion sans aucune nuance ! C'est normale qu'il crie sur tous les toits des droits de la femme! C'est normale, le christianisme réduit la femme en esclavage !

Paul enfonce le clou !

1 Corinthiens 7:11
si elle est séparée, qu'elle demeure sans se marier ou qu'elle se réconcilie avec son mari, et que le mari ne répudie point sa femme.

Il ne lui laisse aucune chance le fourbe!

Même s'il pratiquent sorte toute leur gymnastique avec nous, cela n'aura aucune valeur argumentative: la femme n'a pas le droit de divorcer avec l'homme et si jamais elle divorce qu'elle lui retourne ou meure toute seule...

Seigneur...





Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Ven 30 Jan - 21:59


fleurdislam a écrit:

Mais qu'en est-il des mères célibataires ? l'Evangile autorise-t-il le chrétien baptisé à épouser une mère célibataire ? scratch

En voila des questions dérangeantes!!

le médisant Averroes Very Happy va te répondre à la place de leurs religieux parce qu'ils pratiquent encore de la gymnastique dans ce cas aussi...

Normalement

Citation :

« La prostituée... augmente le nombre des perfides parmi les hommes » (Proverbes 23:27-28). « Le compagnon des prostituées dissipera son bien » (Proverbes 29:3). C’est ainsi en outre que le fils prodigue a dissipé son bien (Luc 15:30). Ce péché, comme celui de l’ivrognerie, ôte le sens (Osée 4:11). « Ceux qu’elle a tués sont très nombreux » (Proverbes 7:26).

Les fornicateurs seront dehors, avec d’autres pécheurs, privés de la bénédiction future.

« Leur part sera dans l’étang brûlant de feu et de soufre, qui est la seconde mort » (Apocalypse 21:8 ; 22:15).

Fin citation

Mais leur fourbes d'hommes religieux y voient ici l'occasion d'un petit billet à soustraire à la jeune maman et qui sait, d'autres choses encore....Changement d'anathème !

Suite de la citation

«Mais Dieu soit béni ! En rapport avec ce péché, la Parole de Dieu ne nous mentionne pas seulement des jugements, mais promet grâce et pardon à celui qui confesse sincèrement ses péchés (Psaume 51).

Voila, il suffit de passer chez eux et te confesser et puis te marier !

Le contrôle de la femme, même célibataire...

Et maintenant, exposons notre propre analyse !

L'évangile enrichit la notion d'adultère, elle ne se restreint plus aux relations d'infidélité entre homme et femmes mariés mais comprenne aussi ceux qui ne sont pas mariés et qui forniquent, même en pensée !

Matthieu 5 : 27, 28
Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras point adultère.
Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis adultère avec elle dans son cœur.

Nous déduisons de ce verset qu'est adultère celui qui a des relations en dehors du mariage, marié ou célibataire, et donc il est interdit de se marier avec une jeune maman, puisqu'elle avait eu des relation en dehors des liens du mariage !





Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Mariage avec des non musulmans   Aujourd'hui à 18:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Mariage avec des non musulmans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Islam-
Sauter vers: