EST UN FORUM DE DIALOGUE ISLAMO-CHRETIEN POUR LA FRATERNITE ET LA PAIX ENTRE LES DEUX COMMUNAUTES DE FOI SANS CONCESSIONS DOCTRINALES. (Lire Déclaration du Fondateur impérativement)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Soyez les bienvenues dans notre Forum














Partagez | 
 

 Les fruits du christianisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ
avatar

Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 925

MessageSujet: Les fruits du christianisme   Ven 7 Juil - 15:12

Bonjour "Catholique";

J'ai le plaisir de créer ce sujet et te demander si ça te dit de le développer en citant les grands et importants fruits qu'avait laissé la religion chrétienne durant 2000 ans d'histoire, ça nous permettrait de mieux connaître la Bible et son évolution.

Je te laisse chercher pour enrichir ce topic, en parallèle, et en attendant de reprendre les idées du fil de discussions abordées antérieurement sur ce forum, j'essaierai de mon coté de développer avec l'aide de Dieu l'autre sujet qui porte sur les miracles scientifiques dans la Sounna prophétique où tu peux bien sûr participer.

http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com/t505-les-miracles-de-la-sounna-prophetique#7378
Revenir en haut Aller en bas
Catholique
Membre
avatar

Religion : Catholicisme
Sexe : Féminin Messages : 255

MessageSujet: Avec plaisir !   Ven 7 Juil - 17:48

Bonjour Hibat Allah,

J'accepte ton invitation avec plaisir, sur les 2 topics !

Le sujet est vaste et demanderait qu'on aborde tous les domaines du savoir humain dans lesquels le christianisme a souvent "fait la différence".

Ce sera un peu subjectif, je le ferai en m'attachant à des aspects qui me touchent particulièrement.



Dans la joie du Christ ressuscité,

Catholique
Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ
avatar

Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 925

MessageSujet: Re: Les fruits du christianisme   Lun 10 Juil - 14:39

Merci d'avoir accepté mon invitation respect
Revenir en haut Aller en bas
Catholique
Membre
avatar

Religion : Catholicisme
Sexe : Féminin Messages : 255

MessageSujet: Re: Les fruits du christianisme   Lun 10 Juil - 15:18

Bonjour Hibat Allah,

Ecoute, il y a tant de sujets à aborder que j'avoue ne pas très bien savoir par lequel commencer.

Y-a-t-il quelque chose qui t'intéresse particulièrement ?

Pax Christi !

Jeanne
Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ
avatar

Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 925

MessageSujet: Re: Les fruits du christianisme   Ven 14 Juil - 20:01

Catholique a écrit:
Bonjour Hibat Allah,

Ecoute, il y a tant de sujets à aborder que j'avoue ne pas très bien savoir par lequel commencer.

Y-a-t-il quelque chose qui t'intéresse particulièrement ?

Pax Christi !

Jeanne

Salut;

N'importe quel fruit apporté par la papauté depuis la fondation de la première Eglise catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Catholique
Membre
avatar

Religion : Catholicisme
Sexe : Féminin Messages : 255

MessageSujet: Re: Les fruits du christianisme   Sam 15 Juil - 18:04

Bonjour Hibat Allah,

Je vais commencer par préciser ce qu’il faut entendre par « papauté » et « Eglise catholique ».

Au cours des 3 années de son ministère public (qui s’étend de son baptême dans le Jourdain à sa mort sur la croix), Notre Seigneur Jésus-Christ a également posé les fondements de Son Eglise pour lui confier l’annonce de Sa Résurrection.

Cette préparation s’est organisée en plusieurs étapes :


Arrow Appel des 12 disciples, à qui il a confié un certain nombre de pouvoirs (guérisons, exorcismes, baptême et pardon des péchés) et qu’il a envoyé en mission déjà au cours de son ministère public puis après Sa Résurrection. Ce sont les 12 apôtres.


Matthieu 10, 1-15

Jésus réunit ses douze disciples; il leur conféra le pouvoir d'expulser les esprits immondes et de guérir toute maladie et toute infirmité.
Voici les noms des douze apôtres  : le premier, Simon, dit Pierre, puis André, son frère; Jacques  , fils de Zébédée, et Jean, son frère;  Philippe et Barthélemy; Thomas et Matthieu, le publicain; Jacques  , fils d'Alphée, et Thaddée;  Simon le Cananéen  et Judas Iscariote  , celui qui le trahit. Ces douze, Jésus les envoya en mission, avec les instructions suivantes: «N'allez point chez les païens, et n'entrez pas dans une ville de Samaritains  ;  allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël.    Sur votre route, annoncez que le royaume des cieux est proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.
«Vous ne devez vous procurer ni or, ni argent, ni monnaie pour vous garnir la ceinture, ni sac pour le voyage, ni deux tuniques, ni chaussures, ni bâton: l'ouvrier mérite son entretien.  Dans la ville ou le village où vous arriverez, informez-vous s'il s'y trouve quelque personne à même de vous recevoir; demeurez chez elle jusqu'à votre départ.  En entrant dans la maison, saluez-la.  Si cette maison en est digne, votre paix descendra sur elle; si elle ne l'est pas, votre souhait de paix vous reviendra. Si l'on refuse de vous recevoir et d'écouter vos paroles, quittez cette maison ou cette ville en secouant la poussière de vos pieds .  Oui, vous dis-je, au jour du jugement, il y aura plus d'indulgence pour le pays de Sodome et Gomorrhe que pour cette ville.


Matthieu 28, 16-20


Les onze disciples s'en allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée. Quand ils le virent, ils se prosternèrent; cependant quelques-uns hésitaient encore . Mais Jésus vint à eux et leur parla en ces termes: «Toute autorité m'est dévolue, au ciel et sur la terre. Allez donc, enseignez toutes les nations, baptisez-les au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde.»


Arrow Désignation de Simon-Pierre comme chef du collège apostolique (Matthieu) et confirmation après la Résurrection du Christ (Jean) :


Matthieu 16, 17-19

Alors Jésus prit la parole à son tour et lui dit: «Tu es heureux, Simon, fils de Jonas, car ce n'est pas la chair et le sang  qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te déclare: Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux  , et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.»


Jean  21, 15-19

Quand ils eurent déjeuné,   Jésus dit à Simon-Pierre: «Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ceux-ci?» Il répondit: «Oui, Seigneur, tu sais bien que je t'aime.» Jésus lui dit: «Pais mes agneaux.»  Il lui dit une seconde fois: «Simon, fils de Jean, m'aimes-tu?» Il lui répondit: «Oui, Seigneur, tu sais bien que je t'aime.» Jésus lui dit: «Pais mes brebis.» Une troisième fois  il lui dit: «Simon, fils de Jean, m'aimes-tu?» Pierre, tout attristé de ce que Jésus lui eût dit une troisième fois: «M'aimes-tu», lui répondit: «Seigneur, tu sais tout; tu sais bien que je t'aime.» Jésus lui dit: «Pais mes brebis. En vérité, en vérité je te le dis, quand tu étais jeune, tu te ceignais toi-même, et tu circulais où tu voulais. Quand tu seras devenu vieux, tu étendras les mains, et un autre te ceindra et te conduira où tu ne veux pas.» Il faisait, par ces paroles, allusion au genre de mort dont il devait glorifier Dieu.
Après avoir ainsi parlé, il ajouta: «Suis-moi.»


Arrow Règles fondamentales à l’intérieur de l’Eglise données par Jésus-Christ :

Matthieu 18, 15-18

«Si ton frère vient à mal agir (envers toi), va lui montrer ses torts seul à seul: s'il t'écoute, tu auras gagné ton frère. S'il ne t'écoute pas, recours à l'assistance d'un ou deux personnes. Ainsi toute affaire se réglera sur l'avis de deux ou trois témoins. S'il refuse de les écouter, dis-le à l'Église; et s'il refuse aussi d'écouter l'Église, tu pourras le traiter comme un païen et un publicain.   Oui, je vous le déclare, tout ce que vous aurez lié sur terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur terre sera délié dans le ciel.»


Après sa glorieuse Résurrection, le Seigneur Jésus a encore passé 40 jours avec ses apôtres puis il est remonté aux cieux où Il siège à la droite de Dieu le Père (Actes 1, 4-11). Conformément à sa promesse (Jean 16, 5-15), l’Esprit  Saint, qui est le Paraclet est descendu sur les 12 apôtres, le jour de la Pentecôte (soit 50 jours après la Résurrection et 10 jours après l’Ascension) donnant la force aux apôtres d’annoncer la Bonne Nouvelle : Jésus est ressuscité ! C’est à proprement parler l’acte de naissance de l’Eglise (Actes 2).

Cette Eglise est dite catholique, qui signifie « universel » parce qu’elle rassemble les chrétiens de tous les peuples (Actes 2, 9-11). Il n’y a donc pas une « première église catholique » mais une seule Eglise catholique, fondée sur le témoignage des apôtres désignés par Jésus-Christ.

La 1ère mention documentée de l’expression « Eglise Catholique » se trouve sous la plume de Saint Ignace d’Antioche, dans sa « Lettre aux Smyrniotes », mais celle-ci était déjà familière à ses lecteurs et ne demandait donc pas d’explication :

Là où paraît l'évêque, que là soit la communauté, de même que là où est le Christ Jésus, là est l'Église catholique.


C’est sous la conduite de Saint Pierre, le 1er pape que l’Eglise va commencer à annoncer l’Evangile à tous les peuples et à se répandre dans tout l’Empire romain puis au-delà.  Partout où les apôtres vont fonder des églises (= des communautés chrétiennes fondées sur la foi au Christ mort et ressuscité), ils vont également désigner des successeurs, par imposition des mains. Ce sont les évêques dont la succession ne s’est jamais interrompue jusqu’à ce jour. On parle de « succession apostolique ».

Après avoir été évêque d’Antioche, Saint Pierre se rend à Rome dont il sera le 1er évêque et où il subira le martyre : c’est là l’origine de la papauté, à travers les successeurs de Pierre qu’on appelle « pape » bien qu’en réalité, ils soient « évêque de Rome ».

C'est déjà un fruit du christianisme : depuis 2000 ans, les successeurs des apôtres annoncent le Christ ressuscité et transmettent la foi reçue des Apôtres.


Pax Christi,

Catholique
Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ
avatar

Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 925

MessageSujet: Re: Les fruits du christianisme   Mer 27 Sep - 18:10

Salut Catholique;

Peut-on considérer la laïcité comme un fruit du christianisme Question
Revenir en haut Aller en bas
Catholique
Membre
avatar

Religion : Catholicisme
Sexe : Féminin Messages : 255

MessageSujet: Re: Les fruits du christianisme   Mer 27 Sep - 18:22

Hello Hibat Allah,

La laïcité comme indépendance et liberté de l'Eglise vis-à-vis du pouvoir politique légitime, en ce qui concerne la gestion de son organisation (nomination et ordination des évêques, liberté de se rassembler et de pratiquer publiquement le culte) et de ses biens : oui, sans doute.

La laïcité telle qu'elle est comprise et vécue aujourd'hui en France ; c'est-à-dire mépris de Dieu, de la religion et des croyants, encouragement à l'immoralité et à l'irrespect envers les symboles sacrés et la foi des croyants et enfin, accusations mensongères contre les croyants d'être à la fois ignares, fous et criminels : certainement pas !

Que Dieu ait pitié de la France !

Catholique
Revenir en haut Aller en bas
Hibat Allah
Membre Ώ
Membre Ώ
avatar

Religion : ISLAM
Sexe : Féminin Messages : 925

MessageSujet: Re: Les fruits du christianisme   Ven 29 Sep - 16:29

Catholique a écrit:
Hello Hibat Allah,

La laïcité comme indépendance et liberté de l'Eglise vis-à-vis du pouvoir politique légitime, en ce qui concerne la gestion de son organisation (nomination et ordination des évêques, liberté de se rassembler et de pratiquer publiquement le culte) et de ses biens : oui, sans doute.

La laïcité telle qu'elle est comprise et vécue aujourd'hui en France ; c'est-à-dire mépris de Dieu, de la religion et des croyants, encouragement à l'immoralité et à l'irrespect envers les symboles sacrés et la foi des croyants et enfin, accusations mensongères contre les croyants d'être à la fois ignares, fous et criminels : certainement pas !

Que Dieu ait pitié de la France !

Catholique

Arrow C'est plutôt l'inverse, l'indépendance du pouvoir vis-à-vis de l'Eglise, c'était ça le but de la sécularisation à ces débuts, car dans le passé Pape = pouvoir, maintenant chaque chrétien est Pape pour soi-même. study
Revenir en haut Aller en bas
Catholique
Membre
avatar

Religion : Catholicisme
Sexe : Féminin Messages : 255

MessageSujet: Re: Les fruits du christianisme   Sam 30 Sep - 19:36

Hibat Allah a écrit:


Arrow  C'est plutôt l'inverse, l'indépendance du pouvoir vis-à-vis de l'Eglise, c'était ça le but de la sécularisation à ces débuts, car dans le passé Pape = pouvoir, maintenant chaque chrétien est Pape pour soi-même. study

Bonsoir Hibat Allah,

Non, l'acte de naissance de la laïcité en Occident, c'est la réforme grégorienne, entamée par le pape Léon V qui libère l'Eglise de la tutelle seigneuriale, en particulier en créant le conclave.

Non, chère Hibat Allah, chaque chrétien n'est pas pape pour soi-même : il n'y a qu'un seul pape, François qui est le 266ème successeur de Saint Pierre. La papauté peut se prévaloir d'une continuité historique et d'une légitimité qui remontent au Christ lui-même.

Le Christ a appelé parmi ses disciples, 12 d'entre eux à qui il a donné le nom d'"apôtres". Les apôtres sont les successeurs des prophètes, dans la Nouvelle Alliance. Parmi les apôtres, Jésus-Christ en a désigné un, pour être à la tête du collège apostolique : Saint Pierre qui a transmis sa charge à Lin, initiant ainsi une succession apostolique ininterrompue à ce jour.

Pax Christi,

Catholique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les fruits du christianisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les fruits du christianisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chrétienté-
Sauter vers: