EST UN FORUM DE DIALOGUE ISLAMO-CHRETIEN POUR LA FRATERNITE ET LA PAIX ENTRE LES DEUX COMMUNAUTES DE FOI SANS CONCESSIONS DOCTRINALES. (Lire Déclaration du Fondateur impérativement)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Soyez les bienvenues dans notre Forum














Partagez | 
 

 Les dérives de la voie coraniste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stitten32
Membre


Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 18

MessageSujet: Les dérives de la voie coraniste   Jeu 4 Fév - 18:47

Les doutes que les coranistes veulent introduire moyennant des mélanges de sens et des mauvaises compréhensions :

1. Les coranistes pensent qu’il y a opposition entre le coran et le hadith :

Sachez qu’il n’y a pas d’opposition entre le coran et le hadith dans le verset suivant car ici le sens donné à hadith est « discours » et non le « hadith » comme on l’entend juridiquement parlant c’est-à-dire le texte rapportant un fait prophétique:
« Voilà les versets de Dieu que Nous te récitons en toute vérité. Alors en quel hadith, après Dieu et Ses versets, croiront-ils ? » (C45/6).
Ainsi, les coranistes veulent mélanger en votre conscience le sens linguistique du terme hadith et le sens juridique de ce dernier afin de vous induire en erreur !

2. Les coranistes pensent qu’il y a opposition entre la sunna d’Allah et la sunna prophétique

Ils ont agit de la sorte avec la notion de sunna ! En effet, il n’y a aucune opposition entre la sunna divine et la sunna prophétique dans le verset suivant car il faut comprendre par sunna ici la règle divine qui effectivement ne possède pas de substitut car personne ne peut imposer à Allah des dictats comportementaux:

« Telle était la sunna de Dieu envers ceux qui ont vécu auparavant, et tu ne trouveras pas de substitut à la sunna de Dieu. » (C33/62)0

Ainsi, les coranistes veulent mélanger en votre conscience le sens global du terme sunna avec le sens relatif et particulier afin de mettre en opposition la sunna divine et la sunna prophétique. Or, ces deux notions ne peuvent pas rentrer en collision puisque le relatif est toujours inclus dans le global !

3. Les coranistes pensent que le rôle des prophètes n’est que de transmettre

Selon les coranistes, le rôle des prophètes n’est que la transmission ! Et, ils se basent sur le verset suivant :

« Il n'incombe au messager que la transmission. Dieu sait ce que vous divulguez et ce que vous cachez. » (C5/99)

Or, le prophète est aussi un modèle à suivre et un leader à obéir, autant dans l’aspect spirituel de notre vie que dans son aspect temporel ! Limiter la mission prophétique à la transmission seule de la révélation nous invite à nous rendre tous équivalents quant à la compréhension du coran et nous pousse à légitimer une sorte de multiplication de l’islam, et donc à encourager un œcuménisme ! Or, il n’existe qu’une seule voie salvatrice;
« Et quiconque fait scission d'avec le Messager, après que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors Nous le laisserons comme il s'est détourné, et le brûlerons dans l'Enfer. Et quelle mauvaise destination ! » (C4/115)

Dans un autre verset, Allah dit :
« Ô les croyants ! Obéissez à Allah et obéissez au messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation. » (C4/59).

Ainsi, « l’obéissance à Allah et au messager » va de paire avec l’autorité car le verbe « obéir » est appliqué par la particule « et » à « ceux qui détiennent le commandement ! ».

Ainsi, les coranistes sont les premiers ennemis de l’islam car par leurs croyances égarées, ils veulent amputer le pouvoir temporel du prophète de sorte d’empêcher la constitution de l’Etat islamique !

Croyances qui, au passage, font le sourire des laïcs qui veulent enlever à l’islam sa dimension politique ! D’où, le fait qu’ils seront mis en avant par les ennemis de l’islam…

4. Les coranistes pensent que l’obéissance au messager signifie obéissance au message seulement

Les coranistes pensent que l’obéissance au prophète se limite à l’obéissance au message sur la base de ce verset : « Obéissez à Dieu et obéissez au Messager, et si vous vous détournez, alors il n'incombe à Notre messager que la transmission claire. » (C64/12) Or, pour les coranistes le message se limite au coran alors qu’il n’en est rien puisque Allah dit : « C'est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils étaient auparavant dans un égarement évident » (C62/2).

Ainsi, nous avons la preuve que le prophète enseigne plus que le coran, en l’occurrence « la sagesse » que les savants, à l’instar de l’imam Shafi’i, identifient à la sunna !

5. Les coranistes pensent qu’Allah s’adresse au messager et pas à Mohammed

Selon les coranistes Allah ne demande jamais d’obéir à « Allah et à Mohammed » mais spécifie bien « messager », ce qui signifie selon eux qu’il faut obéir au message et non à la personne ! Les coranistes veulent mélanger ainsi en votre conscience le terme « messager » et le mot « message » de sorte de vous écarter de l’obéissance au prophète ! Or, quand Allah nous demande d’obéir au messager, il vise bien évidemment une personne car le mot messager désigne une fonction par laquelle une personne se distingue des autres en méritant par conséquent le suivisme des autres ! Si Allah visait « message » au lieu de « messager » quand il dit « messager » alors cela voudrait dire que :

•- soit Allah ne sait pas ce qu’il dit quand il parle
•- soit il veut nous induire en erreur en nous disant autre chose que ce qu’il veut dire

Et, c’est deux imperfections sont impossibles pour Allah sauf dans la conscience d’un mécréant !

6. Les coranistes pensent qu’Allah a interdit au prophète d’enseigner autre chose que le coran

Les coranistes pensent qu’Allah a menacé le prophète d’enseigner autre chose que le coran sur la base de ce verset :
« Une descente du Seigneur des mondes. S'il avait inventé certains propos à Notre sujet, Nous l'aurions saisi de la main droite, puis Nous lui aurions tranché l'aorte, et aucun d'entre vous n'aurait pu Nous en empêcher. »
(C69 :43-47).

Or, dans ce verset il est fait allusion à l’invention et donc au grave péché de faire dire à Allah ce qu’il n’a pas dit ! Ainsi, il y a une différence entre « l’interdiction d’inventer » et « l’interdiction d’enseigner quelque chose d’autre que le coran » et les coranistes veulent mélanger ces deux choses dans votre conscience car on peut enseigner autre chose que le coran sans pour autant inventer des propos à l’endroit d’Allah !

7. Les coranistes pensent que le prophète a fait le serment de n’avoir reçu que le coran en guise de révélation

Selon les coranistes le prophète prêta serment que la seule révélation qu'il a reçu d’Allah était le Coran sur la base de ce verset : Dis :
« Dieu est témoin entre moi et vous, ce Coran m'a été révélé pour que je vous avertisse par lui, ainsi que tous ceux qu'il atteindra. Allez-vous témoigner qu'il y ait d'autres divinités avec Dieu ? » (C6/19).

Dans ce verset, rien ne prouve pas que le prophète n’a reçu que le coran en guise de révélation. Le verset tend juste à montrer que le coran est révélé. Or, dire que le coran est révélé ne veut pas dire qu’il est le seul à avoir été révélé ! C’est évident, et cela montre les tentatives malsaines des coranistes à vouloir à tout prix justifier leur voie périlleuse !

8. Les coranistes pensent que le prophète n'est pas infaillible

Selon les coranistes le prophète a commis des erreurs et donc n’est pas à apte à être suivi. Ils se basent sur le verset suivant :
« Dis : « Si je m'égare, je ne m'égare qu'à mes dépens. Si je suis guidé, alors c'est grâce à ce que Mon Seigneur me révèle. Il est Audient, Proche ». (C34/50).

Il est important de distinguer l’erreur pédagogique de l’erreur à proprement parler car la première erreur fait partie de la révélation tandis que la seconde est impossible pour le prophète. L’erreur pédagogique est une erreur rectifiée par Allah, par laquelle Allah réforme et modifie une pratique, tandis que l’erreur classique consiste à fauter à l’endroit d’une vérité fixe. Or, jamais le prophète n’a fauté d’une faute par laquelle il s’est opposé à une vérité immuable, et qui de surcroit a entraîné un égarement de masse ! Les coranistes veulent mélanger en votre conscience ces deux erreurs afin que vous tombiez dans la mécréance de rendre le prophète faillible à l’endroit de la révélation !

9. Les coranistes pensent que ce sont les hommes et les djinns qui ont falsifié l’enseignement

Les coranistes pensent que ce sont les ennemis de l’islam qui ont poussé à la falsification du vrai message de l’islam : « C'est ainsi que nous assignons à chaque prophète un ennemi, des diables humains et djinns, s'inspirant des paroles enjolivées et trompeuses. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l'auraient pas fait. Laisse-les, eux et ce qu'ils inventent. » (C6/112) Dans ce verset, ce sont bien les gens comme les coranistes qui sont visés car ils suivent des arguments fallacieux qui détournent de la voie prophétique ! Or, dans le précédent verset, nous avons une opposition entre « prophète » et « ennemi », et ce, pour nous dire que les ennemis véritables sont tous ceux qui nous éloignent de la voie prophétique : en l’occurrence les coranistes, en premier lieu !

10. Les coranistes pensent que le coran est complet et qu’on n’a pas besoin de rajouter autre chose

Selon les coranistes le coran est complet : « Un jour, Nous susciterons dans chaque communauté un témoin contre eux, choisi parmi eux. Nous t'avons amené comme témoin contre ceux-ci, et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, et comme guidance, miséricorde et bonne nouvelle pour les soumis. » (C16/89) Or, le caractère complet du coran ne signifie pas qu’il est exclusif. Les coranistes veulent ainsi mélanger en votre conscience le caractère complet du coran et la notion d’exclusivité de sorte que vous délaissiez le reste…

Voilà, les quelques arguments par lesquels s’effondre les assises doctrinales des coranistes, arguments qui me sont venus à l'esprit spontanément, sans que je ne réfléchisse beaucoup, tellement évidentes étaient leurs égarements. Tu remarqueras, que ce sont des arguments de bas niveaux, reposant sur la technique satanique d’embrouiller les sens et les notions afin de vous orienter vers la négation d’une signification.

Pour finir, on rapporte que ‘Imran ibn Housayn enseignait aux gens la sunna et qu’un homme lui dit : « Parles nous du Coran. » Il se mit en colère et dit : « La sunna est l’explication du coran. Sans la sunna nous n’aurions su que la prière du midi est composée de quatre unités de prière, la prière du coucher du soleil, de trois et celle de l’aube de deux ! Nous n’aurions jamais connu les règles de la zakat ainsi que d’autres détails que la sunna apporte ! » Al Awaz’i disait quant à lui : « La sunna est l’explication du coran, elle détaille les lois générales, et mentionnent des lois qui ne se trouvent pas dans le coran comme il est dit dans la parole divine : « Et vers toi, Nous avons fait descendre le Rappel, pour que tu exposes clairement aux gens ce qu’on a fait descendre sur eux et afin qu’ils réfléchissent. » (C16/44)

Ainsi, la sunna qui constitue l’exemple du prophète ou l’application des principes coraniques fait partie de la « révélation » et ne peut pas être sujette à l’altération car la révélation est protégée par Dieu selon sa parole :

« Nous avons fait descendre le rappel et nous en sommes les protecteurs. » (C15/19)

N’oubliez pas, mes frères et sœurs, les coranistes sont des d’hypocrites d’un genre particulier car ils ne vous disent pas qui ils sont directement, et à quoi ils croient, afin de vous manipuler progressivement vers leur voie égarée !

Fuyez-les et mettez en garde contre eux ceux qui les fréquentent sans savoir qui ils sont !

Source : Mahdy Ibn Salah
Revenir en haut Aller en bas
http://dialogue-religion.forumalgerie.net
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 632

MessageSujet: Re: Les dérives de la voie coraniste   Ven 26 Fév - 21:45

Stitten32  a écrit :

Citation :
Les doutes que les coranistes veulent introduire moyennant des mélanges de sens et des mauvaises compréhensions :

1. Les coranistes pensent qu’il y a opposition entre le coran et le hadith :

Sachez qu’il n’y a pas d’opposition entre le coran et le hadith dans le verset suivant car ici le sens donné à hadith est « discours » et non le « hadith » comme on l’entend juridiquement parlant c’est-à-dire le texte rapportant un fait prophétique:
« Voilà les versets de Dieu que Nous te récitons en toute vérité. Alors en quel hadith, après Dieu et Ses versets, croiront-ils ? » (C45/6).
Ainsi, les coranistes veulent mélanger en votre conscience le sens linguistique du terme hadith et le sens juridique de ce dernier afin de vous induire en erreur !

2. Les coranistes pensent qu’il y a opposition entre la sunna d’Allah et la sunna prophétique

Ils ont agit de la sorte avec la notion de sunna ! En effet, il n’y a aucune opposition entre la sunna divine et la sunna prophétique dans le verset suivant car il faut comprendre par sunna ici la règle divine qui effectivement ne possède pas de substitut car personne ne peut imposer à Allah des dictats comportementaux:

« Telle était la sunna de Dieu envers ceux qui ont vécu auparavant, et tu ne trouveras pas de substitut à la sunna de Dieu. » (C33/62)0

Ainsi, les coranistes veulent mélanger en votre conscience le sens global du terme sunna avec le sens relatif et particulier afin de mettre en opposition la sunna divine et la sunna prophétique. Or, ces deux notions ne peuvent pas rentrer en collision puisque le relatif est toujours inclus dans le global !

3. Les coranistes pensent que le rôle des prophètes n’est que de transmettre

Selon les coranistes, le rôle des prophètes n’est que la transmission ! Et, ils se basent sur le verset suivant :

« Il n'incombe au messager que la transmission. Dieu sait ce que vous divulguez et ce que vous cachez. » (C5/99)

Or, le prophète est aussi un modèle à suivre et un leader à obéir, autant dans l’aspect spirituel de notre vie que dans son aspect temporel ! Limiter la mission prophétique à la transmission seule de la révélation nous invite à nous rendre tous équivalents quant à la compréhension du coran et nous pousse à légitimer une sorte de multiplication de l’islam, et donc à encourager un œcuménisme ! Or, il n’existe qu’une seule voie salvatrice;
« Et quiconque fait scission d'avec le Messager, après que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors Nous le laisserons comme il s'est détourné, et le brûlerons dans l'Enfer. Et quelle mauvaise destination ! » (C4/115)

Dans un autre verset, Allah dit :
« Ô les croyants ! Obéissez à Allah et obéissez au messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation. » (C4/59).

Ainsi, « l’obéissance à Allah et au messager » va de paire avec l’autorité car le verbe « obéir » est appliqué par la particule « et » à « ceux qui détiennent le commandement ! ».

Ainsi, les coranistes sont les premiers ennemis de l’islam car par leurs croyances égarées, ils veulent amputer le pouvoir temporel du prophète de sorte d’empêcher la constitution de l’Etat islamique !

Croyances qui, au passage, font le sourire des laïcs qui veulent enlever à l’islam sa dimension politique ! D’où, le fait qu’ils seront mis en avant par les ennemis de l’islam…

4. Les coranistes pensent que l’obéissance au messager signifie obéissance au message seulement

Les coranistes pensent que l’obéissance au prophète se limite à l’obéissance au message sur la base de ce verset : « Obéissez à Dieu et obéissez au Messager, et si vous vous détournez, alors il n'incombe à Notre messager que la transmission claire. » (C64/12) Or, pour les coranistes le message se limite au coran alors qu’il n’en est rien puisque Allah dit : « C'est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils étaient auparavant dans un égarement évident » (C62/2).

Ainsi, nous avons la preuve que le prophète enseigne plus que le coran, en l’occurrence « la sagesse » que les savants, à l’instar de l’imam Shafi’i, identifient à la sunna !

5. Les coranistes pensent qu’Allah s’adresse au messager et pas à Mohammed

Selon les coranistes Allah ne demande jamais d’obéir à « Allah et à Mohammed » mais spécifie bien « messager », ce qui signifie selon eux qu’il faut obéir au message et non à la personne ! Les coranistes veulent mélanger ainsi en votre conscience le terme « messager » et le mot « message » de sorte de vous écarter de l’obéissance au
Stitten32  a écrit :


prophète ! Or, quand Allah nous demande d’obéir au messager, il vise bien évidemment une personne car le mot messager désigne une fonction par laquelle une personne se distingue des autres en méritant par conséquent le suivisme des autres ! Si Allah visait « message » au lieu de « messager » quand il dit « messager » alors cela voudrait dire que :

•- soit Allah ne sait pas ce qu’il dit quand il parle
•- soit il veut nous induire en erreur en nous disant autre chose que ce qu’il veut dire

Et, c’est deux imperfections sont impossibles pour Allah sauf dans la conscience d’un mécréant !

6. Les coranistes pensent qu’Allah a interdit au prophète d’enseigner autre chose que le coran

Les coranistes pensent qu’Allah a menacé le prophète d’enseigner autre chose que le coran sur la base de ce verset :
« Une descente du Seigneur des mondes. S'il avait inventé certains propos à Notre sujet, Nous l'aurions saisi de la main droite, puis Nous lui aurions tranché l'aorte, et aucun d'entre vous n'aurait pu Nous en empêcher. »
(C69 :43-47).

Or, dans ce verset il est fait allusion à l’invention et donc au grave péché de faire dire à Allah ce qu’il n’a pas dit ! Ainsi, il y a une différence entre « l’interdiction d’inventer » et « l’interdiction d’enseigner quelque chose d’autre que le coran » et les coranistes veulent mélanger ces deux choses dans votre conscience car on peut enseigner autre chose que le coran sans pour autant inventer des propos à l’endroit d’Allah !

7. Les coranistes pensent que le prophète a fait le serment de n’avoir reçu que le coran en guise de révélation

Selon les coranistes le prophète prêta serment que la seule révélation qu'il a reçu d’Allah était le Coran sur la base de ce verset : Dis :
« Dieu est témoin entre moi et vous, ce Coran m'a été révélé pour que je vous avertisse par lui, ainsi que tous ceux qu'il atteindra. Allez-vous témoigner qu'il y ait d'autres divinités avec Dieu ? » (C6/19).

Dans ce verset, rien ne prouve pas que le prophète n’a reçu que le coran en guise de révélation. Le verset tend juste à montrer que le coran est révélé. Or, dire que le coran est révélé ne veut pas dire qu’il est le seul à avoir été révélé ! C’est évident, et cela montre les tentatives malsaines des coranistes à vouloir à tout prix justifier leur voie périlleuse !

8. Les coranistes pensent que le prophète n'est pas infaillible

Selon les coranistes le prophète a commis des erreurs et donc n’est pas à apte à être suivi. Ils se basent sur le verset suivant :
« Dis : « Si je m'égare, je ne m'égare qu'à mes dépens. Si je suis guidé, alors c'est grâce à ce que Mon Seigneur me révèle. Il est Audient, Proche ». (C34/50).

Il est important de distinguer l’erreur pédagogique de l’erreur à proprement parler car la première erreur fait partie de la révélation tandis que la seconde est impossible pour le prophète. L’erreur pédagogique est une erreur rectifiée par Allah, par laquelle Allah réforme et modifie une pratique, tandis que l’erreur classique consiste à fauter à l’endroit d’une vérité fixe. Or, jamais le prophète n’a fauté d’une faute par laquelle il s’est opposé à une vérité immuable, et qui de surcroit a entraîné un égarement de masse ! Les coranistes veulent mélanger en votre conscience ces deux erreurs afin que vous tombiez dans la mécréance de rendre le prophète faillible à l’endroit de la révélation !

9. Les coranistes pensent que ce sont les hommes et les djinns qui ont falsifié l’enseignement

Les coranistes pensent que ce sont les ennemis de l’islam qui ont poussé à la falsification du vrai message de l’islam : « C'est ainsi que nous assignons à chaque prophète un ennemi, des diables humains et djinns, s'inspirant des paroles enjolivées et trompeuses. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l'auraient pas fait. Laisse-les, eux et ce qu'ils inventent. » (C6/112) Dans ce verset, ce sont bien les gens comme les coranistes qui sont visés car ils suivent des arguments fallacieux qui détournent de la voie prophétique ! Or, dans le précédent verset, nous avons une opposition entre « prophète » et « ennemi », et ce, pour nous dire que les ennemis véritables sont tous ceux qui nous éloignent de la voie prophétique : en l’occurrence les coranistes, en premier lieu !

10. Les coranistes pensent que le coran est complet et qu’on n’a pas besoin de rajouter autre chose

Selon les coranistes le coran est complet : « Un jour, Nous susciterons dans chaque communauté un témoin contre eux, choisi parmi eux. Nous t'avons amené comme témoin contre ceux-ci, et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, et comme guidance, miséricorde et bonne nouvelle pour les soumis. » (C16/89) Or, le caractère complet du coran ne signifie pas qu’il est exclusif. Les coranistes veulent ainsi mélanger en votre conscience le caractère complet du coran et la notion d’exclusivité de sorte que vous délaissiez le reste…

Voilà, les quelques arguments par lesquels s’effondre les assises doctrinales des coranistes, arguments qui me sont venus à l'esprit spontanément, sans que je ne réfléchisse beaucoup, tellement évidentes étaient leurs égarements. Tu remarqueras, que ce sont des arguments de bas niveaux, reposant sur la technique satanique d’embrouiller les sens et les notions afin de vous orienter vers la négation d’une signification.

Pour finir, on rapporte que ‘Imran ibn Housayn enseignait aux gens la sunna et qu’un homme lui dit : « Parles nous du Coran. » Il se mit en colère et dit : « La sunna est l’explication du coran. Sans la sunna nous n’aurions su que la prière du midi est composée de quatre unités de prière, la prière du coucher du soleil, de trois et celle de l’aube de deux ! Nous n’aurions jamais connu les règles de la zakat ainsi que d’autres détails que la sunna apporte ! » Al Awaz’i disait quant à lui : « La sunna est l’explication du coran, elle détaille les lois générales, et mentionnent des lois qui ne se trouvent pas dans le coran comme il est dit dans la parole divine : « Et vers toi, Nous avons fait descendre le Rappel, pour que tu exposes clairement aux gens ce qu’on a fait descendre sur eux et afin qu’ils réfléchissent. » (C16/44)

Ainsi, la sunna qui constitue l’exemple du prophète ou l’application des principes coraniques fait partie de la « révélation » et ne peut pas être sujette à l’altération car la révélation est protégée par Dieu selon sa parole :

« Nous avons fait descendre le rappel et nous en sommes les protecteurs. » (C15/19)

N’oubliez pas, mes frères et sœurs, les coranistes sont des d’hypocrites d’un genre particulier car ils ne vous disent pas qui ils sont directement, et à quoi ils croient, afin de vous manipuler progressivement vers leur voie égarée !

Fuyez-les et mettez en garde contre eux ceux qui les fréquentent sans savoir qui ils sont !

salam

cher Stitten32  ; avant de reponse à tous les points que tu as soulevé dans ton exposé ; en ce qui me concerne je suis musulman  croyant ; je ne suis si sunnite ni chiite ni ibadhite et je t’expliquerai cela par la suite ... pour un debat  serieux est fructueux comme tu le  souhaite; je te fait remarquer que ton langage est un langage ambiguë ; confus et par consequent incompréhensible car j'ai remarqué que tu te bases beaucoup sur la synonymie par exemple tu confonds prophete et messager ;  islam et la dernière révélation  d'une façon generale tu repetes les taffassirs des anciens oulemas du 7 emme siecle ....un vrai debat exige que notre langage soit claire precis et scientifique car jusqu'à preuve du contraire il n'existe dans aucune langue humaine et à fortiori dans la derniere révélation parole divine deux termes dont les sens sont identiques ... donc pour commencer ce Debat tu dois d'abord commencer par  utiliser un langage scientifique claire et non  confus c'est à dire chaque mot dans le livre d'allah  a un sens bien precis ....si tu acceptes mes conditions ; je vais te prouver que ton exposé au sujet des coranistes est un ensemble de mots et cet ensemble est un ensemble vide ...!!
Revenir en haut Aller en bas
safraoui
Tribunus Inter-religieux
Tribunus Inter-religieux
avatar

Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 632

MessageSujet: Re: Les dérives de la voie coraniste   Sam 27 Fév - 12:30

Stitten32  a écrit :
Citation :
Les doutes que les coranistes veulent introduire moyennant des mélanges de sens et des mauvaises compréhensions :

1. Les coranistes pensent qu’il y a opposition entre le coran et le hadith :

Sachez qu’il n’y a pas d’opposition entre le coran et le hadith dans le verset suivant car ici le sens donné à hadith est « discours » et non le « hadith » comme on l’entend juridiquement parlant c’est-à-dire le texte rapportant un fait prophétique:
« Voilà les versets de Dieu que Nous te récitons en toute vérité. Alors en quel hadith, après Dieu et Ses versets, croiront-ils ? » (C45/6).
Ainsi, les coranistes veulent mélanger en votre conscience le sens linguistique du terme hadith et le sens juridique de ce dernier afin de vous induire en erreur !

Tu es completement à côté de la plaque cher ami !!
Ce verset que tu as cité parle d’une partie  du livre d’allah qui est le coran … dans le livre d’allah le coran est appelé hadith ; est appelé le livre beni est appelé la verite ( paroles d’allah = existence reelle ) ! il ny a pas de sens linguistique et de sens juridique ??? d’où est ce que tu sors ces termes ??? tu dois savoir en plus que l’explication du livre d’allah  est interne; l’explication du livre d’allah  n’est pas dans les livres des oulemas …… oû dans la sunna que les oulemas ont inventé  200 ans après la mortr du prophete !!

Citation :

2. Les coranistes pensent qu’il y a opposition entre la sunna d’Allah et la sunna prophétique
Ils ont agit de la sorte avec la notion de sunna ! En effet, il n’y a aucune opposition entre la sunna divine et la sunna prophétique dans le verset suivant car il faut comprendre par sunna ici la règle divine qui effectivement ne possède pas de substitut car personne ne peut imposer à Allah des dictats comportementaux:

Oui tout le monde sait que la sunna divine est la règle divine ; mais c’est quoi la sunna du prophète ???
Je te défie de pouvoir définir la sunna du prophète ; de nous dire à quelle époque ce terme sunna du prophète a été inventé et ensuite nous dire quel est le rôle de cette sunna dans notre religion ??
Si la sunna explique le livre d’Allah ; alors montre – nous cette sunna qui explique le livre d’Allah !!!
Je ne te demande pas de nous citer le livre de la sunna ; mais je te demande de donne un seul exemple précis de hadith qui explique un verset ou une prescription dans le livre d’Allah !!
 Ensuite  si cette sunna est une source  indispensable dans notre religion ; surement le prophète avait insisté de son vivant que cette sunna soit inscrite et mémorisée  comme le livre d’Allah ??
Il y a – t- il un seul hadith qui confirme que le prophète avait enseigné à ses compagnons de préserver la sunna ou bien ; au contraire le prophète avait interdit d’écrire les hadiths et après lui les quatre califes ont brulé et interdit tous les hadiths …


Citation :
« Telle était la sunna de Dieu envers ceux qui ont vécu auparavant, et tu ne trouveras pas de substitut à la sunna de Dieu. » (C33/62)0

Ainsi, les coranistes veulent mélanger en votre conscience le sens global du terme sunna avec le sens relatif et particulier afin de mettre en opposition la sunna divine et la sunna prophétique. Or, ces deux notions ne peuvent pas rentrer en collision puisque le relatif est toujours inclus dans le global !

Cite – nous  les preuves dans le livre d’allah qui confirment que les paroles et actes du prophete ( sunna ) sont une partie de notre religion ???
Je te defie  de pouvoir citer un seul verset qui  stipule que la sunna du prophete complète ou explique le livre d’allah ???? une seule preuve !!


Citation :
3. Les coranistes pensent que le rôle des prophètes n’est que de transmettre

Selon les coranistes, le rôle des prophètes n’est que la transmission ! Et, ils se basent sur le verset suivant :

« Il n'incombe au messager que la transmission. Dieu sait ce que vous divulguez et ce que vous cachez. » (C5/99)
Voilà nous y sommes ; tu confonds messager et prophete ??? dans le livre d’allah  nous lisos que c’est le messager qui a pour rôle de tramsmettre la révélation et on pas le prophete !!
Le verset que tu as cité parle du messager et toi tu nous parle du prophete ??? c’est quoi cette salade russe ???


Or, le prophète est aussi un modèle à suivre et un leader à obéir, autant dans l’aspect spirituel de notre vie que dans son aspect temporel ! Limiter la mission prophétique à la transmission seule de la révélation nous invite à nous rendre tous équivalents quant à la compréhension du coran et nous pousse à légitimer une sorte de multiplication de l’islam, et donc à encourager un œcuménisme ! Or, il n’existe qu’une seule voie salvatrice;
« Et quiconque fait scission d'avec le Messager, après que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors Nous le laisserons comme il s'est détourné, et le brûlerons dans l'Enfer. Et quelle mauvaise destination ! » (C4/115)

C’est faux !! le prophete n’est pas un modele pour l’humanité car il est mort c’est le messager qui est toujours vivant qui est modele pour l’humanité jusqu’à la fin des temps !!!
Sache que messager veut dire message !!! Le messager est infaillible et il est modèle pour toute l’humanité mais pas le prophète !!! Le prophète a fournit beaucoup d’effort  en s’inspirant de la  révélation pour bâtir le premier état de droit (état démocratique) pour la première fois dans toute l’histoire de l’humanité !!  ce sont les pays democratiques  d’aujourd’hui qui ont bien compris le rôle du prophete et pas les pseudos musulmans qui n’arrivent pas après 14 siecle de faire la difference etre deux termes messager et prophete ???



Citation :
Dans un autre verset, Allah dit :
« Ô les croyants ! Obéissez à Allah et obéissez au messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation. » (C4/59).
Oui obéir  au messager c’est obeir aux lois  de la révélation … le messager est le message ????
Jamais le coran nous dit d’obeir au prophete mais au messager !!!


Ainsi, « l’obéissance à Allah et au messager » va de paire avec l’autorité car le verbe « obéir » est appliqué par la particule « et » à « ceux qui détiennent le commandement ! ».
Est-ce que tu fais la différence entre obéir à Allah et obéir au messager et obéir à Allah et au messager ??? Si tu arrives à faire la différence entre les deux ; je t’expliquerai que signifie  obéir au messager !!

Citation :
Ainsi, les coranistes sont les premiers ennemis de l’islam car par leurs croyances égarées, ils veulent
Presonnellment  je ne parle pas dans l’air sans rien prouver mais je pourrais te donner des dizaines de preuves que seul le livre d’allah est la seule et unique source pour le musulman ; tous ceux qui associent d’autres livres à la révélation sont dans l’erreur et sot des polytheistes !!!



amputer le pouvoir temporel du prophète de sorte d’empêcher la constitution de l’Etat islamique !

Croyances qui, au passage, font le sourire des laïcs qui veulent enlever à l’islam sa dimension politique ! D’où, le fait qu’ils seront mis en avant par les ennemis de l’islam…
le pouvoir politique n’a rien avoir la a foi ; c’est votre façon de comprendre  la révaélation qui nous a conduit dans cette impasse …. Gouvernre un pays est une chose et la foi e Dieu est une autre !!



4. Les coranistes pensent que l’obéissance au messager signifie obéissance au message seulement

Les coranistes pensent que l’obéissance au prophète se limite à l’obéissance au message sur la base de ce verset : « Obéissez à Dieu et obéissez au Messager, et si vous vous détournez, alors il n'incombe à Notre messager que la transmission claire. » (C64/12) Or, pour les coranistes le message se limite au coran alors qu’il n’en est rien puisque Allah dit : « C'est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils étaient auparavant dans un égarement évident » (C62/2).

Les preuves sont dans le livre d’allah : obeir allah et au messager signifie exactement obeir à allah seul qui signifie obeir  au message transmis au prophete ???




Citation :
Ainsi, nous avons la preuve que le prophète enseigne plus que le coran, en l’occurrence « la sagesse » que les savants, à l’instar de l’imam Shafi’i, identifient à la sunna !

la sagesse est humaine et divine … il y a des hommes saints qui sont sages … et une partie du message du livre d’allah est sagesse ??? les preuves sont  dans le coran !!!
le prophte est saint a enseigné la sagesse et dans le livre d’allah il y a aussi la sagesse !!
mais la sagesse du prophete correspôndait à son époque ; et non pas à toute l’humanité en tout temps et toute epoque !!
concernant chaffi ; né un 150 ans  après la mort du prophete ; il est le premier qui est derrière l’égarement des musulmans ; en effet deux siecles après la mort du prophete ; le premier qui a dit que l’islam est basé sur deux sources la sunna et le coran est bien chaffi … et il s’est basé sur trois ou quatre versets et les interprétant d’une façon fausse pour duper les musulmans !!!
et je pourrais te montrer que l’interpretations de ces verset par chafii sont completement fausses et n’ont aucun rapport avec la sunna !!et de plus ce alam qui apprenait plus de 600  poesies ; était influencé par le langage de la poesie qui generalement est basée sur le superflus et la synoymie et c’est pour ces raisons que chaffi ne faisait pas de difference etre prophet et messager et wald et ibn … walida et oum wald et abb ????




Citation :
5. Les coranistes pensent qu’Allah s’adresse au messager et pas à Mohammed

Selon les coranistes Allah ne demande jamais d’obéir à « Allah et à Mohammed » mais spécifie bien « messager », ce qui signifie selon eux qu’il faut obéir au message et non à la personne ! Les coranistes veulent mélanger ainsi en votre conscience le terme « messager » et le mot « message » de sorte de vous écarter de l’obéissance au prophète ! Or, quand Allah nous demande d’obéir au messager, il vise bien évidemment une personne car le mot messager désigne une fonction par laquelle une personne se distingue des autres en méritant par conséquent le suivisme des autres ! Si Allah visait « message » au lieu de « messager » quand il dit « messager » alors cela voudrait dire que :

tu as besoin de beaucoup apprendre ; la preuve que il y a trois statuts pour Mohamed humain = bachar comme toi et moi et Mohamed le prophète qui s’inspire du message pour mettre un code de lois qui correspondaient à sa société du 7 Emme siècle et non pas un code lois qui correponsdaiet à toutes les  sociétés de toutes les epoques car ceci est impossible car les société changent et la science est toujours ascendante …
et il y a le statut de messager dont le rôle est de trasmettre la révélatrion sans rien oubier  ni ajouter …
et selon le livre d’allah la seule sunna que le messager nous a enseigné est celle de la pratique des rites religieuses ; salat ; zakat ; pelrirange … et cet enseignent nous a été transmis de père en fils et non pas dans les livres de hadiths !!


Citation :
•- soit Allah ne sait pas ce qu’il dit quand il parle
•- soit il veut nous induire en erreur en nous disant autre chose que ce qu’il veut dire

Et, c’est deux imperfections sont impossibles pour Allah sauf dans la conscience d’un mécréant !

6. Les coranistes pensent qu’Allah a interdit au prophète d’enseigner autre chose que le coran

Les coranistes pensent qu’Allah a menacé le prophète d’enseigner autre chose que le coran sur la

Tout ce que tu dis c’est du  baratin et n’a rien avoir les enneigements du livre d’allah ; il est inutile de poursuivre ; tu as besoin  de mettre de l’ordre dans  ta petite tête !!
Salam !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dérives de la voie coraniste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les dérives de la voie coraniste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Islam-
Sauter vers: