EST UN FORUM DE DIALOGUE ISLAMO-CHRETIEN POUR LA FRATERNITE ET LA PAIX ENTRE LES DEUX COMMUNAUTES DE FOI SANS CONCESSIONS DOCTRINALES. (Lire Déclaration du Fondateur impérativement)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Soyez les bienvenues dans notre Forum














Partagez | 
 

 entretien avec Said Bouiezri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: entretien avec Said Bouiezri    Ven 30 Jan - 17:28

salm

je vous présente un entretien du journal de "la dépêche de Kabylie" avec le professeur Said Bouizri, réalisé par Mourad Hammami, 17-08-2005.

Saïd Bouizri, professeur en science et droit juridique à l’université de Tizi Ouzou, se compte parmi l’élite qui consacre le plus de son temps, pour aller à la rencontre des populations de l’Algérie profonde. Il assure des conférences à l’étranger, à l’intérieur du pays et à travers les quatre coins de la Kabylie. Il est très sollicité par la population, particulièrement les jeunes en quête d’aide, d’écoute et d’explication, en matière sociale, religieuse et autres. Son secret réside dans sa méthode d’expliquer les choses, son esprit de tolérance, sa vivacité et sa personnalité typiquement kabyle, à travers laquel les jeunes de la Kabylie qui rejettent les idéologies importées, trouvent en lui un homme bien placé pour les comprendre, les écouter et démystifier certaines falsifications. Nous l’avons rencontré à la fin d’une conférence-débat qu’il a animée jeudi après-midi dans le village Lazaïb (Tigzirt), M. Bouizri a bien voulu répondre sans tabous ni détours aux questions de La Dépêche de Kabylie, se rapportant notamment à des points sensibles, tels la polémique sur la traduction du Coran en tamazight, le nouveau code de la famille, le christianisme en Kabylie et le phénomène du suicide.

La Dépêche de Kabylie : Qui est Saïd Bouizri ?

Saïd Bouizri : Je suis un professeur à l’université Mouloud-Mammeri de Tizi, dans la spécialité “Droit et sciences juridiques et ce, depuis 1988. En tant qu’universitaire, j’active de mon mieux au profit de la société, en nouant des contacts et des débats particulièrement avec les jeunes. Nous les aidons à comprendre les choses et à surmonter leurs problèmes.

Vous êtes aussi islamologue ?

ll A vrai dire, oui. Je fais de la prédilection (daâwa) et ce, en fonction de mes connaissances dans le domaine religieux. Durant mes études, j’ai étudié les sciences juridiques se rapportant au civil, mais aussi la juridiction de la “chariaâ”. J’assure des conférences, des cours et des débats à travers les quatre coins de la Kabylie particulièrement, et au niveau national et international en général.

Nous avons constaté que vous êtes très sollicité par les populations et les jeunes particulièrement. Le secret réside-t-il dans la façon que vous prônez pour expliquer les choses ?

ll La Kabylie jouit d’une riche histoire. Elle a ses savants et ses compétences. Je suis convaincu que le trésor que recèle la Kabylie est d’une grande importance. Je l’appelle un héritage matériel, mais surtout moral. Il est de notre rôle de faire découvrir ce trésor. Notre région a soif de découvertes et de savoir, mais elle veut un savoir qui sera transmis par la tolérance, la logique et l’argumentation. Pas de la façon prônée par certains de nos frères, qui usent de mauvaises méthodes. Je suis contre cette réalité. Comme je vois, la Kabylie a soif de savoir, de celui qui la conduira sur le chemin de la paix, du bien, par consentement et conviction, loin de toute population de violence et d’extrémisme.

Il y a quelques jours, par le biais d’une chaîne arabe, des voix se sont élevées pour critiquer et fustiger la traduction du Coran en tamazight, prônée par le ministère des Affaires religieuses de notre pays. Quel est votre réaction à ce sujet ?

ll Je vais répondre par une question. La traduction du Coran a été faite en français, en anglais et dans toutes les langues du monde entier, pourquoi pas en tamazight ? Pourquoi ne sont-ils pas satisfaits de cette traduction ? La question mérite vraiment une réponse. Je donnerai plus de détails, en disant le Coran est la parole de Dieu, non pas celle de l’homme. Dieu a ordonné de la transmettre au monde entier. C’est à vous de trouver les moyens de le transmettre à tous les peuples de la planète et à chacun sa langue. Nous sommes fier de notre amazighité. D’ailleurs, de la conférence à laquelle j’ai participé, nous avons parlé de notre histoire, de nos valeurs, transmettre le message de Dieu. Je ne vois vraiment aucun mal suite à cette traduction. Je souhaite beaucoup de courage et de réussite à ceux qui ont effectué cette traduction. Quant à moi, je ne fais pas partie de cette équipe de traducteurs, ma spécialité étant l’analyse “tefsir”, du Coran, en tamazight. Nous ménageons aucun effort pour faire aboutir notre mission qui consiste à faire comprendre clairement le message de Dieu et tous les moyens pédagogiques et de communication sont bons.

Avez-vous constaté des changements par le fait que vous expliquiez aux gens la religion avec leur langue ?

ll J’ai vu de grands changements, effectivement. Beaucoup de gens ne connaissent et ne parlent pas l’arabe, ils ont sombré dans la méconnaissance et l’ignorance. Mais à partir du jour où tu leur explique les choses dans leur langue, il comprennent bien, il changent, il découvrent la vérité et ils se réconcilient avec la religion. J’ai constaté depuis que la daâwa en tamazight a été lancée, d’une manière générale, particulièrement en ce qui concerne la traduction et l’analyse du Coran dans notre langue, il y a eu de grandes améliorations bénéfiques.

Depuis presque 5 ans, nous assistons à la polémique du christianisme en Kabylie. Quel est votre analyse sur ce point ?

ll Je vois que la Kabylie est agressée. S’ils veulent parler de la drogue, on se tourne vers la Kabylie, s’ils veulent parler de suicide ou du christianisme, on se braque contre la Kabylie. Je suis contre cette politique. La Kabylie est une région comme toutes les autres. Si je me permets de le dire, je dirais qu’elle est meilleure. Nous avons de la tolérance, de la pureté, de la transparence, contrairement aux autres régions du pays. Bien que je réclame mon algérianneté, je dirais qu’ailleurs on cache des fléaux et des maux. En Kabylie, il y a tellement une transparence, que rien ne se cache. Pour moi, c’est un point fort. Le phénomène du christianisme existe. C’est une réalité qui vise l’Algérie toute entière. Mais beaucoup de gens l’ont amplifiée. Il faut que les gens attribuent à ce phénomène sa juste valeur. Il ne faut pas le dramatiser ou lui donner une proportion qu’il n’a pas ou le transformer en fonds de commerce, comme le font certains, ou l’utiliser comme une arme afin de salir et de tirer sur la Kabylie. Je suis contre ça. Le christianisme existe. Il est de notre devoir de le prendre à sa juste valeur. Les enquêteurs et les observateurs connaissent bien la réalité de ce phénomène. On a pas le droit de gonfler les chiffres, de falsifier la réalité, dont le but est la provocation et de porter atteinte à la Kabylie en la montrant du doigt. Je trouve ça faux et injuste.

Quel est votre point de vue quant à l’avenir de l’islam en Algérie et en Kabylie particulièrement, après tout ce que nous avons vécu comme douleurs ?

ll Malheureusement, il y a eu beaucoup de douleurs et de dérapages au nom de l’islam. Ils parlent au nom de l’islam, mais tout au fond, ils le détruisent. Ils ont donné l’image de violence, du terrorisme. Mais à présent, tel que je vois, si Dieu le veut, l’islam dans notre pays aura plus de force, mais à condition que ça soit un islam tel que voulu par Dieu, non pas tel qu’ils le veulent (les hommes). L’extrémisme détruit, engendre le mal ; il n’est jamais bénéfique. Il laisse des blessures et des séquelles. De nos jours, nos jeunes ont eu une grande prise de conscience. Ils ont une autre vision de l’islam, tel qu’il est. C’est-à-dire tolérant, propre, modéré et pacifique. Je suis très optimiste quant à l’avenir de l’islam.

Et pour conclure...

ll A l’Algérie en général et à la Kabylie particulièrement, je souhaite de beaux jours car elles ont subi beaucoup d’injustice. La Kabylie a été victime d’agressions multiples et injustes. J’appelle au savoir, étudier l’islam d’une manière méthodique. Il faut un bon encadrement. Il est du devoir de chacun de nous, qui détient un savoir, de contribuer à faire épanouir les choses sur tous les plans. Je tiens aussi à remercier toute l’équipe de La Dépêche de Kabylie qui s’intéresse de près à tout ce qui se déroule dans notre région. Je vous souhaite beaucoup de réussite et je comme on dit : “Cvaha b’argaz tsirugza” (La beauté de l’homme réside dans ses actes) et la Kabylie, ainsi que toute l’Algérie, a besoin d’hommes.


Dernière édition par Hibat Allah le Ven 6 Fév - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bassir
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux


Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 918

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Sam 31 Jan - 23:58

salam

Cet entretien comprend des bons réponses mais il y a un problème! c'est qu'il n'existe pas des traductions du Coran, les traductions qui cours ne sont que des traductions d'une certains compréhension du Coran, qui peuvent être plein d'erreurs.

Alors il faut appelé les choses avec leurs noms! personne ne peut traduire le Coran, ce qui existe se sont   des traductions d'une certains compréhension du Coran.

Et pour les musulmans qui ne connaissent pas la langue Arabe ils doivent faire l'effort de l'apprendre pour pouvoir bénéficier de toute la puissance et la beauté du Coran.




pee
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Dim 1 Fév - 10:52


salam

J'ajoute aussi qu'il faut faire attention à ce genre de personne qui sous-prétexte de faciliter l'accès de l'Islam travaille en fait à "compartimenter" les musulmans pour le compte de "ceux qui vous savez"...Si après plus de 15 siècle, certains musulmans sont incapables de maîtriser l'Islam dans sa langue, alors il y a un problème-là...On est fière, d'être kabyle, on est fière d'être kurdes, on est fière d'être pers, on est fière d'être turques, on est fière d'être...Et on est fière aussi d'être musulman...Mais au jour "J" on est d'abord fière de ce qu'on est...Dieu Qu\'Il Soit est clair dans son commandement :

Sourate 23
AL-MUMINUNE (LES CROYANTS)
118 versets


"...Cette communauté, la vôtre, est une seule communauté, tandis que Je suis votre Seigneur."

Comment peut-on être UNE SEULE COMMUNAUTE si chacun s'agrippe à sa "jahilya" ?

Réponse possible: mais il s'agit de mon identité !!

Ah oui, le je suis et le il est...


Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Mar 3 Fév - 21:08

bassir a écrit:
salam

Cet entretien comprend des bons réponses mais il y a un problème! c'est qu'il n'existe pas des traductions du Coran, les traductions qui cours ne sont que des traductions d'une certains compréhension du Coran, qui peuvent être plein d'erreurs.

Alors il faut appelé les choses avec leurs noms! personne ne peut traduire le Coran, ce qui existe se sont   des traductions d'une certains compréhension du Coran.

Et pour les musulmans qui ne connaissent pas la langue Arabe ils doivent faire l'effort de l'apprendre pour pouvoir bénéficier de toute la puissance et la beauté du Coran.

pee

salm

une remarque bien placée,  mer   pee
Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Mar 3 Fév - 21:25

ya chaykhana'lkkadir "Averroes"  Very Happy  

salm

Averroes a écrit:

Spoiler:
 

ce que tu dis est tout à fait juste. c'est comme ça que réagissent tous ceux qui ne connaissent pas la réalité de la kabylie et les kabyles, et c'est compréhensible. certaines vérités censurées échappent à beaucoup de gens. je vous propose de lire l'article suivant :

Les institutions coutumières en Kabylie :

Spoiler:
 

les kabyles musulmans qui se respectent et tous les amazighs en général, s'agrippent à leur identité berbéro-musulmanes dont ils sont fiers. et comme le précise "bassir", tout musulman devrait apprendre l'arabe.


Said Bouizeri est loin d'être un complotiste ou collabo, il est musulman sunnite qui, en tant que pédagogue connaisseur maîtrisant la jurisprudence Malékite, ainsi que le dialecte et les traditions de sa région, reconnait sa pleine responsabilité vis-à-vis de sa communauté de kabylie victime d'agressions infligées de partout. Nous sommes fiers de notre amazighité, n'est qu'une réponse aux kabyles panarabistes qui, de façon consciente ou inconsciente, contribuent à la destruction planifiée des institutions coutumières de la kabylie, rejettent et renient leur appartenance ethnique. c'est aussi un rappel aux islamophobes, notamment les apostats berbères, que nous, "les musulmans berbères", nous existons et gardons le pied dans nos terres, et nous nous agrippons à nos montagnes. ce n'est qu'après que vous auriez assisté à ses conférences dans les lycées et milieux universitaires de kabylie, ou entendu ses fatwas et ses discussions avec les apostats, que vous pourrez le juger. rappelons aussi que nous ne pouvons juger que les actions "apparentes" des gens, le fond appartient à Allah Qu\'Il Soit

Citation :
Si après plus de 15 siècle, certains musulmans sont incapables de maîtriser l'Islam dans sa langue, alors il y a un problème-là...

oui, il y a un problème. ce qui m'intrigue, c'est pourquoi est-ce que ce n'est que maintenant qu'on pense à le traduire en tamazight ? 40 ans après l'indépendance ? s'il avait été traduit avant, on aurait pu éviter la montée de la vague d'apostasie.

a-t-on jamais traduit le Coran à la langue amazigh les premiers siècles ?

on constate que les berbères, ont toujours maîtrisé la langue arabe depuis les conquêtes musulmanes déjà, mais n'oublions pas que les trinitaires français ont œuvré pendant plus d'un siècle à dé-sarabiser le maghreb notamment les régions à dominance berbère, mais n'ont pas réussi à les déislamiser, c'est maintenant qu'ils se forcent à le faire.

Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Mer 4 Fév - 11:26


Hibat Allah a écrit:
ya chaykhana'lkkadir "Averroes"  Very Happy  

salm

Wa aleiki assalam ya alimatouna aljalila'! Very Happy


Hibat Allah a écrit:

Averroes a écrit:

Spoiler:
 

ce que tu dis est tout à fait juste. c'est comme ça que réagissent tous ceux qui ne connaissent pas la réalité de la kabylie et les kabyles, et c'est compréhensible. certaines vérités censurées échappent à beaucoup de gens. je vous propose de lire l'article suivant :

Les institutions coutumières en Kabylie :

Spoiler:
 

les kabyles musulmans qui se respectent et tous les amazighs en général, s'agrippent à leur identité berbéro-musulmanes dont ils sont fiers. et comme le précise "bassir", tout musulman devrait apprendre l'arabe.


Said Bouizeri est loin d'être un complotiste ou collabo, il est musulman sunnite qui, en tant que pédagogue connaisseur maîtrisant la jurisprudence Malékite, ainsi que le dialecte et les traditions de sa région, reconnait sa pleine responsabilité vis-à-vis de sa communauté de kabylie victime d'agressions infligées de partout. Nous sommes fiers de notre amazighité, n'est qu'une réponse aux kabyles panarabistes qui, de façon consciente ou inconsciente, contribuent à la destruction planifiée des institutions coutumières de la kabylie, rejettent et renient leur appartenance ethnique. c'est aussi un rappel aux islamophobes, notamment les apostats berbères, que nous, "les musulmans berbères", nous existons et gardons le pied dans nos terres, et nous nous agrippons à nos montagnes. ce n'est qu'après que vous auriez assisté à ses conférences dans les lycées et milieux universitaires de kabylie, ou entendu ses fatwas et ses discussions avec les apostats, que vous pourrez le juger. rappelons aussi que nous ne pouvons juger que les actions "apparentes" des gens, le fond appartient à Allah Qu\'Il Soit

Citation :
Si après plus de 15 siècle, certains musulmans sont incapables de maîtriser l'Islam dans sa langue, alors il y a un problème-là...

oui, il y a un problème. ce qui m'intrigue, c'est pourquoi est-ce que ce n'est que maintenant qu'on pense à le traduire en tamazight ? 40 ans après l'indépendance ? s'il avait été traduit avant, on aurait pu éviter la montée de la vague d'apostasie.

a-t-on jamais traduit le Coran à la langue amazigh les premiers siècles ?

on constate que les berbères, ont toujours maîtrisé la langue arabe depuis les conquêtes musulmanes déjà, mais n'oublions pas que les trinitaires français ont œuvré pendant plus d'un siècle à dé-sarabiser le maghreb notamment les régions à dominance berbère, mais n'ont pas réussi à les déislamiser, c'est maintenant qu'ils se forcent à le faire.


Comme à mon habitude ma chère amie, j'essaie toujours d'envisager les choses dans leur globalité et il me manquera toujours, et je l'avoue, les données précises et la bonne connaissance du terrai pour que mon opinion, parce que ce je poste n'est qu'une opinion, ait une quelconque crédibilité; j'essaie de voir comment le saint Cran et la Sainte suna bien bénie ainsi que les alkhoulafa' arrachidine et les gens qui les avaient suivi avaient agit dans de pareils pour tirer une leçon saine et un comportement islamique, et ce que je vois dans le monde islamqiue ne répond malheureusement pas à la vision que j'ai comprise...Même Imranne houssaine qui s'exprime en anglais, sa langue natale, regrettait dans une vidéo que les prêches dans les pays non arabo-musulmans comme la Malaisie ne puissent pas être donné en arabe...C'est dire que plus il vieillit et plus il se rend compte de l'importance que tous les musulmans puissent maîtriser la langue arabe...

Hibat Allah a écrit:

a-t-on jamais traduit le Coran à la langue amazigh les premiers siècles ?

Oui pour le cas du Maroc, et notamment dans la région natale de mon père, eljadida, le nom de ma ville en français est Mazagan, ce nom est une déformation par les français de son vrai nom et qui est Imazighane ; imazighan était la capitale du royaume amazight Bourguata dans la province de Doukala, nom qui est aussi d'origine amazighe ui doit se prononcer ad-oukali, et qui veut dire en arabe "mon ami"; le peuple de bourgoita avait envoyé une délégation des notables parmi eux en orient quand ils avaient entendu de l'apparition du prophète Mohamed PDLS , ils l'avait rencontré et ils s'étaient convertis à l'Islam par le biais de ses propres mains bien bénis; de retour chez eux, ils avaient transmis le message du prophète et ils avaient convertis tout leur peuple à l'Islam, mais avec quelle langue? En langue amazight bien sûr puisqu'ils ne connaissent que cette langue, ce qui veut dire que le saint prophète leur avait peut-être parlé en amazigh...Bref, entre les royaumes païens du maroc avait prospère un petit royaume amazight musulman pendant des siècles, et au cours de ces siècles le dogmes islamique s'était terriblement contaminé avec les rites locaux païens et la propagation du culte des awliya...C'est la dynastie des almohad amazigh et la dynastie des almarinis amazigh aussi qui avaient détruis ce royaume en l'accusant d'avoir berbérisé l'Islam alors qu'il devait resté arabe et de pratiquer l'idolâtrie avec le culte des awlya...A la place de cet islam amazigh fut implanté un islam en arabe qui n'avait aucune difficulté de s'implanter puisque c'est son berceau et de siècle en siècle, surtout avec l'installation des tribus arabes banou hillal, toute la région s'était arabisée et on est très, très heureux de ce dénouement en vérité! On doit remercier Les amazigh d'almohades et les amazigh almarinis qui avaient eux en réalité compris la vraie réalité, de mon point de vue de l'Islam!

mer et pee

Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Ven 6 Fév - 22:18

Averroes a écrit:

Hibat Allah a écrit:
ya chaykhana'lkkadir "Averroes"  Very Happy  

salm

Wa aleiki assalam ya alimatouna aljalila'! Very Happy

lol. c'est trop pour moi, je ne suis qu'une simple musulmane avec des connaissances très basiques, en recherche de la vérité qu'on ne trouvera que sur quelques sites et forums comme celui-ci.  Very Happy

Citation :
Spoiler:
 

Comme à mon habitude ma chère amie, j'essaie toujours d'envisager les choses dans leur globalité et il me manquera toujours, et je l'avoue, les données précises et la bonne connaissance du terrai pour que mon opinion, parce que ce je poste n'est qu'une opinion, ait une quelconque crédibilité; j'essaie de voir comment le saint Coran et la Sainte suna bien bénie ainsi que les alkhoulafa' arrachidine et  les gens qui les avaient suivi avaient agit dans de pareils pour tirer une leçon saine et un comportement islamique, et ce que je vois dans le monde islamique ne répond malheureusement pas à la vision que j'ai comprise...Même Imranne houssaine qui s'exprime en anglais, sa langue natale, regrettait dans une vidéo que les prêches dans les pays non arabo-musulmans comme la Malaisie ne puissent pas être donné en arabe...C'est dire que plus il vieillit et plus il se rend compte de l'importance que tous les musulmans puissent maîtriser la langue arabe...

j'ai très bien compris ta vision des choses et j'y adhère, je suis de ceux qui sont pour l'enseignement islamique en langue arabe, la langue arabe et la religion islamique vont de pair, c'est aussi valable pour l'occident.

la traduction du sens des versets coraniques en kabyle a été faite au départ en audio seulement, et était destinée aux analphabètes de la région. des amies salafiyates de kabylie étaient intéressées par cette traduction, quand on a cherché, elle n'était pas disponible, le ministère l'a certainement interdite sur le marché. par contre elle est disponible sur internet, mais incomplète. 

Citation :
Hibat Allah a écrit:
a-t-on jamais traduit le Coran à la langue amazigh les premiers siècles ?

Oui pour le cas du Maroc, et notamment dans la région natale de mon père, eljadida, le nom de ma ville en français est Mazagan, ce nom est une déformation par les français de son vrai nom et qui est Imazighane ; imazighan était la capitale du royaume amazight Bourguata dans la province de Doukala, nom qui est aussi d'origine amazighe ui doit se prononcer ad-oukali, et qui veut dire en arabe "mon ami"; le peuple de bourgoita avait envoyé une délégation des notables parmi eux en orient quand ils avaient entendu de l'apparition du prophète Mohamed PDLS , ils l'avait rencontré et ils s'étaient convertis à l'Islam par le biais de ses propres mains bien bénis; de retour chez eux, ils avaient transmis le message du prophète et ils avaient convertis tout leur peuple à l'Islam, mais avec quelle langue? En langue amazight bien sûr puisqu'ils ne connaissent que cette langue, ce qui veut dire que le saint prophète leur avait peut-être parlé en amazigh...Bref,

un grand merci pour ces informations précieuses ! 

certaines vérités historiques avaient été censurées pour des raisons que nous connaissons bien !

Citation :
Oui pour le cas du Maroc, et notamment dans la région natale de mon père, eljadida, le nom de ma ville en français est Mazagan, ce nom est une déformation par les français de son vrai nom et qui est Imazighane ; imazighan était la capitale du royaume amazight Bourguata dans la province de Doukala, nom qui est aussi d'origine amazighe ui doit se prononcer ad-oukali, et qui veut dire en arabe "mon ami";

de la même famille que tidukla et tadukli qui veut dire union. ad-oukali est aussi un nom de famille.  Very Happy

Citation :
le peuple de bourgoita avait envoyé une délégation des notables parmi eux en orient quand ils avaient entendu de l'apparition du prophète Mohamed PDLS , ils l'avait rencontré et ils s'étaient convertis à l'Islam par le biais de ses propres mains bien bénis;

le prophète  PDLS  s'est chargé d'envoyer ses compagnons aux différents peuples et royaumes de son époque. mais en quelle langue dialoguaient-ils avec eux ? soit ils connaissaient les langues des aures peuples, soit ils étaient accompagnés des traducteurs. ceci témoigne qu'il n'y a aucun inconvénient à ce que la prêche soit faite en une langue autre que l'arabe, toutefois, l'enseignement de l'arabe est nécessaire voire obligatoire en même temps que l'enseignement religieux.

Citation :
de retour chez eux, ils avaient transmis le message du prophète et ils avaient convertis tout leur peuple à l'Islam, mais avec quelle langue? En langue amazight bien sûr puisqu'ils ne connaissent que cette langue, ce qui veut dire que le saint prophète leur avait peut-être parlé en amazigh...

que la prêche soit faite en langue amazigh les premiers siècles cela ne prouve pas que le Coran a été traduit !?  de nos jours, les musulmans arabes ou non sont obligés d'apprendre le Coran par cœur dans la langue d'origine puisqu'il est obligatoire de le psalmodier et/ou le réciter tel quel pendant la salat.

Citation :
entre les royaumes païens du maroc avait prospère un petit royaume amazight musulman pendant des siècles, et au cours de ces siècles le dogmes islamique s'était terriblement contaminé avec les rites locaux païens et la propagation du culte des awliya...C'est la dynastie des almohad amazigh et la dynastie des almarinis amazigh aussi qui avaient détruis ce royaume en l'accusant d'avoir berbérisé l'Islam alors qu'il devait resté arabe et de pratiquer l'idolâtrie avec le culte des awlya...

rappelons que le paganisme et le culte des tombes a réapparu en Arabie et alentours des siècles après la mort du prophète Mouhammed  PDLS avant que ne vienne le réformateur Mouhammed Ibn Abdelouahhab alors qu'ils étaient des peuples arabes ?

le culte des awliya (le soufisme païen) qui a infesté l'Afrique du nord n'a rien à voir avec la langue amazigh. mais c'est l'éloignement des enseignements islamiques authentiques, l'innovation et les inventions dans la religion qui détruit les peuples. rappelons aussi que le culte chite existait déjà à l'époque du prophète  PDLS  chez les arabes eux-mêmes !?

les berbères instruits particulièrement les kabyles, avaient lutté pour consacrer une vingtaine ou trentaine de minutes pour un journal télévisé en berbère parce que nos parents et grands parents ne comprennent pas l'arabe. on a fini par créer tout une chaine télévisée spéciale et c'est une bonne chose. parfois je regarde la tv amazigh marocaine, certains programmes sont sous titrés des fois je capte des termes prononcés différemment. je suis moi-même intéressée à connaître la langue de mes ancêtres et je ne vois aucun inconvénient à ce qu'elle soit enseignée dans nos écoles, à condition que ça ne soit pas au dépens de la langue arabe. 
Citation :
A la place de cet islam amazigh fut implanté un islam en arabe qui n'avait aucune difficulté de  s'implanter puisque c'est son berceau et de siècle en siècle, surtout avec l'installation des tribus arabes banou hillal, toute la région s'était arabisée et on est très, très heureux de ce dénouement en vérité! On doit remercier  Les amazigh d'almohades et les amazigh almarinis qui avaient eux en réalité compris la vraie réalité, de mon point de vue de l'Islam!

mer  et pee

nous ne cherchons pas à berbériser l'Islam, au contraire, les prêches faites en kabyle sont essentiellement destinées aux analphabètes, mais cela n'empêche pas que l'on s'exprime et discutions les différents sujets de la religion entre berbères musulmans avec notre langue maternelle, on traduit certains termes et expressions en berbère pour mieux saisir le sens, (comme on le fait d'ailleurs sur ce forum en français alors que ce n'est même pas notre langue maternelle, de plus nous avons la possibilité de débattre en arabe !), et je constate que c'est beaucoup plus influent lorsqu'on utilise la langue maternelle des peuples pour appeler à la raison les égarés aveuglés par leur ethnocentrisme. les mal intentionnés ont très bien compris l'importance de connaître les langues et dialectes d'autrui, ils manipulent les jeunes de kabylie et les empêchent d'apprendre la langue arabe et se forcent à faire du dialecte kabyle une langue à part entière (en dehors des autres dialectes berbères) pour anéantir l'arabe dans la région, alors que le dialecte que parle nos parents et grands parents est à 90% de l'arabe, avec des termes qu'on ne trouve que dans les poèmes préislamiques dont la signification ne se trouve que dans les dictionnaires arabes ?! ça prouve que nos ancêtres enseignaient et étudiaient l'Islam en arabe ?! parfois les vieux nous surprennent lorsqu'ils prononcent des termes berbères inusités qui sont d'origine arabe ?

les trinitaires français ont réussi à manipuler les populations arabes attachées à leur langue déformant leur croyances en déjouant la spiritualité. dans les milieux berbères ils œuvraient à anéantir la langue arabe qui n'est certainement pas leur langue maternelle, faisant croire aux autochtones que les arabes avaient anéanti la langue de leurs ancêtres. ils se forçaient surtout à anéantir "la sounna",  partout où ils passent, ils détruisent les lieux de culte et interdisent l'enseignement de l'Islam. pendant la guerre de libération, les imams de kabylie étaient persécutés leur interdisant l'enseignement de la langue arabe et jusqu'à aujourd'hui on se force à maintenir l'obscurantisme dans la région ! mais ils n'ont pas encore compris une chose : s'ils laissent l'Islam en paix il se propage normalement et aisément, et s'ils le combattent, il résiste et se fortifie.

paix et bénédiction
Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Dim 8 Fév - 17:19

salam

Citation :
J'ajoute aussi qu'il faut faire attention à ce genre de personne qui sous-prétexte de faciliter l'accès de l'Islam travaille en fait à "compartimenter"  les musulmans pour le compte de "ceux qui vous savez"

je trouve que c'est une remarque bien placée. il existe ce que l'on appelle "manhaj ataysir" : (approche méthodologique de la simplification de la religion) qu'adoptent beaucoup de savants et connaisseurs dans l'enseignement religieux. j'ai lu que cette méthode obéit à des normes et la fatwa du prédicateur doit se limiter aux deux sources (Coran&sounna) et rien que celles-ci.

les salafistes de chez nous mettent en garde contre les machaykh qui passent à la télé et la radio leur reprochant la facilitation de l'Islam, mais sans expliquer aux gens le principe et les limites de la simplification de la religion. il peut arriver qu'un prédicateur fasse une erreur et il est primordial de le lui faire remarquer, mais cela ne veut pas dire que les salafistes ne puissent pas se tromper, c'est pour ça que le dialogue existe.

allahou a\'lam
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Dim 8 Fév - 19:53


salam
Ma chère amie
Je répondrai demain incha'Allah!

mer et pee



Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Dim 8 Fév - 23:50


Hibat Allah a écrit:


Citation :
de retour chez eux, ils avaient transmis le message du prophète et ils avaient convertis tout leur peuple à l'Islam, mais avec quelle langue? En langue amazight bien sûr puisqu'ils ne connaissent que cette langue, ce qui veut dire que le saint prophète leur avait peut-être parlé en amazigh...

que la prêche soit faite en langue amazigh les premiers siècles cela ne prouve pas que le Coran a été traduit !?

Il le semble bien pour le cas au moins du royaume de Bourgoita puisqu'il fût détruit à cause de cela...Mais il y avait toujours une tendance chez les amazigh du Maroc de ne jamais s'éloigner de l'Islam en langue arabe et à chaque fois qu'ils sentaient que quelque chose ne va pas avec leur religion, il faut avouer qu'ils avaient du flair! ils envoyaient toujours des délégations de jeunes savants au proche orient pour s'éclaircir les idées, j'ai remarqué la répétition de cette tendance, toujours le retours au source de l'Islam, d'ailleurs c'est l'une des raisons qui était la cause des soulèvement continuelles contre les dynasties amazigh accusé de pervertir les fondations de l'Islam et l'option pour la dernière dynastie d'origine arabe, même minoritaire, qui leur semblait être la seule habilité à sauvegarder la foi islamique! Ce n'est pas pour rien que le roi du maroc se nomme le commandeur des croyants...

Hibat Allah a écrit:

Citation :
entre les royaumes païens du maroc avait prospère un petit royaume amazight musulman pendant des siècles, et au cours de ces siècles le dogmes islamique s'était terriblement contaminé avec les rites locaux païens et la propagation du culte des awliya...C'est la dynastie des almohad amazigh et la dynastie des almarinis amazigh aussi qui avaient détruis ce royaume en l'accusant d'avoir berbérisé l'Islam alors qu'il devait resté arabe et de pratiquer l'idolâtrie avec le culte des awlya...

rappelons que le paganisme et le culte des tombes a réapparu en Arabie et alentours des siècles après la mort du prophète Mouhammed  PDLS avant que ne vienne le réformateur Mouhammed Ibn Abdelouahhab alors qu'ils étaient des peuples arabes ?

le culte des awliya (le soufisme païen) qui a infesté l'Afrique du nord n'a rien à voir avec la langue amazigh. mais c'est l'éloignement des enseignements islamiques authentiques, l'innovation et les inventions dans la religion qui détruit les peuples. rappelons aussi que le culte chite existait déjà à l'époque du prophète  PDLS  chez les arabes eux-mêmes !?

Le culte chiite existait depuis le temps du saint prophète PDLS !? A vrai dire je ne le sais pas chère amie...

Hibat Allah a écrit:

les mal intentionnés ont très bien compris l'importance de connaître les langues et dialectes d'autrui,[/b] ils manipulent les jeunes de kabylie et les empêchent d'apprendre la langue arabe et se forcent à faire du dialecte kabyle une langue à part entière (en dehors des autres dialectes berbères) pour anéantir l'arabe dans la région, alors que le dialecte que parle nos parents et grands parents est à 90% de l'arabe, avec des termes qu'on ne trouve que dans les poèmes préislamiques dont la signification ne se trouve que dans les dictionnaires arabes ?! ça prouve que nos ancêtres enseignaient et étudiaient l'Islam en arabe ?! parfois les vieux nous surprennent lorsqu'ils prononcent des termes berbères inusités qui sont d'origine arabe ?

La darija marocaine est issue directement de ce mélange de ces deux langues!

Hibat Allah a écrit:

les trinitaires français ont réussi à manipuler les populations arabes attachées à leur langue déformant leur croyances en déjouant la spiritualité. dans les milieux berbères ils œuvraient à anéantir la langue arabe qui n'est certainement pas leur langue maternelle, faisant croire aux autochtones que les arabes avaient anéanti la langue de leurs ancêtres. ils se forçaient surtout à anéantir "la sounna",  partout où ils passent, ils détruisent les lieux de culte et interdisent l'enseignement de l'Islam. pendant la guerre de libération, les imams de kabylie étaient persécutés leur interdisant l'enseignement de la langue arabe et jusqu'à aujourd'hui on se force à maintenir l'obscurantisme dans la région ! mais ils n'ont pas encore compris une chose : s'ils laissent l'Islam en paix il se propage normalement et aisément, et s'ils le combattent, il résiste et se fortifie.

paix et bénédiction

Qui a encore un peu de discernement dans notre époque?

Bah...


pee



Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Mar 10 Fév - 13:00

Averroes a écrit:

Hibat Allah a écrit:


Citation :
de retour chez eux, ils avaient transmis le message du prophète et ils avaient convertis tout leur peuple à l'Islam, mais avec quelle langue? En langue amazight bien sûr puisqu'ils ne connaissent que cette langue, ce qui veut dire que le saint prophète leur avait peut-être parlé en amazigh...

que la prêche soit faite en langue amazigh les premiers siècles cela ne prouve pas que le Coran a été traduit !?

Il le semble bien pour le cas au moins du royaume de Bourgoita puisqu'il fût détruit à cause de cela...Mais il y avait toujours une tendance chez les amazigh du Maroc de ne jamais s'éloigner de l'Islam en langue arabe et à chaque fois qu'ils sentaient que quelque chose ne va pas avec leur religion, il faut avouer qu'ils avaient du flair! ils envoyaient toujours des délégations de jeunes savants au proche orient pour s'éclaircir les idées, j'ai remarqué la répétition de cette tendance, toujours le retours au source de l'Islam, d'ailleurs c'est l'une des raisons qui était la cause des soulèvement continuelles contre les dynasties amazigh accusé de pervertir les fondations de l'Islam et l'option pour la dernière dynastie d'origine arabe, même minoritaire, qui leur semblait être la seule habilité à sauvegarder la foi islamique! Ce n'est pas pour rien que le roi du maroc se nomme le commandeur des croyants...

c'est une bonne chose, contrairement à l'Algérie qui héberge des croyances de toutes les couleurs : de l'extrême laïcisme au salafisme fondamentaliste, on n'est pas encore unis spirituellement mais on y arrive petit à petit, grâce aux médias qui font de la pub et nous incitent à découvrir l'Islam à sa source.

Citation :
Hibat Allah a écrit:

Citation :
entre les royaumes païens du maroc avait prospère un petit royaume amazight musulman pendant des siècles, et au cours de ces siècles le dogmes islamique s'était terriblement contaminé avec les rites locaux païens et la propagation du culte des awliya...C'est la dynastie des almohad amazigh et la dynastie des almarinis amazigh aussi qui avaient détruis ce royaume en l'accusant d'avoir berbérisé l'Islam alors qu'il devait resté arabe et de pratiquer l'idolâtrie avec le culte des awlya...

rappelons que le paganisme et le culte des tombes a réapparu en Arabie et alentours des siècles après la mort du prophète Mouhammed  PDLS avant que ne vienne le réformateur Mouhammed Ibn Abdelouahhab alors qu'ils étaient des peuples arabes ?

le culte des awliya (le soufisme païen) qui a infesté l'Afrique du nord n'a rien à voir avec la langue amazigh. mais c'est l'éloignement des enseignements islamiques authentiques, l'innovation et les inventions dans la religion qui détruit les peuples. rappelons aussi que le culte chite existait déjà à l'époque du prophète  PDLS  chez les arabes eux-mêmes !?

Le culte chiite existait depuis le temps du saint prophète  PDLS !? A vrai dire je ne le sais pas chère amie...

ça a commencé par des conflits politiques qui, par la suite, ont été alimentés et évolués vers un culte à part contraire aux enseignements islamiques de base grâce à un prénommé Abdullah ibn saba'e au temps du 3e Calife  PBS .  si je ne me trompe pas, je pense que beaucoup de gens souhaitaient que le successeur soit Ali  PBS  , les conflits s'aggravent engendrant un culte de plus en plus intégriste après l'assassinat du petit-fils du prophète  PDLS ,

c'est pour dire que même les arabes de l'Arabie sont capables de pervertir la foi des populations. la langue amazigh n'a donc rien à voir avec la perversion des dynasties berbères d'autrefois.

Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Mar 10 Fév - 20:37

Averroes a écrit:

Hibat Allah a écrit:


Citation :
de retour chez eux, ils avaient transmis le message du prophète et ils avaient convertis tout leur peuple à l'Islam, mais avec quelle langue? En langue amazight bien sûr puisqu'ils ne connaissent que cette langue, ce qui veut dire que le saint prophète leur avait peut-être parlé en amazigh...

que la prêche soit faite en langue amazigh les premiers siècles cela ne prouve pas que le Coran a été traduit !?

Il le semble bien pour le cas au moins du royaume de Bourgoita puisqu'il fût détruit à cause de cela...Mais il y avait toujours une tendance chez les amazigh du Maroc de ne jamais s'éloigner de l'Islam en langue arabe et à chaque fois qu'ils sentaient que quelque chose ne va pas avec leur religion, il faut avouer qu'ils avaient du flair! ils envoyaient toujours des délégations de jeunes savants au proche orient pour s'éclaircir les idées, j'ai remarqué la répétition de cette tendance, toujours le retours au source de l'Islam, d'ailleurs c'est l'une des raisons qui était la cause des soulèvement continuelles contre les dynasties amazigh accusé de pervertir les fondations de l'Islam et l'option pour la dernière dynastie d'origine arabe, même minoritaire, qui leur semblait être la seule habilité à sauvegarder la foi islamique! Ce n'est pas pour rien que le roi du maroc se nomme le commandeur des croyants...

ce que tu appelles "berbérisation de l'Islam" ce n'est pas uniquement la prêche faite en langue amazigh et la traduction du Coran mais aussi les invocations (adhkar) ainsi que les prières de supplications, en effet, mais j'avoue que certaines prières sont très jolies à réciter en kabyle. beaucoup de proverbes et prophéties inspirés des hadiths sont racontées en berbère comme paroles de sagesse sans connaître l'origine (chaînes de transmission), si je comprends bien c'est à ça que tu fais allusion.

Citation :
Hibat Allah a écrit:

les mal intentionnés ont très bien compris l'importance de connaître les langues et dialectes d'autrui,[/b] ils manipulent les jeunes de kabylie et les empêchent d'apprendre la langue arabe et se forcent à faire du dialecte kabyle une langue à part entière (en dehors des autres dialectes berbères) pour anéantir l'arabe dans la région, alors que le dialecte que parle nos parents et grands parents est à 90% de l'arabe, avec des termes qu'on ne trouve que dans les poèmes préislamiques dont la signification ne se trouve que dans les dictionnaires arabes ?! ça prouve que nos ancêtres enseignaient et étudiaient l'Islam en arabe ?! parfois les vieux nous surprennent lorsqu'ils prononcent des termes berbères inusités qui sont d'origine arabe ?

La darija marocaine est issue directement de ce mélange de ces deux langues!

tout à fait, on se rend compte que la langue amazigh est devenue "langue morte", maintenant on se force à la revivifier dans le but d'anéantir la langue arabe pour mieux égarer les gens puisque les traductions sont facilement manipulables, mais qui a encore un peu de discernement ?

Citation :
Hibat Allah a écrit:
les trinitaires français ont réussi à manipuler les populations arabes attachées à leur langue déformant leur croyances en déjouant la spiritualité. dans les milieux berbères ils œuvraient à anéantir la langue arabe qui n'est certainement pas leur langue maternelle, faisant croire aux autochtones que les arabes avaient anéanti la langue de leurs ancêtres. ils se forçaient surtout à anéantir "la sounna",  partout où ils passent, ils détruisent les lieux de culte et interdisent l'enseignement de l'Islam. pendant la guerre de libération, les imams de kabylie étaient persécutés leur interdisant l'enseignement de la langue arabe et jusqu'à aujourd'hui on se force à maintenir l'obscurantisme dans la région ! mais ils n'ont pas encore compris une chose : s'ils laissent l'Islam en paix il se propage normalement et aisément, et s'ils le combattent, il résiste et se fortifie.

paix et bénédiction

Qui a encore un peu de discernement dans notre époque?

Bah...


pee

très peu de gens....

Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Mar 10 Fév - 23:19


salam
Chère amie

Hibat Allah a écrit:
Averroes a écrit:

Hibat Allah a écrit:


Citation :
de retour chez eux, ils avaient transmis le message du prophète et ils avaient convertis tout leur peuple à l'Islam, mais avec quelle langue? En langue amazight bien sûr puisqu'ils ne connaissent que cette langue, ce qui veut dire que le saint prophète leur avait peut-être parlé en amazigh...

que la prêche soit faite en langue amazigh les premiers siècles cela ne prouve pas que le Coran a été traduit !?

Il le semble bien pour le cas au moins du royaume de Bourgoita puisqu'il fût détruit à cause de cela...Mais il y avait toujours une tendance chez les amazigh du Maroc de ne jamais s'éloigner de l'Islam en langue arabe et à chaque fois qu'ils sentaient que quelque chose ne va pas avec leur religion, il faut avouer qu'ils avaient du flair! ils envoyaient toujours des délégations de jeunes savants au proche orient pour s'éclaircir les idées, j'ai remarqué la répétition de cette tendance, toujours le retours au source de l'Islam, d'ailleurs c'est l'une des raisons qui était la cause des soulèvement continuelles contre les dynasties amazigh accusé de pervertir les fondations de l'Islam et l'option pour la dernière dynastie d'origine arabe, même minoritaire, qui leur semblait être la seule habilité à sauvegarder la foi islamique! Ce n'est pas pour rien que le roi du maroc se nomme le commandeur des croyants...

c'est une bonne chose, contrairement à l'Algérie qui héberge des croyances de toutes les couleurs : de l'extrême laïcisme au salafisme fondamentaliste, on n'est pas encore unis spirituellement mais on y arrive petit à petit, grâce aux médias qui font de la pub et nous incitent à découvrir l'Islam à sa source.

Citation :
Hibat Allah a écrit:

Citation :
entre les royaumes païens du maroc avait prospère un petit royaume amazight musulman pendant des siècles, et au cours de ces siècles le dogmes islamique s'était terriblement contaminé avec les rites locaux païens et la propagation du culte des awliya...C'est la dynastie des almohad amazigh et la dynastie des almarinis amazigh aussi qui avaient détruis ce royaume en l'accusant d'avoir berbérisé l'Islam alors qu'il devait resté arabe et de pratiquer l'idolâtrie avec le culte des awlya...

rappelons que le paganisme et le culte des tombes a réapparu en Arabie et alentours des siècles après la mort du prophète Mouhammed  PDLS avant que ne vienne le réformateur Mouhammed Ibn Abdelouahhab alors qu'ils étaient des peuples arabes ?

le culte des awliya (le soufisme païen) qui a infesté l'Afrique du nord n'a rien à voir avec la langue amazigh. mais c'est l'éloignement des enseignements islamiques authentiques, l'innovation et les inventions dans la religion qui détruit les peuples. rappelons aussi que le culte chite existait déjà à l'époque du prophète  PDLS  chez les arabes eux-mêmes !?

Le culte chiite existait depuis le temps du saint prophète  PDLS !? A vrai dire je ne le sais pas chère amie...

ça a commencé par des conflits politiques qui, par la suite, ont été alimentés et évolués vers un culte à part contraire aux enseignements islamiques de base grâce à un prénommé Abdullah ibn saba'e au temps du 3e Calife  PBS .  si je ne me trompe pas, je pense que beaucoup de gens souhaitaient que le successeur soit Ali  PBS  , les conflits s'aggravent engendrant un culte de plus en plus intégriste après l'assassinat du petit-fils du prophète  PDLS ,

Ah tu veux parler des premiers khaarijs ? C'est une question d'abord politique avant d'être religieuse...Le chiisme en tant que doctrine religieuse chiismatique et déviante n'est apparu que gâce aux manigancess du juif Abdullah ibn saba'e, encore et toujours un membre de la fine équipe des élus, pour semer la zizanie dans le monde musulman et plus particulièrement parmi les pers plus prédisposés à épouser toute nouvelle doctrine pour contester le nouveau pouvoir arabe...C'est une autre histoire chère amie...

Hibat Allah a écrit:

c'est pour dire que même les arabes de l'Arabie sont capables de pervertir la foi des populations.

Oui, il n'y a aucun doute là-dessus, les pourris existent chez tous les peuples de la terre...

Hibat Allah a écrit:

la langue amazigh n'a donc rien à voir avec la perversion des dynasties berbères d'autrefois.

Bien sur, les dynasties berbers au Maroc ne furent pas renversées à cause de la langue amazigh, je crois que tu t'éloigne un peu de ma pensée chère amie, il y avait de multiples causes ui avaient entraîné leur chutes, et parmi ces cause le non respect de la charia de l'Islam ; ils ont préféré sauvegarder jalousement la langue arabe qu'ils ont enrichis et modulé selon leur vision et mode de résonnement et puis donné naissance- je crois que tu ne le sais pas ma chère amie-à leur propre écriture "al kahte almagribie", qui diffère du "Al khate al machriki" et comme cela, ils sont co-héritiers de la langue arabe, elle fait partie de leur patrimoin identitaire et culture...Tout cela pour surveiller et vérifier à leur guise ce qu'on leur [i]"transmet" ou "colporte" sur l'Islam, ils sont très astucieux en réalité ; opter pour la langue amazigh, c'est lui donner toute la priorité et permettre au manipulateurs de pervertir la religion sans que "le peuple" ne puissent verifier par lui-même-il y aura toujours parmi eux quelques averti qui vont maitrisé l'arabe mais pas le peuple, désolé; il n'y a qu'à voir le peuple iranien tout musulman qu'il est et pourtant mené par le bout du nez par leur religieux, à comparer avec les religieux chiites arabes libanais qui sont maintenant, même en gardant le dogme d'Iran, obligé de se débarrasser de beaucoup de leur "déchets" parce que leurs auditeurs "écoutent" [i]et "comprennent" les discours des hommes religieux sunites et n'hésitent pas à vérifier par eux-même le coran en arabe...Je sais qu'il n'y a rien de plus chère au monde que sa propre identité mais Dieu t'offre une meilleur identité: l'identité islamique et la langue du paradis, l'arabe...

paix et bénédiction

Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Jeu 12 Fév - 22:26

salm

Averroes a écrit:
Spoiler:
 

Ah tu veux parler des premiers khaarijs ? C'est une question d'abord politique avant d'être religieuse...Le chiisme en tant que doctrine religieuse chiismatique et déviante n'est apparu que gâce aux manigancess du juif Abdullah ibn saba'e, encore et toujours un membre de la fine équipe des élus, pour semer la zizanie dans le monde musulman et plus particulièrement parmi les pers plus prédisposés à épouser toute nouvelle doctrine pour contester le nouveau pouvoir arabe...C'est une autre histoire chère amie...

c'est le lien entre les évènements qui m'échappent. Abdullah Ibn saba'e avait pour intention d'installer sa nouvelle doctrine parmi les perses ? pourtant une population considérée de chites existe en irak, au bahrein et même en arabie qui sont pourtant des "arabes." je pense que nos ennemis avec le chiisme, en grattant sur les sujets des conflits politiques cherchent à alimenter la haine et la rancune vis à vis des sunnites en général et particulièrement envers les gens les plus rapprochés du prophète  PDLS  qui lui sont chers, ce qui explique les insultes proférées et les discours portant de la rancœur. c'est le même scénario qu'on produit en Afrique du nord : nos ennemis grattent sur les conflits aux origines des conquêtes islamiques, ils chargent les berbères contre les arabes mais chaque fois on constate que leur manigance est vouée à l'échec, parce que le berbère quand il se met en contact avec le reste de la population arabe d'Algérie, sa pensée change aussitôt et se rend compte que tout ce qu'on lui raconte sur des chaînes tv prétendues berbères diffusées depuis l'occident n'est que mensonge. la population algérienne bien qu'elle ne maîtrise pas les écritures, tout le monde en a conscience des manigances des semeurs de zizanie.

Citation :
Citation :
Hibat Allah a écrit:
c'est pour dire que même les arabes de l'Arabie sont capables de pervertir la foi des populations.

Oui, il n'y a aucun doute là-dessus, les pourris existent chez tous les peuples de la terre...

enfin nous sommes d'accord.

Citation :
Hibat Allah a écrit:
la langue amazigh n'a donc rien à voir avec la perversion des dynasties berbères d'autrefois.

Bien sur, les dynasties berbers au Maroc ne furent pas renversées à cause de la langue amazigh, je crois que tu t'éloigne un peu de ma pensée chère amie, il y avait de multiples causes ui avaient entraîné leur chutes, et parmi ces cause le non respect de la charia de l'Islam ;

j'ai bien compris ta pensée au départ, ce n'est pas la langue amazigh en elle-même qui est la cause de la chute des dynasties berbères d'autrefois, mais c'est "la berbérisation de l'Islam" (traduction des écritures islamiques vers la langue amazigh) comme une des causes qui avaient entraîné leur déclin.

Citation :
ils ont préféré sauvegarder jalousement la langue arabe qu'ils ont enrichis et modulé selon leur vision et mode de résonnement et puis donné naissance- je crois que tu ne le sais pas ma chère amie-à leur propre écriture "al kahte almagribie", qui diffère du "Al khate al machriki"  et comme cela, ils sont co-héritiers de la langue arabe, elle fait partie de leur patrimoin identitaire et culture...Tout cela pour surveiller et vérifier à leur guise ce qu'on leur "transmet" ou "colporte" sur l'Islam, ils sont très astucieux en réalité ;

belle astuce en effet. mais les types d'écritures arabes y en a plusieurs et pas seulement deux. est-ce qu'elles ont toutes été développées pour la même raison ?

Citation :
opter pour la langue amazigh, c'est lui donner toute la priorité et permettre au manipulateurs de pervertir la religion sans que "le peuple" ne puissent verifier par lui-même-il y aura toujours parmi eux quelques averti qui vont maitrisé l'arabe mais pas le peuple, désolé;

je donne beaucoup d'importance à la langue de mes ancêtres alors que avant ça, je me disais qu'elle ne me servirait à rien. mais en réalité elle me servirait, justement, pour surveiller et faire échouer les plans des diables incarnées.

il existe une expression très courante chez nous que tu connais certainement :

(من تعلم لغة قوم أَمِن شرهم (أَمِن مكرهم

celui qui apprend une langue d'un peuple n'aura pas à le craindre
,
ce dicton est inspiré du hadith où le prophète  PDLS  avait incité Zayd ibn tabit  PBS  à apprendre la langue des juifs parce qu'il ne leur fait pas confiance.

وقد أمَر النبي صلى الله عليه وسلم زيد بن ثابت أن يتعلم لغة اليَهود ؛ لأنه عليه الصلاة والسلام لا يأمنهم !
قال زيد بن ثابت : أمَرني رسول الله صلى الله عليه وسلم فَتَعَلَّمْتُ له كتاب يهود ، وقال : إني والله ما آمن يهود على كتابي . فتعلمته ، فلم يَمُرّ بِي إلاَّ نصف شهر حتى حذقته ، فكنت أكتب له إذا كَتب ، وأقرأ له إذا كُتب إليه . رواه الإمام أحمد وأبو داود والترمذي .

وفيه دليل على جواز تعلّم لُغات الكُفَّار إذا كان هناك حاجة لِتعلُّمها


les arabes algériens concourent à apprendre les dialectes amazighs pour cette raison. tu trouveras plusieurs qui ont des blocs-notes où ils transcrivent n'importe quel nouveau terme ou nouvelle expression qu'ils apprennent, d'autres suivent même les programmes de la tv amazigh.

Citation :
il n'y a qu'à voir le peuple iranien tout musulman qu'il est et pourtant mené par le bout du nez par leur religieux, à comparer avec les religieux chiites arabes libanais qui sont maintenant, même en gardant le dogme d'Iran, obligé de se débarrasser de beaucoup de leur "déchets" parce que leurs auditeurs "écoutent" et "comprennent" les discours des hommes religieux sunites et n'hésitent pas à vérifier par eux-même le coran en arabe...

un expert en politique (un lybien je crois), affirme que le peuple iranien est majoritairement sunnite et il n'y a que le gouvernement qui est chiite. j'ai lu aussi que les sunnites sont condamnés à mort s'ils prêchent le sunnisme sur le sol iranien. par contre les sunnites d'Algérie, après toute tentation de les effacer ils sont de plus en plus nombreux et surtout "libres" et "arrachent leurs droits" et s'imposent dans la société et résistent à toutes les discriminations, ça doit avoir une relation avec la maîtrise des écritures dans la langue d'origine ?

les berbères, en dépit de l'aversion de leurs ennemis, sont les frères des arabes.

Citation :
Je sais qu'il n'y a rien de plus chère au monde que sa propre identité mais Dieu t'offre une meilleur identité: l'identité islamique et la langue du paradis, l'arabe...

paix et bénédiction

l'identité d'un individu ne se résume pas en sa personnalité spirituelle uniquement mais aussi son histoire et ses origines mises en gage entre les mains de nos ennemis.

Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Ven 13 Fév - 12:53



Dernière édition par Hibat Allah le Mer 20 Mai - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Ven 13 Fév - 17:15


salam
Ma chère amie
Merci beaucoup pour ces précieuses information et cette mise au point éclairante.

mer et pee

Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Ven 13 Fév - 21:49

avec plaisir. respect

Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Ven 20 Fév - 14:17

voici une intéressante émission sur la tv echourouk "la langue amazigh entre l'école et la politique : écriture, teneur et objectif de son enseignement".



la langue arabe enseignée dans nos écoles, l'invité attire l'attention au fait qu'elle est juste un langage de communication, un langage administratif très loin de la langue classique. il dit aussi que la langue des béni hilal qui est à l'origine de la langue arabe maghrébine est différente de celle du Coran. avant l'avènement de l'Islam, les tribus de béni hilal existaient déjà en Afrique du nord, et ce sont ces arabes qui avaient contribué indirectement à unifier les peuples et tribus berbères nord africains, qui, au temps où les relations étaient difficiles, ils ont opté pour la langue arabe comme moyen de communication pour régler les conflits linguistiques, puisque, -je pense que- la langue amazigh était déjà morte à cette époque là.

les arabes qui venaient en Afrique du nord étaient peu nombreux, que ce soit les premières tribus des beni hilal ou plus tard au temps des conquêtes islamiques, et n'ont en aucun cas imposé ni l'Islam ni la langue arabe, mais le choix de cette langue comme moyen de communication était spontané et venu comme un arrangement linguistique, ce qui a facilité plus tard, l'introduction de la religion islamique.
Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Jeu 16 Avr - 18:59

Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Sam 9 Jan - 23:18

Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Sam 9 Jan - 23:18



YACINE IAÂMRANE, CHEVALIER DU CORAN originaire de Tizi ouzou

Yacine Iaâmrane, 18 ans, récent vinqueur du concours Forsan El Quoran El Karim 2008. Ce récitant du Coran, de 18 ans, récent bachelier, a réussi à franchir avec brio les différentes étapes du concours, auquel ont pris part plus de 15.000 candidats issus de l'ensemble du territoire national, et recevoir comme récompense un appartement et une prise en charge pour un pèlerinage aux Lieux Saints de l'Islam. Le jeune candidat de la wilaya de Tizi Ouzou a tenu à mettre en valeur sa réussite au concours Forsan El

Quoran El Karim en faisant part de ses impressions:

«J'ai répondu à ces détracteurs qui veulent porter atteinte à une région où la religion musulmane est ancrée depuis des 1siècles, en remportant le premier prix du concours Forsan El Quoran El Karim 2008 (chevaliers du Saint Coran)».

Fier de sa région, il ajoute :

«La Kabylie a enduré, les mois passés, une situation qui ne dit pas son nom, en la traitant de tous les noms, allant jusqu'à dire que la christianisation y fait des ravages.»
Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Sam 23 Avr - 22:20

Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ


Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 715

MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Jeu 28 Avr - 19:00

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: entretien avec Said Bouiezri    Aujourd'hui à 10:31

Revenir en haut Aller en bas
 
entretien avec Said Bouiezri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Actualité-
Sauter vers: