EST UN FORUM DE DIALOGUE ISLAMO-CHRETIEN POUR LA FRATERNITE ET LA PAIX ENTRE LES DEUX COMMUNAUTES DE FOI SANS CONCESSIONS DOCTRINALES. (Lire Déclaration du Fondateur impérativement)
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    
Soyez les bienvenues dans notre Forum














Partagez | 
 

  "Aïcha, la bien-aimé de notre prophète"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samia_Marie
Membre


Religion : Ex-athée convertie à l'Islam
Sexe : Féminin Messages : 23

MessageSujet: Aïcha,la bien-aîmé du prophète (sws)   Mar 5 Juin - 17:03

Averroes a écrit:
Un petit dans le royaume du Ciel et des hommes,un polythéiste dans le forum de celui que l'on ne doit jamais nommer est entrain de donner aux musulmans des leçons de morales sur notre prophète PDLS :comment as-t-il pu se marier avec une fille de 9 ans,comment a-t-il eu plus de quatre femmes il y a 1500 ans!etc;se scandalisait avec ses faux aires ce faux-jeton,ce Tartuffe des temps moderne!Pour lui 1500 ans c'est hier, donc les gens étaient "civilisés",ils ne pouvaient se marier avec une fille de 9 ans ou avoir plus de 4 femmes!!En cela,je ne peux qu'être d'accord avec lui,ses ancêtres ne se mariaient pas avec les filles de 9 ans non,ils pratiquaient seulement le droit de cuissage sur elles!!.......................................................................................


C'est vraiment horrible, que Dieu rétablisse la justice pour ces pauvres enfants.

PS: Je tiens à préciser aussi pour ces gens qui essaient de rabaisser sans succès notre prophète PDLS , qu'on ne connait pas exactement l'âge de Aïcha quand elle s'est mariée, certaines réflexions mènent à penser qu'elle pouvait avoir pas loin de 20 ans :



Revenir en haut Aller en bas
nari
Chevalier Inter-religieux
Chevalier Inter-religieux


Religion : Islam
Sexe : Masculin Messages : 691

MessageSujet: "Aïcha, la bien-aimé de notre prophète"   Jeu 7 Juin - 14:15

La vie d'Aïcha est la preuve qu'une femme peut être beaucoup plus instruite que les hommes et qu'elle peut enseigner à des érudits et à des spécialistes. C'est aussi la preuve qu'une femme peut exercer une influence sur les hommes et leur être source d'inspiration et de commandement. C'est encore la preuve que cette même femme peut être totalement féminine et être source de plaisir, de joie et de réconfort pour son époux. Dans sa jeunesse, déjà connue pour sa beauté frappante et sa mémoire formidable, elle s'est attirée l'affection et l'attention du Prophète lui-même que la prière et le salut de Dieu soient sur lui. En tant qu'épouse et proche compagne du sceau des messagers, elle acquît de lui les connaissances et la perspicacité qu'aucune femme n'a jamais acquise.

Pour ceux qui se demandent pourquoi quelque chose d'aussi claire comme le Mariage de notre prophète avec Aicha peut elle être encore sujet a discussion, il faut en comprendre seulement qu'il faut aux détracteurs une fois de plus, tout simplement dénaturer l'Islam ..J'ai attiré votre attention sur l'origine du soupçon de pédophilie qui émane du plus profond de leurs êtres nous reflétant justement leur état d’âme sur lequel se débattra a jamais leurs institution ecclésiastique. Vous voyez fort bien que quand il s'agit du prophète Mohamed que la prière et le salut de Dieu soient sur lui, toute la nature des chrétiens et des juifs se trouve totalement engagée par réflexe au point ou absolument rien ne peut passer. Tout est sujet a critique chaque faits ,chaque geste chaque mot est passé au crible et détourné de son esprit alors que par exemple en matière de polygamie les plus grands prophètes de l'histoire hébraïque dont ceux qui ont obtenu l'alliance reconnue par le monde chrétien ont été totalement polygames. Donc les chrétiens ne doivent pas faire l'impression de la surprise de la polygamie et être comme bouleversés par ce qui est naturel et continuel noir sur blanc écrit ancestralement sur leurs livres sacrés.

L'accusation de pédophilie, nous venons de le voir, submerge donc de leur indigence sexuelle qui les menace psychologiquement du fait qu'a un certain moment, en raison de leurs célibats, le besoin sexuel se fait sentir très fort et les prêtres sont affaiblis par une douce présence qui peut l'assouvir et qui peut en même temps en cacher le secret. Ils voient donc la pédophilie dans chaque parole et dans chaque geste de tendresse, et dans chaque phrase..Une fois mariés, comme leur propose le prophète de l'Islam, cette faiblesse et les pressions de la tentation n'auraient pas lieu et ils seront totalement épargnés des accusations de ce genre...

Aucun dépassement en ce sens n'a donc pu se faire dans la biographie du prophète. Toutes les conditions d'un mariage dans les normes ont été prises..Si ce mariage avait été matière à scandale, il est évident que les qurayshites et l’ensemble des polythéistes auraient été les premiers à le dénoncer. L’absence de réaction prouve bien que cette union ne choqua personne, ni chez ses partisans ni chez ses ennemis qui n’auraient pas manqué de le lui reprocher si cela avait pu “apporter de l’eau à leur moulin”.N’oublions pas qu'ils l’avaient traité de magicien, de possédé et de fou, d’ambitieux. S’ils avaient pu l’accuser de déviances sexuelles auraient-ils hésité un instant ? Certainement pas...

Mais ce que ne savent pas nos amis détracteurs qui sont pris au dépourvu c'est le devenir a long terme des victimes d'abus sexuels d'ailleurs très connu par les spécialistes dans le domaine. Le maintien d'angoisses post traumatiques élevées, la dépression et la culpabilité sans oublier la colère et la victimisation. Dans ce cas très précis il faut bien dire que dans les cas d’agressions sexuelles sur des mineurs, les victimes gardent dans toute leur vie un souvenir plus qu'amer de leur expérience alors qu'Â'isha voua toute sa vie dans une jalousie totale durant et même après sa mort un amour quasi dévotionnel au Prophète.

D’une façon brève et dans une totale honnêteté religieuse il nous faut faire valoir que le Prophète est resté monogame avec Khadija pendant toute la durée de leur mariage soit une période de vingt-cinq ans environ alors qu'en plus elle avait une quinzaine d'années de plus que lui .Si le Prophète avait eu un tempérament “porté sur les femmes” comme ils le prétendent il n’aurait pas attendu tout ce temps pour en prendre une seconde, voire davantage, ce qui montre bien que ses mariages ultérieurs avaient des mobiles différends de ceux de l’humanité ordinaire.

De plus, j'attire l'attention des lecteurs sur le fait qu'Âisha est la seule vierge qu'ai épousé le Prophète, or s'il avait eu les tendances que lui prêtent les malveillants, pourquoi n’en aurait-il épousé qu'une ? Tous les musulmans auraient considéré comme un honneur de lui donner leur fille, fut-elle très jeune, or la question ne s'est jamais posée. On apprend donc le grand respect et l'importance que nous communique le prophète de l'Islam a l'égard d'une femme même adolescente qui a fait de lui, grâce justement au mariage avec Elle, 50 ans après sa mort, c'est comme s'il était encore en vie..Il n’échappe plus a personne également de nos jours le point très important qu'il importe à souligner, c’est que dans les pays chauds comme le Hijâz, une jeune fille peut tout à fait être bâtie physiquement comme une femme mûre ce qui était donc le cas d’al-sayyida ‘Âisha...

Par ailleurs pour des raisons historiques “Anas annonce que le jour de la guerre d'Uhud, les gens ne pouvaient pas supporter leur présence autour du prophète . [Ce jour-là], j'ai vu Aïcha et Oumm-i-Soulaim. Elles avaient tiré leurs robes en haut de leurs pieds [pour éviter n'importe quelle entrave dans leur mouvement].” De nouveau, cela indique qu'Aïcha était présente à la Bataille d'Uhud en tant qu'infirmière. Cette participation d'Aïcha dans la bataille de Uhud indique clairement qu'elle n'était pas aussi enfant qu'on essaie de nous faire croire car après tout, les femmes ont eu l'habitude d'accompagner les hommes aux champs de bataille pour les aider et non pas pour être un fardeau. Ces guerres se sont déroulées aux dates approximative du mariage du prophète. Muslim mentionne même que ‘Aïsha était du groupe qui est allé combattre à Badr en l’an 2 de l’hégire. Seulement voilà, un an plus tard, cette fois c’est al-Bukhârî, qui rapporte que ‘Aïsha était présente à Uhud. Elle aidait Umm Sulaym à soigner les blessés...L’enseignement prophétique consistait a refuser la participation des garçons de 14 ans comme ce fut le cas pour Ibn ‘Umar...Concluez de vous-mêmes.

La chose la plus frappante aussi est justement le fait que Aicha a été calomniée pour adultère dans presque ces même dates et cette histoire est très connue. On voit clairement que c'est d'une vraie dame qu'il s'agit. Pour une petite enfant on aurait dit le contraire ou au moins autre chose mais par la grâce divine la vérité parle d'elle même. C'est dans ce sens que le Coran intervient pour l'innocenter définitivement."Les Calomniateurs sont nombreux parmi vous, ne pensez pas que ce soit un mal pour vous, c'est au contraire un bien pour vous. Chacun d'eux est responsable du péché qu'il a commis. Celui qui s'est chargé de la plus lourde part subira un châtiment terrible". (verset 11/24). Mais nous devons ici constater que la révélation de ces versets fut un grand bien pour la Communauté des musulmans ; ces versets, en effet, interdisent toute supputation sur la conduite d'une femme et il interdit de porter atteinte à qui que ce soit en l'accusant d'adultère, à moins de pouvoir présenter le témoignage de quatre personnes de bonne foi.

Mais de nos temps nous voyant que cette calomnie nous apporte beaucoup de bien puisqu'elle démontre que Aicha est une très grande dame de grande valeur..Pour ceux qui ont fait le compte du temps entre le mariage du prophète et l'accusation de l'adultère ils se sont nécessairement aperçus de la grande grâce divine..Ils sont parvenus a savoir que quelque soit le temps de l'accusation d'adultère le mariage d'Aicha ne peut être que dans un état de parfaite puberté et ils sont déçu de ce fait qui est frappant et qui jette a jamais tout leurs dires dans les poubelles de l'Histoire....

Je me suis personnellement toujours demandé pourquoi Dieu disait dans le Coran au sujet de l'accusation d'adultère d'Aicha c'est une bonne chose..Les exégèses pour expliquer cela disait que c'est grâce a cela que l'instauration des quatre témoins a été décidé et donc dans le fond c'est une bonne chose..Mais nous venons aussi de comprendre que Dieu dans sa parfaite connaissance savait que plus jamais l'age d'Aicha n'aurait d'importance et ne pourrait influer en quoi que ce soit du moment que justement toute la ville se dressait contre elle et se trouvait entrain de l'accuser d'adultère et qu'il serait aberrant de parler ainsi d'un petit enfant En fait les hypocrites ont témoigné a leurs insu et a jamais qu'il s'agissait d'une grande Dame Ah!! Les malheureux s'ils savaient ce qu'ils étaient entrain de faire..Ils blanchissaient le prophète pour l’éternité des médisances chrétiennes..

Pour finir écoutons la femme qui proposa le mariage du prophète avec Aicha selon un récit annoncé par Ahmad ibn Hambal : Après que la mort de la première femme Khadijah du prophète , quand Khaulah est venu au prophète lui conseillant de se marier de nouveau, le prophète lui avait demandé quant aux choix qu'elle a entendus. Khaulah avait dit : “Vous pouvez épouser une vierge (bikr) ou une femme que l'on a déjà épousé (thayyib)”. Quand le prophète avait demandé l'identité du bikr , Khaulah avait mentionné le nom d'Aïcha. Ceux qui connaissent la subtilité de toutes les langues ils peuvent concevoir facilement que le mot bikr vierge n'est pas utilisé pour une fille immature., Bikr est utilisé pour désigner une dame célibataire sans expérience conjugale avant le mariage « vierge ». Donc, Aïcha était au moins adolescente au moment de son mariage.....

La nubilité et l’aptitude d’une femme à se marier étaient donc liées à la puberté, c'est-à-dire l’existence de signes corporels du passage de l’enfance à l’adolescence vérifiée par les parents et la société et que fixer un âge légal du mariage n'est qu'une invention relativement plus ou moins moderne....Laisser les premiers signes qui indiquent que le corps est en train de se transformer par l'apparition du duvet pubien et des poils aux aisselles et jouer sur l'age qui peut avancer ou reculer selon les générations et les personnes est en fait une fuite en avant et ne peut aucunement servir de base pour la critique d'un mariage d'il y a presque 1500 ans....Seuls en témoignent justement ceux qui étaient présents.. Personne ne peut en fait se projeter dans les siècles passés dans un total dénuement sans emporter avec lui la culture de son époque et de juger avec.....Les moeurs naturelles non provoquées de chaque époque sont la vraie volonté divine et non les grands principes inapplicables concrètement dans la société même si par impossibilité de dénuement, suite a leurs malhonnêteté intellectuelle, quelques uns ne peuvent avoir l'humilité de se déplacer dans certaines époques en évacuant leurs concept contemporains..

Le mariage du prophète a bel et bien été fait en pleine cérémonie populaire comme le décrit Aicha elle même dans le Hadith auquel il est fait allusion et sur lequel se basent certains détracteurs.. Cependant ils savent bien aussi qu'avant d'être fiancée à notre valeureux prophète Mohamed, qu'elle fut d'abord fiancée à un autre qui n'était pas musulman .. Aicha dit en ce sens de sa mère :"Elle me fit ensuite entrer dans une maison où se trouvaient des femmes des 'Ansâr qui me dirent: "A toi le bien, la bénédiction et la meilleure fortune!". Ma mère m'ayant livrée à ces femmes, celles-ci me lavèrent la tête; et se mirent à me parer. Or, rien ne m'effraya et quand l'Envoyé d'Allah vint dans la matinée; elles me remirent à lui »...Ceci se passa sans absolument aucune réticence de la part des concitoyens même les impies..

Vous voyez qu'a leur insu, en citant ce hadith même, les détracteurs soutiennent la légalité de ce mariage puisque une multitude de femmes en présence de sa mère jalousent fortement Aicha tout en lui souhaitant tout le Bonheur du monde. La première chose qui doit sauter a l'esprit a toute personne honnête qui se respecte est que la corpulence d'Aicha et son intelligence devait être très mure a ce moment là sinon ce serait dénaturer toute chose même la vision des parents d'Aicha et des femmes de Médine qui étaient pourtant présentes en pleine extase et de joie, pour pouvoir par la suite, bien qu'absents de la scène, interpréter a leurs guise et comme il leurs convient.

Apres cela normalement il ne nous reste absolument rien a dire..Voir toutes une multitude de femmes entrain de la préparer pour son mariage sous le contrôle de sa mère et la remettre a l'élu dénote la situation la plus normale, ou la mariée en toute puberté consent a cela comme elle le reconnait dans le hadith que "rien ne l’effraya".. ..

Beaucoup de chrétiens sincères se sont convertis a l'Islam en comprenant justement ce subterfuge des islamophobes a l'encontre d'une Dame respectable et d'un valeureux prophète dont le mariage s'est effectué dans la plus grande des transparence au vu et au su de tout le monde..Pris de panique il ne leur reste comme moyen de défense que la calomnie mais c'est justement l'argument premier qui se retourne contre eux car on ne verra jamais une personne sincère cautionner la calomnie..

Revenir en haut Aller en bas
sourour
Membre


Religion : Islam
Sexe : Féminin Messages : 40

MessageSujet: Re: "Aïcha, la bien-aimé de notre prophète"   Mar 10 Juil - 12:07

salam, bonjour

Le Prophète, SAWS, est la meilleure créature d'Allah, le guide par excellence de l’humanité
A son sujet, le Coran affirme : « Tu es certes d’une moralité sublime ! », (68/4),


Nous n'avons rien à prouver aux islamophobes qui sévissent dans le monde ils ont tellement un esprit mal placé pervers, que leur imagination de malade crée le faux pour décharger leur haine sur l’Islam et les musulmans sans le Prophète, SAWS, l’humanité serait dans l’obscurantisme et l’ignorance la plus crasse.
Revenir en haut Aller en bas
Averroes
Magistrat Inter-religieux
Magistrat Inter-religieux


Religion : Musulman
Sexe : Masculin Messages : 1460

MessageSujet: Re: "Aïcha, la bien-aimé de notre prophète"   Mer 11 Juil - 12:29

sourour a écrit:
salam, bonjour

Le Prophète, SAWS, est la meilleure créature d'Allah, le guide par excellence de l’humanité
A son sujet, le Coran affirme : « Tu es certes d’une moralité sublime ! », (68/4),


Nous n'avons rien à prouver aux islamophobes qui sévissent dans le monde ils ont tellement un esprit mal placé pervers, que leur imagination de malade crée le faux pour décharger leur haine sur l’Islam et les musulmans sans le Prophète, SAWS, l’humanité serait dans l’obscurantisme et l’ignorance la plus crasse.

salam

Je suis entièrement d'accord avec toi
J'ai consacré tout un topic pour crever l'abcès une bonne fois pour toute sur la prétendue immoralité de notre prophète bien-aimé,je les ai inviter à ce qu'on déballe tout mais je me suis vite rendu compte que ce n'étaient que des hypocrites haineux,leur objectif n'a jamais été de découvrir la vérité mais juste de calomnier!
Donc on a rien à justifier!


Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Aïcha, la bien-aimé de notre prophète"   Aujourd'hui à 18:32

Revenir en haut Aller en bas
 
"Aïcha, la bien-aimé de notre prophète"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Sunna Annabaouya-
Sauter vers: